Archives par étiquette : rôle

À la veille de la « fête des pères », le rôle essentiel du père plébiscitée par les Français

Communiqué d'Alliance Vita :

Sondage-francais-paternite-ifop-alliance-vita"A la veille de la fête des pères, selon un sondage IFOP commandé par Alliance VITA, 93% des Français considèrent que « les pères ont un rôle essentiel pour les enfants ».

D’après cette même enquête, ce sont près des trois quarts des Français (73%) qui estiment que « les rôles du père et de la mère sont différents et complémentaires » par rapport à une minorité (27%) qui les jugent « identiques et interchangeables ».

Comme le constate Tugdual Derville, Délégué général d’Alliance VITA, « l’indifférenciation père-mère, promue par certain est largement rejetée et cela se confirme encore davantage quand sont pointées les conséquences de l’absence de père » : 89% des Français considèrent que celle-ci représente « quelque chose qui marque toute la vie » et 85% qu’elle « peut entrainer chez l’enfant des difficultés personnelles ».

Et lorsque l’on demande leur avis aux Français sur un point sensible du débat des Etats généraux de la bioéthique - l’ouverture de la PMA sans père aux femmes célibataires et couples de femmes – 61% des français pensent « qu’il faut privilégier le besoin de chaque enfant d’avoir un père en réservant la PMA aux couples homme-femme ayant un problème médical d’infertilité ». Et chez les pères, cet avis monte à 72%.

Pour Tugdual Derville, délégué général d'Alliance VITA « Il apparaît aussi clairement que le fait de connaître son père relève de l’intérêt supérieur de l’enfant pour une majorité de nos concitoyens »"

Lire la suite de l'article

A droite, les enjeux culturels (immigration, racisme, sexisme…) jouent un rôle largement supérieur aux enjeux économiques

Capture d’écran 2018-05-11 à 07.50.44Le chercheur Matt Grossmann a compilé toutes les études sur l'élection de Donald Trump en 2016, avec une conclusion majeure : les enjeux culturels (immigration, racisme, sexisme…) ont joué un rôle majeur – largement supérieur aux enjeux économiques.

Ce qui rejoint pleinement les conclusions des recherches sur le vote en faveur de la droite radicale européenne (et notamment du FN), qui montrent que c'est avant tout le fait d'être hostile à l'immigration qui conduit à ce vote, et pas du tout le déclin économique et social. (via)

Lire la suite de l'article

Une soprano perd son rôle car elle est enceinte

La soprano française Julie Fuchs annonce sur Facebook le 20 avril :

30762681_1619598494762812_7046979329057619968_n"Aujourd'hui, j'ai une annonce inattendue à faire : le Staatsoper Hambourg m'a malheureusement informée cette semaine que l'intégrité artistique de la production de La Flûte Enchantée par Jette Steckel ne peut être maintenue si la soprano qui chante Pamina est enceinte de quatre mois.

Comme vous pouvez l'imaginer, je suis très déçue car je me sens vocalement et physiquement en forme. Je suis tout à fait déterminée à remplir mes contrats comme prévu et annoncé précédemment. J'avais hâte de faire mes débuts dans ce rôle, et de chanter pour vous tous à Hambourg.

Mes excuses à ceux d'entre vous qui ont déjà acheté des billets. Bien que je respecte la vision artistique du théâtre, je suis attristée que nous n'ayons pas pu trouver une solution pour tenir compte de cette légère différence physique qui n'affecte pas mes performances vocales ou artistiques.

J'aurais voulu trouver des ajustements pour pouvoir chanter dans cette production comme prévu.

Comme c'est le cas pour la plupart des femmes, au cours de ce deuxième trimestre de grossesse, j'ai le plaisir de vous dire que je me sens pleine d'énergie et que mes médecins me trouvent en parfaite santé. J'ai hâte de revenir sur la scène en juin pour Poppée à l'Opernhaus Zürich."

 

Contactée par "l'Obs", elle ajoute :

Bien que je sois très heureuse de fonder une famille, je comprends que ma grossesse puisse nécessiter quelques aménagements pour l'Opéra comme pour

Lire la suite de l'article

Le rôle de l’Etat selon la doctrine sociale de l’Eglise

« Le Catholique libertarien » est un blog collectif qui propose de discuter entre catholiques du rôle de l’Etat dans l’optique d’être le plus en conformité avec l’Evangile du Christ. On y trouve des réflexions intéressantes, qui sortent parfois de l'ordinaire. Exemple :

Cropped-le-catholique-libertarien1"Chers cathos de gauche, ce n’est pas le rôle de l’Etat de donner aux pauvres, c’est le vôtre! Traduction de « Dear Liberal Christians, It’s Not The Government’s Job To Give To The Poor. It’s Yours. » par Matt Walsh publié sur The Daily Wire en Décembre 2017

Il y a des raisons légitimes de critiquer le plan fiscal du GOP (note du traducteur: GOP veut dire Great Old Party, un autre nom du Parti Républicain américain). Ici, en revanche, il y a une raison très illégitime que j’ai entendu d’innombrables fois de la part des chrétiens progressistes: La Bible veut que nous payions des impôts plus élevés afin d’aider les pauvres. En recevant une réduction d’impôt, nous prenons de l’argent aux pauvres. En particulier en coupant les droits, ce qui est supposé être la prochaine étape pour les républicains au Congrès, nous nous dérobons à notre responsabilité chrétienne de prendre soin des plus petits d’entre nous. C’est l’argument «chrétien» du socialisme, et les socialistes chrétiens le font depuis des décennies.

[…] La seule chose que Jésus dit à propos des impôts, c’est que nous devrions les payer («donnez à César ce qui est à César»). Il ne se prononce jamais sur la hauteur ou la

Lire la suite de l'article

Le rôle de la fondation George Soros au sein des institutions européennes

La fondation "Open Society" vient de recevoir de George Soros un don de 18 milliards de dollars.

L'expression de "Open Society" s'oppose aux sociétés dites "fermées", c'est-à-dire pour Soros, toutes sociétés qui adoptent des politiques qui ne sont pas de son goût :

Unknown-3"Ainsi M. Soros taxe-t-il de "fermées" les sociétés occidentales car elles sont, selon lui, par trop "inégalitaires" et pas assez "redistributrices" des richesses. Que l'heureux propriétaire d'une fortune de plusieurs dizaines de milliards de dollars, bâtie sur la spéculation non seulement boursière, mais purement monétaire, déplore les inégalités, peut faire sourire. Surtout, c'est un jugement qui méconnaît le fait que jamais, dans l'histoire occidentale, les classes moyennes n'ont été aussi taxées et imposées, de mille manières, qu'elles ne le sont aujourd'hui.

Rappelons que jusqu'il y a un siècle, le taux de taxation considéré comme normal, en Occident, était de l'ordre de 10%. Il est de nos jours quatre à cinq fois plus élevé. Certes, de par leur mobilité géographique et juridique, les Soros de notre monde échappent souvent à ces taux confiscatoires. Mais frapper davantage encore les classes moyennes ne rendra pas nos sociétés moins inégalitaires. Surtout, vouloir socialiser et collectiviser toujours davantage aboutit à l'exacte négation de la société ouverte selon Popper, celle dans laquelle les individus conservent la maîtrise de leur destin en dehors des désirs et de la toute-puissance de l'Etat.

Autre exemple : l'immigration. M. Soros considère qu'il est souhaitable que l'Europe et les Etats-Unis accueillent chaque année un

Lire la suite de l'article

Le gouvernement a son rôle à jouer par la politique fiscale et les pouvoirs donnés au maire

Robert Ménard explique les leviers qu’il active pour redynamiser le centre-ville : moratoire sur les grandes surfaces à la périphérie, embellissement, attractivité, etc.

Lire la suite de l'article

Le patron de Frontex accuse les ONG de tenir le rôle de passeurs pour les “migrants”

Eh oui, l'idéologie est bien présente chez ses humanitaires du dimanche : 

"L’accusation a été formulée hier par le patron de Frontex, la mission européenne en charge de la surveillance des frontières extérieures de l’Union. Selon le responsable de cette mission, Fabrice Leggeri, 40 % des secours sont apportés par des bateaux privés et non par des navires l’agence européenne. Les ONG opéreraient en outre de plus en plus prés des côtes libyennes et coopèrent mal avec les gardes-frontières (…)

Ce n’est pas la première fois que le patron de Frontex critique l’action des ONG en Méditerranée. En décembre, Médecin sans Frontières lui avait déjà répondu que l’action humanitaire n‘était pas la cause, mais une réponse à la crise des migrants, rappelant l‘échec de l’Union européenne à réduire le nombre de morts en mer".
 

Lire la suite de l'article

LREM à l’Assemblée jouera aussi le rôle de l’opposition

Il fallait y penser. C'était ainsi dans les républiques soviétiques à l'époque de l'URSS :

"(…) Du débat, des désaccords, oui, mais pas besoin des autres pour ça. Voilà le message que Mounir Mahjoubi ne cache pas : "Le contre-pouvoir existera" car "ce qui a fait La République en marche, c'est ce débat interne". Sans nier l'existence d'une réelle opposition au groupe LREM (mais qui ne pourra mathématiquement pas bloquer quoi que ce soit), le secrétaire d'Etat oppose plutôt les pouvoirs exécutif et législatif.

Et "l'opposition" LREM est déjà à pied d'oeuvre. Sylvain Maillard, élu député LREM dès le premier tour, assure qu'il votera les "six chantiers du 'contrat avec la Nation'" d'Emmanuel Macron, puis qu'après ça, il sera un "député libre". Même son de cloche pour Laeticia Avia, candidate arrivée largement en tête dans la 8e circonscription de Paris. Cette dernière assure qu'elle et d'autres députés LREM vont "challenger le gouvernement".

Après, on peut toujours parler d'introduire une dose de proportionnelle, mais franchement, quand on a la majorité et l'opposition dans un même groupe politique au Palais Bourbon, à quoi bon ?"

Lire la suite de l'article

Les Maghrébins en France vont jouer à l’horizon 2030 le rôle des Mexicains aux Etats-Unis,

La natalité en France a baissé de 2,4 % en 2015 en France selon une étude de l’Insee publiée jeudi 29 septembre. Analyse de Laurent Chalard sur Atlantico :

B907cf3d92743757fb8f52f6f3c3c4Depuis 2011, alors que les naissances d'enfants issus de deux parents nés en France diminuent (de 580 756 en 2011 à 535 302 en 2015, soit une baisse de 7,8%), celles d'enfants dont l'un ou les deux parents sont nés à l'étranger sont en hausse de 6,07%. Quels enseignements peut-on tirer de ces tendances quant au visage de la France de demain ? 

"Ces évolutions récentes de la natalité, consécutives de la poursuite d’une immigration à un niveau élevé ces dernières années alors que la population née en France vieillit sensiblement, confirment que le renforcement du caractère multiculturel de la France est inscrit dans sa démographie. En effet, qu’on s’en réjouisse ou non, la France des années 2030 sera une France à la population bigarrée, ressemblant de plus en plus aux Etats-Unis, à la différence que les principales communautés ethniques ne seront pas tout à fait les mêmes.

D’une certaine manière, les Maghrébins en France joueront le rôle des Mexicains aux Etats-Unis, constituant une minorité ethnique importante sur laquelle il faudra compter, alors que les personnes originaires d’Afrique subsaharienne pourraient conduire à l’émergence d’un communautarisme "noir" comme en Amérique" (…)

Néanmoins, si l'on fait remonter la comparaison temporelle plus loin, on remarque que le pourcentage d'enfants nés de deux parents nés en France était de 69% en 1985, soit un niveau comparable à celui de l'année 2015

Lire la suite de l'article

“Courageous” : un film sur le rôle des pères de famille

7162b6_41f2d9980faa4415826620fbbae0bf62A voir en famille avec vos adolescents. Il date de 2011 mais constitue un excellent film chrétien sur le rôle des pères :

"Adam Mitchell, Nathan Hayes et leurs collègues sont des policiers confiants et concentrés. Ils sont toujours prêts au pire. Pourtant, quand ils enlèvent leurs badges à la fin de la journée, ils font face à un défi qu'aucun d'entre eux n'est vraiment prêt à aborder: la paternité. Alors qu'ils donnent toujours le meilleur d'eux-mêmes au travail, ce n'est pas toujours le cas dans leur famille. Puis ils découvrent qu'il leur manque quelque chose. Ils savent que Dieu désire tourner les cœurs des pères vers leurs enfants, mais leurs enfants commencent à dériver de plus en plus loin d'eux. Lorsque la tragédie frappe à la maison, ces hommes se retrouvent aux prises avec leurs espoirs, leurs craintes et leur foi"

A voir ici en français (partie 1 et partie 2).

Lire la suite de l'article