Archives par étiquette : présente

Un journaliste présente comme une évidence que le divorce peut provoquer un redoublement

Chroniqueur à Alternatives économiques, Philippe Watrelot voulait dénoncer le classement dans Parcoursup. Il en déclare que la séparation des parents provoque une perturbation chez l'enfant. Ce n'est pas un peu réac comme idée ?… 

Lire la suite de l'article

Le parti Islam qui prône la Charia se présente dans 14 communes bruxelloises

Petit à petit, l'islam avance ses pions :

Prospectus-parti-Islam"Le parti Islam (Intégrité, Solidarité, Liberté, Authenticité, Moralité), qui avait créé la surprise en 2012 en obtenant deux conseillers communaux à Bruxelles, se présentera dans 14 des 19 communes de la capitale en octobre 2018. À désormais six mois des élections communales, le parti Islam a dévoilé quelques pans de son programme aux journaux du groupe Mediahuis. Outre l’établissement d’un État islamique en Belgique ainsi que l’instauration de la charia, la formation politique islamiste propose également de séparer les hommes et les femmes dans les transports publics."

Lire la suite de l'article

X,Y et moi : un spectacle pro-genre présenté aux collégiens à l’insu des parents

Mise en garde de Vigigender :

Capture d’écran 2018-03-14 à 19.42.04"En mars et avril, après l’Aveyron, c’est au tour de collèges et lycées du Lot et de Haute-Garonne de faire voir à leurs élèves, au sein des établissements, la pièce X,Y et moi, donnée par la Cie de l’An 01. La compagnie demande que le sujet réel de la pièce ne soit pas dévoilé à l’avance. La complicité des professeurs est exigée.

La mise à l’écart des parents est annoncée dans le dossier de presse, qui prévient ainsi qu’« Il est important de ne pas dévoiler au public l’intention du spectacle voulu pour garder l’effet de surprise. » (p. 3). Cette mise à l’écart est attestée par les témoignages des parents : Les parents qui ont souhaité s’informer sur le contenu de la pièce se sont vus éconduire par les chefs d’établissements sous prétexte de ne pas déflorer la pièce. L’absence d’information des parents sur le contenu de cette intervention extérieure au sein du collège est contraire aux obligations légales de l’école.

Un professeur de collège de l’Aveyron, où la pièce était la proposition théâtrale de l’année pour les 4e, témoigne : « Une « fiche pratique à l’intention du personnel » venant de la compagnie et relayée en interne aux professeurs demandait leur « complicité » et leur « plus grande discrétion quant aux véritables enjeux de l’intervention ». Le mot « spectacle » était proscrit, les élèves devaient « ignorer les intentions » et « croire à une conférence sérieuse » à

Lire la suite de l'article

Trump a présenté à l’émir du Qatar les preuves de son soutien aux djihadistes

Lu dans Intelligence Online du 7 juin (via) :

"Grâce à de nombreuses sources diplomatico-sécuritaires qui ont assisté au sommet Etats-Unis-Golfe de Riyad, n mai, Intelligence Online est en mesure de retracer le cours de la réunion qui a scellé le sort du Qatar. Quelques jours avant que l’Arabie et les Emirats, suivis de Bahreïn et l’Egypte, ne décident de rompre simultanément leurs relations diplomatiques avec le Qatar, le 5 juin, l’émir Tamim bin Hamad al-Thani a dû faire face aux remontrances de Donald Trump. Lors d’une entrevue à huis clos, le 21 mai, le président américain a reproché à son homologue qatari, dans une ambiance très tendue, de financer les forces islamistes du Front Fatah al-Sham (ex-Front al-Nosra) en Syrie, documents du renseignement US à l’appui. Le président américain a poussé ses menaces jusqu’à évoquer l’inscription prochaine des Frères musulmans, soutenus par Doha, sur la liste américaine des organisations terroristes.

L’iran, réelle cible. En sous-main, ce sont surtout les relations apaisées de Doha avec l’Iran – les deux pays partagent le méga champ gazier North Dome/South Pars – qui agacent le plus Riyad et Washington. Ainsi, Riyad pointe du doigt depuis plusieurs jours une récente rencontre secrète à Bagdad entre le chef de la diplomatie qatarie Mohammed bin Abdulrahman al-Thani et le patron du bras armé des Pasdarans iraniens, la Force al-Qods, Qassem Suleimani."

Lire la suite de l'article

Le fondateur du Collectif contre l’islamophobie en France se présente dans la 8e circonscription du Val d’Oise

Unknown-47Samy Debah, fondateur en 2004 du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), se présente contre l’un des barons socialistes de l’Ile-de-France, François Pupponi, député-maire de Sarcelles. En indépendant.

Le CCIF est spécialisé dans les atteintes à la liberté d'expression : il passe son temps à poursuivre les courageux qui osent dire la vérité sur l'islam. Mais cela ne fonctionne pas encore à plein régime. Ivan Rioufol vient de sortir victorieux d'une longue procédure :

Lire la suite de l'article

Enfin : un élu LR se présente contre NKM

On se souvient que François Fillon avait légué sa circonscription en or à NKM, qui marchandait son ralliement. Comme quoi en politique, le rapport de force à une importance.

Suite au ralliement de NKM à Emmanuel Macron, Jean-Pierre Lecoq, maire Les Républicains du 6e arrondissement de Paris, a annoncé sa candidature dans la 2e circonscription de Paris, où Nathalie Kosciusko-Morizet a été investie. Il compte se présenter "en tant que candidat divers droite". M. Lecoq était investi par LR dans la 11e circonscription de Paris, tenue par le socialiste Pascal Cherki.

En repoussant NKM vers la gauche, M. Lecoq oeuvre en faveur de la recomposition à droite.

Commentaires (2)

M.Lecocq est un chiraquien historique, qui s'était opposé dans les années 80 à Pierre Bas, ancien Maire du 6 eme, qui avait rallié Raymond Barre

Rédigé par : bébert | 16 mai 2017 19:11:57
____________________________________

Lu, je ne sais plus où, ces dernières minutes: compte tenu des péripéties à rebondissement des campagnes électorales, il n'est pas impossible que, d'ici le jour du vote, Jean-Pierre Lecoq soit officiellement le candidat LR!

Rédigé par : C.B. | 16 mai 2017 19:25:07
____________________________________

Lire la suite de l'article

François Billot de Lochner présente sa notation des candidats

L'émission Terre de missions du 7 mai, sur TV Libertés, évoque d'abord la haine antichrétienne en France. Daniel Hamiche, rédacteur en chef de l'Observatoire de la christianophobie, présente, en effet, le rapport 2016 de l'Observatoire, relatif aux atteintes contre les lieux (lieux de culte, cimetières, écoles…) et les personnes, qui manifeste une hausse inquiétante de la haine antichrétienne dans notre pays.

François Billot de Lochner, président de la Fondation de Service Politique et du Collectif France Audace, présente ensuite sa notation des candidats à la présidentielle en fonction de critères tirés de la doctrine sociale de l'Eglise – notamment les fameux principes non négociables – et appelle à faire barrage à Macron.

Enfin, François-Michel Debroise évoque, à nouveau, la figure de Maria Valtorta, mais, cette fois, sous l'angle des informations scientifiques – d'une richesse surprenante – contenues dans son oeuvre.

Lire la suite de l'article

“Cette fois, le monde de la finance a un nom, un visage, il présente sa candidature”

Lire la suite de l'article

Un quotidien présente ses excuses à l’épouse d’un ex-candidat

Non il ne s'agit pas du Monde envers Pénélope Fillon, mais du Daily Mail envers Melania Trump :

Lire la suite de l'article