Archives par étiquette : urgence

Il y a urgence à construire une alternative solide au Macronisme

Selon Jean-Frédéric Poisson :

"La politique d’Emmanuel Macron est une œuvre destructrice de notre souveraineté nationale, des corps intermédiaires, de notre cohésion sociale et de la dignité humaine. Son projet de société n’est pas celui que je crois bon pour nos enfants. En l’absence d’opposition politique, trop préoccupée par les calculs politiciens, je ne peux me résoudre à voir notre pays disparaître. Nous avons donc décidé de réagir.

Nous travaillons à faire émerger une dynamique de rassemblement sur la base d’un programme commun, condition urgente et indispensable pour faire gagner la France en 2022 face à Emmanuel Macron ! Pour ce faire, nous ne nous interdisons rien et discutons avec tout le monde.

Partant de la dynamique de ma candidature à la Primaire de la droite en 2016, tout ce que nous entreprenons va dans ce sens :

  • les Amoureux de la France, plateforme de construction d’un programme commun de la droite, cofondée avec Nicolas Dupont-Aignan et de nombreuses personnalités.
  • Participation à la réunion fondatrice de l’Appel d’Angers, signé depuis par de nombreux élus
  • Rencontres avec des personnalités diverses affichant un « amour de la France » de Marine Le Pen à Jean-Pierre Chevènement…
  • Participation à l’événement « Débranchons Mai 68 » avec notamment Marion Maréchal, Jean Sévillia ou Elisabeth Levy, acteurs d’une reconquête culturelle de la droite.

Notre conviction est forte : choisissons notre priorité, dans l’intérêt supérieur de la France, la constitution d’un programme commun. Alors les élections européennes 2019 seront le premier rendez-vous historique d’une véritable

Lire la suite de l'article

L’hiver démocratique est une urgence silencieuse qui concerne tous les pays européens

Le Conseil de Présidence de la Fédération des Associations familiales catholiques en Europe réuni la semaine dernière à Vienne pour sa réunion de printemps a publié la résolution suivante.

L'hiver démocratique est une urgence silencieuse qui concerne tous les pays européens. Pour cette raison, rassemblés à Vienne pour notre réunion de printemps, nous les Présidents et les délégués du Conseil de Présidence de la Fédération des Associations familiales catholiques en Europe (FAFCE) souhaitons attirer l'attention sur cette situation qui est au cœur de problèmes financiers et sociaux qui doivent être traités. Il n'y a pas le temps d'attendre. Il n'y a plus d'excuses à invoquer. Nous devons agir pour le bien des personnes âgées, les droits de notre jeunesse et le futur de nos enfants.

  • Rappelant la déclaration à l'occasion de son XXe Anniversaire : Les familles sont le trésor de l'Europe et la pierre angulaire du futur (Rome le 31 mai 2017), demandant aux Gouvernements des Etats européens de créer et promouvoir des politiques familiales au niveau national et de promouvoir des politiques favorable à la famille au niveau européen tout en respectant le principe de subsidiarité;
  • Considérant la résolution du Parlement européen du 4 juillet 2017 sur les normes européennes pour le XXIe siècle (2016/2274 (INI)) soulignant la nécessité de prendre en compte le vieillissement démocratique de l'Europe;
  • Considérant le pronostic démographique pour l'Union européenne (Décembre 2017) qui reconnait que l'Europe vieillit de manière dramatique ;
  • Considérant le document de politique publié par la Fondation Schuman sur

Lire la suite de l'article

« En France, il y a urgence de la mission en direction de l’islam »

C’est la conviction de Jean Duchesne, essayiste catholique proche de la revue Communio.

« Ce pourrait même être une des priorités pour l’Église dans vingt ans ». « Cette mission doit commencer dès maintenant. On a fait de [Charles de Foucauld] un héros de l’enfouissement à tort, me semble-t-il » « La confrontation est moins difficile qu’on l’imagine. Un des grands mérites des musulmans, c’est de ne pas tourner autour du pot sur la question religieuse. On peut tout de suite aborder avec eux des questions essentielles. Il y a une authentique recherche de Dieu chez eux. »

L’abbé Christian Venard, aumônier militaire, ajoute :

« Nous devons retrouver l’enthousiasme de l’annonce comme le demandait Jean-Paul II dans Ecclesia in Europa. Cet enthousiasme vaut aussi vis-à-vis des migrants et de nos concitoyens musulmans et cela nécessite de dépasser un regard politique ou économique. » « Le peuple de France a été chrétien, mais il ne l’est plus désormais dans son immense majorité. C’est pourquoi Jean-Paul II parlait déjà de ré-évangélisation. L’accueil des populations musulmanes qui sont là suppose de notre part une conversion profonde. » « Les catholiques pratiquants sont devenus en France des étrangers dans leur propre pays. Au lieu d’avoir peur, nous devrions témoigner aux musulmans que vivre notre foi catholique nous coûte à nous aussi ! “Vous estimez être mal reçus en France, mais prenez conscience que c’est aussi dur pour un médecin catholique qui ne veut pas pratiquer l’avortement ou pour un banquier qui veut

Lire la suite de l'article

Urgence pour les chrétiens d’Afrique

Appel de jeunes catholiques français :

Aef07f73-9d91-4f63-a2be-951426e94de5_2cfd87ae"L’Association Urgence Chrétiens d’Afrique a pour objet de venir en aide aux populations chrétiennes sur le continent africain par un soutien aussi bien matériel que spirituel. En effet, les populations civiles parmi lesquelles se trouvent de nombreux chrétiens sont souvent victimes de la précarité et parfois même de la persécution. 

Nous lançons cette campagne de financement dans le but de débuter concrètement notre action par un projet de rénovation. En effet, vos dons nous permettront de reconstruire le toit de l’eglise de Lemfu, située dans la province du Kongo Central, aidant ainsi fidèles à prier dans des conditions décentes. Le toit en mauvais état menace par endroits de créer des dégâts bien plus importants. 

Cette campagne permettra aussi d'épauler 4 volontaires de l’association « Urgence Chrétiens d’Afrique » qui partiront sur place en mai, pour aider à la réalisation des travaux que l’on espère voir commencer d’ici là. 

Cet appel aux dons marque le début d'une aventure à but humanitaire et spirituel qui veut aider concrètement les populations africaines délaissées et condamnées à la pauvreté, l'insalubrité, l'insécurité, la famine, le manque de soins, etc. 

Nous comptons sur votre générosité pour nous aider à les aider. 

Votre soutien, c’est leur avenir.  

« Il faut prier comme si l’action était inutile, agir comme si la prière était insuffisante » Saint Thérèse de Lisieux, Patronne des missions.

https://www.leetchi.com/c/association-de-eglise-rdc

Lire la suite de l'article

La véritable urgence : retrouver le sens de Dieu

Après le succès de Dieu ou rien (Fayard, 2015), le cardinal Robert Sarah publie début octobre un nouveau livre avec Nicolas Diat : La Force du silence. Il est interrogé dans La Nef de ce mois. Extraits :

Couverture285"[…] Il est temps de retrouver l'ordre véritable des priorités. Il est temps de remettre Dieu au centre de nos préoccupations, au centre de notre agir et de notre vie, à la seule place qu’Il doit occuper. Ainsi, notre cheminement chrétien pourra graviter autour de ce Roc, se structurer dans la lumière de la foi et se nourrir dans la prière, qui est un moment de rencontre silencieuse et intime où l’homme se tient face à face avec Dieu pour l’adorer et lui exprimer son amour filial.

Ne nous trompons pas. La véritable urgence est ici : retrouver le sens de Dieu. Or le Père ne se laisse approcher que dans le silence. Ce dont l'Église a le plus besoin aujourd'hui, ce n'est pas d'une réforme administrative, d'un programme pastoral de plus, d’un changement structurel. Le programme existe déjà : c’est celui de toujours, tiré de l’Evangile et de la tradition vivante. Il est centré sur le Christ lui-même que nous devons connaître, aimer, imiter, pour vivre en Lui et par Lui, transformer notre monde qui se dégrade car les hommes vivent comme si Dieu n’existait pas. Comme prêtre, comme pasteur, comme Préfet, comme Cardinal, ma priorité est de dire que Dieu seul peut combler le cœur de l'homme.

Je

Lire la suite de l'article

Il y a une extrême urgence à agir à Alep

Communiqué de l'Oeuvre d'Orient :

"Tandis que depuis deux ans nous attendons la libération de la plaine de Ninive occupée depuis août 2014 par Daesh, nous appelons les responsables politique français et les autorités internationales à prendre des initiatives concrètes pour faire cesser le conflit dans la ville d’Alep.

Nous sommes particulièrement inquiets de la possible entrée de combattants salafistes et djihadistes dans les quartiers de la ville habités par les chrétiens. Il y a une extrême urgence à agir."

Lire la suite de l'article

Détection prénatale de la trisomie 21 : urgence, oui mais laquelle ?

Smg9k

De la Fondation Jérôme Lejeune :

"Le professeur Israël Nisand prend la parole ce matin dans Le Parisien pour demander l’insertion d’un nouveau test de détection prénatale de la trisomie 21 (à partir du sang de la mère) dans le dispositif de suivi de grossesse français. Le journal annonce aussi l’officialisation de cette même demande par un collectif de médecins réunis par la Société française de médecine prédictive et personnalisée depuis hier en congrès à Montpellier.

Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune a révélé récemment les intérêts financiers qui conduisent la promotion de ces tests, dans un livre « Les premières victimes du transhumanisme » (Février 2016 Editions Pierre-Guillaume de Roux). Il répond au Pr. Israël Nisand :

« En s’appuyant sur l’argument selon lequel le nouveau test va diminuer le nombre d’amniocentèses, le Professeur Nisand sert un argument marketing, de nature à faire vendre, mais stigmatisant pour les personnes atteintes de trisomie 21.

Il justifie sa demande en invoquant une baisse des amniocentèses qui provoquent l’élimination d’enfants sains. Il utilise un raisonnement eugéniste, qui tend à discriminer les « fœtus trisomiques » des « fœtus sains ». Comment un médecin ose-t-il valoriser la vie d’un enfant sain (épargné grâce au test non invasif) plus que la vie d’un enfant trisomique (inévitablement éliminé) ? A-t-il conscience de la violence du rejet que son message délivre aux 60 000 personnes atteintes de trisomie en France et à leur famille ?

Je dénonce ces propos chargés de discrimination qui

Lire la suite de l'article

Viol d’un garçon de 10 ans par un migrant : “urgence sexuelle”

C'est l'excuse invoquée par un migrant irakien de 20 ans lors de son interpellation par la police viennoise, après qu'il ait violé un enfant de 10 ans dans une piscine à Vienne. Le petit garçon a dû être hospitalisé pour ses blessures.

"Au cours de son interrogatoire l’homme a tenté de se disculper en disant que cela était une «urgence sexuelle. »

Il a expliqué qu’il a dû se contenter de l’enfant car il n’a pas eu de rapports sexuels depuis quatre mois, en expliquant: «Je ne pouvais pas supporter de ne pas avoir de rapports sexuels, j’ai un excès d’energie sexuelle  »

Lorsqu’on lui a demandé si c’était illégal d’avoir des relations sexuels avec des garçons de 10 ans en Irak, l’homme a dit « Une telle chose est interdite dans tout pays dans le monde. »"

L'omerta est -presque- totale car la police se rend complice des violeurs en taisant leurs crimes :

"Il n’y avait aucune raison pour que nous fassions un communiqué de presse , a déclaré le colonel Johann Golob, chef du bureau de la police d’État de Vienne. « Si on nous le demande, nous confirmons les faits, mais ne communiquons pas de manière pro-active sur le sujet », a déclaré Golob."

Quand l'"urgence sexuelle" deviendra vraiment urgente pour tous les migrants entrés en Europe ces derniers mois, ils tomberont sur tout ce qui bouge. Le carnaviol a d'ailleurs déjà commencé.

Commentaires (3)

Eh bien, je suppose que la police va maintenant conseiller aux viennois d'éviter les piscines publiques,

Lire la suite de l'article

Urgence Irak : c’est maintenant qu’ils ont besoin d’aide

Un communiqué de l'AED pour un projet d'aide aux réfugiés chrétiens d'Irak, qui ne sont toujours pas rentrés chez eux, et que guette l'hiver :

"Les réfugiés pensaient que cet exode forcé ne durerait que quelques jours. Deux mois après, ils sont toujours là, rien n'a changé pour eux. Beaucoup sont désespérés et ont un grand besoin de notre soutien et de notre prière.

Mgr Casmoussa, archevêque émérite de Mossoul. confiait avant-hier lors d'une intervention en France : "Nous ne sommes plus aux portes de l'hiver, nous sommes déjà dans l'hiver, et nous n'avons pas encore résolu le problème de l'habitat. Chaque jour de retard pour la libération du pays favorise l'émigration des chrétiens : c'est le plus grand danger qui nous guette. Il faut faire vite pour aider cette population qui est perdue psychologiquement".

Voici le témoignage du Père Benham Benoka, entièrement dévoué à la population dans un camp de réfugiés où vivent 70 000 Irakiens chrétiens expulsés de leurs maisons par l’État islamique (aussi appelé DAECH)."

 

Pour aider concrètement nos frères démunis d'Irak, c'est ici. Merci pour eux.

Lire la suite de l'article

URGENCE GAZA « Nous avons plus que jamais besoin d’aide »

L'AED se mobilise avec une grand persévérance pour nos frères d'Irak, mais elle nous demande de ne pas oublier ceux de Palestine.

« La situation humanitaire à Gaza est catastrophique. Nous vous demandons de prier pour un armistice et pour la paix. Nous vous demandons d’aider les pauvres et les blessés de la guerre. Il est plus que jamais temps d’aider la population de Gaza. »
Mgr Shomali, en charge de Gaza au patriarcat latin de Jérusalem

« Chers bienfaiteurs de l’Aide à l’Église en détresse : les chrétiens de Terre Sainte sont une église en détresse. Continuez de prier pour nous et de nous assurer votre solidarité et votre assistance. Nous en avons besoin plus que jamais. Nous avons plus que jamais besoin d’aide à Gaza. »
Mgr Fouad Twal, patriarche latin de Jérusalem

L’AED a prévu d’assister les victimes de la guerre de Gaza, à la demande du Patriarcat Latin de Jérusalem. L’aide médicale d’urgence  aux victimes de la guerre est une des missions les plus pressantes selon le Patriarcat. Ces victimes sont actuellement traitées aussi bien dans les hôpitaux de Gaza qu’à l’extérieur. A l’hôpital catholique Saint-Joseph de Jérusalem, il y a actuellement, outre 24 musulmans, un chrétien de Gaza grièvement blessé qui ne peut pas payer les coûts de son traitement. Les établissements médicaux chrétiens de Gaza ont eux aussi besoin d’aide. Ils souffrent aujourd’hui cruellement du manque d’électricité et de carburant dans le territoire et ne peuvent en conséquence remplir leur mission que dans une

Lire la suite de l'article

Programmation spéciale sur KTO : Urgence chrétiens du Moyen-Orient

Reçu de KTO :

"A l’unisson des nombreuses initiatives, manifestations et prières pour la paix organisées ces jours-ci en France, et spécialement pour les chrétiens du Moyen-Orient (Irak, Syrie, Terre Sainte…), la chaine de télévision catholique KTO propose ce week-end une programmation spéciale : samedi et dimanche, toutes les heures, témoignages et interviews sur ce que vivent ces communautés. Avec notamment les interventions de :

S.B. Louis Raphaël Ier Sako, patriarche de Babylone des chaldéens

S.B. Ignace Joseph III Younan, patriarche d’Antioche des Syriens

S.B. Grégoire III Laham, patriarche d'Antioche et de tout l'Orient, d'Alexandrie et de Jérusalem des Grecs-melkites

Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon

Père Pierbattista Pizzaballa, custode de Terre Sainte

Mgr Pascal Gollnisch, vicaire général de l’Ordinariat des catholiques orientaux en France

Père Sabri Anar, curé de la paroisse chaldéenne Saint-Thomas-Apôtre de Sarcelles

Et aussi : reportage sur le rassemblement organisé à Lyon samedi après-midi par la communauté assyro-chaldéenne.

Dimanche soir 27 juillet, à 18h30, KTO retransmet en direct la Messe pour la paix et pour les chrétiens du Moyen Orient concélébrée à Notre-Dame de Paris par Mgr Renauld de Dinechin, évêque auxiliaire, et le père Sabri Anar, curé de la paroisse chaldéenne Saint-Thomas-Apôtre de Sarcelles."

Lire la suite de l'article

La réforme pénale de Taubira, en douce et en urgence

La grande réforme pénale de Christiane Taubira va passer en catimini. Son projet de loi sera examiné début juin à l’Assemblée nationale. Mais comme l’exécutif craint les accusations en laxisme qui vont inévitablement surgir des bancs de l’opposition, le texte va être passé en urgence. Trois petits jours de débat, puis une seule lecture à l’Assemblée nationale. Manuel Valls avait même envisagé de présenter cette réforme pénale lors de la session extraordinaire estivale, quand les Français sont en vacances.

Lire la suite de l'article