Archives par étiquette : théorie

La théorie du ruissellement

De Francis Bergeron dans Présent :

Unknown-23"La théorie du ruissellement soutient que, quand la pression fiscale diminue, et quand ceux qui ont des revenus moyens ou élevés s’enrichissent de ce fait, les effets bénéfiques « ruissellent » sur tous, y compris sur ceux qui ne paient pas du tout d’impôts sur le revenu. Car le surplus de richesse des contribuables, c’est-à-dire de la masse des « bourgeois », est réinjecté pour l’essentiel dans l’activité économique, à la fois par leur consommation accrue et par leurs investissements, ce qui tire l’emploi, et donc le pouvoir d’achat de toute la population du pays concerné.

Est-ce si absurde ? Cette théorie du ruissellement fait ricaner la gauche, qui estime, avec sa vision malthusienne habituelle, que la richesse est un stock, et qu’il faut donc simplement la partager. Enlever aux riches pour donner aux pauvres. Robin des Bois et la Révolution française. Egalité avant tout, y compris au détriment de la Liberté et de la Fraternité, s’il le faut. […]

Sur le plan économique, les Etats-Unis présentent un cas pratique de ruissellement. Le programme de Donald Trump fait drastiquement baisser les impôts. L’augmentation du pouvoir d’achat des Américains riches est censé bénéficier à tous. Mais qu’en est-il réellement ?

A la surprise générale, la recette a l’air de fonctionner. Le cycle vertueux d’une baisse des impôts directs et même indirects, suivie par une augmentation de la consommation et des investissements, elle-même suivie par une baisse du chômage, se déroule sous leurs yeux. En avril, le chômage américain est tombé

Lire la suite de l'article

Angleterre : le cardinal Nichols demande aux directeurs d’école de ne pas proposer la théorie du genre

Le cardinal Nichols, primat d'Angleterre, a défendu aux chefs d’établissements scolaires catholiques de faire de quelque manière que ce soit l’apologie de la théorie du Genre. Il a déclaré, lors d’une réunion rassemblant les directeurs d’écoles libres catholiques, qu’au sein de leurs établissements,

« il [était] hors de question de proposer la théorie du Genre comme une alternative possible. » « Les élèves doivent bien prendre conscience qu’ils sont les parties intégrantes d’une société fondée sur des références morales clairement identifiées. » Ces « références » ne sont pas négociables, « elles sont données à la naissance ».

Pendant ce temps, la Cour constitutionnelle autrichienne, par une décision du 14 mars, a ouvert une procédure visant à l'abrogation de l'enregistrement officiel du sexe. Les 14 juges soutiennent que l'identité de genre et l'autodétermination sont l'un des aspects les plus intimes de la vie privée et que l'enregistrement du sexe à l’état civil (et l'inscription du sexe dans les certificats et documents d'identité) a donc des effets de construction identitaire. La Cour constitutionnelle a déclaré à titre préliminaire que les personnes ne devaient accepter que les assignations sexuelles d'État correspondant à leur identité de genre. L'État doit accepter des décisions individuelles pour ou contre un certain genre. La Cour constitutionnelle a déclaré qu’il n’existe pas d'obligation constitutionnelle d’enregistrement de sexe, mais que la constitution n’interdit pas non plus cet enregistrement. Si l'État opte pour l'enregistrement, il rend visible publiquement un aspect central et intime de la vie privée, l'État est donc

Lire la suite de l'article

Une nouvelle étude ruine la théorie du Genre

Lu ici :

Cover"Selon une enquête publiée dans la revue Infant and Child Development, les différences entre garçons et filles sont avant tout biologiques et non optionnelles, comme le prétendent les tenants de la théorie du genre, pour qui le genre relève de la construction sociale et non de la nature.

Infant and Child Developement est une revue scientifique indépendante et reconnue, qui étudie de façon méthodique les différents stades du développement de l’enfant. L’enquête publiée s’appuie sur pas moins de 16 études menées auprès de 787 garçons et de 813 filles, tous âgés entre 1 et 8 ans, sur la manière dont jouent les petits enfants.

Les trois grandes conclusions qui ressortent de l’étude relèvent du bon sens. Ainsi :

1) La différence de genre existe dans le choix des jouets et s’opère, entre autres, de « façon innée », et non par l'effet d’un conditionnement social.

2) Aussi, il est « hautement probable que les différences de genre aient une origine biologique ».

3) Enfin, l’étude remarque que la « différence de genres s’affirme toujours plus nettement au fur et à mesure que le garçon grandit » : il y aurait une « prédisposition biologique naturelle » qui entraîne que les « stéréotypes » sont davantage ancrés chez le garçon.

De quoi ruiner les fondements mêmes de la théorie du Genre dont les affirmations incantatoires se retrouvent dans nombre de manuels scolaires et de supports médiatiques, et touchent une jeunesse toujours plus fragilisée."

Lire la suite de l'article

Macron prétend lutter contre la théorie du complot en affirmant l’existence d’un complot mondial, diffusant des « fake news »!

De Guillaume de Thieulloy dans Les 4 Vérités :

Capture d’écran 2018-01-08 à 21.17.03

Commentaires (1)

Il est pour la liberté d'expression, et "en même temps", faut pas dire n'importe quoi si ce n'est pas dans la ligne … L'idéal est donc quand même de penser "bien" parce que là, au moins, y a pas de problème !

Rédigé par : Gérard | 10 jan 2018 09:05:42
____________________________________

Lire la suite de l'article

Les adeptes de la théorie du complot russe

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

Images"'Une commission parlementaire britannique avait demandé à Facebook d’enquêter sur l’intolérable ingérence russe dans la campagne pour le Brexit.

Facebook a publié son rapport. Explosif. On y apprend en effet qu’une ONG russe, l'Internet Research Agency, la fameuse « usine à trolls » pilotée du Kremlin, a dépensé 0,97 dollar pour trois annonces qui ont été vues par 200 internautes pendant quatre jours…

Et c’est tout.

Nigel Farage ne s’est pas privé de souligner : « Où est la théorie du complot russe sur le référendum pour la sortie de l'Union européenne, maintenant que nous savons qu'ils ont dépensé moins de 1 dollar sur Facebook ? »"

Lire la suite de l'article

Le promoteur de la théorie du genre à l’école quitte la vie politique

Unknown-30Luc Chatel (LR), ancien ministre de Nicolas Sarkozy, a annoncé qu’il quittait la vie politique. L’ex-ministre de l’éducation nationale (2009-2012), qui avait introduit la théorie du genre à l'école, annonce qu’il abandonne la présidence du conseil national des Républicains, après avoir déjà renoncé à briguer un nouveau mandat de député, en juin. Il a rejoint un fonds d’investissement.

Lire la suite de l'article

Simone Veil incarne par excellence la théorie du cliquet

Yves-Marie Adeline, auteur de La Droite piégée, puis de La Droite impossible, a théorisé le phénomène politique du cliquet qui trouve une illustration exemplaire dans la loi sur l'avortement défendue par Simone Veil. Il répond à L'Homme Nouveau :

Unknown-12"La mort récente de Simone Veil a suscité beaucoup de réactions. Étrangement, même du côté des défenseurs de la vie, certains lui ont rendu hommage, ne percevant visiblement pas le côté fondateur de la Loi Veil. Celle-ci n’incarne-t-elle pas, par excellence, ce que vous avez théorisé sous le nom de « théorie du cliquet » ?

Si, elle l’incarne. Quand Simone Veil a présenté cette loi, c’était avec de grandes précautions oratoires, jurant qu’elle était moralement contre mais que c’était pour venir en aide aux femmes en détresse. Je ne dis pas qu’elle n’était pas sincère, d’ailleurs à cette époque, les jeunes mères célibataires – qu’on appelait alors avec mépris les « filles-mères » – étaient recueillies dans des « maisons maternelles » où elles étaient indignement traitées comme des filles perdues, de mauvaise vie, coupables d’avoir accepté les avances d’un homme.

C’était une œuvre de justice que de chercher à soulager leur détresse : une meilleure reconnaissance de la maternité célibataire ; des allocations à parent isolé ; un effritement progressif des préjugés anciens contre les bâtards – notons que ce mépris du bâtard n’a pas toujours existé, il était mieux reconnu dans la société médiévale qu’aux temps modernes – la prescription de moyens contraceptifs… Puis, par effet d’entraînement, sont venues la dépénalisation d’abord, la libéralisation ensuite –

Lire la suite de l'article

Accueillir un “migrant” chez soi, de la théorie à la pratique

Via FDesouche

On se souvient des promesses fracassantes de Charles Aznavour, d'Eric Cantona ou de Franck Tanguy qui ne semblent pas avoir été suivies d'effets concrets… On a beau chercher sur internet, aucun indice d'un accueil de "migrants" chez ces gens-là. Juste une déclaration d'Aznavour qui dit qu'il va regretter François Hollande. Quels hypocrites ces bobos !

Lire la suite de l'article

Tous les mois, les eurodéputés votent sur la théorie du genre

Mylène Troszczynski, Député FN au Parlement européen, écrit sur Boulevard Voltaire :

"Tous les mois, les eurodéputés votent sur la théorie du genre. Le 4 avril, nous devions nous exprimer sur la directive : « Les femmes et leur rôle dans les zones rurales. » Le mois précédent, c’était le rapport sur « L’égalité entre les hommes et les femmes. » Pourquoi ?

Le marché des biotechnologies, les technologies de la reproduction et de la santé représentent un grand enjeu économique. Mais, dans les civilisations, il y a le droit à la vie de l’enfant à naître, le respect de la vie jusqu’à sa fin naturelle, le droit de l’enfant à sa filiation naturelle, etc. Les puissances de l’argent veulent faire de l’humain un marché, une matière première pour tester les molécules médicamenteuses, un produit fini pour vendeur de PMA et de GPA. Ce qui permettait à Mme Taubira de parler d’un « changement de civilisation ». Une civilisation de marchands vendant ses enfants.

Face à cette théorie, deux réactions : catholique et scientifique.

Le pape François a dénoncé devant l’ONU, en 2015, la « colonisation idéologique » qui impose aux « peuples » des « modèles de vie anormaux et irresponsables », dans une allusion implicite à la théorie du genre et au mariage pour les personnes de même sexe. Certains cherchent à « promouvoir une colonisation idéologique à travers l’imposition de modèles et de styles de vie anormaux, étrangers à l’identité des peuples et, en dernier ressort, irresponsables ».

La réaction scientifique vient de Norvège, pays qui respectait le mieux l’égalité des sexes. Un

Lire la suite de l'article

La théorie du genre, quel impact pour vos enfants ?

La Manif pour Tous 35 communique :

Esther PIVET, coordinatrice de VigiGender a donné une conférence à Rennes sur "la théorie du genre, quel impact pour vos enfants ?"

Il est urgent d’écouter Esther, cette idéologie s’installe rapidement, parfois à notre insu !

Vous pouvez la retrouver sur  CONFERENCE ESTHER PIVET – VIGIGENDER

On ne lâche rien

Lire la suite de l'article

La CAF organise une formation sur la théorie qui n’existe pas

Le département "parentalité" de la Caf du Calvados a envoyé aux associations qui travaillent dans le "social" et "l'enfance" de la ville de Caen, la proposition de formation suivante proposée par le Planning Familial 14. Comme c'est indiqué, allez "en parler"…

Untitled-2

Lire la suite de l'article