Archives par étiquette : revenir

La Manif Pour Tous appelle Emmanuel Macron à revenir sur la nomination de Bruno Roger-Petit

Le mouvement explique :

1"[…] Cette nomination ne participe pas à l’idée d’une Présidence au-dessus des opinions et surtout des extrémismes, condition pourtant nécessaire pour inspirer la confiance. Car le respect porté au titulaire de la fonction dépend aussi du respect que porte le représentant de la fonction à l’ensemble des citoyens.

Emmanuel Macron devrait avoir la sagesse de revenir sur cette nomination.

A défaut, La Manif Pour Tous demande que Bruno Roger-Petit n’intervienne pas à l’avenir sur les sujets à propos desquels il a agressé et blessé de nombreux citoyens et qu’il soit tenu de respecter les règles et usages de la liberté de la presse et d’une société civilisée.

C’est l’une des conditions pour qu’advienne l’unité des Français que le Président de la République appelle de ses vœux."

Lire la suite de l'article

Trump va revenir sur le «Mandat de Contraception» qui oblige les patrons à financer la contraception

Lire la suite de l'article

Irak : une famille française dont le père est djihadiste veut revenir en France

Débat sur BFM TV avec :

  • Vincent Brengarth, avocat de la famille française arrêtée à Mossoul
  • Alain Marsaud, ancien magistrat, strictement opposé à leur retour en France
  • Régis Le Sommier, directeur adjoint de Paris Match

Lire la suite de l'article

Nouvelle trahison LR : Eric Ciotti estime qu’on ne doit pas revenir sur la loi Taubira

Le député LR des Alpes-Maritimes s'est vivement opposé à la GPA, tout en admettant que son parti avait pu "commettre des erreurs" en s'opposant frontalement à la loi Taubira :

"C'est une porte ouverte à la GPA qui m'inquiète. C'est un blanc-seing à une forme de marchandisation du corps", "le législateur doit désormais prendre ses responsabilités, autrement on va aller vers la GPA et personnellement je considère que c'est extrêmement grave." 

Cette opposition est-elle comparable à celle des Républicains au moment du débat sur la loi Taubira ? 

"Chacun a ses choix". "À l'époque, on a pu commettre des erreurs d'appréciation. Sur le mariage pour tous, je n'aurais peut être pas la même attitude aujourd'hui. Aujourd'hui je le dis clairement, je pense que ce texte est dans le droit et qu'on ne doit pas revenir dessus. Par contre, là, c'est d'une autre nature, c'est l'achat d'un enfant." 

Ce n'est pas d'une autre nature, c'en est la suite logique. Impossible de lutter contre la GPA si on ne remet pas en cause la loi Taubira.

Lire la suite de l'article

Hollande le manipulateur : “nous pouvons, nous la droite, revenir au pouvoir”…

(Re)Découvrez l'affaire Caton quand François Hollande était déjà à l'Elysée.

 

Lire la suite de l'article

Harceler les candidats pour qu’ils s’engagent à revenir sur les lois favorisant la diffusion de la pornographie

Suite à la publication de son roman, Les Parfums du château, François Billot de Lochner a accepté de répondre aux questions du Salon Beige :

I-Grande-158670-les-parfums-du-chateau.netPourquoi avoir écrit ce roman contre la pornographie et ne pas avoir préféré un essai ? A qui s'adresse ce livre ?

Le premier objectif de ce livre est de rendre un hommage appuyé à une jeunesse de tous les âges, allant des adolescents aux arrière-grands-parents, qui mènent, à contre-sens des évolutions actuelles, une vie quotidienne admirable, axée sur le beau, le bien, le vrai. Et qui lutte pied à pied pour que soit préservée la pureté des cœurs, des intelligences et des corps. La dictature de l’immoralité par des people décadents et autres soixante-huitards jouisseurs devient insupportable : leur modèle idéologique de déconstruction par la promotion de la déviance généralisée, s’adossant sur l’exaltation de la pornographie, doit être combattu par tous les moyens possibles. J’avoue préférer sans conteste la pureté d’une certaine jeunesse à la perversité d’une caste hédoniste, qui massacre en toute quiétude permissive les valeurs sacrées sur lesquelles se sont construites nos sociétés chrétiennes. Par un roman, je me suis donné les moyens de valoriser les forces de résistance tout en attaquant les déconstructeurs. Cela dit, de nombreuses scènes de mon livre résument des faits bien réels…

Le ministère de la Culture vient d'assouplir les restrictions concernant la classification des films au cinéma. Désormais, s’il contient des scènes de sexe non simulées, un long-métrage ne sera pas d’office interdit aux moins de

Lire la suite de l'article

Nicolas Bay (FN) souhaite revenir sur la distribution de la pilule du lendemain sans le consentement des parents

Lire la suite de l'article

Marion Maréchal Le Pen : il faudra revenir sur le remboursement intégral de l’avortement

Marion Maréchal-Le Pen est interrogée sur le délit d'entrave à l'avortement par Samuel Martin dans Présent. Extraits : 

Images-29Pourquoi, selon vous, les partisans de l’avortement ne veulent-ils pas que les femmes soient informées avant de prendre une décision aussi lourde ?

La gauche aujourd’hui n’a plus aucune consistance idéologique, son camp est divisé et son électorat traditionnel a fondu comme neige au soleil, elle a donc besoin de réactiver de vieux combats dépassés qui ont fait les grandes heures de son hégémonie culturelle pour se rassurer et se réunir. Le combat en faveur de l’avortement est certainement l’un des plus symboliques. Il faut donc le faire durer à l’envie en allant toujours plus loin : droit fondamental, remboursement intégral de tous les actes liés à l’IVG (aujourd’hui l’échographie d’une femme qui avorte est mieux remboursée que l’échographie d’une femme qui souhaite garder son enfant), suppression du délai de réflexion et maintenant création d’un délit d’opinion pour tous ceux qui, par tous moyens (pas seulement numériques), chercheraient à proposer une alternative aux femmes qui hésitent. Les gens de gauche se donnent ainsi l’impression de résister face à une menace réactionnaire et conservatrice. Les pauvres, j’ai envie de vous dire, et pauvre de nous face à une telle bêtise.

Les sites d’information sur l’IVG sont accusés de « désinformation » par Laurence Rossignol. Que vous inspire cette inversion des réalités ?

C’était en effet l’argument avancé pour soi-disant protéger les femmes de la « pression » de ces sites qui les orienteraient dans une mauvaise direction avec de « fausses

Lire la suite de l'article

David Rachline : “L’ensemble des dirigeants du FN est d’accord pour revenir sur le mariage homosexuel”

Davis Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen, répondait sur France Info TV aux questions de Jean-Michel Apathie. Réponse sur le mariage homosexuel et l'amélioration du PACS à écouter en tout début d'émission : 


David Rachline demande que les Français jugent… by franceinfo

Marine Le Pen a confirmé cette position sur BFM où elle a également réaffirmé son opposition au droit d'adopter pour les homosexuels mais aussi pour les célibataires, ce qui est un point très positif à souligner.

Lire la suite de l'article

Sarkozy croit que “revenir sur la loi Taubira” c’est “démarier”

Interrogé dans Famille chrétienne, Nicolas Sarkozy déclare sur la PMA :

F"Je considère que la stérilité partielle est un tel problème pour les couples hétérosexuels que si la médecine peut favoriser la fertilité, je ne vois pas pourquoi on ne le ferait pas. Je parle évidemment pour les couples hétérosexuels.

Concernant la GPA, je suis opposé pour les couples homosexuels comme pour les couples hétérosexuels, car elle ouvre la voie à la marchandisation du corps humain que je refuse. Je considère qu’il n’y a pas de droit à l’enfant. Il y a un désir d’enfant. L’enfant est un mystère. Quand on croit, c’est un mystère divin. Quand on ne croit pas, c’est un mystère tout court.

Seriez-vous prêt à constitutionnaliser l’interdiction de la GPA ?

Je suis favorable à une initiative internationale. L’idée serait de pouvoir interdire aux ressortissants de pays qui n’acceptent pas la GPA – comme la France – de la pratiquer dans des pays où elle est autorisée. Cela permettrait d’éviter qu’on contourne la loi par l’argent et par l’extraterritorialité.

Comprenez-vous les familles françaises qui iront manifester le 16 octobre prochain contre la loi Taubira ? Est-ce un combat d’arrière-garde ?

La politique familiale, héritée du général de Gaulle, a été méthodiquement déconstruite depuis 2012. Victimes d’un matraquage fiscal, les familles ont été prises pour cible par ce gouvernement. Ce n’est donc pas un combat d’arrière-garde ! Je déteste qu’on caricature les gens. C’est cela, tenir compte de la France dans sa diversité.

Seriez-vous prêt à descendre

Lire la suite de l'article