Archives par étiquette : ramadan

“Tu sais, papa, il y a un problème à l’école avec le ramadan”

L'Obs découvre l'islamisation :

3171617_c-est-chobin"Joseph est un petit garçon de bientôt 7 ans scolarisé en CP dans une école publique de la ceinture rouge de Paris. Une école bien mixte, qui mélange les origines sociales, culturelles et géographiques, comme il en existe trop peu. Il y a trois semaines, Joseph a demandé à son papa, cadre et agnostique, ce qu’était le ramadan. Les autres enfants en parlaient beaucoup à l’école. Le père lui a expliqué, autant que sa connaissance de l’islam et son sens de la vulgarisation le lui permettaient. Et puis, il y a quatre jours, Joseph, en se mettant à table pour dîner, a annoncé de but en blanc : "Tu sais, papa, il y a un problème à l'école avec le ramadan."  Le problème, en l'occurrence, c’est que Bachir ne vient plus à la cantine parce que "les animateurs le grondent quand il ne mange pas ; ils lui disent qu'il va être fatigué". Or, Bachir n’a manifestement pas le choix :

"S'il mange, il nous dit qu'il va se faire gronder encore plus fort par sa maman."

Ce n’est pas la première fois que Joseph entretient ses parents des microdrames qui se trament dans le secret du réfectoire. Il y a quelques mois, il s’était épanché sur les soucis d’Heddi "qui aime les saucisses, alors qu’il n’a pas le droit de manger du cochon". L’enfant avait la mauvaise habitude de venir chiper des morceaux de knacki dans l’assiette de ses voisins athées. Le problème a perduré. Sans

Lire la suite de l'article

Le ramadan financé par la mairie LR de Compiègne : appel à la “prière” à la sono et repas sur la voie publique

A découvrir ici aussi.

Lire la suite de l'article

La CAF suspend des versements pour cause de ramadan

Le directeur de la Caisse d’allocations familiales (CAF) de la Dordogne a écrit à la mairie de Bergerac pour annoncer la suspension de l’agrément et des financements des centres sociaux de la Brunetière et Germaine-Tillon, situés dans deux quartiers prioritaires avec une importante population musulmane. Où le ramdam doit faire un peu de bruit en ce moment…

En effet, leurs locaux sont mis à disposition entre 22 heures et 1 heure du matin sur la période du ramadan 2018, avec «réquisition du personnel ». Le directeur de la CAF y voit un

« lien direct avec un contexte purement confessionnel. Les centres sociaux sont soumis au respect des principes de laïcité, de neutralité et de mixité sociale ».

Le maire prend prétexte sur… Noël, ce qui montre le problème de la laïcité à la française :

« C’est complètement débile de dire cela. Il n’y a aucun caractère religieux là-dedans. C’est comme si on disait ‘‘à Noël il ne doit rien se passer car c’est contraire au principe de laïcité”. »

« En cette période de ramadan, la nuit tombe tard et donc la rupture du jeûne aussi. Si bien que les gens se retrouvent dehors tard, au risque d’engendrer du bruit, de gêner les voisins, de provoquer des conflits, d’obliger à appeler la police… En leur permettant de se retrouver ailleurs que dans la rue, l’ouverture des centres sociaux absorbe cette vie de nuit. Mais si le ramadan tombe en décembre ou en janvier, nous n’avons pas à faire cela, car la

Lire la suite de l'article

Violence et ramadan pas loin de chez nous : se soumettre ou se démettre

Lire la suite de l'article

Ramadan : police de la charia en France

Unknown-12Deux Afghans ont été interpellés mercredi à Dijon soupçonnés d'avoir agressé dans un train une femme de 33 ans dont ils jugeaient la tenue trop décolletée en période de ramadan.

Les deux hommes sont des demandeurs d'asile. Ils auraient insulté la jeune femme, une Dijonnaise d'origine égyptienne, et l'auraient poussée pour qu'elle décroise ses jambes. Les deux auteurs présumés auraient également voulu faire descendre la victime du train.

Si l'on suit la jurisprudence Mamoudou, on régularise les sauveurs d’enfants et on expulse les délinquants et les criminels étrangers ?

Lire la suite de l'article

Allô les fanatiques de la laïcité : l’école laïque fait le ramadan

1110679578_smallLes hystériques du laïcisme, que l'on ré-entend depuis le discours d'Emmanuel Macron aux Bernardins et que l'on entend à chaque fois qu'il s'agit de l'Eglise catholique, devraient aussi se faire entendre à l'occasion du prochain ramadan.

Déjà, nous ne les avons pas beaucoup entendu lors de l'annonce de l'importation d'imams étrangers par le gouvernement pour aider aux prêches du ramadan.

Mais un lecteur m'informe avoir reçu un SMS de de l'école "laïque" de ses enfants. Il s'agit de l'école Émile Roux au Cannet (06). Alors que cette école n'avait rien fait durant le Carême, ni les vendredis, ni la Semaine Sainte, si ce n'est la distribution de chocolat le vendredi Saint…, elle écrit aux parents :

"Cher(s) parent(s), formulaire disponible à la vie scolaire si changement de régime durant la période du ramadan du 15 Mai au 14 Juin. Cgl É. Roux".

Commentaires (1)

Elle fait beaucoup de ramdame , çà , oui, mais avec notre argent, mal employé, Vive l'Ecole hors contrat avec nos impôts.

Rédigé par : lève-toi | 11 avr 2018 22:04:48
____________________________________

Lire la suite de l'article

Imams “modérés” pour le ramadan

Thumbnail-3Lu dans Le Canard enchainé :

"La France va accueillir une centaine d'imams algériens pour aider au prêches du ramadan, en mai, a dénoncé l'ex-secrétaire d’État Jeannette Bougrab dans "Le Figaro" (28/3).

Vingt ans après les premiers débats sur la nécessité d'un "islam de France", il y a toujours pénurie d'imams ! Gérard Collomb, premier flic de France et accessoirement ministre des Cultes, a donc accepté cette aide de l'Algérie le cœur d'autant plus léger que les imams algériens diffuseront un islam "modéré".

En Algérie, l'enseignement de la charia est devenu obligatoire depuis septembre 205 dans toutes les filières du secondaire, et le Code de la famille, qui réglemente la répudiation des femmes, la polygamie et l'héritage, s'inspire explicitement de la charia.

Toua ça est, en effet, sacrément "modéré"."

Lire la suite de l'article