Archives par étiquette : ramadan

Allô les fanatiques de la laïcité : l’école laïque fait le ramadan

1110679578_smallLes hystériques du laïcisme, que l'on ré-entend depuis le discours d'Emmanuel Macron aux Bernardins et que l'on entend à chaque fois qu'il s'agit de l'Eglise catholique, devraient aussi se faire entendre à l'occasion du prochain ramadan.

Déjà, nous ne les avons pas beaucoup entendu lors de l'annonce de l'importation d'imams étrangers par le gouvernement pour aider aux prêches du ramadan.

Mais un lecteur m'informe avoir reçu un SMS de de l'école "laïque" de ses enfants. Il s'agit de l'école Émile Roux au Cannet (06). Alors que cette école n'avait rien fait durant le Carême, ni les vendredis, ni la Semaine Sainte, si ce n'est la distribution de chocolat le vendredi Saint…, elle écrit aux parents :

"Cher(s) parent(s), formulaire disponible à la vie scolaire si changement de régime durant la période du ramadan du 15 Mai au 14 Juin. Cgl É. Roux".

Commentaires (1)

Elle fait beaucoup de ramdame , çà , oui, mais avec notre argent, mal employé, Vive l'Ecole hors contrat avec nos impôts.

Rédigé par : lève-toi | 11 avr 2018 22:04:48
____________________________________

Lire la suite de l'article

Imams “modérés” pour le ramadan

Thumbnail-3Lu dans Le Canard enchainé :

"La France va accueillir une centaine d'imams algériens pour aider au prêches du ramadan, en mai, a dénoncé l'ex-secrétaire d’État Jeannette Bougrab dans "Le Figaro" (28/3).

Vingt ans après les premiers débats sur la nécessité d'un "islam de France", il y a toujours pénurie d'imams ! Gérard Collomb, premier flic de France et accessoirement ministre des Cultes, a donc accepté cette aide de l'Algérie le cœur d'autant plus léger que les imams algériens diffuseront un islam "modéré".

En Algérie, l'enseignement de la charia est devenu obligatoire depuis septembre 205 dans toutes les filières du secondaire, et le Code de la famille, qui réglemente la répudiation des femmes, la polygamie et l'héritage, s'inspire explicitement de la charia.

Toua ça est, en effet, sacrément "modéré"."

Lire la suite de l'article

Une centaine d’imams algériens viendront en mission France pour le ramadan 2018

Mais tout va très bien avec l'islam en France :

"L'Algérie a d'ores et déjà annoncé l'envoi de 150 imams dont 100 rien que pour la France, a annoncé Mohamed Aissa, ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, lors d'une conférence de presse qui s’est tenue jeudi 15 mars à Alger.

« Nous avons choisi 150 imams, parmi les meilleurs qui ont exprimé le vœu d’aller à l’étranger pour diriger les prières durant le mois sacré de ramadan. La France bénéficiera du plus grand nombre d’imams (100), vu la forte concentration de la communauté algérienne qui y est établie, et les 50 autres seront répartis à travers plusieurs pays, comme l’Allemagne, l’Italie, la Grande Bretagne, la Belgique et le Canada », a-t-il déclaré à l’issue d’une rencontre avec le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb (…)"

Lire la suite de l'article

Tariq Ramadan placé en garde à vue

Balance ton islamiste :

Index"Le célèbre islamologue suisse Tariq Ramadan a été placé en garde à vue ce mercredi matin par la police judiciaire de Paris, selon une source judiciaire. Le théologien est en effet visé par une "enquête préliminaire ouverte à Paris des chefs de viols et violences volontaires" après deux différents dépôts de plaintes fin octobre 2017. 

Selon l'AFP, qui confirme une information de RTL, il serait actuellement entendu par des enquêteurs de la 2e DPJ de la police parisienne. Sa garde à vue peut durer jusqu'à 48 heures, à l'issue desquelles il pourrait être mis en examen ou placé sous le statut de témoin assisté. […]"

Lire la suite de l'article

Le “Monsieur islam” du ministère de l’Intérieur savait (presque?) tout sur Tariq Ramadan

Avant de lire ceci, prenez votre dose de Padamalgam 500mg :

Unknown-41"Bernard Godard est un des experts français de l'islam. Entre 1997 et 2014, il a été considéré comme le "Monsieur islam" du ministère de l'Intérieur, conseillant successivement Jean-Louis Debré, Jean-Pierre Chevènement, Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux ou encore Manuel Valls. Il connaissait donc très bien Tariq Ramadan, islamologue suisse, petit-fils du fondateur des Frères musulmans, habitué à masquer son fondamentalisme religieux derrière des discours modernistes, agissant comme un véritable gourou pour de nombreux croyants, et aujourd'hui accusé de viol par plusieurs femmes, notamment deux qui ont porté plainte.

Mais le connaissait-il au point de "savoir" ? C'est la question posée par L'Obs ce 31 octobre. Et la réponse de celui qui connaît tout de la montée de l'islamisme radical en France fait peur :

"Qu'il avait beaucoup de maîtresses, qu'il consultait des sites, que des filles étaient amenées à l'hôtel à la fin de ses conférences, qu'il en invitait à se déshabiller, que certaines résistaient et qu'il pouvait devenir violent et agressif, ça oui. Mais je n'ai jamais entendu parler de viols. J'en suis abasourdi."

Quand on pense à ce que subissent certains évêques pour des faits remontant à 25 ans, c'est nous qui sommes abasourdis…

Lire la suite de l'article

Tariq Ramadan : et maintenant des mineures

Images-8Une semaine à peine avant qu'une plainte pour viol ne soit déposée contre Tariq Ramadan, Jean-Michel Olivier, enseignant et écrivain suisse, prix Interallié en 2010 pour L'Amour nègre, publiait sur sa page Facebook un texte sur Tariq Ramadan, son ancien collègue de collège, à Genève.

« Nous avons travaillé dans le même collège et collaboré souvent ensemble. Jusqu'à ce qu'il se fasse virer pour les raisons que vous savez… »

Quatre de ses anciennes élèves témoignent. La plus jeune, alors âgée de 14 ans, affirme avoir refusé de coucher avec Tariq Ramadan. Une autre ancienne élève, aujourd'hui mère de famille, reconnaît avoir été « abusée et violentée ». Les autres témoignages recueillis dans La Tribune de Genève vont dans le même sens.

Tariq Ramadan n'aura fait que reproduire la vie de son idole, Mahomet.

Lire la suite de l'article

Pendant ce temps, la mairie de Paris peut organiser la nuit du ramadan aux frais du contribuable

Nuit-du-ramadan-2016-hidalgoDe Gilles-William Goldnadel dans Valeurs Actuelles :

"[…] Si le Conseil d'État ne sait pas pourquoi il tranche la croix, moi je sais. Pendant ce temps, la mairie de Paris peut impunément organiser la nuit du ramadan aux frais du contribuable ou contribuer à la construction de mosquées sous couvert d'espace culturel islamique sans attenter aucunement à la laïcité. On peut tolérer des prières de rue sans emprise parait-il sur le domaine public. On peut édifier des plugs anaux dans la capitale, des vagins royaux à Versailles et des statues de zoophiles sodomisant des chiens à Beaubourg sans égard pour la vue enfantine ou la gente canine."

Lire la suite de l'article

Islamo-gauchisme : de Weinstein à Tariq Ramadan

L’ex-salafiste repentie Henda Ayari accuse Tariq Ramadan de "viol" :

Unknown-12"Je vais vraiment avoir besoin de soutien mes ami(e)s, car en balançant le nom de mon agresseur, qui n'est autre que Tariq Ramadan, je sais les risques que j'encours…

J'ai gardé le silence depuis plusieurs années par peur des represailles car en le menaçant de porter plainte pour le viol dont j'ai été victime, il n'avait pas hésité à me menacer et à me dire également qu'on pourrait s’en prendre à mes enfants, j'ai eu peur et j'ai gardé le silence tout ce temps.

J'en ai tout de même parlé dans mon livre dans un chapitre entier en changeant son nom, pour ne pas être poursuivie en justice pour diffamation, mais aujourd'hui je ne peux plus garder ce secret trop lourd à porter, il est temps pour moi de dire la vérité.

C'est très dur mais je me sens soulagée, j'ai ressenti le besoin de parler aussi pour toutes les autres victimes, J'espère vraiment que d'autres femmes victimes, comme moi, oseront parler, et dénoncer ce gourou pervers qui utilise la religion pour manipuler les femmes !

Je sais qu'il me tombera dessus avec son équipe d'avocats et ces nombreux soutiens, c'est pour cela que je vais vraiment avoir besoin de vous pour me soutenir ! Car je m’apprête à traverser une grosse tempête mais je ne compte plus me taire ni faire marcher arrière au nom de toutes les femmes victimes !"

Lire la suite de l'article