Archives par étiquette : sera

La fin de certaines vies ne sera pas au programme de la prochaine loi de bioéthique

Images-3La fin de vie des personnes âgées, démentes et autres… ne sera pas dans le projet de loi, mais il sera bien question de la fin de vie de certains embryons humains, surnuméraires issus de la PMA et sacrifiés sur l'autel de la recherche…

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a déclaré a l'Assemblée nationale le 12 juin :

« Le rapport [des États généraux de la bioéthique] nous a été remis la semaine dernière. Il sera suivi d'un avis officiel du CCNE début septembre qui portera sur les thèmes prévus : la procréation, la génétique, les big datas, l'intelligence artificielle, les greffes et les neurosciences ».

Le 7 juin, Alain Milon, président (LR) de la commission des Affaires sociales du Sénat et médecin favorable à l'euthanasie, estimait que la fin de vie n'avait pas sa place dans cette loi. Le projet de loi, qui révise la loi de 2011, devrait être présenté à l'automne.

Lire la suite de l'article

Le cortège de Madame Veil lors de sa panthéonisation sera constitué des millions d’enfants sacrifiés sur l’autel du plaisir et du confort

Le Président général du Souvenir Français a récemment rédigé un article à la gloire de Mme Veil, qui va bientôt être panthéonisée. L'abbé Girod, membre du Comité de Marlieux du Souvenir Français, lui a écrit :

Capture d’écran 2018-06-09 à 11.21.10"Monsieur le Président, 

La Lettre n° 29 du Souvenir Français contient un texte que vous avez rédigé sur la panthéonisation prévue de Simone Veil.

Vous reprenez à ce sujet les paroles qu’André Malraux avaient prononcées lors de la même cérémonie organisée pour Jean Moulin, en les appliquant à Simone Veil : « Entre ici ». Vous imaginez le cortège qui l’accompagne, qui comprend notamment « des millions de femmes à qui elle a rendu la maîtrise de la maternité ».

Je suis loin de partager votre enthousiasme pour ce progrès que constituerait l’avortement, véritable meurtre des enfants à naître dans le sein de leur mère. Le cortège de Madame Veil lors de cette mascarade de canonisation qui se déroulera dans une église spoliée aux fidèles sera plutôt constitué des millions d’enfants sacrifiés sur l’autel du plaisir et du confort par notre société égoïste. Il s’agit d’un véritable génocide des enfants à naître, qui a déjà fait en France plus de huit millions de victimes, tuées par les moyens les plus répugnants, allant du pesticide anti-humain (RU 486) au démembrement par aspiration.

Je ne vois pas de plus en quoi votre fonction à la tête du Souvenir Français vous permet de faire un tel éloge d’une personnalité quelque peu controversée. Le Souvenir Françaisa pour mission de faire connaître la geste

Lire la suite de l'article

Un enfant qui lit sera un adulte qui réfléchit

Un petit exemple de minorité agissante :

Unknown-2"Vous avez intégré depuis longtemps que l’école publique ne fournira pas l’instruction suffisante à votre enfant lui permettant de savoir lire, écrire et compter. Vous avez aussi réalisé qu’elle n’était pas l’endroit le plus sûr pour son intégrité physique (violence à la récré) et morale (promotion de mœurs douteuses).

Vous vous êtes alors tournée vers l’école privée. Appâtée par de bonnes apparences, vous avez testé un an, pour goûter. Vous avez vite recraché : même nivellement par le bas et même religion républicaine que dans le public. La seule différence se trouvait dans le chéquier.

Alors, embryon d’esprit dissident, vous avez pensé à l’école hors-contrat. Vous avez cherché une des ces perles rares qui se multiplient dans le pays. Vous avez beaucoup cherché mais vous n’avez rien trouvé. Elles semblent s’implanter partout où vous n’êtes pas. A croire qu’elles le font exprès. Le constat s’impose : pas d’école hors-contrat pour vos enfants. Vaguement envahie par un sentiment d’injustice, vous regardez impuissante ce dernier espoir s’envoler.

Pourtant il existe une solution que vous connaissez.

L’école à la maison… Je sais, même dans vos pires cauchemars, vous refusez de  l’envisager. J’entends bien vos prétextes raisons : ce n’est pas possible pour moi… Il faut de l’argent, il faut du temps. C’est prendre des risques (oui au moins cinq évoqués ici) et puis il faut être patiente, pédagogue, hyper organisée, ne pas avoir de bébé, etc… La liste est longue. C’est normal, la nature se révolte

Lire la suite de l'article

ISSEP : la proportion de professeur de gauche sera à peu près équivalente à celle de professeurs de droite à Sciences Po’ Paris

Capture d’écran 2018-05-29 à 19.11.13Patrick Louis, co-président du conseil scientifique de l'ISSEP, fondé par Marion Maréchal, était invité de Lyon Mag. Il déclare :

"On fait de très bonnes choses dans les autres universités. Il y a des formations en sciences politiques qui sont des vieilles dames et qui travaillent bien. Mais nous considérons que, si sur le plan de la culture générale il y a beaucoup de bonnes choses qui sont faites, il manque à notre sens deux points. Le premier, c'est tout ce qui est le travail sur soi, le leadership et le connaît-toi toi-même et cela ne peut se vivre que par une pratique d'une petite communauté universitaire. La deuxième chose, c'est de donner une porte d'entrée directe dans le marché du travail (…) en inculquant les métiers du directeur de gestion de projets".

Sur la forme, il promet que

"la proportion de professeur de gauche chez nous sera à peu près équivalente à celle de professeurs de droite à Sciences Po' Paris. Ce qui nous intéresse, c'est le débat contradictoire. On ne va pas enseigner que la pensée unique. (…) Il y a besoin de reprendre les choses un peu différemment. (…) Il est bon que des écoles privées viennent pour secouer un peu le bazar et proposer une nouvelle offre. Et on espère qu'elle contribuera à la richesse intellectuelle du pays."

Lire la suite de l'article

Le thème du pèlerinage de Chrétienté 2019 sera “La paix du Christ par le règne du Christ”

Jean de Tauriers, Président de Notre Dame de Chrétienté, s'est adressé aux pèlerins de Chartres, d'abord essentiellement en français avant la messe dominicale, puis longuement en anglais avant la messe de clôture à Chartres. Voici son propos :

"Rendons grâce à Dieu pour ce moment !

Chaque année, vous êtes plus nombreux, pèlerins marcheurs et anges gardiens, à suivre « le sillage du Christ » pour reprendre la belle formule d’un écrivain français.

Votre enthousiasme, votre ferveur sont un grand encouragement pour l’association Notre Dame de Chrétienté qui organise ce pèlerinage. […]

__IMG_0178Comme je vous l’avais annoncé l’an passé, Notre Dame de Chrétienté a fait cette année un énorme travail pour accueillir davantage de pèlerins et dans de meilleures conditions. Des centaines de bénévoles ont travaillé toute l’année avec un seul objectif : permettre au plus grand nombre de devenir pèlerin ! Pensez aux centaines de bénévoles qui préparent le pèlerinage toute l’année. Ils ont planifié chaque minute, compté chaque m2 sur les bivouacs et les haltes, renouvelé et modernisé le stock des tentes, assuré la logistique, préparé le livret du pèlerinage, les inscriptions, organisé les récollections, formé les chefs de chapitre, réalisé des vidéos formations et tant d’autres activités qui rendent ce pèlerinage possible. Inscrivez-vous l’année prochaine dans l’organisation à la Direction des Soutiens ou à la Direction des Pèlerins dans l’encadrement des Chapitres. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Hier, nous avons pu vénérer dans la cathédrale de Paris, les reliques du Padre Pio. Ces reliques seront demain

Lire la suite de l'article

La Loi Asile et Immigration sera peut-être la pompe aspirante à immigration la plus puissante de notre histoire

Dans L'Incorrect, Gabriel Robin montre que la loi Asile et immigration est non seulement insuffisante, mais aussi qu'elle aggrave la situation :

6a00d83451619c69e20224df2ee775200b-250wi"[…] la loi comprend aussi de nombreuses mesures visant à « sécuriser le droit au séjour » des étrangers en situation irrégulière, ou plus précisément leur faciliter l’installation sur le territoire, et ne prévoit rien pour réduire l’immigration légale.

Les amendements soutenus et votés par les députés macroniens dévoilent un tropisme sans-frontiériste naïf, sinon inconséquent en pareil moment historique, où l’immigration massive menace l’existence même de nos sociétés, leur pérennité, comme nous l’avions démontré dans un long format. Ainsi, les marcheurs ont obtenu que l’ouverture du marché du travail aux demandeurs d’asile se fasse au terme d’une période de 6 mois, contre 9 mois auparavant. De la même manière, le « délit de solidarité », expression de novlangue qualifiant l’aide à l’entrée et au séjour illégal sur le territoire français, a été quasiment supprimé. Tant d’amendements votés avec l’aide des parlementaires de la gauche, socialistes et insoumis inclus. Une liste qui ne s’arrête pas là, intégrant des dispositions qui devraient faire bondir de joie les immigrationnistes les plus forcenés.

En dehors de quelques mesures techniques pragmatiques qui faciliteront le traitement des demandes d’asile et l’expulsion de certains déboutés, la Loi Asile et Immigration sera peut-être la pompe aspirante à immigration la plus puissante de notre histoire, ce qui n’est pas peu dire. Que signifie d’ailleurs, maintenant, la liste des pays dits « sûrs » ? Ne seront plus considérés comme sûrs les pays

Lire la suite de l'article

L’avenir sera marqué par le retour du collectif et l’abandon des utopies globalistes

Nous vous proposons le très riche entretien qu'Hervé Juvin a accordé à Sputnik. Il traite de façon précise et argumentée d'une multitude de sujets qui ont tous trait à la renaissance politique de la France qu'il appelle de ses voeux.

Nous ne partageons pas tout de son analyse, ni de ses conclusions. Ainsi nous déplorons le caractère (à peine crypto) républicain de sa définition de la nation, qui passe sous silence l'identité catholique de la France. Nous déplorons la référence à la "démocratie" comme l'un des aspects de la solution, alors que cette "démocratie" ne s'est jamais trouvée ailleurs que dans les livres, ou au niveau des corps intermédiaires de l'Ancienne France. Nous déplorons le relativisme civilisationnel qui consiste, en forçant un peu le trait des propos de Juvin, à s'interdire toute forme de hiérarchisation des civilisations. Et nous le déplorons car il nous semble porteur, implicitement, du relativisme qui consiste finalement à nier qu'il existe des critères universels pour apprécier le Bien, le Beau et le Vrai.

Ces réserves, qui ne sont pas minces, ne doivent toutefois pas nous empêcher de relayer une pensée très construite, fondée sur l'observation du réel quant à la caractérisation de nos maux, et proposant de multiples pistes de réflexion quant à l'élaboration de solutions durables. 

 

Commentaires (4)

étrange, c'est le collectivisme qui a détruit notre société. La France est un pays marxiste, une grande partie de la population attend tout de l'état, les immigrés viennent en France pour les avantages sociaux(le

Lire la suite de l'article

La suite de La Passion du Christ : ce sera le plus grand film de l’histoire !

L’acteur américain de 49 ans, marié et père de trois enfants, a joué le Christ dans le film La Passion du Christ de Mel Gibson. Aujourd’hui, il incarne l’évangéliste saint Luc qui accompagna saint Paul dans ses derniers jours de prison à Rome, dans le film film Paul, apôtre du Christ. Il a été interrogé par Cyril Lepeigneux pour l'1visible. Extrait :

Image.phpIncarner saint Luc vous a-t-il fait progresser dans votre foi ?

Sans aucun doute. Comme lors du film La Passion du Christ. J’observe que nos vies sont de continuelles conversions. Comme le dit Paul, « Quand j’étais petit enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant. » Je crois qu’il nous faut devenir plus humbles pour continuer à nous convertir. Nous savons qu’à un certain moment la graine doit mourir en terre, et que la vie doit en sortir. Bien sûr, tout le monde doit mourir mais le christianisme nous rappelle que nous n’en connaissons ni le jour ni l’heure, et qu’il faut donc se préparer.

Comment ?

En pardonnant. Le grand enjeu de ce film est le pardon coûte que coûte. Pardonner ne signifie pas être faible ou laisser faire. Au contraire. Il s’agit d’un face-à-face entre l’amour et le mal. C’est le plus puissant des dialogues qui nous montre quel est le vrai courage. Jour après jour, l’amour crée un changement

Lire la suite de l'article

La Rébellion cachée sera projetée samedi 17 mars à Meudon

La Rébellion cachée sera projetée samedi 17 mars à Meudon, à 15h30, avec le journaliste Jean-Marie Marçais et le réalisateur en direct de Los Angeles. Venez nombreux !

Thumbnail-5

Pour organiser une projection dans votre paroisse, contactez rebellion.rabourdin@gmail.com

Pour commander le DVD.

Lire la suite de l'article

La Rébellion cachée sera projetée jeudi 15 mars à Notre-Dame de Passy

La Rébellion cachée sera projetée jeudi 15 mars à Notre-Dame de Passy, Paris 16e, à 20h30, en présence de Reynald Secher. Venez nombreux !

Thumbnail-4

Pour organiser une projection dans votre paroisse, contactez rebellion.rabourdin@gmail.com

Pour commander le DVD.

Lire la suite de l'article