Archives par étiquette : savoir

Pape, infaillibilité, conclave… Tout savoir sur le Vatican

Déjà auteur d’un remarquable Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège, Christophe Dickès s’est cette fois-ci attaqué aux légendes qui circulent sur la papauté, le Vatican et l’Église. L’historien, spécialiste d’autre part de Jacques Bainville, suit l’actualité de l’Église avec passion et rigueur. A travers 23 questions, Christophe Dickès aborde des sujets tant historiques (l’accord Pie XI-Mussolini ; l’Église et la Shoah ; la mort de Jean-Paul Ier, etc.), que structurels (la richesse du Vatican, la réforme de la Curie, la misogynie du Vatican, le secret de ses archives, etc.).

Lire la suite de l'article

Les Français sont conservateurs sans le savoir

François de Voyer est chef d’entreprise et président du Collectif Audace. Il a accompagné Marion Maréchal Le Pen aux Etats-Unis. Il déclare à l'Incorrect :

C7K9tSz9_400x400"Notre message est plus clair que jamais : nous souhaitons, à notre humble échelle, unir les différents courants de droite autour de valeurs qui les transcendent et de propositions qui les rassemblent : amour de la liberté de conscience, d’expression, et d’entreprise, défense de la souveraineté de la nation, conservatisme en matière de mœurs et d’environnement, voilà pour les valeurs. Côté propositions, nous sommes des pragmatiques : de l’air pour les entrepreneurs, de la visibilité pour les indépendants, de la protection pour nos industries, du soutien pour nos zones rurales et de la considération pour nos créateurs.

Vous avez reçu Henri Guaino comme Jean-Frédéric Poisson. Êtes-vous le point de rencontre des droites ?

C’est notre ambition. J’espère qu’en période électorale nous serons nombreux – Audace et d’autres associations ou think tank -, à forcer la main des responsables de certaines formations politiques qui restent réticents à l’idée d’un dialogue puis d’une coalition des droites.

On entend souvent que la droite enracinée aurait « gagné la bataille des idées ».  Mais les Français sont-ils vraiment devenus conservateurs ?

Je crois que les Français n’ont jamais cessé de l’être, mais ils sont conservateurs sans le savoir. La bataille des idées est gagnée à bien des égards : notre courant compte une profusion d’intellectuels, d’auteurs de talents, multiplie les succès de librairie ; sa presse tient bon et

Lire la suite de l'article

Reste à savoir si Le Monde publiera un correctif

6a00d83451619c69e201b7c95361d4970b-250wiDans Le Monde, le comique François Krug écrivait à propos des Mémoires de Jean-Marie Le Pen :

"Reste à savoir s'ils trouveront des lecteurs, car les électeurs du FN ne sont pas réputés être de gros lecteurs."

Autrement dit : les électeurs du FN sont des idiots qui ne savent pas lire.

On apprend aujourd'hui que les 50 000 exemplaires du premier tirage des Mémoires de Jean-Marie Le Pen sont épuisés avant même leur mise en vente, prévue mercredi. Un second tirage a été lancé.

Lire la suite de l'article

Pour en savoir plus sur Jean-Michel Blanquer

En 1989, Jean-Michel Blanquer était déjà à la manœuvre contre la monarchie "résidu de l'histoire", "idée dangereuse (…) fondée sur les inégalités et les privilèges". L'essentiel est la "défense des droits de l'homme". Voici l'extrait d'un débat face à Stéphane Bern :

Cette association, l'AD89, a été fondée en  1985 par Jean-Michel Blanquer, François Baroin et Richard Senghor. Elle a tous les relents de l'idéologie maçonnique. On lit notamment :

"Toute personne résidant dans un pays a le plein droit à l'égalité devant le droit national en respectant l'intégrité des autres individus. Cela inclut le droit à la participation civile, sociale, économique et culturelle et au libre déplacement."

"Toutes les applications de la science doivent être soumises au plus large consensus social."

"Doivent être préservées en toutes circonstances et de manière permanente l'intégrité physique et psychologique des femmes et la libre disposition de leur corps en accord avec leurs convictions ce qui implique l'accès sûr, libre et gratuit à l'éducation sexuelle et à l'utilisation des méthodes contraceptives et le droit de décider de leur maternité."

Lire la suite de l'article

Le jeu Le savoir vivre à la française pour les amoureux de la France

Thumbnail-18Découvrir ou redécouvrir ce qui rend la vie en famille, au travail, dans les relations sociales, entre amis si agréable ! 

Parents, il est tellement plus facile de le "dire " en jouant. 

Grands-parents, un savoir à partager avec vos petits-enfants sans être ringards. 

Entre amis, des soirées originales, loin des sentiers battus. 

Le savoir vivre a toujours existé: sans lui on bascule dans la loi de la jungle, la violence verbale, physique… La sympathique petite boîte de cartes vous suit partoutElle agrémentera de joyeux moments de convivialité.

Lire la suite de l'article

Le véritable débat est de savoir s’il ne serait pas temps, pour l’Église, de sortir de l’idéologie du tout-migratoire

Sur Boulevard Voltaire, Laurent Dandrieu répond au père Stalla-Bourdillon

"Une Église qui prône la « culture de la rencontre » se doit, plus que toute autre institution, d’être ouverte au débat. Une Église disposée à aller vers les périphéries ne peut pas manquer de s’intéresser à cette périphérie particulière que sont ses propres fidèles, que certains aspects de son discours actuel met mal à l’aise. Aussi ne pouvait-on que se réjouir de voir le blog du père Laurent Stalla-Bourdillon, directeur du Service pastoral d’études politiques et aumônier des parlementaires, se pencher sur cette question éminemment politique de la position de l’Église sur l’immigration, et répondre aux nombreuses objections qui ont été soulevées ici ou là à l’encontre du récent message publié par le pape François à l’occasion de la prochaine Journée mondiale du migrant et du réfugié. Et c’est pourquoi, aussi, on ne pouvait qu’être déçu que ce billet, au lieu de répondre à des objections réelles, concentre ses attaques sur des objections fantasmées, ou peut-être glanées sur les réseaux sociaux, dont on sait qu’ils ne sont pas précisément le lieu idéal pour un débat intellectuel serein et approfondi.

Contrairement à ce qu’affirme le père Stalla-Bourdillon, personne – en tout cas, personne de sérieux – ne réclame du pape qu’il se fasse le « défenseur de la supériorité culturelle de l’Europe chrétienne » ; personne de sérieux ne désire que l’Église s’engage dans « une logique de domination territoriale », personne ne souhaite que le pape abdique la dimension universelle de

Lire la suite de l'article

Une enquête ouverte pour savoir pourquoi un bébé a pu survivre à un avortement sensé le tuer

Attention, c'est glauque car il s'agit avant tout d'un enfant, d'un petit homme : 

"Jeudi, le bébé né après une tentative d’interruption médicale de grossesse a passé des examens médicaux, au CHRU de Lille, rapporte le Courrier Picard. Atteint d’une malformation cérébrale, l’enfant est désormais inopérable à cause du produit utilisé pour mettre fin à la grossesse.

Injecté directement via le cordon ombilical, cette substance aurait entraîné l’apparition de taches sur la partie du cerveau de l’enfant qui n’était pas atteinte. « Selon les médecins, l’arrêt cardiaque a privé le bébé d’oxygène et cela rend notre enfant inopérable alors qu’avant, on aurait pu tenter quelque chose », a déclaré le père du nourrisson à nos confrères".

La question est clairement posée : pourquoi l'enfant vit-il alors que l'avortement devait le tuer?

Lire la suite de l'article

La question principale consiste à savoir si l’Europe pourra rester le continent des Européens

Traduction de quelques extraits du compte rendu officiel du discours de Viktor Orban en clôture de l’université d’été et camp d’étudiants de Tusnádfürdő, le 21 juillet.

Tn496c0"(…) Pour illustrer l'ampleur du changement au cours de la dernière année, il a noté que si le premier discours majeur du président américain Barack Obama à l’étranger avait été au Caire en 2009, le premier discours important de Donald Trump à l'étranger a été à Varsovie, où il a demandé que « tous se battent comme les Polonais – pour la famille, pour la liberté, pour le pays et pour Dieu ». L'émergence de Trump, a-t-il ajouté, a rendu visible la lutte entre l’élite supranationale ou « globale » – et les dirigeants nationaux patriotes. Dans cette lutte, a déclaré M. Orbán, la Hongrie est du bon côté: celui des patriotes. (…)

Il a souligné qu'un pays pour être fort ne peut pas être en déclin démographique, car seuls les pays qui sont biologiquement capables de se maintenir survivront. Pour que la Hongrie devienne un tel pays, le nombre moyen d'enfants par famille devrait être de 2,1. L’Etat ne peut y aboutir qu’en créant un environnement familial, a-t-il expliqué. L'argent que la Hongrie consacre au soutien à la famille est pris de sociétés multinationales sous la forme d'un certain nombre de taxes, a-t-il souligné. (…) « Nous prenons une partie de leurs gros bénéfices pour le donner à ceux qui travaillent et élèvent des enfants, assurant ainsi l'avenir de la nation », a-t-il expliqué. (…)

En

Lire la suite de l'article

“La question fondamentale de notre époque est celle de savoir si l’Occident a la volonté de survivre.”

De Donald Trump en Pologne :

Lire la suite de l'article

Mgr Tobin : savoir si l’accord de Paris est ou non le meilleur ou le seul moyen est un débat légitime

Mgr Tobin, évêque de Povidence aux Etats-Unis, livre, à la veille des vacances, quelques réflexions rafraîchissantes, traduites par Benoît-et-moi :

  • Unknown-15Deux ans se sont écoulés depuis la publication de Laudato Si', l'encyclique historique du pape François qui nous appelle à un engagement renouvelé pour protéger l'environnement et prendre soin de la terre, notre maison commune. C'est un défi sérieux que nous devrions tous comprendre et relever parce qu'après tout, il ne s'agit pas seulement d'une préférence papale, mais d'un mandat divin, une composante importante de notre foi catholique.
  • Cela dit, les réactions négatives à la décision du président de Trump de se retirer de l'accord sur le climat de Paris ont été exagérées, voire hystérique. Si nous pouvons être d'accord sur la nécessité de contrôler le réchauffement climatique et de protéger l'environnement, savoir si l'accord de Paris est ou non le meilleur ou le seul moyen pour atteindre cet objectif est un débat légitime. Dans son encyclique, le pape François dit: «L'Église sait qu'elle doit encourager un débat honnête entre experts, dans le respect des opinions divergentes».
  • Il me semble aussi que certains des politiciens "libéraux" et des personnalités d'Hollywood qui ont attaqué le président de Trump sur sa décision sur le climat pourraient eux-mêmes faire beaucoup plus pour protéger l'environnement s'ils renonçaient aux fréquents voyages internationaux, aux jets privés, aux yachts splendides, aux résidences de luxe, aux fêtes fastueuses.
  • De tous côtés aujourd'hui, nous continuons à entendre que l'Eglise doit «écouter» davantage – les millenial, la communauté LGBTQ,

Lire la suite de l'article

Les Français mangent de la viande halal sans le savoir

Les vétérinaires alertent régulièrement les pouvoirs publics sur les risques sanitaires découlant de l’abattage halal. Les animaux sont égorgés sans étourdissement. Pour André Roux, ancien directeur d’abattoir dans le sud-ouest de la France

« Le risque, c’est la contamination par la bactérie Escherichia coli. Tous les professionnels dignes de ce nom vous le confirmeront ou alors, ce ne sont pas des professionnels ».

Le docteur Alain de Peretti, vétérinaire durant plus de 40 ans et fondateur de l’association « Vigilance hallal » s’appuie sur une règle sanitaire validée à l’échelle européenne :

« Lors de la saignée de l’animal, la trachée et l’œsophage doivent rester intacts. Or l’abattage halal en coupant toutes les structures du cou par un égorgement large, sectionne la trachée et l’œsophage ».

Une enquête de Réinformation.tv :

Viande halal, ce que l'on cache au consommateur from Reinformation.tv on Vimeo.

Lire la suite de l'article