Archives par étiquette : Selon

La croyance selon laquelle Mahomet s’est envolé sur une jument ailé en passant par Jérusalem

Marion Duvauchel a fait paraître en mai un ouvrage intitulé Jérusalem, la Bouraq et le vol de Mahomet. C'est un ouvrage un peu savant mais accessible qui analyse avec soin la croyance selon laquelle Mahomet s'est envolé sur une jument ailé en passant par Jérusalem. Cette croyance, qui fonde la revendication de l'islam sur Jérusalem n'a jamais été examinée. Cette croyance est fondamentale mais l'islamologie l'a omise, pour des raisons exposées dans le livre. 

Capture d’écran 2018-07-17 à 18.37.49

Lire la suite de l'article

Messe selon la forme extraordinaire à l’Ile d’Yeu

Comme chaque année, en communion et en accord avec Monseigneur Rézeau, curé de l’ile d'Yeu, l’abbé Régis de Saint Rémy, de l’Institut du Bon Pasteur, célèbre chaque dimanche au mois d’août, une messe selon la forme extraordinaire, à 10 heures 30, à la chapelle Notre Dame de la Paix, rue Saint Hilaire, à l’ile d’Yeu.

Lire la suite de l'article

Monseigneur Bozo a conféré le sacrement de confirmation selon la forme extraordinaire à Limoges

Ce dimanche 24 juin, Monseigneur Pierre-Antoine Bozo, récemment ordonné évêque de Limoges, est venu conférer le sacrement de confirmation à une vingtaine d’enfants et a célébré la messe en forme extraordinaire du rite romain.

Image2

Grande journée à Limoges hier à l’occasion de la cérémonie des confirmations en La Chapelle Saint Antoine des Papillons, paroisse desservie par le Chanoine Guimbretière de l’Institut du Christ-Roi Souverain-Prêtre. Ils étaient plus de 300 fidèles à assister à cette cérémonie dans une ville pour le moins sinistrée par l’abandon de la pratique religieuse, les courants anti-cléricaux et une gauche institutionnalisée.

Image3

La petite chapelle perdue dans les quartiers nord de Limoges prend un nouveau souffle et reste dans la joie et l’action de grâce après cette journée remplie de beauté et de chants.

Image1

Lire la suite de l'article

La fête de la musique selon Macron qui ne connaît en effet ni art ni culture française

et encore moins classe et panache.

Lire la suite de l'article

Selon George Soros, Donald Trump est “prêt à détruire le monde” qu’il a voulu créer

Unknown-24Selon George Soros, Donald Trump est “prêt à détruire le monde” que lui-même et ses amis ont passé des décennies à créer. Depuis que Trump a remporté les élections, “tout ce qui pourrait mal tourner, a mal tourné” dans le programme du Nouvel Ordre Mondial. Dans un entretien au Washington Post, Soros a ajouté :

“Plus le danger est grand, plus la menace est grande, plus je me sens engagé à l’affronter”.

Soros a contribué à la campagne d’Hillary Clinton, et le milliardaire a fait pression pour que des dons importants soient versés à diverses campagnes dans le monde qui encouragent le mondialisme. Soros est toujours sous le choc que Trump ait gagné l’élection, quelque chose qu’il n’a pas vu arriver.

“Apparemment, je vivais dans ma propre bulle”.

Soros prévoit de dépenser environ 15 millions de dollars pour les élections de 2018.

Lire la suite de l'article

La vie de l’enfant à naître, juste une question de chiffres selon Isabelle de Gaulmyn

Les Irlandais ont donc voté à 66,4 % pour le retrait de l’amendement numéro 8 de leur constitution qui affirme le droit égal à la vie de la mère et de l’enfant à naître.

L’événement qui a permis la bascule après plusieurs référendums qui n’étaient pas favorables à la légalisation de l’avortement en Irlande est la tragique affaire de Savita Halappanavar, cette dentiste d’origine indienne qui est morte à la suite d’une septicémie mal soignée lors d’un début de fausse couche, et dont les médias ont prétendu qu’elle aurait pu être sauvée par l’avortement. Affaire exploitée dans un sens univoque. Il est probable qu’on n’en saura jamais le dernier mot, à commencer par le fait de savoir si un avortement avait effectivement demandé par la jeune femme.

Dans La Croix, Isabelle de Gaulmyn se réjouit de ce résultat, en apportant une réserve sur… le nombre d'avortements pratiqués ! Selon elle, l'avortement est une bonne chose en quantité limitée. On a envie de lui demander jusqu'à combien d'avortements elle considère qu'il n'y a pas de scandale abominable ?

Unknown-11"[…] il faut respecter cette réponse. Son premier mérite est de mettre fin à une urgence de santé publique, provoquée par le drame de femmes, mortes ou mutilées à vie. La campagne qui a précédé a mis en lumière l’ampleur des souffrances vécues et cachées, et c’est bien d’abord à la détresse de ces femmes-là qu’il faut penser.

De plus, on sait bien que la vie n’est pas qu’un phénomène

Lire la suite de l'article

Le rôle de l’Etat selon la doctrine sociale de l’Eglise

« Le Catholique libertarien » est un blog collectif qui propose de discuter entre catholiques du rôle de l’Etat dans l’optique d’être le plus en conformité avec l’Evangile du Christ. On y trouve des réflexions intéressantes, qui sortent parfois de l'ordinaire. Exemple :

Cropped-le-catholique-libertarien1"Chers cathos de gauche, ce n’est pas le rôle de l’Etat de donner aux pauvres, c’est le vôtre! Traduction de « Dear Liberal Christians, It’s Not The Government’s Job To Give To The Poor. It’s Yours. » par Matt Walsh publié sur The Daily Wire en Décembre 2017

Il y a des raisons légitimes de critiquer le plan fiscal du GOP (note du traducteur: GOP veut dire Great Old Party, un autre nom du Parti Républicain américain). Ici, en revanche, il y a une raison très illégitime que j’ai entendu d’innombrables fois de la part des chrétiens progressistes: La Bible veut que nous payions des impôts plus élevés afin d’aider les pauvres. En recevant une réduction d’impôt, nous prenons de l’argent aux pauvres. En particulier en coupant les droits, ce qui est supposé être la prochaine étape pour les républicains au Congrès, nous nous dérobons à notre responsabilité chrétienne de prendre soin des plus petits d’entre nous. C’est l’argument «chrétien» du socialisme, et les socialistes chrétiens le font depuis des décennies.

[…] La seule chose que Jésus dit à propos des impôts, c’est que nous devrions les payer («donnez à César ce qui est à César»). Il ne se prononce jamais sur la hauteur ou la

Lire la suite de l'article

Selon le discours de Macron, la France serait-elle donc occupée ?

Lire la suite de l'article

“Les gens qui sont favorables à l’ouverture absolue de toutes les frontières se pensent de gauche mais ils sont selon moi des antidémocrates radicaux.”

Extraits d'un entretien d'Emmanuel Todd, historien et démographe, dans Le Figarovox :

Image-3

Image-2

Lire la suite de l'article

La laïcité française selon les Armées

Laicite_1_581_881Le ministère des Armées a rendu public, mercredi 14 mars, un livret sur la laïcité destiné aux attachés de défense en poste à l’étranger. Le guide, intitulé « Expliquer la laïcité française : une pédagogie par l’exemple de la "laïcité militaire" », est

« née d’un triple constat fait par plusieurs attachés de défense notant que leurs interlocuteurs locaux considèrent la laïcité comme une singularité française ; associent la laïcité "à la française" à une hostilité envers toute affirmation publique d’une identité religieuse ; notent que chaque Français interrogé sur la laïcité en donne une définition très personnelle ».

Pour la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS), le guide est une réponse à la « perception caricaturale » d’une France « hostile aux religions » de par sa conception propre de la laïcité et les polémiques régulières qui l'entoure, une image qui « génère souvent des sentiments négatifs envers notre pays ». Il est ainsi conçu comme un livret pratique expliquant ce qu’est la laïcité – et, surtout, ce qu’elle n’est pas – à travers « l’exemple de sa pratique » dans l’institution militaire. Eric Germain, chargé de mission fait religieux & laïcité à la DGRIS, explique :

« Dire que c'est bien au nom de la laïcité que la République salarie dans ses armées des prêtres, des rabbins, des pasteurs et maintenant des aumôniers musulmans ébranle bien des stéréotypes qui pèsent sur notre régime de laïcité, pas uniquement à l'étranger d'ailleurs ».

Et le

Lire la suite de l'article