Archives par étiquette : suspendu

Haziza, qui avait insulté La Manif Pour Tous, suspendu suite à une plainte pour agression sexuelle

Souvenez-vous c'était en juin 2013 :

Capture d’écran 2017-11-21 à 21.15.36Astrid de Villaines, journaliste de LCP-AN, a déposé une plainte, dimanche 19 novembre, contre Frédéric Haziza présentateur phare de La chaîne parlementaire qu’elle accuse d’agression sexuelle. Une enquête préliminaire a été ouverte et a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne de la police judiciaire. Les faits seraient survenus le 20 novembre 2014. Alors qu’Astrid de Villaines souhaitait rejoindre son bureau, le présentateur lui aurait bloqué le passage.

«Je suis donc passée devant lui, face à face. Monsieur Haziza a alors tendu son bras droit, autour de ma taille. Sa main s’est alors retrouvée au niveau de mes fesses, côté gauche, en l’appuyant fortement. Dans le même temps, monsieur Haziza m’a pincé la fesse gauche».

Immédiatement convoqué dans le bureau du rédacteur en chef de l’époque, le présentateur et journaliste aurait d’abord nié les faits.

«Monsieur Haziza nous a déclaré (devant elle et le rédacteur en chef) ne pas m’avoir touché les fesses, mais juste les genoux et n’a pas reconnu les faits devant mon rédacteur. Je précise que monsieur Haziza a déclaré devant mon rédacteur, vouloir m’acheter une viennoiserie afin que cet incident s’achève. Je précise avoir quitté la salle après ces propos déplacés».

Dans sa plainte, Astrid de Villaines ajoute que le présentateur avait eu des «gestes ou des allusions déplacées» les années précédentes. Saisi par le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de LCP, la direction a adressé un avertissement

Lire la suite de l'article

Un enseignant suspendu pour avoir appelé « fille » une élève se considérant comme garçon

Lu sur Réinformation.tv :

947092GrandeBretagneprofsuspendu"Joshua Sutcliffe, 27 ans, a été convoqué par la direction de son école publique secondaire dans l’Oxfordshire, en Angleterre, et suspendu, pour avoir lancé « Beau travail, les filles » à une adolescente et son amie en voyant qu’elles travaillaient d’arrache-pied sur des exercices de mathématiques. L’adolescente en question, une transgenre qui se dit garçon, avait rectifié – et le professeur de mathématiques s’était excusé sur-le-champ de l’avoir « mal genré ». Mais la mère de l’enfant s’étant plainte aux responsables de l’école, Sutcliffe a été appelé à s’expliquer six semaines plus tard, une enquête est en cours et il risque désormais l’exclusion pure et simple, et donc de perdre son emploi (et à la clef, son salaire de 33.750 euros par an).

Il se trouve que Joshua Sutcliffe ne se cache pas d’être chrétien ni d’avoir quelques difficultés à utiliser des pronoms masculins à l’égard de l’élève. Cependant, aucune instruction officielle n’avait été donnée sur la manière de s’adresser à l’élève, et dans un esprit de « respect et de tolérance », il avait décidé avec d’autres membres du corps enseignant de s’adresser à lui au moyen de son prénom masculin choisi.

Sutcliffe a décidé de parler de l’affaire dans la presse pour annoncer notamment qu’il doit se rendre à une convocation disciplinaire formelle cette semaine où il devra répondre d’une accusation de faute professionnelle pour avoir « mal genré » son élève. Selon le Mail on Sunday une accusation supplémentaire porte sur le fait qu’il s’est adressé à l’élève par son

Lire la suite de l'article

Il a parlé de la Bible à ses élèves, il est suspendu

Lu dans Minute sous la plume de Jeanne Smits :

Stories.virtuemart.product.2825_page_01nsp_106"Tout a commencé, pour cet enseignant arrivé il y a deux ans dans le « RPI » (regroupement pédagogique intercommunal) de Malicornay, le jour où un de ses élèves lui a demandé : « C’est qui le Monsieur accroché sur la croix ? » Dans ce petit coin de France profonde où parler de « chères têtes blondes » a encore un sens, la question a sonné comme une accusation. Elle mettait à nu l’incapacité contemporaine de transmettre la culture, l’histoire, les images mentales, les références communes d’un peuple – ou tout simplement d’expliquer ce que fait là ce bâtiment, avec un clocher, au centre du village.

Aussi l’instituteur a-t-il décidé d’enseigner le « fait religieux » en s’appuyant sur des textes de l’Exode et quelques autres. […] L’instituteur a dispensé 6 (six) heures de cours autour de la Bible et des textes chrétiens en cinq mois, dictées comprises – bien moins que les heures consacrées à Shakespeare ou à Harry Potter, et la moitié de son cours sur Sherlock Holmes ! – lorsqu’on se décida à mettre le holà. « On », c’est-à-dire on ne sait qui. Les courageux dénonciateurs de ce scandale ont adressé une lettre anonyme à l’inspection académique, signée : « Un collectif de parents ». Qui ça ? Mystère. Peut-être le directeur académique les connaît-il : Pierre-François Gachet, hussard noir en chef, a pris le corbeau au sérieux. On ne sait jamais ce qui peut

Lire la suite de l'article

Le maire de la ville de Charvieu-Chavagneux (38) a suspendu les cours d’arabe et de turc

Monsieur Gérard Dezempte, Maire de Charvieu-Chavagneux en Isère (38) a suspendu les Enseignements de Langues et Cultures d'Origine (ELCO). En effet, il a été décidé de suspendre les cours de turc et d'arabe qui se déroulaient dans l'une des écoles de la commune.

Voici la lettre réponse adressée à Madame l'Inspectrice d'Académie.

ELCO 1 ELCO 2
ELCO 3

Lire la suite de l'article

Il a évoqué le Coran en classe, il est suspendu

Ah non, il s'agit de la Bible :

"Un instituteur de Malicornay, dans l'Indre, a été suspendu par l'inspection académique pour avoir abordé avec ses élèves des passages de la Bible.

L’instituteur a été dénoncé par une lettre anonyme. Une inspection a été diligentée, qui a conduit à la suspension sans préavis de l’instituteur.

Le maire d’une commune voisine, président du regroupement pédagogique intercommunal (RPI), juge la sanction disproportionnée, car l'enseignant est très apprécié de la quasi-totalité de ses élèves et de leurs parents. Il déplore également que ni lui ni le maire de Malicornay n'aient été avisés de cette procédure…

Même le secrétaire départemental du Snuipp-FSU, tout en considérant que si les faits sont avérés l’instituteur doit être « recadré », conteste une mesure exceptionnellement sévère qui ne peut viser qu’à « faire un exemple »."

Lire la suite de l'article

Un avocat proche de Caroline Mecary suspendu du barreau de Paris

Yann-streiffMe Yann Streiff a comparu le 23 décembre devant la formation de jugement de l’ordre des avocats de Paris, pour avoir soutiré 1,6 million d’euros à l’une de ses clientes en situation de faiblesse, qui alternait tentatives de suicide et séjours à l’hôpital. Il a été condamné à trois ans de suspension d'exercer par le barreau de Paris. Fait rare, cette sentence disciplinaire est frappée d’appel à la fois par le procureur général de Paris et par le bâtonnier de la capitale, Pierre-Olivier Sur, dont le mandat s’achevait deux jours plus tard. Au vu de la gravité des faits, ils veulent que Me Streiff soit radié définitivement. Ce double appel est embarrassant pour le barreau de Paris, qui se retrouve accusé d’avoir manqué de sévérité envers l’un de ses membres, non seulement par le procureur général, mais aussi par son propre patron. 

Yann Streiff a, selon une enquête de Mediapart, bénéficié pendant quinze ans d’une étonnante mansuétude de l’ordre chargé de sanctionner les atteintes à la déontologie, malgré son implication dans plusieurs autres affaires.

Les ennuis de l'avocat commencent au milieu des années 2000. Avec sa confrère et amie Caroline Mecary, connue pour son engagement en faveur des homosexuels (ils ont plaidé ensemble des affaires de PMA et GPA), Yann Streiff défend deux héritiers français de la célèbre peintre américaine Joan Mitchell. Le 11 mars 2003, après sept ans de procédure, un accord bouclant cette succession conflictuelle est sur le point d’être conclu, avec 700 000 euros de rémunération à

Lire la suite de l'article

La différence entre l’Allemagne et la France : le chef de la police de Cologne suspendu

En Allemagne, Quand il y a 200 agressions sexuelles en 1 nuit, le chef de la police est suspendu. Wolfgang Alberts a été mis "en congé provisoire" à la suite des violences.

En France, quand il y a 130 morts en 1 nuit, tout le monde garde sa place.

Lire la suite de l'article

Serge Klarsfeld ne sait pas que Jean-Marie Le Pen a été suspendu du FN

Interrogé sur LCP par Serge Moati, Serge Klarsfeld ne semble pas avoir suivi l'actualité de la dédiabolisation du FN et notamment la suspension du statut d'adhérent de Jean-Marie Le Pen :

"(…) On est très engagé dans le combat contre les Le Pen parce que Marine Le Pen a une petite chance aux élections présidentielles, mais ce serait une catastrophe pour la France. Il faut absolument que les 2 grands partis classiques qui ont bâti la France après la défaite, après Vichy, restent en place et qu’ils soient numéro 1 et 2 aux élections présidentielles et pas un parti extrémiste, démagogue, qui profite de la crise, des peurs, du changement très rapide de la société pour avoir beaucoup d’électeurs. Le combat continu (…)

Il ne faut pas croire que le Front National va protéger contre le terrorisme musulman, il va lancer des opérations policières contre les juifs aussi. Beaucoup de juifs avant Hitler croyaient qu’Hitler c’était le barrage contre le Bolchévisme, et puis ils ont vu la suite."

Commentaires (13)

On ne peut pas casser du palestinien au lance-roquette et se tenir informé de l'actualité française en même temps. Klarsfeld a choisi son camp.

Rédigé par : A.F | 19 mai 2015 07:38:29
____________________________________

"Il faut absolument que les 2 grands partis classiques qui ont bâti la France après la défaite, après Vichy, restent en place et qu’ils soient numéro 1 et 2 aux élections présidentielles."sauf que le PS est né en 1971 et l'UMP en 2002, qui sera euthanasiée à

Lire la suite de l'article

FN : Jean-Marie Le Pen suspendu

Le Bureau politique du Front National a adopté une motion indiquant notamment :

[…] Le Bureau Politique considère que, nonobstant la liberté d’expression constitutionnellement reconnue et à laquelle il est attaché, il ne saurait accepter toutes les opinions et que le principe de responsabilité d’une formation patriotique, nationale et républicaine impose à ses cadres, dirigeants ou militants les mêmes obligations.

En conséquence, le Bureau politique désapprouve les propos tenus et réitérés par Jean-Marie Le Pen notamment ceux exprimés dans les colonnes du journal anti-FN Rivarol, contraires à ses valeurs politiques et statutaires ainsi qu’à l’objet social de l’association. […]

Puis , le Bureau exécutif a suspendu Jean-Marie Le Pen de son statut d'adhérent, et une assemblée générale devra décider dans les 3 mois la suppression de son statut de président d'honneur.

La dernière fois qu'il a été question de congrès extraordinaire, c'était en 1998 et une des filles de Jean-Marie Le Pen avait été bannie.

Par ailleurs, ce n'est pas la seule exclusion du jour :

Commentaires (19)

Marine Lepen est déplorable

Rédigé par : marc | 4 mai 2015 21:19:14
____________________________________

Alexandre malheureusement ne travaillait plus du tout comme SD, et ce n'est pas son catholicisme tradi qui lui vaut d'être relevé de ses fonctions.
Nicolas BAY est également catho tradi. Et c'est lui qui

Lire la suite de l'article

Un prêtre suspendu pour avoir béni une union de 2 personnes de même sexe

Mgr Vitus Huonder, évêque de Coire en Suisse, a suspendu un prêtre, qui a béni 2 femmes, au mépris de la foi de l'Eglise et de tout l'enseignement sur l'amour et le mariage. 

Le geste du prêtre a «causé un émoi considérable dans le pays et scandalisé beaucoup de fidèles». Mgr Huonder n’aurait dès lors eu d’autre choix que d’apporter une «clarification de l’enseignement de l’Eglise sur le mariage et la famille». 

Ce prêtre n'est pas un inconnu : dans un entretien publié en 2004, il confiait avoir songé à quitter la prêtrise pour fonder une famille. Quand il était en poste à Fribourg, il s’était publiquement exprimé en faveur du partenariat enregistré pour les duos de même sexe.

Sur le fond, l’évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg Mgr Morerod comprend la sanction infligée au curé.

«Ne connaissant pas les circonstances exactes dans lesquelles Wendelin Bucheli a béni ce couple, je ne peux pas me prononcer de manière définitive. Je pense malgré tout que je n’aurais pas eu d’autre choix que de réagir comme Mgr Huonder».

Lire la suite de l'article

Un professeur suspendu pour avoir montré “Le cri silencieux”

A Milan :

C"Les jeunes filles, surtout, étaient sous le choc : à Milan, des élèves de 16 ans ont visionné Le cri silencieux de Bernard Nathanson en cours de religion, et ils ont été horrifiés de voir la réalité d’un avortement. Le film, produit en 1984 par cet ancien avorteur horrifié par ce qu’il a personnellement fait à des milliers d’enfants à naître, est principalement constitué par une échographie. Il montre le tout petit d’homme qui cherche à se sauver lorsque l’instrument de l’avorteur s’approche de lui. Et sa bouche s’ouvre dans un cri silencieux…

C’est poignant, mais une échographie en noir et blanc n’est pas un film « gore ». Oui, il y a, vers la fin, quelques images fixes de bébés avortés à un stade avancé de la grossesse. Des images véritables, hélas. Mais le film roumain 4 mois 3 semaines 2 jours, qui fait partie en France de l’arsenal des films pour lycéens de l’Education nationale, est plus réaliste. Et pour voir des horreurs bien plus effrayantes, il suffit  d’allumer la télévision, même avant minuit.

Et pour tout vous dire il y a des films bien plus effroyables d’avortements réels, même à huit semaines (le tout petit filmé dans l’échographie de Nathanson est à 10 semaines de gestation, comme l’expliquait ici le Pr Lejeune). […]

Ce qu’il y a finalement d’intéressant dans cette affaire, c’est que la presse italienne dans son ensemble parle d’une vidéo « choc », reconnaissant par là que les images même bien peu précises d’un avortement même

Lire la suite de l'article

Serge Dassault suspendu du Grand-Orient de France

Le Conseil de l’ordre du Grand-Orient de France a décidé à l’unanimité de demander la suspension de Serge Dassault, sénateur UMP et membre de la Loge La Franche Amitié à l’Orient de Paris II, en raison de sa mise en examen pour « achat de votes », «complicité de financement illicite de campagne électorale » et « financement de campagne électorale en dépassement du plafond autorisé ».

Lors du même Conseil de l’Ordre du GODF, a aussi été exclu Jean-Pierre Kucheida, ancien député-maire socialiste de Liévin (Pas-de-Calais) mis en examen mercredi pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

Lire la suite de l'article