Archives par étiquette : témoins

La Nuit des Témoins 2017

Avec l'Aide à l'Eglise en Détresse. Cette année, trois grands témoins :

  • Frère Jacques Mourad, moine syrien de la Communauté de Mar Moussa, otage de l'Etat islamique pendant cinq mois,
  • Père Philippe Blot, missionnaire des Missions étrangères de Paris, engagé dans le secours des réfugiés de Corée du Nord. Témoignage exceptionnel à ne pas manquer.
  • Mère Marie-Catherine Kingbo, religieuse de la congrégation des Servantes du Christ au Niger.

Lire la suite de l'article

Juristes pour l’enfance lance un appel à témoins

Capture d’écran 2017-01-13 à 06.58.28Le 30 novembre dernier, l’association Juristes pour l’enfance (JPE) avait alerté l’opinion surle caractère provocateur et pornographique des visuels de la campagne AIDES financée enpartie par le contribuable français. Cette campagne, sous prétexte de faire comprendre aupublic que les personnes séropositives ne transmettent pas le virus, mettait en scène descouples « faisant l’amour lors d’une activité sportive ou artistique ».

N’ayant eu connaissance d’aucun affichage effectif de cette campagne pourtant programmée, JPE n’avait pu initier d’action contre l’association AIDES comme elle l’a fait à l’occasion de la campagne d’affichage « sexe entre hommes » contre le ministère de la Santé (plainte devant le Jury de Déontologie Publicitaire en cours).

Fidèle à son objectif de protection de l’enfance, JPE se réjouit de la réactivité des personnes qui, isolément, ont eu le courage d’entamer des poursuites pénales à l’encontre de l’association AIDES, notamment à Laval. JPE aimerait entrer en contact avec les auteurs de ces plaintes et, par ailleurs, lance un appel à ceux qui pourraient constater la présence de ces affiches dans leurs villes à se signaler auprès d’elle dans le but d’intenter de nouvelles actions si besoin. Contact : juristespourlenfance@gmail.com

Lire la suite de l'article

Pèlerinage de Pentecôte de la FSSPX : Fiers témoins de la foi

0Pour la 27e année consécutive, des milliers de pèlerins ont couvert à pied la centaine de kilomètres qui sépare Chartres de Paris. Partis de la cathédrale Notre-Dame samedi matin ils ont accompli une véritable démarche mariale puisque les trois jours étaient placés sous la protection de saint Louis-Marie Grignion de Montfort, grand apôtre de la dévotion à la Vierge Marie.

Dans le contexte actuel de reniement des élites politiques et de confusion dans l'Église, les prédications n'ont pas manqué d'encourager les catholiques de demain (la moyenne d'âge des marcheurs avoisine les vingt ans) à s'affranchir de la peur et à proclamer fièrement la foi de nos pères3.

Le dimanche de Pentecôte, Monseigneur Bernard Tissier de Mallerais, évêque auxiliaire de la FSSPX, a exhorté les assistants à être de véritables "témoins" de Jésus-Christ. Le lendemain, devant 6500 personnes réunies pour la messe de clôture sur la place Vauban à Paris, l'abbé François-Marie Chautard, recteur de l'institut universitaire Saint-Pie X, a incité au cours d’une vibrante prédication à prendre conscience de l’héritage dont nous sommes les garants, celui de l’Eglise, et à emprunter le meilleur moyen pour assumer ce rôle d’héritier : la sainteté.

Photos : ici et .

Lire la suite de l'article

Appel à témoins : pourquoi veillez-vous ?

Le site Pourkoijeveille.net, qui vient de fêter son premier anniversaire, recherche de nouveaux témoignages :

Le 28 février 2014, Pourkoijeveille était lancé avec pour ambition de publier des témoignages de ceux qui veillent. Des veilleurs et des sentinelles ont répondu présent, nous ont transmis leurs textes que nous avons pour la plupart publiés. Une quarantaine en tout, présentant de grandes diversités : celui-ci est vindicatif, celui-là joue dans une tonalité plus émotionnelle, certains taquinent les muses, d’autres sont beaucoup plus factuels, moins attachés à la forme, quelques uns partagent des bribes de textes d’auteurs qui éclairent leur engagement personnel, ou revisitent notre hymne national. A la relecture de ces lignes publiées, aucun de ces textes n’est fade, tous sont sincères. Ces témoignages, anonymes pour la plupart, même s’ils sont univoques, enrichissent la communauté que nous formons en permettant un partage de ces raisons qui nous ont fait nous asseoir ou nous lever, et de ces veilles qui nous ont personnellement changés.

Ces derniers temps, le rythme des publications s’est ralenti. Moins de textes nous ont été proposés. Les statistiques de fréquentation du site ont fléchi. Notre disponibilité était moindre. Pourtant, nous avons la certitude que tout n’a pas été écrit, que d’autres veilleurs, d’autres sentinelles ainsi que des mères veilleuses peuvent apporter leur pierre à ce petit édifice. Nous souhaitons poursuivre la publication de ces récits, de ces introspections, de ces réflexions, de ces poèmes. Peut-être qu’avec plus de recul qu’avant, nous devrions tous nous interroger nous même, et partager

Lire la suite de l'article

Du 6 au 13 mars 2015 : participez à la Nuit des Témoins

Ces veillées de prière et de témoignages rendent hommage à ceux qui ont été tués parce qu’ils étaient des disciples du Christ. Elles permettent aussi de porter dans la prière ceux qui souffrent toujours et d’écouter leur témoignage.

  • Avignon : vendredi 6 mars, 20h Eglise du Sacré-Cœur avec Mgr Cattenoz
  • Saint Germain en Laye: dimanche 8 mars, 20h30 Eglise Saint-Germain avec Mgr Aumônier
  • Dijon : mardi 10 mars, 20h30, Cathédrale Saint-Bénigne avec Mgr Minnerath
  • Troyes: mercredi 11 mars, 20h, Eglise Saint-Bruno avec Mgr Stenger
  • Toulouse : jeudi 12 mars, 20h, Cathédrale Saint-Etienne avec Mgr Le Gall
  • Paris : vendredi 13 mars, 20h, Cathédrale Notre-Dame de Paris

L’AED invite des grands témoins pour honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ. Au cours de la Nuit des témoins, ils donneront leur témoignage sur la réalité de la situation des chrétiens dans leur pays respectif:

  • Mgr Sleiman, Irak Archevêque latin de Bagdad
  • Mgr Kaigama, Nigeria Archevêque de Jos, Président de la Conférence des Evêques du Nigeria
  • Sœur Hanan Youssef, Libanreligieuse du Bon-Pasteur, en charge de réfugiés syriens et irakiens à Beyrouth
  • P. Bernardo Colmenares, Colombie prêtre diocésain colombien

T

Lire la suite de l'article

En Irak, les chrétiens sont actuellement témoins d’un nouveau 1933

Mgr Yousif Mirkis, archevêque chaldéen de Kirkuk, a répondu à l’Aide à l’Église en Détresse en Irak :

"Votre Excellence, craignez-vous la fin de la chrétienté en Irak ?

"Absolument. Nous sommes en train d’en disparaître, comme ce fut déjà le cas des chrétiens en Turquie, en Arabie saoudite et en Afrique du Nord. Et même au Liban, ils ne sont plus entre-temps qu’une minorité.

Qu’est-ce que l’Irak perdrait s’il n’y avait plus de chrétiens ?

L’écologie sociale serait déstabilisée. Chaque société a besoin de toutes ses composantes. C’est ce que l’on a pu observer en Allemagne il y a 80 ans : à l’époque, tout un groupe a été exclu par la société. En Irak, nous sommes actuellement témoins d’un nouveau 1933. D’ailleurs, je perçois beaucoup de parallèles avec l’Europe d’entre-guerre. Tout comme l’Allemagne d’avant 1933 était instable à cause de sa défaite dans la Première Guerre mondiale, le monde arabe a été déséquilibré depuis 1967. C’est à cette époque que nous autres Arabes avons perdu la Guerre des Six-Jours contre Israël. Jusqu’à nos jours, c’est resté un traumatisme. Tout comme la Première Guerre mondiale a engendré la Seconde Guerre mondiale, la défaite de 1967 a engendré la crise actuelle.

…dont les chrétiens souffrent particulièrement ?

Les chrétiens appartiennent à une société humiliée. Mais ils ont beaucoup travaillé. Regardez au Liban ou en Syrie. Et bien sûr ici aussi, en Irak. Il importe de savoir qu’il n’existait aucun ghetto chrétien en Irak. Les chrétiens étaient présents dans tous les domaines de

Lire la suite de l'article