Archives par étiquette : symbole

Un symbole LGBT sur la robe du portrait officiel de Michelle Obama

Lu ici :

Lhistoire-derriere-la-robe-portee-par-michelle-obama-sur-son-portrait-officiel_1"Pour leurs portraits officiels respectifs, dévoilés ce lundi 12 février à la National Portrait Gallery de Washington, l'ex-président des États-Unis et son épouse avaient fait appel à des artistes très différents; quand Kehinde Wiley s'est attelé à immortaliser Barack Obama sur toile, c'est Amy Sherald qui avait été sélectionnée par Michelle Obama pour la représenter.

Sur son portrait, Michelle Obama est représentée sur fond bleu, posant dans une robe signée de la créatrice Michelle Smith de la marque Milly. Cette création graphique, en noir et blanc aux rares notes de couleurs n'aurait pas été choisie au hasard par l'artiste et l'ex-First Lady. (…) Interrogée par Vogue.com, la créatrice (…) explique que cette tenue est censée représenter une «robe que Mme Obama pourrait porter dans sa vie de tous les jours, comme sur un portrait emblématique.» (…) Cette saison là, j'étais inspirée par un désir d'égalité, d'égalité des droits de la personne, d'égalité raciale et d'égalité pour les personnes LGBT», confie la créatrice au Washington Post, «L'un des éléments récurrents de la collection était le laçage sous différentes formes (…) censé suggérer le sentiment d'être retenu… que nous ne sommes pas encore arrivés à l'égalitéUn message clair, dans la lignée des prises de position de l'ex-First Lady ainsi que de ses tenues."

Heureusement, les Américains sont débarrassés d'une telle "first lady" pour quelques années…

Lire la suite de l'article

La République du Panthéon, symbole de l’apostasie de la France

De Philippe Maxence :

7048431_5e929df8-505d-11e7-a74c-a6885e939e86-1_1000x625"L’annonce officielle par le Président de la République en personne du transfert de la dépouille de Simone Veil au Panthéon n’a étonné personne. Elle était en quelque sorte inscrite dans le parcours de l’ancienne ministre de la Santé, au moins depuis qu’elle avait endossé la loi dépénalisant l’avortement. On ne reviendra pas ici sur ce que nous ne cessons de répéter depuis le décès de Madame Veil. Quoi qu’il en fût de sa pensée personnelle et des limites qu’elle voyait à l’avortement, elle restera celle qui pour l’Histoire a ouvert la porte à une logique mortifère. […]

Pourquoi le Panthéon ?

Le penseur catholique Jean Madiran l’a écrit naguère dans un petit livre au titre révélateur : La République du Panthéon (DMM) :

« Le Panthéon résume (…) et symbolise parfaitement, l’histoire moderne de la France contrainte à l’apostasie. »

Il précisait plus loin :

« Le Panthéon, parfait symbole, nous avertit. Il n’a pas été construit à côté de la cathédrale, comme la Sorbonne ou le Louvre, ou comme le château de Versailles. Il a été établi à la place d’une église : une église annexée, désacralisée, colonisée par un culte hostile à la tradition religieuse constitutive de la France. »

Cette église portait un nom. Un nom cher au cœur des Français et des chrétiens : Sainte-Geneviève. Ce n’est donc pas par hasard ou par un clin d’œil de l’Histoire que cette église est justement installée sur la Montagne Sainte-Geneviève.

Histoire tourmentée d'une… église

Cette église était née d’un vœu, celui

Lire la suite de l'article

Le Mont-Saint-Michel, “symbole de l’esprit français”

Extrait du discours de Marine Le Pen au Mont Saint Michel :

Capture d’écran 2017-03-02 à 08.14.27"[…] Dans cette somptueuse baie du Mont Saint Michel, ce haut lieu où l’âme respire amplement, nous voilà devant l’une des merveilles de l’Occident. La haute Silhouette de pierre avec ses rochers, ses remparts et sa flèche culminant à 150 mètres, cette image sereine de la force et de l’éternité, nous incline à l’humilité.

Les murs de la citadelle militaire résonnent toujours des exploits du Chevalier Du Guesclin ; l’invincibilité de ces fortifications, éprouvée par la guerre de Cent ans, inspire encore aujourd’hui l’esprit de résistance.

Ce point de rencontre entre la terre, la mer et le ciel, unique au monde, fut pendant des siècles l’aboutissement tant attendu de la longue marche des pèlerins. Il est aujourd’hui le symbole de l’esprit français.

Dans le mystère de nos attachements fondamentaux, s’imposent ces chefs œuvres nés de la rencontre de l’intelligence de l’esprit et de la main qui forcent le monde à reconnaître ici le témoignage du génie français ; pour nous Français, ces hauts lieux de notre mémoire nationale évoquent au plus profond de notre âme la fierté d’être français, le plaisir de vivre comme des Français, le désir de le rester.

La beauté désarme. « Elle sauvera le monde » nous enseignait Dostoïevski.

Une beauté présente devant nos yeux, une beauté vivante comme le Mont Saint Michel, cette « sublime pyramide » selon la très belle expression de Victor Hugo, a ceci de mystérieux qu’elle ouvre le cœur.

Contempler le Mont Saint

Lire la suite de l'article

Valérie Boyer rappelle que la croix n’est pas un symbole d’oppression

Suite à la petite polémique des laïcistes

Lire la suite de l'article

Ne pas faire de ce général en retraite le symbole du réveil de la France éternelle

ImagesJean-Claude Bourret,  journaliste, présentateur TV, rédacteur en chef de TF1, de la Cinq, de Radio Monte-Carlo, élevé au grade de Colonel de la Gendarmerie Nationale, revient sur les "bruits" répandus par la presse pour faire croire à un éventuel coup d'Etat militaire :

"Chez certains militants de gauche, l'armée a toujours été synonyme "d'extrême droite fasciste. […]

[S]ur ordre, une cinquantaine de policiers ont vigoureusement interpellé le général Piquemal, 75 ans,dont la presse aux ordres dit …pis que pendre.

Ce général quatre étoiles (général de corps d'armée), ancien patron de la Légion étrangère, pourrait, selon les penseurs d'une gauche totalitaire, donner des idées révolutionnaires de coup d'état, à d'autres généraux, qui eux ,disposeraient d'un commandement effectif, et donc de troupes et de moyens…

Car ne nous y trompons pas, au moment ou l'on essaye de salir ce soldat, qui n'a eu d'autre but que d'alerter sur la défaillance de l'Etat face à ses missions régaliennes de protection de notre territoire et de ses habitants, ce sont les petits marquis d'une gauche en déshérence, qui essayent de se faire peur en jouant au possible coup d'état militaire d'extrême droite

et qui utilisent tous les moyens de l'état, pour nous faire vivre dans un climat de tension sécuritaire, propre à la manipulation des foules, et donc des électeurs.

Le général Piquemal, respectant en cela tous les glorieux anciens qui l'ont précédé à la Légion étrangère, a clairement expliqué qu'il n'avait rien à voir, ni avec l'extrême

Lire la suite de l'article

Le journal La Croix devient le symbole d’une pensée unique, prêt à tout pour rester à la mode

Sur son blog, le père Michel Viot met en garde contre le syncrétisme et le relativisme auxquels peuvent mener une approche naïve et angélique de l'islam par certains catholiques :

"Je ne puis me résoudre à un tel compte, pas plus qu’aux contes dont il découle ! Je ne mets pas en doute les bonnes intentions, à la fois pacifistes et conciliatrices du Père Vincent Feroldi, responsable du dialogue avec l’Islam, au nom de notre conférence épiscopale. En cette année de grâce 2015, selon certains calculs, les dates de naissance de Jésus et de Mahomet étaient très proches : 24 décembre pour le prophète de l’Islam, 25 décembre pour le Fils Éternel de Dieu ! Et de préciser que c’était la première fois depuis 457 ans qu’il y avait une telle « coïncidence » !

Je comprends qu’en ces temps troublés et pleins de violence on veuille chercher des « signes » de rassemblement ! Mais sur des sujets aussi sensibles, il faut être prudent et surtout vrai ! (…) Je ne me prononce pas en ce qui concerne le calcul de la naissance de Mahomet qui ne remonte pas avant la fin du Xe siècle, référence que d’ailleurs tous les musulmans n’approuvent pas. En revanche pour ce qui concerne Jésus, cette date n’a rien de précis ; elle a été comprise de manière fort différente, renvoyant du solstice d’hiver aux dates de prise de fonction des prêtres du Temple de Jérusalem, calcul fait à partir de

Lire la suite de l'article

La crèche des mairies devient le symbole du renoncement à la pratique religieuse catholique

Extrait de la tribune de Davis Desgouilles dans Causeur :

"Comme l’an dernier, le débat sur la présence des crèches dans les mairies commence à pointer son nez. Beaucoup de catholiques s’agitent dans tous les sens pour préserver le droit inaliénable à voir une crèche dans le hall de leur mairie au mois de décembre. Et voilà qu’on va encore encombrer les tribunaux administratifs, lesquels ne savent plus à quel saint se vouer, indiquant ici que la présence de ladite crèche est conforme à la loi de 1905 et là que cette dernière l’interdit rigoureusement (…) La crèche en mairie est devenue le symbole des racines chrétiennes qu’il ne faudrait plus refouler sur l’autel du « laïcisme ».

Il serait en effet idiot de nier nos racines chrétiennes. La présence de nos cathédrales, de nos églises dont les cloches nous annoncent l’heure, ou notre calendrier grégorien en portent la marque (…) Mais célébrer la Nativité reste, en revanche, un acte profondément cultuel. D’ailleurs, pourquoi diable vouloir se battre pour admirer une crèche lorsqu’on va renouveler son passeport ou faire sa demande de permis de construire ? Les catholiques pratiquants pourront en admirer lorsqu’ils vont à la messe dominicale, c’est-à-dire plus souvent que lors d’un passage en mairie. Quant à ceux qui ne vont plus à la messe depuis longtemps, ou qui n’y ont même jamais mis les pieds, et qui se considèrent, comme moi, comme des « catholiques culturels », pourquoi manifestent-ils cette envie ?

S’ils veulent absolument voir

Lire la suite de l'article

Un symbole nazi dans une exposition sur l’Ukraine

L'exposition de photos sur l'Ukraine qui se déroule actuellement au Knuedler à Luxembourg comporte une photo d'un milicien arborant une casquette à l'emblème nazi. L'emblème figurant sur la casquette du milicien l'identifie comme un membre du régiment Azov, qui est connu pour ses penchants néo-nazis de ses commandants et de beaucoup de ses membres.

Interpellée, la mairie se défausse. La bourgmestre refuse de faire enlever cette photo et renvoie la balle à l'ambassade d'Ukraine.

K

Le soleil noir ("Schwarze Sonne") était le symbole occulte du IIIe Reich et fut l'un des symboles favoris par le Reichsführer SS Himmler, et d’autre part de la Wolfsangel, emblème du NSDAP, emprunté par la 2e division SS Das Reich et que le code pénal interdit en Allemagne de montrer en public en tant que symbole d'extrême droite.

Le précédent bourgmestre du même parti est l'homosexualiste Xavier Bettel, actuel Premier Ministre et ferme soutien de l'Ukraine contre la Russie.

Dans la mémoire luxembourgeoise l'occupation nazie fut une période noire : celle de tentative de germanisation forcée du pays.

Lire la suite de l'article

Un symbole nazi dans une exposition sur l’Ukraine

L'exposition de photos sur l'Ukraine qui se déroule actuellement au Knuedler à Luxembourg comporte une photo d'un milicien arborant une casquette à l'emblème nazi. L'emblème figurant sur la casquette du milicien l'identifie comme un membre du régiment Azov, qui est connu pour ses penchants néo-nazis de ses commandants et de beaucoup de ses membres.

Interpellée, la mairie se défausse. La bourgmestre refuse de faire enlever cette photo et renvoie la balle à l'ambassade d'Ukraine.

K

Le soleil noir ("Schwarze Sonne") était le symbole occulte du IIIe Reich et fut l'un des symboles favoris par le Reichsführer SS Himmler, et d’autre part de la Wolfsangel, emblème du NSDAP, emprunté par la 2e division SS Das Reich et que le code pénal interdit en Allemagne de montrer en public en tant que symbole d'extrême droite.

Le précédent bourgmestre du même parti est l'homosexualiste Xavier Bettel, actuel Premier Ministre et ferme soutien de l'Ukraine contre la Russie.

Dans la mémoire luxembourgeoise l'occupation nazie fut une période noire : celle de tentative de germanisation forcée du pays.

Lire la suite de l'article

Le symbole de la Francisque de François Mitterrand

Puisque un des sujets du jour est l'antisémitisme et que l'on a évoqué Roland Dumas, fidèle de François Mitterrand, voici ce que vient de déclarer Louis Aliot sur France Info :

Louis-Aliot-3"On a pointé du doigt pendant des décennies l'antisémitisme supposé du Front national et de l'extrême droite et on s'aperçoit aujourd'hui que cet antisémitisme-là, il vient directement de l'islam radical.

Les phrases de Jean-Marie Le Pen auront à mon sens toujours moins de symbole que la Francisque de François Mitterrand.

Il faut arrêter avec les phrases. Il y a les phrases et il y a les actes. Et les actes aujourd'hui, c'est ce que nous vivons dans la rue et ce que les Juifs de France sont en train de vivre."

Commentaires (3)

Sans compter que les propos de Roland Dumas ce matin déclarant Valls "sous influence juive" ne sont pas des propos d'un homme de la Droite Nationale…………………… MAIS ceux d'un SOCIALISTE !

Mais bon… padamalgam !

Rédigé par : jejomau | 16 fév 2015 19:29:29
____________________________________

L'histoire du socialisme français n'est qu'une succession de trahisons envers la France qu'ils appellent d'ailleurs république lorsqu'ils se sentent concernés.

Trahisons avec les communistes (années 17/30), trahisons avec les nationaux socialistes (années 40), trahisons avec le vietminh (années 50), avec le FNL algérien (années 60), maintenant trahison avec les américains et j'en ai sûrement oublié.

Socialiste ou le synonyme de traître.

Rédigé par : burgmeister | 16 fév 2015 20:18:06
____________________________________

Ce franc parler de monsieur Aliot me plait beaucoup,

Lire la suite de l'article