Archives par étiquette : Tous

Robert Ménard : “Stopper au maximum l’arrivée de nouveaux migrants, favoriser leur intégration, expulser tous ceux qui sont en situation irrégulière”

Comme Philippe de Villiers l'a expliqué en évoquant le Grand remplacement sur BFM TV, Robert Ménard estime également qu'Emmanuel Macron devra relever le défi de l'immigration-invasion s'il veut satisfaire réellement les Français. Extraits de son interview :

On vous sent parfois comme indulgent à l’égard d’Emmanuel Macron

(…) Je ne suis pas de ceux qui pratiquent la politique du pire. Peut-être, aussi, que notre petite expérience du pouvoir à Béziers (…) me conduit à davantage prendre en compte le poids du réel, des contraintes. Mais, surtout, je juge sur pièces. Et, pour l’instant, c’est plus encore pour ce qui n’est pas fait par Emmanuel Macron que je serai critique. En clair, si j’approuve sa politique, par exemple, dans le domaine de l’école, je ne peux que constater son silence sur tout ce qui touche à la crise d’identité que vit notre pays. Or, cette question est au cœur de l’immense malaise de ceux que je rencontre tous les jours. Un pays qui doute de lui-même aura le plus grand mal à se ressaisir, à mettre en œuvre les mesures qui s’imposent pourtant. Comment demander toujours plus d’efforts à ceux qui n’ont presque rien quand on continue à ouvrir nos frontières à ceux-là mêmes qui viennent les concurrencer sur le marché du travail ou leur imposer des modes de vie étrangers à tout ce qu’ils sont ?

Le ministre de l’Intérieur fait preuve, pourtant, d’un certain courage face aux associations pro-migrants…

Si vous me demandez de choisir entre Gérard

Lire la suite de l'article

Surtout ne pas réveiller La manif Pour Tous

C'est la grande crainte du gouvernement :

Lmpt24mars"Alors que la très controversée question de la PMA pour toutes les femmes – une promesse de campagne d’Emmanuel Macron [ce n'est pas exact : si Macron a admis y être favorable il n'en a jamais fait une promesse de campagne, NDMJ]- sera abordée lors des Etats généraux de la bioéthique, le gouvernement avance à pas de velours sur ce dossier potentiellement explosif. Non seulement il prend tout son temps : le projet de loi, porté par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, sera présenté après les quatre mois de dialogue des Etats généraux, en 2019. Mais il s’emploie à tout faire pour le dépassionner.

La secrétaire d’Etat chargé l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, multiplie ainsi les rencontres avec les associations LGBT pour les inciter à ne pas mettre d’huile sur le feu : « Laisser la Manif pour Tous s’énerver toute seule, ne débattez pas avec Ludovine de la Rochère (NDLR : la figure de proue des anti mariage gay) », leur a-t-elle glissé. Leur conseillant même carrément « d’être cool, calme, d’aller sur le terrain, avec des fleurs, de l’amour, des bons sentiments… Une jolie photo d’un couple de femmes avec un bébé Cadum habillé en Petit Bateau, ce serait une super pub »."

Lire la suite de l'article

Bioéthique : La Manif Pour Tous invite le gouvernement à la plus grande prudence

Communiqué de La Manif Pour Tous :

"La Procréation Médicalement Assistée sans père, c'est à dire pour une femme seule ou pour deux femmes, s'annonce comme le sujet phare des Etats généraux de la bioéthique qui s'ouvrent aujourd'hui. Ce très controversé projet ne figure pas dans le programme officiel du candidat Emmanuel Macron à la présidence de la République. Ce dernier s'y est déclaré favorable à titre personnel et a conditionné tout projet à la construction effective d'un large consensus et d'un débat apaisé. Or pour le moment, ce consensus n'existe ni au sein du gouvernement et de la majorité, ni au sein de la communauté scientifique. L'avis du CCNE rendu en juin dernier n'a pas été adopté à l'unanimité. On en est manifestement loin d'un consensus au sein de la société puisqu'un sondage exclusif Ifop pour La Manif Pour Tous montre que moins d'1 Français sur 4 (24%) pense qu'un débat serein et apaisé sur la PMA sans père est possible dès maintenant. Ils sont 50% (et 55% des femmes) à considérer qu'un débat serein pourra se tenir dans quelques années. Un peu plus d'un quart estime qu'il ne pourra jamais voir le jour. Cet état d'esprit de l'opinion devrait inciter le gouvernement à la plus grande prudence et à éviter soigneusement tout passage en force sur de tels sujets sociétaux qui touchent aux convictions intimes, comme l'ont très justement affirmé à plusieurs reprises Emmanuel Macron et Edouard Philippe.

Thumbnail

Les Français sont d'ailleurs conscients de la menace de

Lire la suite de l'article

Tous les enfants veulent avoir un père

Un Français de 34 ans veut relancer le débat sur l'anonymat du don de sperme :

Images-2"À deux jours de l'ouverture des États généraux de la bioéthique, un Français de 34 ans conçu par insémination artificielle avec donneur de sperme et qui milite pour l'accès aux origines, affirme avoir retrouvé son donneur.

Membre de l'association Procréation médicalement anonyme (PMA), tout comme sa femme Audrey, Arthur Kermalvezen, espère que la question de l'anonymat du donneur ne passera pas à la trappe lors de ces états généraux.

Il affirme avoir fait réaliser via internet un test ADN par une entreprise américaine, pour 99 dollars à partir d'un simple prélèvement salivaire. La base de données de la société américaine montre une compatibilité génétique entre lui et un Londonien nommé Larry, qui a des racines françaises. En étudiant l'arbre généalogique de ce dernier sur un site spécialisé, Arthur tombe sur la seule personne en âge d'être son donneur. En quelques clics, il trouve son adresse et lui fait passer une lettre. Ce dernier confirme qu'il est bien le géniteur. « Mon donneur est ravi, juge ma quête légitime et veut me donner toutes les informations sur ma généalogie », juge Arthur.

Le couple estime que la facilité à faire des tests ADN met à mal le principe de l'anonymat du donneur. « Les gens finiront tous par retrouver leurs origines par eux-mêmes, donc soit on ne fait rien, soit on l'encadre », martèle Arthur."

Lire la suite de l'article

Que nous soyons tous de plus en plus lucides

Extrait de l'éditorial de Philippe Maxence dans L'Homme Nouveau :

Une-1654"[…] À sa manière, c’est à un exercice de lucidité que s’est livré l’historien Alain Besançon dans le dernier numéro de la revue Commentaire (n° 160, hiver 2017-2018). Ancien communiste, revenu à la foi catholique, il n’a cessé depuis lors d’étudier ce qu’il avait quitté et de s’inquiéter au sujet de celle qu’il avait rejointe. En 1996, il fit ainsi paraître Trois tentations dans l’Église, un essai percutant qui voulait prendre à bras-le-corps les mirages qui se présentaient à l’Église. Sous le titre Les voies de l’athéisme catholique, il récidive aujourd’hui, le temps d’un article, en décrivant quatre dérives à laquelle l’Église a été sujette après le concile Vatican II. De quoi s’agit-il exactement ? De la destruction de l’art sacré, du « tripatouillage des textes sacrés », (notamment de la suppression dans le bréviaire des psaumes dits imprécatoires), de « la rétention des sacrements » et de l’affadissement liturgique, ce que l’historien appelle « la liturgie en rond ». Derrière une expression parfois un peu lapidaire – mais l’auteur de ces réflexions invite au dialogue et à la critique –, se profile en fait le constat de la perte de la foi, y compris chez des catholiques qui ont fini par adhérer à un humanitarisme bavard, teinté d’un optimisme béat, devenu la seule foi à laquelle ils croient. « À la place de Dieu, écrit Alain Besançon, une idole est offerte à l’adoration, qui porte

Lire la suite de l'article

Journée spéciale “50 ans d’Humanæ Vitæ” pour tous les prêtres

Journee-pretres-22janvier2018Lundi 22 janvier 2018 de 9h à 17h au Centre Ozanam, 24 rue du Maréchal Joffre, 78000 Versailles.

Organisée par l'abbé Bruno Bettoli, avec des foyers-moniteurs du Centre Billings France https://www.methode-bil lings.com

Sujet : L’encyclique du Bx Paul VI et son application pastorale, notamment dans l’accompagnement des couples, dans l’esprit de la collaboration prêtres-foyers. Les exposés alterneront avec des échanges entre confrères et foyers-moniteurs.

Programme :

  • Les développements d’Humanæ Vitæ dans le Magistère depuis 50 ans, et leurs applications pastorales. Abbé Bruno Bettoli ; avec un document du père Basile osb
  • Humanæ Vitæ, cadeau prophétique pour les époux et pour les prêtres. Bertrand et Gabrielle Vialla
  • Le cœur du pasteur dans l’accompagnement des situations difficiles. Père Antoine-Marie Berthaud op
  • 50 ans après Humanæ Vitæ, la contraception, un drame de santé publique. Dr Marie-Adèle Declerck-Ecomard, médecin endocrinologue
  • L'apostolat entre foyers à la lumière des Bx Beltrame-Quattrocchi. Abbé Antoine de Roeck
  • Témoignage. Devenir foyer-moniteur fils et fille d'Humanæ VitæJérôme et Émilie Duthey
  • L’écologie intégrale : de nouvelles voies pour annoncer Humanæ VitæPère Michel crmd
  • Etude de cas pratiques sur l’accompagnement des foyers ; apports de la collaboration prêtres-foyers.

Messe possible à 17h15.

Participation libre aux frais de location de salle. Cantine sur place. Hébergement possible dans un presbytère ou chez un foyer de Versailles.

Renseignements et inscriptions bruno.bettoli@c atholique78.fr et 06 98 04 21 86.

Lire la suite de l'article

Tous les médias avaient diffusé la Fake News « pas de terroristes chez les migrants »

Lire la suite de l'article

Mères porteuses : La Manif Pour Tous enquête

La Manif Pour Tous n’a rien perdu de son élan. Face à la politique sociétale d’Emmanuel Macron, l’association pro-famille a décidé d’employer les grands moyens. Pour dénoncer la GPA et l’utilisation de mères porteuses, plusieurs membres de la Manif pour Tous sont partis en Thaïlande pour rencontrer des acteurs politiques et associatifs d’un business aussi immoral que lucratif : les mères porteuses. Ludovine de La Rochère, la présidente de la Manif Pour Tous est venue expliquer les coulisses du tournage et les motivations qui ont poussé l’équipe à réaliser un tel documentaire…

Lire la suite de l'article

La France de la Manif pour Tous et la France de Johnny doivent converger

Selon Patrick Buisson :

Par ailleurs, Patrick Buisson se moque de Xavier Bertrand qui vient de partir des Républicains :

Commentaires (1)

LOL. Si Buisson n'existait pas, il faudrait l'inventer. Il est certainement encore plus corrosif que Ménard.

Rédigé par : A.F | 14 déc 2017 08:30:04
____________________________________

Lire la suite de l'article