Archives par étiquette : télévision

Les porteurs de la trisomie 21 présentés positivement à la télévision

A l'approche de la journée de la trisomie 21, le 21 mars, les initiatives se multiplient.

Mardi 14 mars, Mélanie a présenté la météo sur France 2, après le journal de 20 heures :


VIDEO. Regardez la météo présentée par Mélanie Ségard, une jeune femme trisomique

L'émission de LCI du samedi 18 mars "Au cœur de nos différences"à 14h portera sur la vie avec un chromosome en plus, avec des témoignages de parents d'enfants porteurs de cette trisomie.

Voilà qui nous change de l'ostracisme exercé par le CSA, avec l'affaire de Dear future Mom.

Mais cela ne doit pas nous faire oublier que 96% des enfants à naître détectés porteurs de la trisomie 21 sont éliminés avant leur naissance. La Fondation Jérôme Lejeune (qui a présenté son rapport d'activité 2016organise le mardi 21 mars à 15 h 30, une conférence ouverte à tous au Parlement européen de Bruxelles sur la recherche au bénéfice des personnes porteuses de trisomie 21.

Lire la suite de l'article

Télévision : la chute

Images-6La révolution internet avec l’explosion des plateformes de vidéos en ligne pose une sérieuse question quant à la durée de vie restante du média télévisuel. TF1 voit sa part de marché en constante chute libre depuis 1995, avec 37,3% de part de marché à cette époque pour se retrouver à 22,9% en 2014. La part des investissements publicitaires bruts des annonceurs sur le marché de la télévision, qui s’établissait à 40% pour TF1 en 2010, a perdu 7 points en à peine 4 ans, s’établissant à 33% en 2014 pour le groupe privé. Sur l’année 2015, le CA du groupe a baissé de 87,5 millions (-4,2%) par rapport à l’exercice précédent, pour un total de 2,004 milliards d’euros. Ce chiffre d’affaires, qui était évalué en 2007 à 2,763 milliards d’euros, a donc perdu près de 30% en seulement 8 ans. 

En 2014, les Français ont regardé la télévision en moyenne 3 heures et 41 minutes par jour, soit 5 minutes de moins qu’en 2013 et 9 minutes de moins qu’en 2012. Mais cette baisse est particulièrement criante chez les jeunes : les jeunes de 13 à 24 ans regardent en moyenne 1h30 la télévision par jour, contre 3h41 pour l’ensemble de la population française. Ils privilégient la télévision de rattrapage (replay) mais aussi des plateformes de vidéos en ligne.

Si la télévision est encore leader, cela ne devrait pas durer éternellement. La publicité télévisuelle est en baisse. A l’inverse, la publicité sur internet a explosé sur cette même période, passant de

Lire la suite de l'article

Les autorités françaises favorisent la diffusion de 6 chaînes de télévision salafistes

Eric Brunet recevait Philippe de Villiers sur RMC. Ce dernier a fait cette révélation stupéfiante. A écouter dans l’émission à 16’15”. Au final, 53% des auditeurs estiment que le problème principal des Français n’est pas le chômage mais bien l’islam

Lire la suite de l'article

Hollande démonté sur la première chaîne de télévision russe

Pas de quartier pour celui qui se frotte à plus fort que lui :

Il a peut-être oublié qu'après les attentats (du 13 novembre 2015 à Paris), des pilotes russe ont écrit «Pour Paris» sur les bombes qu'ils ont lâchées sur les terroristes en Syrie», a-t-il martelé. Le présentateur a ensuite jugé que le président français avait été «impoli» en proposant à Vladimir Poutine une réunion sur la Syrie au lieu de l'inauguration du centre spirituel et culturel russe à Paris.

«Écoutez, si la Syrie vous préoccupe autant, alors pourquoi votre porte-avions Charles de Gaulle lutte aussi mollement contre les terroristes? (…) On le voit, la Syrie ne préoccupe pas beaucoup Hollande», a-t-il assuré. «Il aime utiliser ce mot, Syrie, pour faire le beau devant le public, c'est un mot sensuel. Et quand on l'allie avec le mot «Poutine», ça devient brutal et pour Hollande, ça c'est cool», a-t-il ensuite dit.

Mais «à la fin de la semaine, Hollande s'est retrouvé dans une position inconfortable tandis que Poutine, lui, a gardé ses bonnes manières», a estimé le présentateur, dont l'émission est l'une des plus regardées le dimanche soir.

Un peu plus tôt, Vladimir Poutine avait estimé que la France n'était pas «très impliquée» dans le processus de résolution du conflit syrien, après avoir annulé sa visite à Paris prévue le 19 octobre".

Lire la suite de l'article

11 chaînes de télévision chrétiennes déclarées illégales

Au Pakistan :

P"Une récente ordonnance de la Pakistan Electronic Media Regulatory Authority, organisme du gouvernement pakistanais, a déclaré illégales 11 chaînes de télévision chrétiennes transmettant au Pakistan en langue urdu. Ainsi que l’a appris Fides, l’ordonnance, prise le 22 septembre dernier, indique comme « chaînes de télévision non autorisées » 10 chaînes de télévision par câble ou sur Internet gérées par des groupes chrétiens protestants que sont Isaac Tv, Gawahi Tv, God Bless Tv, Barkat Tv, Praise Tv, Zindagi Tv, Shine Tv, Jesus Tv, Healing Tv et Khushkhabari Tv ainsi que la Catholic Tv, chaîne catholique diocésaine de Lahore. « Tous les Directeurs généraux régionaux – indique le texte de l’ordonnance – sont invités à adopter les mesures nécessaires pour bloquer immédiatement la transmission des chaînes de télévision illégales dans leurs régions respectives ».

Le Père Mushtaq Anjum, religieux camillien pakistanais, qui s’intéresse aux communications et aux moyens de communication de masse, commente ainsi la situation pour Fides : « De fait, la proclamation de la Bonne Nouvelle est rendue illégale. Depuis un certain nombre d’années, au prix de notables efforts, les communautés chrétiennes ont organisé des réseaux télévisés, par câble ou par Internet, afin de parler aux chrétiens et de parler de la foi chrétienne. Les chrétiens ne disposent d’aucun espace sur les chaînes télévisées publiques. Nous désirons comprendre pourquoi les chaînes en question ont été déclarées illégales. Il s’agit là d’une autre norme discriminatoire qui frappe les non musulmans ».

« Nous demandons l’intervention du Ministre fédéral

Lire la suite de l'article

Grâce à Laurence Rossignol, on parle de l’avortement à la télévision

Sur BFM TV :

Lire la suite de l'article

La télévision perd l’avantage du direct

Les Echos montrent que les chaînes de télévision sont débordées par la concurrence des réseaux sociaux : Facebook, Périscope, Twitter…

"France Télévisions lance-t-il une chaîne d'information en continu au moment où ce type de média entame sa ringardisation ? La question est sans doute trop provocatrice. Mais après le tremblement de terre provoqué par des vidéos postées sur Facebook Live et Periscope par des proches de Noirs américains visés par des tirs de policiers, ou bien les efforts de ces réseaux sociaux pour couvrir les conventions républicaine et démocrate (grâce à des partenariats entre réseaux sociaux et des chaînes comme ABC et CBS), les Etats-Unis s'interrogent sur un possible « moment première guerre du Golfe » pour ce type de services. Les historiens de la télévision citent 1991 comme l'année montrant qu'il y avait un marché pour la couverture en continu d'événements par CNN, dit un chroniqueur du « New York Times ». Ce qu'on voit aujourd'hui est une guerre du Golfe pour le « streaming en live ».

Les « journalistes citoyens », témoins d'événements et dégainant leur smartphone pour en avoir une trace, pouvaient avoir le réflexe de vendre leurs images aux télévisions, par exemple, par le biais d'intermédiaires comme Newzulu (« Les Echos » du 8 avril 2016). Mais tout d'un coup, avec Facebook Live et Periscope, ils disposent d'un canal pour les retransmettre en direct. Et ils l'utilisent. 

Bien sûr, Facebook Live ou Periscope (qui peut maintenant être intégré sur n'importe quel site Web) sont au stade expérimental. Leur offre n'est pas organisée pour fournir un fil ou des fils par thèmes

Lire la suite de l'article

Cathophobie de la télévision belge ? (Add)

KTO TV est distribué en Belgique par l'opérateur Proximus (équivalent de Orange).

Pour des raisons dites commerciales Proximus TV a décidé d'arrêter la diffusion de KTO à partir du 30/04/16.

Une pétition a été lancée pour le maintien de ce service. Elle a reçu un large soutien d'ambassadeurs de premier plan et recueilli à ce jour 25000 signatures.

Mais voici que l'opérateur est pris en flagrant délit de mensonge : il annonce que c'est KTO qui a décidé de se retirer, ce qui est totalement faux.

Pour signer la pétition c'est ici.

 

Addendum : Proximus va finalement continuer à diffuser KTO TV.

Lire la suite de l'article

Excellente prestation du président à la télévision

Du président russe, bien entendu. Comme François Hollande jeudi 14 avril, Vladimir Poutine s'est exprimé en direct à la télévision russe pour répondre aux questions des citoyens. Le président russe a évoqué tous les sujets avec calme et sérénité :

Lire la suite de l'article

Une journaliste de France Télévision traite Marion Le Pen de « petite conne »

Calédosphère révèle que Nathalie Daly, l’une des présentatrices du journal télévisé de 19h30 sur NC1ère, proposait sur sa page Facebook aux électeurs tentés de voter pour Marion Le Pen d'ajouter un petit coeur sur le bulletin de vote, afin de le faire annuler.

MarionCertains internautes lui ayant reproché ce procédé douteux et peu démocratique, le ton est monté entre Nathalie Daly et ses contradicteurs. Jusqu'à finir dans le registre habituellement réservé aux poissardes.

Com-marion

Calédosphère rappelle à ses lecteurs la « Charte d’Ethique Professionnelle des Journalistes ». Dans celle-ci, il est notamment spécifié que :

"[Le journaliste] tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves des dérives professionnelles [le journaliste] refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication et respecte les personnes (Charte d’éthique professionnelle des journalistes ; SNJ, 1918/38/2011).

Or, il y a quelques semaines, Nathalie Daly avait justement fait une déclaration publique lors d’un débat sur les médias au congrès de la Nouvelle-Calédonie dans laquelle elle expliquait que les personnes utilisant l’internet pour diffuser des informations ou pour traiter de sujets d’actualité ne pouvaient pas être qualifiées de « Journalistes » car ils ne respectaient pas cette charte de déontologie. À l’évidence, cela ne l’a pas empêché de confondre l’information et le

Lire la suite de l'article

La télévision m’aliénait

Dans ses réponses spontanées à des questions, le pape François a abordé l'esclavage moderne des écrans :

"Depuis la moitié des années 90, j’ai senti une nuit que cela ne me faisait pas du bien, que cela m’aliénait, m’amenais… et j’ai décidé de ne pas la regarder.

Quand je voulais regarder un beau film, j’allais au centre de télévision de l’archevêché et je le regardais là. Mais seulement ce film…. La télévision au contraire m’aliénait et m’amenait hors de moi : elle ne m’aidait pas. Certainement, je suis de l’âge de la pierre, je suis ancien !

Et nous maintenant – je comprends que les temps sont changés – nous vivons au temps de l’image. Et cela est très important. Et au temps de l’image on doit faire ce qu’on faisait au temps des livres : choisir les choses qui me font du bien ! De là découlent deux choses. Premièrement : la responsabilité des centres de télévision de faire des programmes qui font du bien, qui font du bien aux valeurs, qui construisent la société, qui nous portent en avant, et non qui nous rabaissent. Et ensuite faire des programmes qui nous aident afin que les valeurs, les vraies valeurs, deviennent plus fortes et nous préparent pour la vie. C’est la responsabilité des centres de télévision.  Deuxièmement : savoir choisir les programmes, et cela c’est notre responsabilité. Si je vois qu’un programme ne me fait pas de bien, renverse mes valeurs, me fait devenir vulgaire, même dans les saletés, je dois changer de canal.

Lire la suite de l'article