Archives par étiquette : Refuge

Mon Cœur immaculé sera ton refuge

1504971_C10_Pantone3155-1°-themeC'est le thème du pèlerinage de Chartres à Paris (FSSPX) qui se déroulera ce WE de Pentecôte, à la lumière des enseignements des messages délivrés par la Vierge Marie en 1917 aux trois enfants de Fatima (Lucie, François et Jacinthe). Le lundi de Pentecôte, à l’arrivée dans Paris, une grande procession se dirigera depuis le Carrefour des Cascades du Bois de Boulogne jusqu’à la place Vauban où sera célébrée la messe de clôture du pèlerinage.

A la suite de plus d’une centaine de prêtres, religieux et séminaristes, plusieurs milliers de pèlerins venus de toutes les régions de France, de toute l’Europe, mais aussi des Etats-Unis, du Mexique, des Philippines, du Japon… formeront cette imposante procession qui traversera l’ouest parisien du Bois de Boulogne (14h), en passant par La Muette (14h30), le Trocadéro (14h50), le Pont d’Iéna (15h10) et l’avenue de La Bourdonnais (15h40), jusqu’à la Place Vauban (16h). 

Programme :

Samedi 3 juin (40 km)

7 h 45 :       Messe derrière la cathédrale de Chartres, dans les jardins de l’évêché, célébrée par l’abbé Bertrand Labouche

Dimanche 4 juin (36 km)

18 h 00 :     Messe pontificale célébrée par Mgr Alfonso de Galarreta, au Bivouac Saint-Vincent-de-Paul sur la commune de Villepreux, ferme du Val Joyeux

Lundi 5 juin (27 km)

12 h 00 :     Déjeuner au Bois de Boulogne, Porte de l’Hippodrome

14 h 00 :     Entrée du pèlerinage dans Paris, Porte de la Muette, en procession dès le Carrefour des Cascades (Bois de Boulogne)

16 h 30 :     Messe solennelle sur la place Vauban, derrière l’Hôtel

Lire la suite de l'article

L’association Le Refuge invente de “l’homophobie”

Le mercredi 24 mai, auprès de L’Express, Véronique Lesage qui travaille pour Le Refuge depuis quatre ans, a annoncé que le jeune, victime du canular de Hanouna, avait été «jeté à la rue» par sa famille, mis à la porte par ses parents «après avoir entendu son coming out involontaire sur C8».

Dans une enquête publiée le vendredi 26 mai, BuzzFeed a souligné les incohérences des dirigeants du Refuge et mis en doute l’existence de ce plaignant «victime du canular de Cyril Hanouna». Dans son édition du samedi 27 mai, Le Parisien / Aujourd’hui en France a retracé la chronologie des déclarations des membres de l’association et renforcé les doutes autour de ce témoignage. 

Visée par ces accusations jugées «calomnieuses», H2O productions, la société de production dirigée par Cyril Hanouna et qui produit Touche pas à mon poste! «réfléchit à porter plainte» contre Le Refuge selon Le Parisien / Aujourd’hui en France . Une procédure qui conduirait les forces de l’ordre à lancer une recherche pour identifier la personne ayant contacté Le Refuge à deux reprises.

Les associations LGBT sont habituées des inventions de toute pièce pour faire avancer leurs revendications.

Lire la suite de l'article

Notre-Dame de Myans, refuge protecteur

À la suite d’une grave catastrophe naturelle ayant épargné une statue de la Vierge Marie, les premiers pèlerins se rendent au sanctuaire de Notre-Dame de Myans (Savoie) dès le XIIIe siècle témoignant ainsi de leur confiance en Marie.

Img-passe

Du père Jean Bianchi, ancien recteur du sanctuaire de Notre-Dame de Myans :

"Le village de Myans (environ 1 145 habitants) est avant tout caractérisé par son sanctuaire marial dédié à Notre Dame de la Nativité.  Cher au cœur des Savoyards, ce dernier se trouve à quelques kilomètres au sud-est de Chambéry, au milieu d'une région de vignes, au pied du célèbre massif de la Chartreuse. Perchée au sommet d'un clocher depuis 1855, la statue de la Vierge dorée en signale le site, jour et nuit, aux voyageurs du train ou de l'autoroute.

Les premiers écrits faisant mention de Notre-Dame de Myans remontent au XIe siècle. Il ne s’agit alors que d’un petit oratoire rural. Mais c’est au XIIIe siècle, qu’elle va prendre une importance considérable. Une grande catastrophe naturelle : l'effondrement d'un pan de la falaise proche, déclenche un glissement de terrain meurtrier le 24 novembre 1248. L’effondrement du Mont Granier recouvre par 500 millions de m3 de terre et de roches tous les villages se trouvant sur sa coulée : cinq villages sont rayés de la carte, dont le gros bourg de Saint-André, et on évoque plusieurs milliers de victimes. On dit que c’est la pire catastrophe naturelle de l’histoire des Alpes ; elle donne naissance au massif qu’on appelle les Abymes de Myans. Étonnamment, la petite chapelle de campagne

Lire la suite de l'article

L’objection de la conscience est-elle le refuge de la lâcheté et de l’incompétence ?

Question provocatrice posée par Thibaud Collin, qui y répond :

"Il n’est pas rare que l’objecteur soit considéré par ses pairs comme quelqu’un qui, par confort intérieur, refuse de poser un acte auquel sa position le contraint. Ce refus a souvent une conséquence sur ses collaborateurs dans la mesure où ceux-ci doivent le remplacer pour que la tâche due soit remplie. Ainsi l’objecteur peut apparaître comme peu solidaire de son équipe en refusant d’assumer sa part des actes permettant à la dite équipe d’atteindre sa but. Y a-t-il dès lors un manque de professionnalisme chez l’objecteur ? N’est-il pas déterminé par une vision sélective de sa fonction incompatible avec son inscription dans la société telle qu’elle est ? Par exemple, un pharmacien refusant de délivrer une pilule abortive serait-il un mauvais pharmacien?  Question décisive puisqu’elle engage la conception de ce qu’est tel ou tel métier.

En effet, un bon professionnel est quelqu’un qui, dans sa pratique, se rend adéquat aux exigences inhérentes à sa profession. Est donc présupposée une détermination des finalités et des moyens propres à telle ou telle profession ; bref, ce qui se joue là est la définition même de tel métier. Or, par exemple, le médecin objecteur est celui qui considère précisément qu’il n’est pas dans la nature de son métier de tuer un être humain. Son objection ne le concerne donc pas seulement lui dans sa subjectivité mais engage l’objectivité de son métier ou de sa fonction. Son objection aura d’autant plus d’impact et d’exemplarité qu’il exercera de manière

Lire la suite de l'article

Le Refuge, vitrine du “mariage” pour tous

Le Refuge est une association française dont la vocation est d'accueillir les jeunes homosexuels majeurs, "victimes d'homophobie et de transphobie", et de leur offrir un accompagnement social, médical et psychologique. Depuis sa création en 2003, Le Refuge est présidé par Nicolas Noguier, tandis que son directeur général est Frédéric Gal.

Première parmi toutes les associations LGBT, qui la jalousent et l'accusent de concentrer l'afflux des subventions publiques tout en nuisant à la "cause" LGBT, le Refuge est subventionné par l'Etat, agréé en 2010 par le rectorat de l'académie de Montpellier, pour intervenir dans les lycées (dans le cadre de la prévention de l'homophobie). Le 9 juillet 2014, après deux ans de procédures, l'association reçoit l'agrément national des associations éducatives complémentaires de l'enseignement public.

IndexEn juillet 2012, le Refuge est reçu par le ministre de la Famille, Dominique Bertinotti, à qui il fait part de son engagement en faveur du "mariage" homosexuel. La semaine du 13 au 19 mai 2013 a été décrétée officiellement "Semaine nationale du Refuge", premières journées nationales contre l'homophobie en France, par le ministère de l'Intérieur (alors sous la griffe de Manuel Valls).

En dépit de rumeurs persistantes de mauvaise gestion, d'accusations d'abus de pouvoir, de présence de drogues, et même de pédophilie chez un animateur, l'association surfe sur la reconnaissance una voce de la part des médias et joue de sa proximité avec Christiane Taubira, qui lui rendra un hommage national le 31 janvier 2013, dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale. Bien sûr, puisque le Refuge lui

Lire la suite de l'article

Drogue, pédophilie, exclusions, mensonges : l’envers du décors du Refuge

Une enquête de Rue89 qui dévoile la face obscure de cette association LGBT :

R"Officiellement, personne n’a rien à dire contre Le Refuge, la seule association de lutte contre l’homophobie reconnue d’utilité publique. Chargée de recueillir les jeunes homos virés de chez leurs parents, cette structure créée en 2003 à Montpellier (et qui s’est développée depuis dans de nombreuses villes) fait l’unanimité. […] Elle perçoit d’importants dons publics et privés qui s’élevaient à 850 000 euros en 2013, selon sa direction. […]

Tout a éclaté en février dernier, lorsque plusieurs jeunes hébergés par l’association ont été expulsés en plein hiver. Luc Sol, 24 ans, accompagné par l’antenne de l’association à Toulouse, a ainsi été prié de faire ses valises du jour au lendemain pour avoir critiqué Le Refuge sur sa page Facebook. Voici un extrait de son message posté le 29 janvier sur le réseau social :

« Nous rencontrons [au refuge de Toulouse, ndlr] de graves problèmes concernant les bénévoles et la direction. Problème de conflits graves entre bénévoles et jeunes, abus de pouvoir, danger alimentaire et sanitaire, drogues. […]

Luc Sol et deux autres jeunes exclus dénoncent également des abus commis par des bénévoles qui auraient demandé de la drogue aux jeunes hébergés. […]

Plus grave encore, quatre jeunes assurent auprès de Rue89 qu’un bénévole auparavant condamné pour attouchements sur mineur venait travailler à l’association, et disait représenter Le Refuge à Metz. […]

Rue89 a donc contacté le gouvernement et les pouvoir publics, mais seule une responsable socialiste, qui

Lire la suite de l'article

8 minutes dans la crèche du Refuge Notre-Dame de Compassion

Reçu ce beau message que j'ai plaisir à partager pour une belle veillée de Noël : 

"Je me permets de vous envoyer – hors concours puisqu'il ne s'agit pas d'une photo = il est impossible de faire entrer la crèche du Refuge ND de Compassion dans une unique photo ! 

une vidéo de 8 minutes présentant notre crèche… et nos voeux pour la fête de la Nativité.
La crèche mesure environ 4m 50 sur sa longueur, mais avec des décrochements et des angles, et elle occupe toute la pièce qui précède l'oratoire (et la pièce ne permet pas un recul suffisant pour prendre une photo comme je vous l'ai dit) 

Les santons (personnages debouts) mesurent 12cm, ils sont du fabricant italien Fontanini : il y a une cinquantaine de représentations humaines et quelque 120 animaux.
La bâtisse symbolisant Bethléem reproduit fidèlement "le Mesnil-Marie" (maison où est implanté le Refuge ND de Compassion), et en arrière c'est le Mont Mézenc enneigé : le paysage et la faune sont ceux des hautes Boutières où nous sommes.

En vous souhaitant de belles et ferventes fêtes de Noël".

 

Lire la suite de l'article