Archives par étiquette : rappeur

Jihad au Bataclan : Révélations sur le rappeur islamiste Médine

En 2015, dans son titre Don't Laïk, Médine déclarait: «Crucifions les laïcards comme à Golgotha / Le polygame vaut bien mieux que l'ami Strauss-Kahn» ou encore «J'mets des fatwas sur la tête des cons». Des élus FN, LR et même LREM ont protesté contre ce concert.

Lire la suite de l'article

L’archevêque de Bourges ferme une église profanée par un rappeur

La messe de réparation aura lieu le 14 juin prochain : 

"Vraiment pas gêné. Le jeune rappeur berruyer du Val-d’Auron de 23 ans, originaire de l'île de Mayotte, Vin2S, a tourné un de ses clips dans l'église Saint-Pierre de la ville de Bourges, “lieu de paix, de recueillement et de prière”, précise François Chasseriau, délégué diocésain à l’information du diocèse de Bourges, selon les informations du Berry républicain. Le diocèse réaffirme “qu’aucune autorisation n’a jamais été sollicitée, et bien évidemment qu’aucune autorisation n’a jamais été accordée pour une telle réalisation, dont nous constatons combien elle a pu porter atteinte à l’intimité spirituelle de nombreux croyants dont le lieu de culte a été ainsi blasphémé, étant rappelé que l’autel sur lequel la personne s’est assise est un lieu sacré comprenant les reliques de martyrs”.

En outre, le diocèse prend acte dans son communiqué du fait que la vidéo ait été retirée immédiatement après le début de la polémique, mais “sera particulièrement vigilant à ce que ce type de comportement ne se renouvelle plus, puisqu’à défaut, il sera contraint de prendre les mesures qui s’imposent, afin que la liberté de culte soit respectée, en ce y compris dans les objets qui lui sont consacrés”.

A la suite du tournage sauvage, l'Archevêque de Bourges Mgr Armand Maillard a tout de même pris la décision rare de fermer le lieu de culte, pour profanation, jusqu'à la messe de réparation qui aura lieu le 14 juin".

Lire la suite de l'article

Un rappeur bloque l’autoroute A3

Fianso, alias Sofiane Zermani, a privatisé sans autorisation de la préfecture un segment de la voie à hauteur de la sortie Blanc-Mesnil-Aulnay pour réaliser le deuxième clip de son dernier album, qui sortira le 12 mai.

Le 6 avril, les voitures de ses comparses ont stationné en rang d'oignons sur la voie, le temps que Sofiane, tout de blanc vêtu, puisse déguster tranquillement son café. De quoi se requinquer avant d'entamer son nouveau morceau, Toka, accompagné d'une dizaine d'amis scandant «Alger Paris Bagdad».

Une scène hallucinante à laquelle les automobilistes de l'A3 n'étaient guère préparés.

Lire la suite de l'article

Un rappeur américain accuse le Planned Parenthood d’organiser un « génocide » de la population afro-américaine

Lu sur Gènéthique :

Unknown-71"Le célèbre rappeur américain Nick Cannon accuse le Planned Parenthood, l’organisme de planification familiale américain, d'organiser un « génocide » de la population afro-américaine, à travers l'avortement.

Dénonçant un « eugénisme moderne », la star de la musique a affirmé que l’organisme faisait du « contrôle de la population ». Le rappeur a également pointé du doigt les financements pour un tiers du Planned Parenthood par le gouvernement.

Nick Cannon avait déjà dit ne pas avoir été surpris par la défaite d'Hillary Clinton à l'élection présidentielle américaine, la taxant de « sournoise et malhonnête » : « Réfléchissez à toutes ces choses qu’elle fait avec le Planned Parenthood. Il s'agit de s'en prendre à notre communauté. Et je ne parle de gentrification, je parle de génocide réel, et cela depuis des années », avait-t-il assuré."

Lire la suite de l'article

L’Elysée a choisi le rappeur Black M pour chanter en clôture de la cérémonie du centenaire de Verdun

Mais jusqu'où descendra-t-on dans la démagogie, l'anticulture et la vulgarité ? Valeurs Actuelles nous en dit plus :

Black-M"A l'occasion du centenaire de la bataille de Verdun, l'Elysée a choisi le rappeur Black M pour chanter en clôture de la cérémonie, un choix controversé justifié par la volonté de présenter une tête d'affiche populaire auprès des jeunes.

Mais que vient faire le rappeur Black M à la commémoration de la bataille de Verdun ? Sur les réseaux sociaux, de nombreuses voix se sont déjà élevées pour dénoncer ce choix de l'Elysée. "Black M tête d'affiche du concert pour le centenaire de Verdun… Est-ce bien approprié pour honorer nos Morts ?" a ainsi posté sur Twitter le sénateur-maire FN David Rachline (…)

Malgré les critiques, c'est bien le rappeur qui sera au micro le 29 mai prochain, après la cérémonie en présence de François Hollande et Angela Merkel, qui afficheront l'amitié franco-allemande. L'Elysée a justifié cette décision en avançant l'idée que la journée devait s'adresser à tous les publics, d'où le choix d'un chanteur populaire, censé attirer un public jeune. Dans l'Est Républicain, Black M a répondu à ses détracteurs : "je leur réponds tout simplement de venir participer au concert et je pense qu’ils ne vont pas regretter. Je les invite à venir me voir, qu’ils aiment ou pas ma musique, on va s’amuser". Il n'est pas certain que s'amuser était l'objectif initial de cette commémoration…"

Lire la suite de l'article

Quand une chaîne du service public invite un rappeur pro-jihad

Lu sur l'Observatoire de l'islamisation : Pour son émission "la nuit du ramadan", France 2 invitait jeudi soir le rappeur Médine, un artiste du rap issu de la "diversité", qui passe son temps à chanter le jihad.

69efeef7b5d295160817d6e3b32ca85f.298x400x1Médine est membre du label indépendant DIN Records, qui produit des groupes écrivant des textes délicieux du genre :

"Si j’étais blanc, je sortirais sans carte d’identité / Vu que le racisme chez les porcs est commandité / Ca devient du porte à porte les perquis’ " (les "porcs" comprendre les Français)".

Service public, n'est-ce pas, financé par nos impôts…

Lire la suite de l'article