Archives par étiquette : près

Près de 90% des 18-24 ans comptent voter pour des partis anti-immigration aux prochaines élections

en Hongrie

Commentaires (1)

C'est être réaliste. C'est de la sagesse et du bon sens.

Rédigé par : Patricia | 15 nov 2017 23:08:22
____________________________________

Lire la suite de l'article

Le système communiste enserre toujours dans son carcan près du tiers de la population de l’humanité

Bernard Antony publie un nouveau livre, intitulé « Le Communisme, 1917-2017 ». Il est interrogé sur Riposte laïque. Extrait :

Melenchon-staline2"« C’est parce que, depuis plus de trente ans, le bolchevisme a proclamé que tous les moyens sont bons pour réussir ; c’est parce que la répétition constante du mensonge finit par donner une apparence de réalité aux faits les plus inexacts que le bolchevisme moderne est la plus gigantesque entreprise de dépravation de l’homme qui ait jamais existé ». C’est un extrait du discours prononcé le 16 novembre 1948 à l’Assemblée Nationale par le ministre de l’Intérieur Jules Moch. Un grand homme à qui la France doit beaucoup. En parlant ainsi du communisme, cet homme, juif, socialiste, franc-maçon, héros de la guerre de 14, grand résistant et père d’un enfant résistant tué par les nazis, n’était pourtant pas suspect de vouloir banaliser le nazisme !

Mais ayant voyagé en URSS, il avait tout compris. Compris non seulement que Staline et Hitler, selon l’expression du grand historien Pierre Chaunu, étaient « des jumeaux hétérozygotes » mais que le premier des deux, sorti du ventre atroce du léninisme, avait largement participé au développement du second en lui fournissant les deux piliers du système de déshumanisation communiste : la Tchéka et le Goulag.

Tchéka : modèle de la SS et de la Gestapo.

Goulag : modèle du système concentrationnaire nazi.

Quoique ni socialiste ni maçon, j’admire ce Jules Moch qui sut briser les grèves insurrectionnelles du PC et de la CGT sans état d’âme, ayant bien pesé ce

Lire la suite de l'article

Le terrorisme près de chez vous : un attentat évité de peu à Paris

Il y a des informations à aller chercher loin : 

"Selon nos informations, un ou plusieurs inconnus ont tenté de faire exploser des bonbonnes de gaz, dans la nuit de vendredi à samedi, devant un immeuble de la rue Chanez, proche de la porte d'Auteuil dans le XVIe arrondissement à Paris.

Vers 4 h 30 du matin, un locataire d'un immeuble, implanté au numéro 31 de cette rue parallèle au boulevard Exelmans, a alerté les secours après avoir découvert devant l'entrée de son immeuble, plusieurs bonbonnes de gaz. Ce riverain a été réveillé par des bruits à l'extérieur de son logement avant de sortir de chez lui pour vérifier ce qu'il se passait. Arrivés sur les lieux, pompiers et policiers ont constaté la présence de quatre bonbonnes de gaz. Deux d'entre elles avaient été disposées devant l'entrée de cet immeuble et les deux autres, placées dans le hall.

Lire la suite de l'article

27 août : messe pour la France à Fronton près de Toulouse

Le Groupe de Prière Toulousain “ Saint Louis de France” vous invite à une MESSE pour la France, le Dimanche 27 Août 2017 à 11h00, en l'église Notre-Dame de l'Assomption de Fronton (rue de l'église – 31620 Fronton – Diocèse de Toulouse).

« France ! Qu’as-tu fait des promesses de ton baptême ? » Saint Jean-Paul II, au Bourget-Paris en 1980.

Lire la suite de l'article

Symposium sur Saint Joseph, du 25 au 30 septembre à l’Institut Redemptoris Custos, près de Béziers

Depuis plus de 40 ans, les Centres de joséphologie se réunissent tous les quatre ans pour partager leurs travaux, se rencontrer et célébrer saint Joseph. Après l’Italie, le Canada, la Pologne, le Mexique, la France recevra le prochain symposium international.

Il revient ainsi à l’Institut Redemptoris Custos (Famille de Saint Joseph) d’accueillir, du 25 au 30 septembre 2017, les amis de saint Joseph du monde entier. Ce symposium sera présidé par Mgr Philippe Barbarin, cardinal archevêque de Lyon, Mgr Louis Raphaël 1er Sako, patriarche de Babylone des Chaldéens et le Père Joseph-Marie Verlinde, Institut Redemptoris Custos (Père prieur de la Famille de Saint Joseph). De nombreux intervenants de grande qualité seront également présents : Mgr Jean-Pierre Batut, Mgr André Léonard, P. Stracisio Tamare, etc … et le tout sera couvert par KTO.

Il permettra d'alterner des temps de conférences, d'échanges et de prières. Ce rendez-vous revêt un caractère particulier : signe de la vitalité du culte à saint Joseph en France, il a pour mission de participer au renouveau de la recherche théologique francophone sur saint Joseph.

Ce symposium aura lieu à Saint-Joseph de Mont-Rouge, à une vingtaine de kilomètres au nord de Béziers. Il est ouvert à tous : religieux, laïcs, universitaires et sera traduit en plusieurs langues.

Affiche-Josephologie

Lire la suite de l'article

Vélib’ : Près de la moitié des vélos sont volés

Unknown-7Le Vélib' à Paris en quelques chiffres :

  • 1800 stations 
  • près de 40 000 bornes mises à disposition des usagers
  • 20 000 vélos.
  • 300 000 abonnés
  • 52 000 vélos sont réparés chaque année
  • 8 000 vélos sont par ailleurs dérobés.
  • En 2013, les vols et les dégradations ont coûté près de 16 millions d'euros à la Ville.

Lire la suite de l'article

Près de 100 députés vont saisir le Tribunal constitutionnel pour contester l’autorisation d’avorter pour cause de malformation ou maladie

Lu dans Présent :

"En Pologne, un groupe de près de 100 députés (sur 460) de différents partis vont saisir le Tribunal constitutionnel pour lui demander de constater le caractère anticonstitutionnel de l’autorisation d’avorter pour cause de malformation ou maladie grave et incurable du fœtus. L’auteur de la saisine est un député du PiS qui demande au Tribunal constitutionnel polonais de dire si la possibilité d’interrompre une grossesse pour cause de maladie de l’enfant est conforme aux articles de la Constitution polonaise relatifs à la dignité inaliénable de la personne humaine, à l’égalité de traitement par les pouvoirs publics et à l’obligation de protection de la vie de chaque être humain. La saisine s’appuie sur un jugement du tribunal constitutionnel qui, en 1997, avait invalidé la clause introduite par la majorité sociale-démocrate (post-communiste) de l’époque, qui permettait les avortements motivés par la situation socio-économique de la femme enceinte."

Lire la suite de l'article

Le 18 juin, près de 100 personnes courent pour la trisomie 21

Le dimanche 18 juin aura lieu la Course des Héros à Paris (parc de Saint-Cloud) et à Lyon (Parc de Gerland). La fondation Jérôme Lejeune invite à venir marcher ou à courir pour soutenir ses missions : le soin et la recherche au profit de toute personne atteinte de déficience intellectuelle d’origine génétique (trisomie 21, Williams-Beuren, X-fragile, maladie du cri du chat, Smith Magenis, monosomies, syndromes de Rett et d’Angelman, retards mentaux inexpliqués…) et la défense de la vie.

La Course des Héros est l’un des plus grands événements caritatifs en France. Chaque année, elle réunit de nombreux sportifs engagés pour des causes qui leur tiennent à coeur. Elle permet de courir ou de marcher 2, 6 ou 10 km pour soutenir une cause, en ayant au préalable récolté des fonds sur une page dédiée (sur alvarum.com) qui sont intégralement reversés à l’association choisie. La Course des Héros a déjà permis de collecter plus de 10 millions d’euros au profit de plus de 200 causes grâce à la participation de 4 000 coureurs héroïques chaque année.

La fondation Jérôme Lejeune participe à la Course des Héros pour se mettre au service des 8 500 patients de l’Institut Jérôme Lejeune et de leur famille. Sa mission est financée uniquement par les dons. Cette année la fondation attend déjà près d’une centaine de coureurs, dont beaucoup sont des familles et des proches de personnes trisomiques. Chacun vit une expérience personnelle, un amour pour son enfant différent. Pour courir pour la Fondation Jérôme

Lire la suite de l'article

L’euthanasie en Belgique a 15 ans et a fait près de 15 000 victimes

Triste anniversaire que celui-ci :

"Ce dimanche, cela fait 15 ans que l’euthanasie a été dépénalisée en Belgique. Tous les deux ans, la Commission fédérale chargée du contrôle et de l'application de la loi dresse un rapport. On apprend par exemple que depuis 2002 (année de la dépénalisation), 14.753 personnes ont été officiellement euthanasiées en Belgique. Ce chiffre est en augmentation chaque année.

L'an dernier, 2027 personnes ont été officiellement euthanasiées en Belgique. Et en 4 ans, on observe une hausse de 41% du nombre de ces personnes (…)

Ces patients invoquent, dans 95% des cas, la souffrance physique comme étant à l'origine de leur demande d'euthanasie (…) Dans 67,7% des cas, c'est la souffrance due au cancer qui est évoquée. D'autres affections médicales sont citées, comme les troubles de la marche, de la vue, de l'audition, ou encore le début de la démence. Parmi les souffrances psychiques, les patients évoquent la dépendance, la perte d'autonomie, la solitude, le désespoir, la perte de dignité, la peur de perdre sa capacité à entretenir des contacts sociaux, notamment."

Lire la suite de l'article

Les Mormons s’installent près du château de Versailles

Extrait d'un article de Jeanne Smits dans Minute :

Unknown-3"Occupant, avec ses jardins, 7 000 mètres carrés au sol au Chesnay (Yvelines), le temple mormon dit « de Paris » a été béni dimanche. La bâtisse hésite entre le sulpicien sans transcendance et le style palace. Philippe Brillault, le maire – et candidat LR aux législatives – a mis toute son autorité dans la balance pour que le projet se fasse. Bienvenue dans un lieu de culte pensé en Amérique – kitsch compris – et interdit aux « non mormons ». […]

Les mormons ont une vie réglée comme du papier à musique, très loin de la vraie liberté chrétienne. Si Brillault leur a ouvert la porte – au grand dam de la gauche qui espérait voir l’imposant espace libéré par le départ d’EDF affecté à des logements sociaux –, c’est pour des motifs financiers. La commu- ne n’avait pas les moyens de désamianter les lieux ni de réaliser la préemption du terrain. Les mormons, riches de la dîme que reversent les membres de l’Eglise des saints des derniers jours, sont arrivés avec de l’argent frais. 80 millions d’euros, comme l’affirme la presse ? Une chose est sûre, entre marbres, moquettes et salles de méditation décorées comme des salons américains des années 1950, on n’a pas lésiné sur la dépense. A raison de 100 ou 150 visiteurs attendus par jour, on est frappé par la disproportion. Mais Philippe Brillault, qui a fait enquêter deux conseillers municipaux sur la religion mormone avant

Lire la suite de l'article