Archives par étiquette : Tauzin

Général Didier Tauzin : “Notre civilisation est intrinsèquement liée à la chrétienté”

Extrait de l'interview du général Didier Tauzin, qui souhaite se présenter aux présidentielles en 2017, par le Rouge et le Noir :

Photo_2_pour_r_n-56d57Quelle place donnez-vous à la famille dans votre projet pour rebâtir la France ? Comment les soutenir dans leur rôle de premier éducateur ?

Je veux refaire de la famille la cellule de base de la société, c’est-à-dire lui redonner une place capitale pour l’avenir de notre pays (…) Financièrement, il est évident qu’il faut encourager les familles françaises, notamment en déplafonnant les aides familiales. Il est également urgent de permettre à chaque couple de choisir de placer leur enfant à la crèche ou de se consacrer à l’éducation des adultes de demain. Il faut également soutenir moralement les jeunes gens, auprès desquels l’envie de parentalité a largement été galvaudée, alors qu’il s’agit d’une des finalités essentielles de nos vies.

Il faut également redéfinir le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme : le mariage ne doit être en aucun cas la reconnaissance sociale de l’amour, mais seulement l’institution qui structure et garantit la filiation. La politique familiale doit cesser d’être considérée comme une dépense puisqu’il s’agit d’un investissement de long terme. Il est enfin capital de faire cesser l’embrigadement intellectuel que subissent les élèves : l’école doit être chargée de l’enseignement, pas de la déconstruction des dernières réalités structurantes sur lesquelles peuvent s’appuyer nos enfants. 

Face à l’islam qui s’étend de plus en plus en France, quelle place donner aux racines chrétiennes de la France ? Ces racines ont-elles même

Lire la suite de l'article

Le Général Didier Tauzin n’est pas pour l’interdiction de l’avortement

Candidat à la présidentielle, il plaide pour la liberté d'expression sur ce sujet, pour la liberté des médecins de ne pas pratiquer des avortements, mais il ne compte pas remettre en cause les lois libéralisant l'avortement.

Lire la suite de l'article

Le général Tauzin à Gabrielle Cluzel : “Ce qu’a fait le général Piquemal est tout à fait respectable”

A découvrir ici.

"Le général Tauzin voit dans cette interpellation et la comparution de son collègue militaire, la tentation sinon la volonté du Gouvernement d’intimider les cadres de la Grande Muette qui ont un peu tendance, ces dernières semaines, à dire leurs quatre vérités".

Lire la suite de l'article

Prochaines conférences du général Tauzin les 20 et 25 juin

  • le Général Tauzin participe à la fête de la Courtoisie le 14 juin de 10 h 00 à 18 h 00 à Paris, Porte de Champerret. 
  • il est l'invité du Libre journal de l'indépendance de Radio Courtoisie le 15 juin de 12 h à 13 h 00, avec également Nicolas Dupont-Aignan.
  • Par ailleurs, l'université de Fils de France durant laquelle le général Tauzin était invité à intervenir sur le thème "Quelle France pour quelles valeurs ?" a été annulée par les organisateurs.

Le samedi 20 juin 2015, rencontre-dédicace à Toulouse de 10 h à 12h30 et conférence-débat à Saint-Orens (31) à 20 heures.

Le jeudi 25 juin 2015, conférence à Brest à 20 heures en compagnie de François Billot de Lochner, sur le thème "Quel chemin pour la France ?"

Lire la suite de l'article

Général Tauzin: “la laïcité à la française est une monstruosité”

"Rebâtir la France", telle est l’ambition du général Didier Tauzin. Il est revenu hier dans le JT de TV Libertés sur les grandes lignes de sa politique et sur la vision d’un possible redressement de notre pays. Un discours limpide et d'une pertinence sans égale.

 

Commentaires (7)

Excellente analyse. Réaliste et clairvoyante.
Juste deux petites remarques. La Laïcité est bien plus ancienne que le dit le général : Rendons à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.
Quant au personnage capable d'une politique à très long terme, il n'y en a qu'un, notre Roi Louis XX.
(Vous imaginez 40 ans de Normalito 1er, Manolo el químico, Sarkonaparte et autres lèche-babouches…. PFFFFFFFFFFFFF ! ! ! ! )

Rédigé par : yannh | 11 mar 2015 16:03:00
____________________________________

J'aime assez le principe de sa démarche… Partir d'un constat, avoir une vision globale où aller… puis s'occuper des moyens en dernier lieux.

Tout l'inverse de la société actuelle.

Seule l’Église semble aussi adopter cette démarche.

Par contre, je ne sais pas si le fruit est assez pourri pour tomber… Pourra-t-il fédérer autour de lui ? Les candidats au sacrifice de l'homme providentiel sont malheureusement très nombreux contrairement à ce qu'il dit..

Rédigé par : PK | 11 mar 2015 16:19:31
____________________________________

Il est réconfortant de voir surgir des éléments sains de la société civile qui veulent restaurer la dignité de la politique, reconstruire une France malade et asservie (comme l'Europe) aux lobbies destructeurs de la

Lire la suite de l'article

Général Tauzin : Rebâtir la France

TGénéral de division, Didier Tauzin a occupé de nombreuses fonctions au sein de l’armée, des forces spéciales à l’insertion de jeunes défavorisés – il a créé l’Établissement Public d’Insertion de la Défense – en passant par la formation d’officiers et la réorganisation de l'armée de terre.

Il publie un ouvrage intitulé Rebâtir la France, qui sort en librairie le lundi 19 janvier. Il y dresse un état des lieux : « La France va mal et elle désespère ». Aujourd'hui les problèmes sont tels que l'avenir et l'existence même de notre pays semblent compromis. L’économie est en berne mais pas seulement. La confiance des Français dans la politique s’estompe malheureusement comme le démontrent les résultats du cinquième baromètre de la confiance politique du CEVIPOF publiés en 2014. Que faire alors ?

Avec l’aide d’une équipe composée d’’une centaine d’hommes et de femmes d’expérience ayant pour certains exercé des responsabilités importantes (chefs d’entreprise, professeurs d’université, un député, présidents d’association, etc.) le général Tauzin a décidé de s’engager en politique. Dans Rebâtir la France, il définit les conditions de redressement de notre pays en n’ayant pas peur de se poser une question simple : « si j’étais président de la République, que ferais-je pour redonner un avenir à la France ? » Ces réformes exposées dans la première partie du livre ont pour but de refonder la politique qui doit être au service de l’homme. Elles se résument en quatre points :

  • revenir aux fondamentaux politiques de notre nation,
  • restaurer

Lire la suite de l'article