Archives par étiquette : Robert

Crèche de Noël : Robert Ménard passera outre l’avis du Conseil d’Etat

Unknown-49Malgré la décision du Conseil d'Etat, Robert Ménard inaugurera le 4 décembre la crèche de Noël en la mairie de Béziers.

"Nous ferons notre crèche cette année ! Ce n'est pas un coup d'arrêt. Nous avons choisi des thèmes plus provençaux qui mettent en scène des maisons tuilées, des santons bien plus nombreux racontant les métiers d'autrefois, etc. Cela viendra concorder avec les chalets en bois installés à l'extérieur."

"Lors de l'inauguration de la crèche, se trouvent bien sûr les représentants du culte catholique mais aussi, à chaque fois, ceux de la communauté musulmane. De même, nous avons à chaque fois un message de la communauté juive. Tout le monde se retrouve dans le symbole de la crèche, qui est avant tout celui de la famille."

Il a raison : il faut arrêter de se laisser marcher sur les pieds et remettre en cause, sinon en droit du moins en fait, la loi de 1905.

Lire la suite de l'article

Robert Ménard : “Je me sens plus proche de M. Wauquiez que d’un certain nombre de gens qui sont dans le FN”

Et il dénonce aussi les tabous médiatiques :

"Aujourd'hui parler à quelqu'un du Front National quand tu es Républicain, tu es sûr de te prendre 4 journaux dans la figure le lendemain matin".

Lire la suite de l'article

Robert Ménard : “Avec le Front national, tel qu’il est, nous sommes condamnés à perdre”

Le maire de Béziers répond à Boulevard Voltaire sur ses rapports avec le parti de Marine Le Pen. Extraits :

"Je suis soucieux, et seulement soucieux, de gagner, pas pour un parti mais pour la France. Je sais ce que nous devons à Marine Le Pen. Mais je ne veux pas cacher mes désaccords. Et je ne les ai d’ailleurs jamais cachés. Je crois, par exemple, qu’avoir mis en première position des 144 propositions de la présidentielle la question européenne était une erreur. Il me semble que les Français ont d’autres priorités : la sécurité, la vague migratoire, l’islamisme qui grignote du terrain et sa version terroriste, le chômage, l’échec scolaire, les familles qui prennent l’eau… Jamais, dans ma ville, un Biterrois n’est venu spontanément me parler de l’euro. En revanche, ils m’interpellent sur leur voisin qui fait du chambard et leur pourrit la vie. Ou sur ce boulot qu’ils n’arrivent pas à décrocher…

Mais faire de la politique ne peut se réduire au quotidien des électeurs…

Il me semble, contrairement à ce que vous laissez entendre, que la politique, c’est d’abord cela. J’ai pris la peine de relire ces 144 propositions. Il y a beaucoup de choses sur lesquelles je suis d’accord. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai fait campagne pour Marine Le Pen : j’étais à Villepinte, j’ai pris la parole lors de son meeting à Perpignan. Mais, honnêtement, je ne crois pas un instant qu’on puisse toujours promettre plus sans, dans le même temps, expliquer comment financer ces nouvelles dépenses.

Lire la suite de l'article

Robert Ménard redouble d’effort pour l’union des droites

Voici la lettre ouverte de Robert Ménard aux militants du FN :

"Il est temps de parler clairement. Et de n’épargner personne. À commencer par soi-même.

Ces derniers mois ont été un cauchemar pour notre courant de pensée. Un cauchemar qui a commencé avec la défaite des régionales. Jamais actée réellement. Qu’il s’agisse de Marine Le Pen ou de Marion Maréchal Le Pen, la défaite a été la même. À quelques points près. FN du Nord ou FN du Sud, ligne souverainiste ou ligne identitaire, les électeurs, que cela nous plaise ou non, n’ont pas voulu que « nous » dirigions une des grandes régions de notre pays. S’en est suivie la campagne présidentielle. Sans s’appesantir sur le débat de l’entre deux tours – dont nous sommes sortis comme honteux -, faut-il rappeler que le score du deuxième tour ressemblait fort à ce que beaucoup d’entre nous pronostiquaient pour le premier… Les mois précédant le 23 avril ayant vu Marine Le Pen dégringoler dans les sondages avec une régularité de métronome.

Le résultat des élections aurait-il été différent si le FN avait opté pour une ligne plus « buissonière » ? À quelques pourcentages près, je veux l’espérer. Au point de changer radicalement la donne, au fond de moi, je ne le pense pas. S’il faut renoncer à la sortie de l’euro – une idée pas seulement anxiogène mais mortifère pour notre économie -, s’il faut abandonner la défroque gauchisante qui voit Marine Le Pen plaider à la manière

Lire la suite de l'article

FN : Robert Ménard remet en cause la capacité de Marine Le Pen de gagner

Dans une lettre ouverte diffusée sur Le Figaro, le maire de Béziers

Unknown-6"Le problème – personne, dans les rangs du FN, n’ose le dire à haute voix mais beaucoup le répètent en catimini -, c’est qu’après le débat calamiteux, tant sur la forme que sur le fond, qui hante encore nos discussions, on est en droit de s’interroger : si Marine Le Pen a su sortir le FN de l’attitude uniquement protestataire où le cantonnait son père, est-elle aujourd’hui en position de le porter au pouvoir ?"

"Nous ne savons peut-être rien de celui ou de celle qui pourrait, dans cinq ans, porter nos couleurs. Et c’est tant mieux."

"Les pas de danse esquissés le soir de la défaite alors que des millions de Français portaient le deuil d'un score humiliant resteront pour longtemps dans ma mémoire".

Lire la suite de l'article

Le cardinal Robert Sarah en Vendée

Le cardinal Sarah a célébré hier les 700 ans du diocèse de Luçon, où il reste jusqu'au 15 août :

IMG_2856

En compagnie de Mgr Castet :

DHHTs64W0AALlZo

Aujourd'hui le cardinal fait une halte à Saint-Laurent-Sur-Sèvres, sur la tombe de saint Louis-Marie Grignion de Montfort :

DHLEASaXUAA_R7b

Le 12 août il avait fait étape au Puy du Fou :

DHCXJdVXkAAaQQ-

En compagnie de Philippe de Villiers et du père abbé de Fontgombault :

20840841_822633867893282_6988660627022557131_n

Et voici l'homélie de la messe célébrée samedi dernier au Puy du Fou :

20800144_822620774561258_1940178123387713282_n 20728275_822620784561257_6301496313719908392_n
20728045_822620831227919_5885031243944766522_n
20729623_822620801227922_6885017041385094834_n
20840902_822620841227918_6734728502767758382_n

Lire la suite de l'article

Robert Ménard : “Il faut construire un grand parti conservateur qui inclut le Front national mais pas que le Front national”

Suite à une interview accordée au Figaro où Robert Ménard avait fait part de son analyse concernant les résultats décevants du FN, ce dernier s'est fait rabrouer par Marine Le Pen et Florian Philippot, peu enclins à reconnaître leurs responsabilités respectives dans cet échec

"Robert Ménard n'appartient pas au FN, il devrait s'occuper de son mouvement 'Oz ta droite' et laisser les dirigeants du FN s'occuper du FN" (Marine Le Pen en conférence de presse à Soissons)

"M. Ménard n'est pas au Front national, premièrement. Le FN a explosé ses scores de manière historique, comme jamais. Alors ceux qui veulent qu'on revienne 20 ans ou 25 ans en arrière, qu'on se concentre sur une ou deux questions, c'est très bien, on retournera aux scores d'il y a 20 ou 25 ans" (Florian Philippot sur France 2)

On pourrait faire remarquer à Florian Philippot le manque de pertinence dans sa comparaison puisque le FN en 1997, il y a 20 ans donc, faisait mieux aux législatives avec un score de 14,94% mais laissons Robert Ménard préciser sa pensée pour Boulevard Voltaire :

"Quelle est, pour vous, la remise en question qui doit suivre ce nouvel échec ?

Pardon de me répéter de mois en mois et d’année en année : on ne peut pas gagner dans le système électoral français sans alliance. Ne pas construire d’alliances, c’est se suicider. C’est se suicider non seulement pour le Front national, qui va sortir étrillé de cette affaire, mais également,

Lire la suite de l'article

Robert Ménard : le FN doit développer l’union de la droite

Le maire de Béziers, dont la femme est candidate FN dans la 8e circonscription de l'Hérault, est interrogé par Le Figaro.

Ce premier tour des législatives est-il un séisme pour le FN?

En tout cas, c'est un sacré avertissement. On ne peut pas gagner sans alliances! Il faut absolument trouver les moyens de les construire et rompre la chape de plomb pesant sur ce courant de la vie politique.

Comment?

À Béziers, si Emmanuelle (Ménard, NDLR) fait plus de 35 % des voix et distance de plus de dix points la candidate d'En marche!, c'est parce qu'elle porte une candidature d'union de la droite. C'est celle-ci que le FN doit développer."

Lire la suite de l'article

L’épouse de Robert Ménard candidate dans la 6e circonscription de l’Hérault

C'est officiel :

Capture d’écran 2017-05-10 à 19.49.03

C'est une circonscription dans laquelle Marine Le Pen a réalisé 34,04% au premier tour et 51,58% au second. Cette candidature est soutenue par le FN, Philipe De Villiers, le SIEL de Karim Ouchikh, le CNIP et le parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout La France. Enseignante à l’Institut des Hautes Études de Journalisme de Montpellier, Emmanuelle Ménard dirige le site Boulevard Voltaire.

Lire la suite de l'article

Robert Ménard souhaiterait voir Philippe de Villiers à la tête d’un ministère régalien

Lire la suite de l'article