Archives par étiquette : Pologne

La Pologne jette les symboles de l’URSS

Alors qu'en France, avec Jean-Luc Mélenchon et d'autres, on honore encore les symboles du communisme, la Pologne, elle, fait le ménage :

Unknown-18"Pendant près de 70 ans le monument à la gloire des soldats de l'Armée rouge a dominé la grande place de Legnica, dans le sud-ouest de la Pologne, pour être finalement enlevé au petit matin ces jours-ci et finir, comme des dizaines d'autres, dans un entrepôt municipal.

"En vertu de la loi de décommunisation, les communes avaient jusqu'à la fin mars pour enlever ces monuments aux frais de l'Etat. Après ce délai, on l'aurait payé de notre poche", explique à l'AFP le porte-parole de la ville Arkadiusz Rodek.

Pour le parti conservateur nationaliste Droit et Justice (PiS), auteur de la loi du 1er avril 2016, l'Armée rouge a certes bien chassé les nazis mais elle a surtout imposé un autre régime totalitaire dont les vestiges doivent être éliminés sans merci. […] "Tant que les monuments communistes restent dans l'espace public, ils glorifient le régime communiste. Ils doivent être démontés et transférés dans des musées de propagande communiste", comme celui de Podborsko, dans le nord-ouest, explique à l'AFP l'historien Maciej Korkuc, directeur à l’IPN, qui a répertorié quelque 300 monuments du genre.

Lire la suite de l'article

Les bobards des militants de l’avortement en Pologne

Lu dans Présent :

Capture d’écran 2018-04-11 à 20.41.26"L’actrice polonaise Maja Bohosiewicz soutenait les manifestations « noires » contre le projet de loi citoyen visant à interdire en Pologne les avortements eugéniques. Ce n’est plus le cas depuis qu’elle a lu ce projet de loi citoyen (en fait un simple amendement à la loi actuelle). L’actrice a alors écrit sur son profil Facebook : « J’ai lu la loi et je suis un peu choquée parce qu’il n’y a rien dans cette loi qui me choque. Je croyais qu’on ne pourrait plus faire d’examens prénataux, qu’un médecin qui voudrait me sauver la vie irait en prison si le fœtus meurt. Ce sont des bobards. »

Ben oui, forcément, les organisateurs et organisatrices de ces manifestations ne vont pas dire, même si c’est la vérité : « nous protestons contre le projet d’interdire l’assassinat dans le ventre de leur mère des enfants touchés par la trisomie 21. » Suite à la vague d’insultes sur son profil Facebook, les pro-avortements n’étant pas, en Pologne comme ailleurs, des adeptes de la liberté de pensée et d’expression, l’actrice a encore expliqué qu’elle n’irait plus à ces manifestations « noires » parce qu’on y voit et entend des paroles haineuses et que les revendications vont bien plus loin que la défense du statu quo actuel. On y demande en effet la légalisation de l’avortement à la demande. Du reste, ces manifestations ont attiré cette année nettement moins de monde que l’année dernière et les médias pro-avortement ont dû ressortir des images de 2016 pour faire croire à une

Lire la suite de l'article

Serge Klarsfeld : “Tous ceux qui évoquent les “camps polonais” insultent la Pologne”

Unknown-34Dans la polémique actuelle contre la Pologne, qui a interdit de parler de camps polonais pour évoquer les camps de concentration installés par les nazis en Pologne, Serge Klarsfeld vient soutenir le gouvernement polonais :

« Il n’y a eu ni camp de la mort polonais ni français. Il y a eu des camps d’extermination allemands en Pologne et un camp allemand en Alsace annexée. Tous ceux qui évoquent les "camps polonais" insultent la Pologne. »

Le président polonais Andrzej Duda a annoncé il y a une dizaine de jours qu'il allait signer la loi de réforme des textes de fonctionnement de l’Institut national pour la Mémoire, qui vise à sanctionner pénalement « quiconque publiquement et en dépit des faits attribue à la Nation Polonaise ou à l'Etat Polonais la responsabilité ou la coresponsabilité des crimes nazis », et surtout à prohiber l’utilisation de l’expression « camps de la mort polonais ». Loi adoptée par le Sénat le 1er février malgré la campagne menée par Israël après son adoption par les députés.

La Pologne est le pays qui compte le plus de « Justes parmi les nations » (titre attribué par Yad Vashem) : 6.700 : plus du quart du total.

Lire la suite de l'article

La Pologne rétablit le repos dominical

Lu ici :

Images-5"Le présidant polonais Andrzej Duda a signé le 30 janvier 2018 le projet de loi restreignant l’ouverture des commerces le dimanche dans le but de donner plus de temps à la vie de famille.

Ce sont à la fois le gouvernement conservateur et le syndicat Solidarité qui ont permis à cette loi de voir le jour. Au 1er mars 2018, les commerces et les marchés devront, dans un premier temps, tenir leur rideau baissé au moins deux dimanches par mois. Le but est de faire cesser tout commerce dominical – sauf rares exceptions – à l’horizon 2020.

Pour le président polonais cette loi sera l’occasion de donner une chance aux parents de passer plus de temps avec leurs enfants, en permettant aussi aux employés de se reposer davantage : « notre stratégie de développement passe par le fait de consacrer du temps avec ceux que l’on aime », a déclaré Andrzej Duda à la presse.

« Il nous faut transmettre à nos enfants un beau pays, bien en ordre », a commenté de son côté le Premier ministre Mateusz Morawiecki. Et de conclure « ma priorité est de reconstruire ce que la guerre et le communisme nous ont fait perdre ».

Un exemple à imiter, à l'heure où la plupart des gouvernements européens ont libéralisé à outrance le travail du dimanche, obnubilés qu'ils sont par le commerce et l'activité économique, et oublieux du repos sacré du jour du Seigneur."

Lire la suite de l'article

Mieux comprendre les réformes actuelles en Pologne

Depuis le retour au pouvoir en 2015 des conservateurs du PiS (Droit et Justice) en Pologne, un conflit latent a lieu entre Varsovie et Bruxelles. Il a pour objet principal la réforme de la justice polonaise et les quotas de migrants. Là où Bruxelles ou Emmanuel Macron voient une dérive autoritaire contraire à l'État de droit, le gouvernement polonais y voit une volonté d'ingérence étrangère visant à favoriser l'opposition libérale polonaise laminée lors du dernier scrutin.

Pour mieux comprendre ce à quoi aspirent les dirigeants actuels de la Pologne, le correspondant de TV Libertés Olivier Bault a interrogé plusieurs personnalités des partis au pouvoir ou proches d'elles :

  • Piotr Gliński, vice-Premier ministre en charge de la culture ;
  • Ryszard Terlecki, vice-président de la Diète de Pologne (Sejm), chef du groupe parlementaire du PiS ;
  • Wojciech Murdzek, député à la Diète de Pologne, issu du parti Porozumienie (Entente) allié au PiS ;
  • Marek Jurek, député européen polonais, du parti Prawica Rzeczypospolitej (Droite de la République) proche du PiS – groupe parlementaire ECR.

Lire la suite de l'article

Vers la fin du massacre des trisomiques en Pologne

3344299576En Pologne, l'avortement est interdit, excepté en cas de malformation du fœtus. En fait, la plupart des avortements légaux (1024 sur 1098 en 2016) ont pour victime des fœtus trisomique.

Le comité Stop avortement avait lancé une initiative citoyenne pour demander que soit mis fin au massacre des trisomiques. La pétition, vigoureusement soutenue par les évêques, a été signée par plus de 830 000 personnes entre le 1er septembre et le 15 novembre, et déposée à la Diète.

La proposition d’amendement pour interdire l’avortement en cas de malformation du fœtus va donc passer devant le Parlement dans les trois mois, et sera sans doute votée.

Le texte est explicitement soutenu par le Premier ministre Beata Szydło et par le président de la République Andrzej Duda.

En France, quand il y a 700 000 signatures contre un projet de loi, on les met à la poubelle. Quel est le pays le plus démocratique ?

Lire la suite de l'article

Immigration : selon le cardinal Sarah, la Pologne montre le chemin

Capture d’écran 2017-12-01 à 08.40.14Le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin, prononçait une conférence en anglais sur l’Europe, le 22 octobre à Varsovie, invité par le mouvement Europa Christi. Son conférence a été traduite en français dans le numéro de décembre de La Nef. Extrait :

Capture d’écran 2017-12-01 à 08.36.53 Capture d’écran 2017-12-01 à 08.37.10 Capture d’écran 2017-12-01 à 08.37.31

Lire la suite de l'article

La Pologne va interdire le travail dominical

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

Images-9"Les députés polonais ont adopté vendredi dernier, par 254 voix contre 156 et 23 abstentions, une loi qui interdit progressivement l’ouverture des commerces le dimanche. Ils ne pourront ouvrir que le premier et le dernier dimanche du mois à partir de mars prochain, le premier dimanche à partir du 1er janvier 2019, et plus du tout en 2020 (sauf exceptions).

Cette loi vient d’une initiative citoyenne du syndicat Solidarité, qui avait réuni quelques 350 000 signatures. Elle avait été soutenue par le parti au pouvoir et le gouvernement. Et l’Eglise, qui tout en saluant ce pas en avant dans la restauration du dimanche, trouve qu’elle ne va pas assez loin (en permettant des dérogations, notamment pour les magasins qui n’ont pas d’employés).

Jusqu’ici les commerces n’avaient que 12 jours de fermeture obligatoire (fêtes nationales et grandes fêtes religieuses). Les libéraux et les économistes sont contre cette loi. Mais elle devrait passer sans problème au Sénat et être signée par le président Duda."

Lire la suite de l'article

Après le Rosaire aux frontières en Pologne, l’Irlande organise un Rosaire sur les côtes

D'Olivier Bault sur Réinformation.tv :

Rosaire-frontières-côtes-catholique-Irlande-e1511796827918"Le Rosaire aux frontières qui a rassemblé un très grand nombre de catholiques le samedi 7 octobre en Pologne fait des émules. Après une prière du Rosaire nationale en Italie le vendredi 13 octobre, « pour suivre les enseignements de Marie et pour suivre le très bel exemple donné par nos frères polonais », c’est en Irlande qu’avait lieu ce dimanche, jour de la fête du Christ Roi (dans le Nouvel Ordo), un « Rosaire sur les côtes pour la foi et pour la vie ». Pourquoi ce jour ? Tout simplement, expliquent les organisateurs, parce que l’Irlande a été le premier pays consacré au Christ Roi, dans les années 1940. Dimanche, tout le long des côtes irlandaises, la prière du Rosaire a donc été dite à partir de 14 h 30, suivie du Chapelet de la Divine Miséricorde à 15h. Plus de 250 lieux de prières avaient été déclarés aux organisateurs tout le long des côtes d’Irlande, y compris en Irlande du Nord, alors que l’objectif initial était de 53.

Le Rosaire sur les côtes pour protéger l’Irlande du mal

Au moins quatre évêques et de nombreux prêtres avaient annoncé qu’ils y prendraient part. L’intention de cette grande prière nationale, comme le nom donné à cette initiative l’indique, était la restauration de la foi catholique en Irlande et la protection des enfants dès la conception. Les organisateurs rappellent les mots de Pie IX : « Donnez-moi une armée qui récite le chapelet et je ferai la conquête du monde. »

Lire la suite de l'article

Renouveau patriotique en Pologne

Si l’on s’en tient aux médias « mainstream » , la Pologne est presque une dictature et les rues sont truffées d’extrémistes. TV Libertés à envoyé son correspondant pour l’Europe centrale, Ferenc Almássy, sur place. Retrouvez dans le zoom exclusif de TV Libertés intitulé “Pologne : brève histoire d’un renouveau patriotique »,des éléments explicatifs par delà la propagande et les préjugés, pour mieux comprendre ce grand pays catholique en pleine reconstruction.

Lire la suite de l'article

Manifestation patriotique en Pologne

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé samedi à Varsovie à une marche patriotique à l'occasion de la Fête de l'Indépendance, commémorant la renaissance de l'Etat polonais en 1918. Le mot d’ordre officiel et rassembleur était «Nous voulons Dieu». Pour comprendre ce mot d’ordre, il faut savoir que les milieux nationalistes qui organisent cette marche sont majoritairement catholiques. Les participants sont majoritairement catholiques et affichent des positions patriotiques, conservatrices et pro-vie.

DOXU7XXX4AAAcvl

DOXRXvtWAAAjhTC

DOWupAVW4AAHWga

DOXK4lxX0AAwa6_

DOXRAxhX0AA-7cm

DOW65rdWAAAa-Jw

DOXgW0cX0AA9HjT

Lire la suite de l'article

Le Premier ministre polonais propose de déplacer le monument de Jean Paul II en Pologne pour le sauver

899315Traduction :

Jean-Paul II disait que l’histoire nous apprend que la démocratie sans valeurs se transforme en totalitarisme ouvert ou camouflé. Notre grand Pôle, le Grand Européen, est un symbole de l’Europe unie chrétienne. La dictature du politiquement correct – la sécularisation de l’État – crée une place pour des valeurs qui nous sont étrangères sur le plan culturel et qui conduisent à la terreur de la vie quotidienne des Européens. Le gouvernement polonais s’efforcera de sauver le monument de notre compatriote de la censure et nous proposerons de le déplacer en Pologne si les autorités françaises et la communauté locale sont d’accord.

Lire la suite de l'article