Archives par étiquette : Quand

Quand le Mouvement des Jeunes Socialistes dénonçait La Manif Pour Tous

Avec ce type de visuel :

DOnGlJmWAAApQa0

Les visuels de cette campagne ont été diffusés en riposte à La Manif Pour Tous du 5 octobre 2014, justifiant :

Les Jeunes Socialistes ont décidé de lancer une série de visuels sur les réseaux sociaux, afin de dénoncer l’état d’esprit […] profondément blessant de la 'Manif pour tous', dont le nom devrait plutôt être 'Égalité pour personne'.

On se demande si ce n'est pas le spécialiste du harcèlement Thierry Marchal-Beck, qui a présidé le MJS de 2011 à 2013, qui posait sur cette photo…

Lire la suite de l'article

Quand Wauquiez répète qu’il ne fera jamais d’alliance avec le FN, il se prosterne devant un totem devenu incongru

D'Ivan Rioufol :

Unknown-18"Aborder la question identitaire, c’est être d’extrême-droite. Thierry Solère débite sans cesse cette ânerie, avec d’autres égarés de la droite béate. Ils se sont auto-baptisés "constructifs". La petite bande alerte sur la dérive des Républicains, mais refuse de les quitter. "Je trouve qu’ils sont de plus en plus à droite", a également commenté le premier ministre, Edouard Philippe. Ce n’est pas la lucidité qui caractérise cette amicale des faux-culs, mise au service d’Emmanuel Macron et de sa prétention à avaler la droite libérale. La question identitaire est, en effet, partout présente en Europe. En Catalogne et en Espagne, elle accélère une histoire potentiellement conflictuelle. L’Allemagne, l’Autriche, la République Tchèque, les Pays-Bas, la Hongrie, la Pologne et bien d’autres nations voient des mouvements patriotiques qui se consolident sur le rejet de l’immigration massive et de l’islam politique. En France, le procès Merah a dévoilé, pour ceux qui en doutaient, la réalité de la contre-société islamique régulièrement décrite ici : elle ne reconnaît pas les lois françaises, mais celles de l’islam. Sur Twitter, le succès de MontreTaCroix, en réaction à la décision du Conseil d’Etat se supprimer la croix d’une statue érigée à Ploërmel (Morbihan), révèle le potentiel de résistance culturelle qui existe dans la France indignée.

Laurent Wauquiez a donc mille fois raison de vouloir répondre politiquement à ce réveil des peuples, des nations, des mémoires. D’autant que Macron et ses joyeux caniches ne veulent rien voir du choc des cultures, partout à l’oeuvre. Leur monde désincarné et

Lire la suite de l'article

Rue de Solférino : Le PS pourrait quand même ouvrir son siège aux migrants

20171020170750076-1A l’issue d’un bureau national consacré notamment à l’examen de ses finances, le Parti socialiste a donc mis en vente son siège historique, rue de Solférino à Paris.

Dans une petite annonce parue dans le journal « Les Echos », le PS ouvre un appel à candidatures auprès des acquéreurs potentiels de son patrimoine immobilier,

« un ensemble de locaux à usage de bureau et d’habitation d’une surface de 3 389 m² répartis en trois bâtiments, dont deux édifiés sur sous-sol et cinq niveaux, et deux niveaux dans un troisième bâtiment ». 

Les investisseurs ont jusqu’au 6 novembre pour se déclarer et doivent se prévaloir d’une garantie d’apport immédiat de 5 millions d’euros pour obtenir l’enregistrement de leur candidature. Au cours actuel du marché immobilier dans le VIIe arrondissement de Paris, le siège du PS devrait être vendu entre 50 et 60 millions d’euros.

Toutefois, la direction socialiste se réserve le droit d’écarter l'offre la plus avantageuse économiquement si l’acquéreur ne répond pas aux valeurs du PS, a précisé le trésorier du parti en annonçant la vente de Solférino. 

Les valeurs du PS ce n'est pas notamment l'accueil des migrants ? Plutôt que de s'enrichir inégalitairement en vendant une propriété injustement privée, le PS devrait y accueillir les migrants…

Lire la suite de l'article

Quand ils sont “d’extrême-droite” ils ne sont pas “déséquilibrés”

De Pierre Malpouge dans Présent :

Capture d’écran 2017-10-19 à 08.30.43"L’info est tombée mardi et a vite fait le tour des médias : dans le cadre d’une enquête portant sur un (des) projet(s) d’attentat(s) – notamment contre des mosquées, des hommes politiques, des « blacks », des « racailles », des « djihadistes » ou encore des « migrants » –, dix personnes, âgées de 17 à 25 ans, ont été arrêtées à la suite d’un coup de filet mené par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et la sous-direction antiterroriste (Sdat) dans le milieu de l’« extrême droite » en Seine-Saint-Denis et dans les environs de Marseille.

Comme par hasard, donc, ça n’a pas traîné et la plupart des noms des « terroristes » – ici pas question de « maboules » ni de « déséquilibrés » – circulent dans les rédactions notamment celui de Logan Nisin, Vitrollais de 21 ans, interpellé le 28 juin dernier à Tarascon et mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, connu pour être un admirateur du tueur norvégien Anders Breivik – qui, en 2011, avait massacré 77 personnes sur l’île d’Utoya (Norvège) – et comme étant un ex-membre du « groupuscule royaliste Action française ».

Un furieux dont les enquêteurs avaient relevé sa « volonté d’organisation et d’association » en vue de parvenir à ses fins, non sans avoir effectué des « repérages », mais sans pour autant avoir arrêté son choix sur une cible bien définie, est-il précisé dans Le Figaro. D’où direction la case prison direct pour lui mais également pour ses comparses, considérés pour l’heure comme des « pieds nickelés » par les policiers qui tentent de faire le jour sur la « nature des relations

Lire la suite de l'article

A quand des pictogrammes pour protéger la femme enceinte de l’IVG ?

Des pictogrammes d'avertissement vont être apposés sur les boîtes de médicaments dont la prise comporte des risques pendant la grossesse. Près de deux tiers des médicaments sont concernés. Deux modèles de pictogrammes seront apposés sur les boîtes de médicaments concernés :

– un pictogramme « danger » (silhouette de femme enceinte dans un triangle rouge), qui signale aux patientes que le médicament doit être utilisé uniquement s’il n’y a pas d’autre médicament disponible ;

Pictos_grossesse_danger– un pictogramme « interdit » (silhouette de femme enceinte dans un rond rouge barré) qui signale aux patientes que le médicament ne doit pas être utilisé.

Pictos_grossesse_interdit

60 % des médicaments comporteront un pictogramme grossesse, dont un tiers le pictogramme « interdit » et deux tiers le pictogramme « danger ».

Les pilules abortives comporteront-elles le pictogramme "interdit" ?

Lire la suite de l'article

A quand un Rosaire pour la France ?

Le mois d’octobre 2017 est celui de la clôture du centenaire des apparitions de Fatima. En Pologne et aux États-Unis, des Rosaires géants ont été priés par des milliers de fidèles pour célébrer cet évènement mais aussi pour demander le secours du Seigneur dans ce monde rongé par le mal.

La France n’a toujours rien organisé de particulier !

Aussi, une communauté de prière sur Hozana.org a été créée afin d’inviter tous les Français de bonne volonté à prier un Rosaire géant ce samedi 21 octobre.

Pourquoi le samedi 21 octobre 2017 ?

– Parce que le samedi est un jour marial.

  • Parce que la Pologne a fait son Rosaire géant le 1er samedi du mois d’octobre, les États-Unis le 2ème samedi… Faire notre Rosaire le 3ème samedi s’inscrirait dans une logique où chaque samedi de ce mois d’octobre 2017, mois de clôture du centenaire des apparitions de la Vierge Marie à Fatima, un pays en particulier a honoré le Seigneur et la Vierge Marie en priant le Rosaire. En espérant qu’un autre pays prenne le relais le dernier samedi !
  • Parce que cette semaine, du 15 au 22 octobre, est la semaine mondiale missionnaire et que prier un Rosaire complet le samedi 21 octobre pour la conversion des pécheurs et le salut des âmes s’inscrit pleinement dans cet élan missionnaire.
  • Parce que méditer et prier le Rosaire est pour nous un cadeau du Ciel, et pour le Seigneur, un magnifique acte d’amour pour Lui et pour celle qu’il nous a

Lire la suite de l'article

Quand France Inter se pose la légalité de la pédophilie

Il faut le lire pour le croire :

ASi l'adulte est un prêtre, c'est forcément un viol. Si c'est un immigré, nos médias vont trouver des circonstances atténuantes. Le Parisien a d'ailleurs renommé le violeur (28 ans) de la fillette de 11 ans "Antoine". Et ainsi :

"Pour l’avocat d’Antoine, Me Marc Goudarzian, « il faut distinguer la morale de l’infraction ». Son client affirme qu’il ne connaissait pas l’âge de la victime. « Mon client lui a demandé son âge, elle a haussé les épaules, il pensait qu’elle avait au moins plus de 15 ans », insiste-t-il. L’avocate de Justine, en revanche, affirme que la jeune fille avait sorti son carnet de correspondance pour lui montrer son âge. Pour Me Marc Goudarzian, le débat devra davantage tourner autour de la maturité physique et psychologique de la jeune fille. « Deux personnes ont eu un rapport sexuel, malheureusement sans connaissance de cause de la part de mon client ». En attendant le jugement, Antoine est laissé libre sous contrôle judiciaire avec interdiction de s’approcher de la jeune fille."

Lire la suite de l'article

“Les principes et convictions de gauche explosent quand l’enfant entre en sixième”

Les journalistes de Libération sont confrontés au principe de réalité… Michel Becquembois, rédacteur en chef adjoint à «Libération», écrit à ses "amis qui trichent avec la carte scolaire" :

"[…] Nous sommes globalement blancs, favorisés, progressistes, tolérants, votons à gauche malgré nos déceptions. Nous avons 40 ans maintenant, et nos enfants entrent en sixième. Vous représentez toutes les strates de ma vie : amitiés lycéennes, étudiantes, professionnelles, parents d’élèves devenus proches… Et vous avez craqué. Presque tous. Les uns après les autres. Vous avez fait «un autre choix que le collège de secteur».

Pourtant, pour être honnête, ils étaient rarement problématiques, vos collèges de secteur. Mais vous aviez tous une bonne raison. Et individuellement, elles s’entendent : Juniorette est très sensible, et le collège où elle est affectée est un très gros bahut où elle risque d’être perdue, Junior préfère être scolarisé avec son cousin, ça sera plus simple pour les trajets… Mais, par-dessus tout, il y a l’excuse massue : l’établissement où Junior doit être affecté, «on n’en dit pas que du bien», et puis «il y a un problème de niveau, les bons ne sont pas assez stimulés».

Parce que la mixité scolaire, ça va bien à la maternelle et à la primaire. Mais au collège, fini de rigoler, on retrouve ses semblables. Les populations «défavorisées» «tirent la classe vers le bas». Alors que Juniorette, elle, elle est limite surdouée. La réversibilité de l’argument (et si c’était plutôt Juniorette et ses potes qui allaient tirer la classe vers le

Lire la suite de l'article

Et le déboulonnage de Voltaire, c’est pour quand ?

413DVNVMSNL._SX314_BO1 204 203 200_Les anti-esclavagistes feraient bien de relire l'oeuvre de François-Marie Arouet, dit Voltaire :

"Nous n’achetons des esclaves domestiques que chez les Nègres ; on nous reproche ce commerce. Un peuple qui trafique de ses enfants est encore plus condamnable que l’acheteur. Ce négoce démontre notre supériorité ; celui qui se donne un maître était né pour en avoir."

"Leurs yeux ronds, leur nez épaté, leurs lèvres toujours grosses, leurs oreilles différemment figurées, la laine de leur tête, la mesure même de leur intelligence, mettent entre eux et les autres espèces d'hommes des différences prodigieuses. Et ce qui démontre qu'ils doivent point cette différence à leur climat, c'est que des Nègres et des Négresses transportés dans les pays les plus froids y produisent toujours des animaux de leur espèce" (Essai sur les mœurs).

Lire la suite de l'article

Alice Cooper : “Même quand je n’étais pas chrétien, je me méfiais de tout ce qui touchait à Satan”

Alice Cooper (né Vincent Damon Furnier) est un chanteur et auteur-compositeur-interprète de hard rock américain dont la carrière s'étend sur plus de cinq décennies. Particulièrement prolifique et éclectique, cette véritable icône du rock traverse différentes phases et différents styles musicaux durant sa carrière (hard rock, art rock, new wave, heavy metal, rock industriel). Interrogé dans Paris Match, il déclare :

Je mène une vie très saine et conforme aux enseignements de l’Eglise. Et cela ne m’empêche pas d’être Alice Cooper. Est-ce que je fréquente les clubs de strip-tease ? Non. Est-ce que je trompe ma femme ? Non. Est-ce que je me défonce ? Non. Mais est-ce que je rocke comme Alice Cooper ? Absolument ! Dieu m’a dit que je pouvais y aller, qu’il n’y avait pas de problème.

Votre album s’intitule “Paranormal”. Ces phénomènes vous intéressent ?

Je pense que cela existe et que nous ne devons pas jouer avec. Les gens qui communiquent avec les fantômes ont affaire à des démons et n’en ont pas conscience. Même quand je n’étais pas chrétien, je me méfiais de tout ce qui touchait à Satan. Je savais qu’il ne fallait pas manipuler ces symboles, jamais de croix à l’envers sur ma scène. Il y a des groupes qui le font et je leur dis : “Faites attention aux personnes que vous invitez, les gars !” 

Lire la suite de l'article