Archives par étiquette : s’était

Si l’économie s’était améliorée proportionnellement à la quantité de rapports réalisés depuis 30 ans, alors la France serait le Paradis

De Nicolas Lecaussin sur l'IREF :

Unknown-26"Parmi les nombreux maux dont souffre la politique française figurent le come-back des politiques et la maladie des rapports et autres plans de relance. Il ne faut pas être un grand politologue pour remarquer que dans d’autres pays – comme l’Allemagne, le Royaume-Uni ou les Etats-Unis – il est très rare que les responsables politiques reviennent sur le devant de la scène, surtout après avoir perdu des élections.

Même les « sinécures » d’Etat (différents postes plus ou moins utiles financés avec l’argent des contribuables : ambassadeur au Pôle nord par exemple…) qu’on leur accorde sont loin d’être aussi fréquentes qu’en France. Le nombre de rapports à l’adresse du Premier ministre ou du Président sont aussi une vraie caractéristique française dont le but est le plus souvent de permettre à un « oublié » de la politique de faire son retour, éventuellement d’obtenir un poste, en tout cas, d’essayer de dépenser l’argent des contribuables. Si l’économie et la société française s’étaient améliorées proportionnellement à la quantité de rapports et de plans réalisés depuis environ 30 ans, alors la France serait à coup sûr le Paradis sur terre !

Jean-Louis Borloo, ancien maire et ministre déchu et qui a perdu sa fraîcheur et sa jeunesse, fait partie de ces politiques français. Après avoir dirigé une fondation pour l’électricité en Afrique, dont les résultats semblent plutôt contestés malgré les milliards (au moins 4 Mds d’euros par an) de subventions publiques investis, le revoici avec un nouveau (un

Lire la suite de l'article

FN : Ce qui est navrant, c’est de faire comme si rien ne s’était passé

Eric Dillies, Conseiller régional FN Hauts-de-France et Conseiller municipal à Lille, a écrit à Marine Le Pen :

Ericdillies"C’est en famille et entre amis que j’ai suivi ton « Grand Jury RTL » ce dimanche 19 novembre. Au cours de cette émission, tu es revenue plusieurs fois sur la vie intérieure de notre mouvement pour conclure de manière abrupte et définitive : « Tout va bien, Merci ! » Y crois-tu vraiment quand tu questionnes les journalistes : « Qu’est-ce qui irait mal ? » Tout va bien, Marine ? Tout va si bien que cela ?

Tout va si bien que nos cadres nous quittent. Tout va si bien que les ré-adhésions sont en chute libre. Tout va si bien que nos électeurs ont de moins en moins envie de t’écouter lors de tes émissions. Ce qui est navrant, c’est de faire comme si rien ne s’était passé. Comme si les 20 millions de Français qui ont regardé le débat de l’entre-deux-tours n’avaient jamais existé. Comme si le débat lui-même n’avait jamais existé.

Tes conseillers semblent penser que le temps suffira à tout effacer ! Marine, cette déception amoureuse ne s’effacera qu’avec des preuves d’amour et d’humilité. Cette preuve d’amour, c’est que tu remettes en jeu ta présidence lors du prochain congrès. Cette preuve d’amour, c’est que l’élection soit une véritable élection. Pas une simple « nomination » mais une véritable « consécration ».

C’était le sens de mon appel téléphonique du 12 octobre pour te présenter ma candidature. Pourquoi m’obliger à te rappeler que, sur l’instant, tu l’avais approuvée ? Tu devais me rappeler pour parler des modalités et tu ne l’as jamais fait.

Lire la suite de l'article

Encore un terroriste qui s’était fait passer pour un migrant

Unknown-19Le terroriste responsable de la mort de 11 Allemands dans le quartier touristique de Sultanahmet, à Istanbul, s’était enregistré en tant que réfugié syrien auprès du bureau de l’immigration truc une semaine auparavant son explosion-suicideNabil Faldi, était né en Arabie saoudite, et était entré en Turquie le 5 janvier en tant que réfugié. Une information confirmée par le premier ministre Ahmet Davutoglu.

Lire la suite de l'article