Archives par étiquette : s’en

Le maire d’Angers visite une association LGBT sans s’en vanter

Christophe_Béchu _2014Le maire d'Angers, Christophe Béchu (ex-LR), a visité et apporté son soutien au Refuge hier, association LGBT dont certains bénévoles sont accusés d'abus sur mineurs

Sur son compte Twitter, où il raconte ses journées, il omet de mentionner cete visite. Est-ce pour éviter de choquer ses adjoints Maxence Henry (PCD) et Roch Brancour (Sens Commun) ?

Commentaires (1)

Les maires LR sont étranges… Comme celui de Saint-Etienne qui fait verser un grosse subvention à l'association "Face à Face" lors de son Conseil Municipal de lundi et en rajoute une couche avec les CRE créés au départ avec les socialistes et dont le réseau CoFraCir indique noir sur blanc dans ses statuts qu'il vise le Droit de vote pour les étrangers:

http://www.activradio.com/saint-etienne-la-ville-veut-donner-la-parole-aux-residents-etrangers/

Laurent Wauquiez cautionne tout ceci ?

PS : à noter que le journal local n'a pas fait paraitre l'info et que le lien ci-dessus a déjà disparu…

sont marrants, non ?

Rédigé par : jejomau | 25 avr 2018 14:43:44
____________________________________

Lire la suite de l'article

A Angers, les antifas s’en prennent à des habitations et un cimetière

Communiqué de l'Alvarium, local associatif situé à Angers qui rassemble une communauté d'angevins qui vient en aide aux personnes les plus démunies :

Da_VWHPVAAIV-iZ"Dans la nuit du 16 au 17 avril, un certain nombre de dégradations et de menaces ont été commises par l'extrême-gauche en Anjou. Elles visaient principalement les maisons ou appartements des membres de l'Alvarium et de leurs familles, mais également Gaétan Dirand, militant de droite nationale, ancien candidat aux municipales à Angers et animateur du Cercle Anjou Conférence. Plus honteux encore, c'est également sur le cimetière de famille d'un des membres de notre communauté que les lâches militants antifascistes ont cru bon d'écrire leurs menaces.

Alors que notre local a été dégradé plusieurs fois ces dernières semaines par le très anonyme Réseau Angevin Antifasciste et que la mairie refuse de nettoyer leurs tags dans le quartier, c'est un nouveau palier de lâcheté et d'ignominie qui a été franchi. Monsieur Béchu qui loge contre un loyer à bas coût les antifascistes de l'Etincelle dans une maison appartenant à la municipalité n'a pas daigné réagir. Lui qui assurait au communiste Alain Pagano qu'il allait tout faire pour faire fermer un local associatif dont le seul crime est de penser différemment et d'aider nos compatriotes les plus démunis ne semble pas gêné le moins du monde d'accorder ses faveurs à l'extrême gauche la plus sectaire (zadistes, libertaires, anarchistes ou communistes). Après son revirement de la droite LR à la gauche de gouvernement, va-t-il nous annoncer prochainement son

Lire la suite de l'article

Alors que le Lt-Col Beltrame a été égorgé, le JDD s’en prend à Saint-Cyr

Le JDD publie, deux jours après l'article à charge de Libération contre Saint-Cyr l'Ecole, un article contre l'Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr, dont les officiers ne sont pas assez issus de la diversité…

La coïncidence pourrait être amusante mais cet article sort alors que le Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui a visiblement été égorgé par le terroriste musulman (Le Parisien écrit "poignardé à la gorge"), n'est pas encore enterré.

Ce qui rend d'autant plus ignoble le tweet du rédacteur en chef du JDD, Pierre-Laurent Mazars :

Ce journaliste est sans doute de la même engeance que Stéphane Poussier, cet ancien candidat de la France Insoumise aux législatives, qui s'était félicité sur Twitter de la mort d'Arnaud Beltrame. Il a été placé en garde à vue pour apologie de terrorisme.

Lire la suite de l'article

Les Femen s’en prennent à la crèche de Noël du Vatican

Elles n'ont pas été égorgées par la gendarmerie vaticane… Evidemment, c'est moins dangereux que d'aller montrer sa poitrine à La Mecque…

Avec cet acte d'une grande "témérité", Inna Shevchenko sera sans doute encore récompensée par Anne Hidalgo, qui lui a déjà donné le “grand prix international” de la laïcité… 

Lire la suite de l'article

Légion d’honneur : Macron s’en prend à la “domination des mâles blancs de plus de 60 ans”

Avant lui le déluge : l'orgueil n'a pas de limite.

"Pour la période 2018-2020, le nombre de décorés civils sera ainsi réduit de 50%, ceux des décorés militaires de 10% et de 25% respectivement, a-t-il précisé. "Le président de la République a voulu retrouver l'esprit de la Légion d'honneur, cet ordre décidé par Napoléon". "On n'a pas la Légion d'honneur à l'usure" ou "par copinage", a résumé Christophe Castaner lors du compte-rendu du Conseil des ministres. Le chef de l'Etat veut le "respect plus strict des critères d'attribution et de ses valeurs fondamentales".

"Seul le mérite doit être salué, pas la notoriété ou le service classique" de sa fonction, a poursuivi Christophe Castaner. "Dans l'attribution, l'habitude est une domination des mâles blancs de plus de 60 ans", a-t-il ajouté. Depuis 2008, une stricte parité hommes/femmes est respectée dans les promotions, selon une décision de Nicolas Sarkozy. Pour le chef de l'Etat, "redonner du sens" à cette décoration n'est "pas un sujet accessoire", a-t-il ajouté".

Lire la suite de l'article

Excellente réaction du diocèse de Vannes : “S’en prendre au Christ et à la Croix, c’est s’en prendre au fondement même de cette laïcité équilibrée”

Communiqué officiel du diocèse de Vannes :

Logo-diocese-couleur1-469x450-250x240"L’arrêt du Conseil d’État ordonnant le retrait de la croix qui surplombe la statue de saint Jean Paul II suscite un émoi bien compréhensible, au-delà de la population locale.

Le diocèse de Vannes n’est pas engagé dans le différend qui oppose la fédération morbihannaise de la Libre Pensée à la commune de Ploërmel. La statue de Jean Paul II n’appartient pas à l’Église ; elle a été érigée sur un lieu public, par la municipalité, à la suite d’un don fait par le sculpteur à celle-ci. Le diocèse n’est donc pas directement concerné par la décision du Conseil d’État et il ne lui appartient pas de la contester en justice.

Toutefois, l’Église ne peut que déplorer ce qui risque d’accroître la tendance à rendre toujours moins visibles les signes chrétiens dans une société qui souffre déjà d’un manque de repères. Parmi ces repères, ceux qui nous viennent de l’Histoire sont particulièrement importants parce qu’ils ont contribué à façonner notre unité dans le respect d’une diversité légitime et féconde.

Si la laïcité a su trouver en France pendant des siècles une forme équilibrée, c’est parce que les penseurs et dirigeants de notre pays ont été éclairés par Celui qui a dit : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui lui appartient. »

S’en prendre au Christ et à la Croix, c’est s’en prendre au fondement même de cette laïcité équilibrée qui permet à chacun de

Lire la suite de l'article

Russie : un poignard fou s’en prend à 7 personnes [Erratum : il y avait quelqu’un qui tenait le couteau]

Unknown-2Après les voitures folles les couteaux fous ?

En Russie, un homme armé d'un couteau a été abattu par la police après avoir poignardé au moins sept personnes en pleine rue à Sourgout, dans la matinée du samedi 19 août.

L'attaque a été revendiquée par l'organisation terroriste Etat islamique.

Toutes les victimes ont été hospitalisées "avec des blessures variables".

Cette attaque intervient au lendemain d'une attaque au couteau en Finlande où un Marocain de 18 ans a poignardé à mort deux personnes et en a blessé huit autres dans la ville de Turku (sud-ouest). 

Lire la suite de l'article

Le vice-président de l’association de Florian Philippot s’en prend à un prêtre dénonçant l’avortement

Maxime Thiébaut, Vice-président de l'association Les Patriotes (FN) présidée par Florian Philippot répond ainsi au tweet d'un prêtre sur Simone Veil :

Capture d’écran 2017-07-01 à 18.55.05

Lire la suite de l'article

Rennes-le-Château (11) : une femme voilée s’en prend au bénitier et à l’autel

Cette église à une histoire liée à l'énigme de l'abbé Saunière, ce qui explique la spécificité du bénitier : 

"Dimanche matin, vêtue d’une longue cape blanche et d’un masque vénitien, une jeune femme a frappé à coups de hache le célèbre bénitier de l’église de Rennes-le-Château, dans l’Aude, qui représente le diable.

Un peu avant midi, elle s’est introduite dans le lieu de culte et elle a décapité cette statue d’Asmodée, lui coupant le bras, et donnant des coups au bas-relief de l’autel. Elle aurait aussi déposé un coran et indiqué au maire du village proche de Limoux qu’il s’agissait d’un jour d’élection en France, alors qu’en Syrie « l’Occident bombarde et tue des enfants » et aurait dit aux personnes présentes, «vous êtes tous des mécréants».

Lire la suite de l'article