Archives par étiquette : Rassemblement

Deux députés LR à l’université d’été du Rassemblement national

Ah non, en fait ils ont préféré se rendre à celle de Jean-Luc Mélenchon.

Marianne Dubois (Loiret) et Olivier Marleix (Eure-et-Loir) participeront à une table ronde sur la défense à Marseille lors de l'université d'été de la France Insoumise.

On attend qu'ils fassent preuve de la même ouverture intellectuelle à l'égard du parti de Marine Le Pen

Lire la suite de l'article

Occitanie: le Rassemblement National épingle le clientélisme LGBT de Carole Delga

Gilles Ardinat, élu RN (nouvelle appellation du FN) dans l'Hérault a interpellé la Présidente Delga (PS) au sujet de la charte "LGBT Friendly" qu'elle a signé le 25 mai à Montpellier. Cette charte controversée est censée favoriser le tourisme des personnes LGBT en Occitanie. Pour le RN, cette démarche communautariste pose des problèmes déontologiques puisqu'elle permet à une société privée ("Friendly company") de vendre des prestations payantes en s'appuyant sur les réseaux et le prestige du Conseil régional. Cette entreprise est présidée par un ami personnel de Mme Delga, M. Vincent Boileau-Autin, militant socialiste et activiste du lobby LGBT. En outre, le contenu de cette charte reste inconnu des élus d'opposition puisque les services de Mme Delga refusent au RN d'y avoir accès. Interrogée publiquement le 22 juin, Carole Delga, visiblement très gênée par cette affaire, a refusé de répondre aux questions du conseiller régional RN :

Lire la suite de l'article

Sans le Rassemblement (National), rien n’est possible

Pour une fois que Nicolas Sarkozy prône l'union des droites

Capture«Chacun fait ce qu'il croit devoir faire. Moi je ne peux dire qu'une seule chose: j'aimerais que tout le monde comprenne cette idée simple que sans le rassemblement rien n'est possible. Et qu'il faut se rassembler»

Hélas, il prône le rassemblement avec Virginie Calmels, pas avec le RN…

Lire la suite de l'article

« Pas une perte », Monot ? C’est ainsi que le Rassemblement National prépare l’avenir…

Minute revient sur le départ de l'eurodéputé FN Bernard Monot, qui a rallié Nicolas Dupont-Aignan :

Capture d’écran 2018-06-05 à 22.08.01"« Ce n'est pas une perte. » Ainsi Marine Le Pen a-t-elle commenté auprès du quotidien « l’Opinion » le départ du député Bernard Monot, d’abord du groupe Europe des Nations et des Libertés (ENL) au Parlement européen, puis du puis du Front national, dont il était le « Monsieur Economie » […]

Au Front national (mais peut-être en ira-t-il différemment au Rassemblement national, rien n’interdit de l’espérer), il en a toujours été ainsi : ceux qui partent ne représentent jamais une perte, c’est même à se demander pourquoi on s’était tant réjoui lors de leur arrivée. […] « Ce n’est pas une perte », mais le 24 février 2014, c’est un discours d’une tout autre teneur que tient Marine Le Pen en présentant, à Chartres, la tête de liste du Front national et du Rassemblement Bleu Marine pour les élections européennes dans la circonscription Massif central-Centre. Celui qui n’était jusqu’alors apparu que furtivement, avec moult précautions et sous le pseudonyme de Nicolas Pavillon, va conduire la liste FN/RBM. Cela montre, ex- plique Marine Le Pen, à quel point le RBM est « capable d’attirer à lui des personnalités choisies pour la performance de leurs compétences » : […] A en croire Marine Le Pen, les compétences de Monot sont considérables. Outre que « Bernard est un praticien des marchés financiers », ce « sympathisant du FN historique puisqu’il a adhéré en 1979 »

Lire la suite de l'article

Rassemblement en soutien à Tommy Robinson : menace sur la liberté d’expression en Occident

Hier à Paris avait lieu une manifestation de soutien à Tommy Robinson, emprisonné en Angleterre pour avoir osé filmer devant un procès de prédateurs sexuels. Voici les interventions :

  • Jean-Yves Le Gallou : Liberté d'expression « Il faut briser le silence ! »

  • Tarik Dali: Il faut défendre la liberté d'expression, la liberté d'informer.

  • Karim Ouchikh : « On voit les peuples se lever partout en Europe, ne plus accepter le dictat de la bien-pensance et du politiquement correct. »

  • Renaud Camus : Il faut s'unir pour la résistance.

  • Un Anglais témoigne son soutien à Tommy Robinson.

Lire la suite de l'article

Alfie Evans : rassemblement aujourd’hui devant l’ambassade de Grande-Bretagne à Paris

Dbt3ysyW0AIEdVn

18h30 au 35 Rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris.

DbtQrQSX4AA8sCL

Cette affaire conduit à deux réflexions :

1. Les médecins de cet hôpital de Liverpool, comme ceux de l’hôpital de Reims (Vincent Lambert) se considèrent comme les propriétaires de leurs patients, avec droit de vie ou de mort – c’est-à-dire de mort – sans considération de l’autorité familiale, et en ce qui concerne Alfie de l’autorité de ses parents, qui sont, de droit naturel, et de bon sens, les seuls dépositaires de l’autorité. Et ils poussent leur folle dictature jusqu’à enfermer à clef leurs patients à tuer en attendant de pouvoir le faire.

2. Nous avons aboli la peine de mort pour les criminels, mais nous avons donné aux juges le droit de condamner à mort des innocents… Il est clair que tout cela ne pourrait avoir lieu si l’on n’avait pas instauré le règne de la culture de mort impliquant le droit de tuer l’enfant dans le ventre de sa mère, puis toutes les aberrations … En attendant d'avoir, comme en Chine, les avortements forcés.

Lire la suite de l'article

Alors que les médias glosent sur le nom “Rassemblement national”

DYEUCIeX4AAiaI7Depuis l'annonce de Marine Le Pen sur le changement de nom de son parti, les médias glosent sur le fait que ce nom serait déjà déposé par un inconnu et que, donc, le FN aurait été incompétent.

L'Incorrect apporte cette information qui remet tous les médias à leur place :

"Ce détenteur, c’est M. Frédérick Bigrat qui, selon nos informations, en a cédé l’usage à l’un des avocats du Front national, Maître Frédéric-Pierre Vos, il y a quelques semaines. L’association RN a par ailleurs été dissoute par le même Bigrat. Marine Le Pen pourra donc licitement user du terme Rassemblement national, si ses militants le choisissent demain."

Lire la suite de l'article

Le Front National deviendrait le Rassemblement National

Finalement, Jean-Marie Le Pen est toujours présent, sinon physiquement, au moins en pensée…

DYBR01XW4AA0Ii6

Le parti conservera son symbole : la flamme. Cela évitera de trop désorienter les électeurs… En période de marasme, il n'est jamais très bon de changer de nom.

Pour Marine Le Pen

"Ce XVIème Congrès doit marquer notre volonté d’ouverture et de rassemblement, la Nation toujours au cœur."

Le FN se dit ouvert à des alliances. Les alliances, ce n'est pas un événement ponctuel et médiatique, c'est un processus qui implique une pédagogie progressive vis-à-vis des électorats, et une co-évolution à la fois du FN et de LR (car on ne voit pas beaucoup d'autres alliances). Un FN qui s'inscrit dans une démarche d'alliances à droite, ce ne sera plus le même FN. Et pareil pour LR.

Le bureau exécutif sera composé, outre la présidente du parti, de Louis Aliot, Nicolas Bay, Jean-François Jalkh, Bruno Bilde, David Rachline, Sébastien Chenu, Steeve Briois, qui sera le seul vice-président du parti, et Wallerand de Saint-Just, qui reste trésorier.

Le bureau national (ex bureau politique) sera fort de 40 membres. On y trouve d’anciens cadres, comme Bruno Gollnisch, Alain et France Jamet, Thibault de la Tocnaye, Joëlle Melin, Huguette Fatna ou Jean-Michel Dubois; des ralliés venus de la droite, comme Sébastien Chenu, député du Nord (ex LR), Laurent Jacobelli (ancien de Debout la France), Jérôme Rivière (ex député LR). Des très proches de Marine Le Pen en sont membres, comme Philippe

Lire la suite de l'article

Rassemblement LMPT à Béziers pour sensibiliser à la politique anti-famille de Macron

IMG_1122Samedi 9 décembre, LMPT 34 a organisé devant la mairie de Béziers un rassemblement en fin d'après midi. Le but était de sensibiliser les nombreux passants en cette période d'avant Noêl à la politique anti famille du gouvernement En Marche dans la continuité de celui précédent.

Les allocutions ont porté sur les velléités d'introduire la PMA SANS PERE dans la loi Bioéthique dès 2018, la diminution de la PAJE et des aides aux familles, la théorie du genre toujours présente dans l'éducation nationale, l'écriture inclusive.

Un tractage a été effectué auprès de 400 personnes permettant à nos sympathisants d'engager la discussion et de faire signer la pétition nationale.

Cette pétition LMPT s'adresse au Président de la République et dénonce le projet de PMA SANS PERE qui engendrera forcément la GPA.

Lire la suite de l'article

Karim Ouchikh appelle à un large rassemblement le 12 décembre pour défendre notre identité

Communiqué de Karim Ouchikh, Président du SIEL, Conseiller régional Île-de-France, Conseiller municipal de Gonesse :

Capture d’écran 2017-12-11 à 06.50.59“Dans La France contre les robots, Bernanos accusait la civilisation moderne d’être « une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure ». Cette modernité régressive, encouragée par les puissances de l’argent qui furent admirablement dénoncées par Péguy, accélère ces dernières semaines sa formidable entreprise de désintégration de notre civilisation en saccageant les repères ancestraux qui structurent notre univers collectif : destruction de la croix de Ploërmel scellée sur le monument de Jean-Paul II, ordonnée par le Conseil d’État ; interdiction par cette même juridiction de toute installation de crèche dans l’enceinte de la mairie de Béziers ; dégradation de nos églises que l’absence d’entretien régulier condamne à la fermeture, prélude bien souvent à leur vente ou à leur démolition programmées ; suppression du marché du Noël à Paris, d’une exemplarité toute relative, qui dénote cependant la volonté insidieuse de la municipalité socialiste d’éradiquer de la capitale la présence de tout symbole chrétien ; « prix de la Laïcité 2017 » décerné à Anna Chevtchenko, figure de proue des Femen, ces activistes de la décadence qui se sont particulièrement illustrées en profanant la cathédrale Notre-Dame de Paris…

Une contre-offensive s’impose pour enrayer très vite la progression de cette vaste opération de déstabilisation idéologique de notre civilisation, non pour instaurer un quelconque État clérical mais pour défendre un modèle de société qui placerait enfin au cœur de son identité intrinsèque la prééminence du fait culturel chrétien,

Lire la suite de l'article