Archives par étiquette : Succès

7 février : Conférence « L’amour durable est-il possible ? Les 9 clés du succès ».

Capture d’écran 2018-01-31 à 19.26.43

Conférence pour couples de tous âges, donnée par Pascale Dutilleul, conseillère conjugale et familiale. A partir de son expérience de thérapie de couple, Pascale vous livre déjà 3 clés du succès pour fortifier votre couple : s'accepter différents et imparfaits, mettre de la fantaisie dans le couple, communiquer. Il y en a encore 6 autres à découvrir ! Venez nombreux. Vous repartirez surement avec des pistes pour fortifier votre couple ! Contact : 06 88 54 56 59

Lire la suite de l'article

Retour en images sur le succès de la Marche Pour La Vie

A découvrir sur Facebook.

26961601_1604969366276893_4651186319433384621_o

27021503_1604968466276983_6382271943228389353_o

26962135_1605020152938481_4040164106082670962_o

26910881_1604964719610691_5069400854037672607_o

Commentaires (2)

Pourquoi mgr Aupetit qui a fait trembler le monde par sa nomination n'était pas là ? Beaucoup de bruit pour rien finalement .
D'ailleurs les cures de paroisses ont aussi brillé par leur silence… je reste consternée .on est à la veille de lois redoutables et toujours pas de prêtres ni eveques pour exhorter les fidèles à défendre la loi de Dieu ?????
C'est bien la peine de faire des soirées débats sur les Cristeros !
En Amérique, les évêques accordent une indulgence aux témoins de Dieu qui manifestent : en France il faudrait une "excommunication " à ceux qui ne défendent pas la vie.
A la fraternité St pie X il a été dit que c'est une faute morale de ne pas se sentir totalement concerné et que tous doivent au minimum ( et dans la mesure du possible) participer à une adoration si on ne peut aller à la marche de Paris .
Bravo et merci à eux.

Et qui a vu les élus comme Bellammy, me nard, le fn , sens commun ? On les a fait élire pour cela , non ?

Seigneur , ayez pitié de nous car on ne sait pas ce qu'on fait !

Rédigé par : Gipsy | 23 jan 2018 08:35:45
____________________________________

Bonjour et merci pour ces informations sur la marche pour la vie que la presse écrite ou orale a omi de mentionner

Rédigé par : signez yvette | 23 jan 2018 08:40:30

Lire la suite de l'article

Grand succès pour la crèche vivante à Nantes

Selon Breizh.info, près de 1000 personnes ont assisté à la crèche vivante le 16 décembre. L’assistance a profité du spectacle vivant, agrémenté de plusieurs cantiques bretons et de personnages en habits traditionnels bretons. D’autres costumes faisaient directement référence aux provinces françaises, notamment à l’Alsace et à la Vendée. Comme les années précédentes, la crèche vivante était organisée par le prieuré Saint-Louis de la FSSPX (Fraternité Sacerdotale Saint Pie X).

3

C

Lire la suite de l'article

Les succès d’Emmanuel Macron et d’En Marche ne doivent rien au hasard

Lu dans Minute :

2850_page_01"[…] « Je crois qu’Emmanuel Macron a tout à fait le talent pour être présidentiable un jour. » Celui qui a prononcé cette phrase, c’est Jacques Attali, un homme de réseaux qui ne cesse de traîner dans les hautes sphères du pouvoir depuis qu’il a conseillé François Mitterrand. Quand a-t-il dit cela ? En août 2014. A l’époque, Macron venait tout juste de prendre les rênes du ministère de l’Economie. Voilà une belle anticipation d’initié, qui voyait ce qui se tramait en arrière-salle : une recomposition du paysage politique français.

Les événements ont d’ailleurs été annoncés au plus haut niveau. François Hollande en personne l’a affirmé : « Il faut un acte de liquidation. Il faut un hara- kiri. Il faut liquider le PS pour créer un Parti du Progrès » (propos tenus le 12 décembre 2015 et rapportés par Gérard Davet et Fabrice Lhomme – Un Président ne devrait pas dire ça, éd. Stock, 2016). On aurait dû le prendre plus au sérieux. Car, un an plus tard, c’est justement cette thématique que reprenait Emmanuel Macron sur le plateau de TF1 : « Je veux réunir tous les progressistes contre les conservateurs. »

[…] Face à la montée du Front national, il fallait créer un grand parti unique. Avec des têtes nouvelles. Le battu de la primaire du PS, Manuel Valls, s’en était agacé : « J’en ai marre de voir que le se- crétaire général de l’Elysée aide à lever des fonds pour

Lire la suite de l'article

Succès pour la Nuit du bien commun

Le 27 novembre s’est tenu, dans le théâtre Mogador du neuvième arrondissement de Paris, la Nuit du Bien commun. François Billot de Lochner raconte :

R"Trois jeunes gens décident d’organiser une soirée exceptionnelle de dons, en réunissant le plus grand nombre possible de donateurs autour de la présentation de quinze projets soumis à un processus de sélection particulièrement rigoureux, et ayant pour objectif de favoriser le Bien commun. Leur action est totalement bénévole. Elle est évidemment tournée vers le Bien. Il en est de même pour les quinze personnalités ayant accepté de participer financièrement à l’organisation matérielle de la soirée, mais aussi d’aider par leurs conseils les trois jeunes talents évoqués ci-dessus. Leur action est également très bonne. Incontestablement, le Bien est à l’honneur.

Le choix du théâtre Mogador n’est pas neutre. Le lieu est d’une grande beauté, et le millier de participants à cette soirée d’exception se sont parés de leurs plus beaux atours. Nous sommes dans l’exacte logique de Mère Teresa, qui répétait souvent qu’il fallait être le plus beau possible pour s’occuper des mourants de la rue : cela était la meilleure façon de leur montrer le plus grand respect. Les donateurs potentiels ne s’y sont pas trompés. Ils ont voulu, pour participer par leur présence à cette soirée du Don, être en harmonie avec le Bien promu par cette soirée. Beauté du lieu, comme des participants.

Quant à la Vérité, elle s’est exprimée par l’authenticité des quinze associations demandant à tour de rôle

Lire la suite de l'article

Succès de la conférence de Jean-Yves Le Gallou à Angers

Unknown-18Succès de la conférence de Jean-Yves Le Gallou à Angers malgré la manifestation d'extrême gauche et malgré les barrages de police dissuadant des auditeurs.

Unknown-19Jean-Yves Le Gallou analyse le mécanisme de la tyrannie médiatique.

Il prend en démonstration la manière dont Ouest France et le courtier de l'Ouest, journaux largement subventionnés, ont desinformé, et ne manqueront pas de désinformer sur la conférence…

Lire la suite de l'article

Succès de SOS Chrétiens d’Orient Béziers

SOS Chrétiens d'Orient diffusait un son et lumière hier dans la cathédrale de Béziers. Cette soirée devait faire un flop selon Le Midi Libre :

DMiQS1tXkAAvkma

Le quotidien local, en guerre contre Robert Ménard, n'est pas bien renseigné : ce sont plus de 500 personnes qui ont participé à ce spectacle :

DMiQS1oXUAA9F60

DMhrsfPWsAAzLyp

DMhrsdoX0AAS4uX

Lire la suite de l'article

“J’ai été très surpris par le succès de la Manif Pour Tous. Aux Etats-Unis, nous avons l’idée que l’Europe est fichue”

Dans Le Figarovox, Eugénie Bastié a interrogé Rod Dreher, auteur de Comment être chrétien dans un monde qui ne l'est plus- Le pari bénédictin. Extrait :

"Ne pensez-vous pas que l'évangélisme soit le comble de l'émotivisme individualiste?

Je crois que beaucoup d'évangéliques aux Etats-Unis sont plus catholiques que les catholiques, dans le sens où ils croient davantage à ce que l'Eglise enseigne. J'ai été catholique avant de me convertir à l'orthodoxie. Je lisais Jean-Paul II et je trouvais cela formidablement nourrissant. Mais en entrant dans l'Eglise je me suis rendu compte que les catholiques américains pratiquaient en réalité une forme de protestantisme. La plupart des églises américaines prêchent ce que les sociologues Christian Smith et Melinda Lundquist Denton appellent le «déisme éthico-thérapeutique», une version molle et édulcorée du christianisme qui en gros affirme qu'il faut être gentil et que les bons iront au paradis. Une version totalement compatible avec le monde moderne et qui rejette la Tradition. L'Eglise catholique a pourtant toutes les ressources pour résister aux forces de la modernité. Mais elle ne les utilise pas. Richard John Neuhaus, un prêtre célèbre aux Etats-Unis a écrit dans les années 1980 Le moment catholique: les paradoxes de l'église dans le monde postmoderne, où il expliquait qu'enfin les catholiques pouvaient prendre la parole dans l'espace public. Mais ce «moment catholique» n'est jamais arrivé. Après le concile Vatican II la formation des jeunes catholiques a été complètement délaissée. Lorsqu'on regarde les sondages aujourd'hui, les catholiques américains ne sont

Lire la suite de l'article

Succès de la Marche pour la vie à Berlin

D'Angelika de Poncharra, déléguée de Choisir la vie aux relations avec les étrangers :

1Malgré trois contre-manifestations déclarées à proximité, samedi 16 septembre 2017, la 13e marche pour le respect de toute vie humaine a réuni environ 7500 personnes dans la capitale allemande pour manifester en faveur de la protection des plus faibles, l'accueil de tout enfant, contre l'avortement et la sélection prénatale. Le collectif « Bundesverband Lebensrecht », composé de 13 associations de défense de la vie et de la famille, avait appelé à la mobilisation et au recueillement pour se souvenir des enfants non-nés.

Une semaine avant les élections au Parlement fédéral, la manifestation a débuté à 13 h dans le quartier ministériel devant le Reichstag. Douze intervenants ont pris la parole, dont les déléguées de la marche parisienne et de la marche suisse (interdite cette année). L'archevêque de Berlin, Mgr Koch, et le président de la conférence des évêques allemands, le cardinal Marx, avaient envoyé des messages de soutien, tandis que l'évêque de Ratisbonne, Mgr Voderholzer, et trois évêques coadjuteurs étaient là. Les Églises protestantes étaient peu représentées. Les manifestants étaient venus de toute l'Allemagne, et spécialement du Sud à majorité catholique, mais aussi de plusieurs pays d'Europe de l'Ouest et de l'Est.

Les intervenants insistaient sur le droit à la vie, premier de tous les droits, sur la défense de la dignité inhérente et intouchable de tout être humain. L'atteinte à cette dignité entraîne la souffrance du bébé, de la femme, de l'homme et de la société.

Lire la suite de l'article