Archives par étiquette : rassembler

Pour gagner, le Front National devra d’abord rassembler son propre camp

C'est sans doute l'enseignement du week-end.

Jean-Marie Le Pen a dû sourire en analysant les résultats des deux législatives partielles de ce week-end, lui qui demande à sa fille de rassembler la droite nationale avant toute chose. Même si le taux d'abstention ou la non représentativité nationale de telles élections partielles empêchent de tirer des conclusions en profondeur, il est tout de même intéressant de constater que la France Insoumise (FI) passe devant le FN alors que l'électorat additionné du Front National (FN), de Debout la France (DLF) et de l'Union des Patriotes soutenu par Jean-Marie Le Pen (Parti de la France dans le Val d'Oise) est équivalent ou supérieur

Territoire de Belfort : France Insoumise (11,62%) contre  FN (7,52) + DLF (3,82%) = 11,34%

Val d'Oise : France Insoumise (11,47%) contre FN (10,11%) + DLF (4,31%) + Parti de la France (2,63%) = 17,05%

Le deuxième enseignement est lié indirectement à la déconfiture du parti de Florian Philippot (1,99% et 1,19%). Au lieu de se réjouir de cette échec, Marine le Pen et les cadres du FN devraient se demander si ce n'est pas le nom du Front National qui a permis d'obtenir 7,52 et 10,11% au détriment des "Patriotes" de Florian Philippot. Quelles auraient été les résultats du FN s'il s'était présenté sous un autre nom ?

Voici ce que disait Jean-Marie le Pen en septembre 2017 sur ces deux sujets :

"On ne peut pas souhaiter le rassemblement des forces

Lire la suite de l'article

Comment imaginer que le clone de François Hollande puisse rassembler les Français ?

Selon le père Viot, une victoire de Macron face à Le Pen au 2nd tour n'est pas aussi évidente que certains le croient :

"[…] Ainsi monsieur Macron serait présent au deuxième tour pour affronter la fille du « criminel contre l’humanité « , l’héritière du « barbare » ! Et il vaincrait ! N’étant ni à droite, ni à gauche, ne prononçant que des paroles charitablement creuses, pour que chacun puisse y nicher ses pensées, organisant avec soin, très grand soin, des meetings consensuels, il serait le candidat idéal pour rassembler et marier pour le meilleur et pour le pire tous les « antifascistes » que compte la France ! Il constituerait la tête du front républicain ? Pour répondre à cette interrogation, Molière me vient à l’esprit : « Et votre front, je crois, veut que du mariage les cornes soient toujours l’infaillible apanage « ! Et ce sont les mariages politiques que je vise. Comment en effet imaginer que le clone (ou clown ?) rajeuni de François Hollande, puisse rassembler des français sous sa houlette, eux qui ne veulent plus « voir » le président sortant ? Comment avoir si peu d’estime pour ses concitoyens que de les croire assez inconséquents pour soutenir l’homme qui a inspiré une politique économique qui les a fait tant souffrir ?

Sur le passé français, sa culture, ses racines, il s’en tient aux positions de son Mentor ! Sa provocation injurieuse d’Alger, s’inscrivait dans la suite « des bonnes blagues » de Verdun, invitation du chanteur Black M, et course sur les tombes ! « Dans

Lire la suite de l'article