Archives par étiquette : Raphaël

Raphaël Enthoven fait son mea culpa : “Tout procès d’intention condamne, à l’avance, l’accusateur lui-même”

Mardi, Raphaël Enthoven affirmait que la nouvelle traudction du "Notre Père" était islamophobe, car le mot "soumettre" était enlevé.

Aujourd'hui il a fait son "mea culpa" : "Tout procès d’intention condamne, à l’avance, l’accusateur lui-même". Il a précisé que son accusation gratuite était invérifiable. Le débat sur cette formule date tout de même de plusieurs dizaines d'années.

En 1969, l’abbé Jean Carmignac publia sa thèse « Recherches sur le Notre Père », qui reste une référence majeure. Lors qu’il tente de s’opposer à certains points de la traduction du nouveau lectionnaire français, son analyse de la sixième demande du Pater sera la première à faire suspecter un caractère blasphématoire dans la traduction œcuménique de 1966. Les évêques français, plutôt que de céder à l’idée de l’abbé Carmignac, car cette idée a été reprise par le mouvement traditionaliste, se sont appuyés sur le travail de l’exégète Jean Delorme, qui cherchait un consensus, pour réconcilier tout le monde. « Ne nous laisse pas entrer en tentation. » n’est ni impératif (« ne nous introduis pas ») ni permissif («ne permets pas… »). Et cette formule laisse entière la possibilité de l’interprétation traditionnelle : « ne nous laissez pas succomber à la tentation. ».

Lire la suite de l'article

Raphaël Enthoven est un champion du monde

Pour Raphaël Enthoven (Europe 1), la nouvelle traduction du Notre Père… est islamophobe. Selon lui si on enlève "ne nous soumet pas", c'est pour enlever au texte l'idée de soumission. Or, Islam signifie "soumission". Donc, enlever le mot "soumettre", signifie : "Nous ne sommes pas comme les musulmans !" Il finit sa "démonstration" par : "Ce qui se joue la, sournoisement, contre l'Islam, crève les tympans quand on tend l'oreille."

Europe1, en revanche, ne crève plus les tympans des auditeurs. Cette radio a fait sa "pire rentrée" en septembre.

Lire la suite de l'article

Raphaël Enthoven : “Les théoriciens du “racisme d’État” ont aujourd’hui du sang de prof sur les mains”


Les théoriciens du "racisme d’État" ont aujourd… by Europe1frCommentaires (2)

Heureusement qu'il y a SOS racisme pour sauver le racisme. D'un côté l'état socialiste nous explique que les races n'existent pas, mais de l'autre il subventionne grandement une association pour qu'elles ne disparaissent pas. C'est un peu comme la théorie du genre. Elle n'existe pas mais on lui distribue de nombreux subsides pour la sortir du néant.

Rédigé par : Ahmed | 19 oct 2016 11:17:34
____________________________________

petite anecdote qui s'est déroulée hier dans un collège et dans une classe …. de sixième !!

Le professeur d'Anglais (iranien de surcroît) apprend à ses élèves à s'exprimer en Anglais avec des mots simples. Il veut leur faire dire que le nouveau Président Américain élu est un noir (ce qui fut un fait extraordinaire, etc…. ). Il demande aux élèves de dire :

"c'est un homme à la peau de couleur noire"

Immédiatment un élève se lève et dit :

"pourquoi dites-vous cela ? C'est du racisme !"

Et voilà ! Sidérant et débile, non ? Maintenant, il n'est plus permis même de dire : "noir". Vous serez immédiatement catalogué de raciste par tous ces crétins à qui on a fait un véritable lavage de cerveau !

Rédigé par : jejomau | 19 oct 2016 11:21:05
____________________________________

Lire la suite de l'article