Archives par étiquette : questions

Affaire Mamadou Gassama : un journaliste pose des questions. Le CSA ouvre une enquête.

A découvrir ici

Ce matin, André Bercoff était l'invité en exclusivité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Le journaliste a réagi à la polémique et il s'est expliqué. "Ce qui m'étonne, ce sont toutes les thèses contradictoires. J'ai cinquante ans de journalisme derrière moi, et j'ai appris à poser des questions", indique-t-il.

Et d'ajouter : "Je n'en sais rien [s'il y a un complot dans cette histoire]. Je sais qu'il y a des questions. Je dis qu'il y a des dysfonctionnements dans cette histoire. J'ai parlé à des scientifiques, des spécialistes du parapente. Il y a des questions qui se posent et qui sont troublantes. Si poser des questions, c'est être complotiste…".

"Je ne suis pas complotiste", a tenu à souligner André Bercoff avant de détailler la vidéo qui a fait la Une des médias du monde entier. "Je dénonce les gens qui ferment l'histoire sans se poser des questions (…) Comment un gosse de 4 ans peut chuter du 6e ou 4e étage et se ramasser comme ça ? Je dis qu'il y a une question. Je veux dire qu'on n'a pas à gober toutes les vérités révélées qu'on nous donne. Je veux la vérité. Je veux qu'on me démontre – je serai le premier à venir chez vous pour dire mea-culpa – que véritablement un enfant de trois ans 1/2 peut chuter du 6e étage ou 4e étage sans pratiquement une égratignure", a-t-il continué.

"J'estime qu'en tant que citoyen, j'ai le

Lire la suite de l'article

Tenir un discours de liberté sur le plan économique et un discours volontariste sur les questions de société

Robert Ménard a été interrogé dans l'Incorrect. Extrait :

Couv212"[…] Si je devais définir la droite dont je rêve, je la quali erais de libérale identitaire. Nous avons besoin de tenir un discours de liberté sur le plan économique et un discours volontariste sur les questions de société, comme il est convenu de dire.

Le combat contre Emmanuel Macron doit donc porter principalement sur les questions de civilisation et non sur ses réformes économiques et sociales ?

J’ai écouté Emmanuel Macron lors de son entretien sur TF1. Je vous le dis franchement: une partie de son discours ne me fait pas sursauter. Sur la SNCF, il a en grande partie raison. Sur la nécessaire modernisation économique, il a en grande partie raison. Sur la nécessité de donner plus de liberté aux entreprises, il a encore une fois en grande partie raison. Et puis, disons-le, il connaît ses dossiers.

En revanche, dès qu’il aborde la question fondamentale de l’identité dans toutes ses composantes – je le répète, l’immigration, l’islam ou la famille – il me paraît déconnecté du monde. Le problème pour nous – ce que j’appellerai, par commodité, la droite de la droite – c’est exactement l’inverse : nous sommes en phase avec la réalité du monde sur toutes les questions identitaires mais pour beaucoup déconnectés du réel pour tout ce qui est économique et social. Sur ces questions-là, j’entends nombre de mes amis tenir des propos dignes de la gauche la plus archaïque! Il est impératif de

Lire la suite de l'article

Face à la CEF, Emmanuel Macron invite l’Eglise à s’exprimer mais ne répond pas aux questions fondamentales

Dans son discours prononcé ce soir aux Bernardins, devant Emmanuel Macron, Mgr Pontier est revenu sur les sujets d'actualité, interrogeant directement le chef de l'Etat sur les conséquences des projets en cours :

Capture d’écran 2018-04-09 à 21.56.34"Vous le savez, l’Église catholique avec bien d’autres considère la famille comme un des piliers de la vie en société. En elle, s’expérimentent l’accueil inconditionnel de chacun, la fidélité, l’intergénérationnel, les transmissions de valeurs et le soutien en toutes circonstances. Les français plébiscitent la famille parmi les réalités qui leur paraissent essentielles. Leur désir est de former une famille unie, porteuse d’amour et d’affection. Faut-il aujourd’hui permettre que la loi prive des enfants de père ? Cette reconnaissance produirait une inégalité entre les enfants, ouvrirait un grand risque de marchandisation du corps et remettrait en cause le critère thérapeutique actuel, garant que ne se forme pas un grand marché de la procréation. Accueillir une situation quand elle existe n’est pas l’organiser. C’est pourquoi nous soutenons activement les politiques en faveur de la famille. Elles sont un investissement sûr pour le bien de tous et celui de notre pays.

Nous avons déjà des lois récentes sur d’autres sujets essentiels pour la société qui n’ont pas eu le temps de porter leurs fruits et voilà que certains souhaiteraient qu’on légifère encore. Est-ce bien raisonnable ?

Nous nous sommes exprimés déjà sur tous ces sujets et le ferons encore, conscients de notre responsabilité dans la vigilance pour la sauvegarde des droits de l’enfant, pour la défense des plus faibles, de

Lire la suite de l'article

L’évolution de la PMA en questions

Capture d’écran 2018-04-05 à 21.56.02Après les auditions partout en France des responsables régionaux de La Manif Pour Tous par les Espaces éthiques, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a auditionné à son tour La Manif Pour Tous à Paris jeudi 29 mars. Bruno Dary, Albéric Dumont et Ludovine de La Rochère ont exposé les conséquences pour tous qu'aurait la légalisation de la PMA sans père, développées dans le livret remis aux membres du CCNE « Quel monde voulons-nous pour demain ? L'évolution de la PMA en questions ».

Le livret de La Manif Pour Tous sur les conséquences pour tous de la PMA sans père remis au CCNE est désormais disponible sur Amazon au format livre classique et e-book, et à télécharger sur le site internet du mouvement (pdf 60 pages).

Lire la suite de l'article

Coptes : 44 questions à poser aux autorités égyptiennes

Logo-e1447995418310Coptic Solidarity (Solidarité Copte) est une organisation dédiée à la promotion de l’égalité de la citoyenneté pour les chrétiens coptes d’Égypte et les minorités au Moyen-Orient. Elle est basée aux États-Unis (Virginia). Le 23 janvier 2018, Coptic Solidarity a publié un document qui fut déposé auprès du Congrès américain : « 44 Simple Questions to the Egyptian Authorities Regarding the Situation of the Copts », By Coptic SolidarityPosted January 23, 2018.

Celui-ci a suscité une levée de boucliers de la part du gouvernement égyptien et de l’Assemblée nationale. Des personnalités coptes, religieuses et laïques, craignant des réactions d’hostilités et des représailles de la part des musulmans, ont cru bon de joindre leurs voix à celle des autorités. L’objectif de ce document est de porter ces réalités à la connaissance de la France et autres pays francophones qui sont loin d’imaginer les humiliations, les discriminations, l’exclusion, la haine et la persécution insidieuse dont les Coptes sont l’objet depuis beaucoup trop longtemps, même en Égypte du président Abdel Fattah al-Sissi. Il s’agit d’alerter l’opinion sur « une autre » forme de persécution qui sévit également au Soudan et même pour les chrétiens d’Algérie, et par rapport à celles vécues par les Chrétiens d’Orient en Syrie, en Irak.

Le drame des Coptes d’Égypte s’inscrit dans le contexte, plus large, des persécutions subies par les minorités chrétiennes à travers le monde. Le manque d’information et l’indifférence contribuent à les perpétuer. Cette situation dramatique n’est pas du tout médiatisée. Elle est comparable à une vraie guerre

Lire la suite de l'article

La réforme du Bac soulève des questions, sur le contenu des enseignements et pour l’avenir des établissements libres

Dans L'Homme Nouveau, Adélaïde Pouchol décrypte le projet de réforme du Baccalauréat prévue en 2021 :

Une-1659"[…] « Cette réforme est pensée de manière très parisienne, pour de gros établissements, dans une logique qui correspond plus à l’université qu’au lycée en poussant les élèves à l’hyperspécialisation », commente Mère Marie Irénée, directrice de l’Institution Saint-Pie X, établissement libre tenu par les dominicaines du Saint- Esprit à Saint-Cloud. Comme directrice d’un lycée hors contrat qui a fait le choix de la filière littéraire, elle est doublement concernée par les projets qui se trament rue de Grenelle. « Tous s’accordent à dire qu’il y a un véritable problème de maturité des élèves et, pourtant, le ministère de l’Éducation nationale voudrait transférer au lycée une organisation propre aux études supérieures », s’inquiète Mère Marie Irénée, pointant en particulier le grand oral qui constituera l’une des épreuves finales du bac. « Jusqu’à présent, ce type d’examen n’arrivait que quelques années après le bac. Le ministre semble vouloir viser l’excellence, avec ce nom très prétentieux de “grand oral”, pour des gens qui ne savent même pas écrire correctement. Or, pour parler correctement, il faut écrire correctement ! ». L’oral sera préparé pendant les deux dernières années de lycée, adossé à l’une ou aux deux spécialités choisies par l’élève. Un travail qui rappelle évidemment l’actuelle épreuve du TPE, ces « travaux pratiques encadrés ». Or, justement, plusieurs écoles hors contrat s’étaient arrangées pour ne pas faire passer le TPE à leurs élèves, jugeant qu’il représentait

Lire la suite de l'article

Le premier sénateur noir italien est le responsable des questions d’immigration à la Ligue du Nord…

2522930232En Italie, Tony Iwobi a été élu sénateur de Bergame aux élections du 4 mars. Il est le premier sénateur noir de l’histoire de la République italienne. Il est le responsable des questions d’immigration à la Ligue du Nord… En présentant sa candidature il expliquait :

« Matteo Salvini et la Ligue représentent une barrière importante contre le racisme. La discrimination naît justement quand prolifère l’immigration clandestine, qui est l’antichambre de l’injustice sociale et de l’insécurité. »

Capture d’écran 2018-03-07 à 19.33.22Mais alors pourquoi les médias français parlent de la Ligue comme d'un parti d'extrême-droite ?

D’origine nigériane, M. Iwobi, catholique, est arrivé en Italie en 1976. Il a dirigé une entreprise informatique avant de se lancer dans la politique en 1993 au sein de la Ligue. 

Lire la suite de l'article

Les électeurs attendent le FN sur les questions d’immigration, de sécurité et de lutte contre l’islamisme

Tandis qu'au FN débute aujourd'hui un séminaire sur la stratégie du parti, Hervé de Lépinau signe une tribune sur Boulevard Voltaire :

Herve-de-lepinau"La lettre de Florian Philippot aux membres du groupe de travail « Thématiques de campagne », publiée dans Le Figaro le 18 juillet, a le mérite de clarifier le corpus idéologique du projet politique voulu par le vice-président du Front national. Il constitue également une justification des orientations qu’il a impulsées en matière de communication et de stratégie, domaines dont il a la charge au sein du mouvement, et qui ont contribué pour partie aux mauvais résultats des élections présidentielle et législative.

Alors qu’on serait en droit d’attendre une autocritique sur le fond, puisque les derniers scrutins ont été un échec, c’est une remise en cause de la forme qui est proposée, avec pour ligne directrice le maintien de la sortie de l’euro, doctrine qui ne peut souffrir aucune critique et qui, selon son concepteur, n’aurait pas pesé dans la défaite. Voire…

Puisqu’il est question de communication et de stratégie, posons quelques constats.

1) Alors que Marine Le Pen a commencé sa campagne avec des intentions de vote proches de 30 %, elle n’a cessé de perdre des points, semaine après semaine, pour passer sous la barre fatidique des 20 %, sans que ceux chargés de la stratégie et de la communication ne corrigent en temps voulu ce qui devait être corrigé pour mettre un terme à cette dégringolade.

2) Tandis que ceux qui ont fait une campagne de terrain, en marge des

Lire la suite de l'article

Les procès sur les questions de morale (contraception, mariage, avortement) ont engendré une « hostilité » envers les chrétiens

Unknown-5Samuel Alito est juge à la Cour suprême des États-Unis. Excellent juriste et catholique conséquent, Alito a été désigné par l’archevêque de Philadelphie, Charles Chaput, pour prononcer le discours lors de la cérémonie de remise des diplômes universitaires aux lauréats du séminaire Saint-Charles-Borromée de Wynnewood (Pennsylvanie), le 17 mai dernier. Il y a énoncé quelques fortes paroles sur la liberté religieuse mise à mal aux États-Unis… Traduction de Christianophobie Hebdo :

"Pendant presque tout le cours de ma vie, le peuple américain était uni par un profond respect pour la liberté religieuse. Mais depuis peu, les choses ont commencé à changer […] L’idée qu’une expression puisse être proscrite si elle exprime une opinion jugée offensante, s’est répandue dans tout le pays. »

Les procès sur les questions de morale sexuelle – y compris sur les contraceptifs, le mariage entre personnes de même sexe, l’avortement – ont engendré une « hostilité » envers les chrétiens qui tiennent aux valeurs morales traditionnelles, a déclaré Alito.

Évoquant son opinion dissidente dans l’affaire Obergefell vs. Hodges, qui a fait jurisprudence en légalisant le mariage entre personnes de même sexe –, il a déclaré :

« Je suppose que ceux qui se cramponnent à ces vieilles convictions, auront encore la possibilité de les chuchoter dans quelque recoin de leurs maisons, mais s’il leur prenait l’idée de les exprimer en public, ils risqueraient alors d’être stigmatisés comme fanatiques et traités comme tel par les institutions gouvernementales, leurs employeurs et leurs écoles. »

Parlant aussi de la

Lire la suite de l'article