Archives par étiquette : Philippot

FN : l’eurodéputé Bernard Monot rejoint le groupe où siège Florian Philippot

DeYUx_5XcAAur0q

L'Opinion précise :

"Le groupe ENL, que copréside Nicolas Bay, ne compte donc plus que 16 élus français du FN, après les départs successifs de Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch, Aymeric Chauprade, Florian Philippot, Sophie Montel et Mireille d’Ornano. Ironie de l’histoire: alors que Bernard Monot n’était jamais tendre dans ses commentaires sur Florian Philippot, ils vont se retrouver dans le même groupe et avec des positions divergentes sur l’euro

[…] Bernard Monot avait subi une grosse déception au dernier congrès du Front national, les 10 et 11 mars à Lille. Arrivé 15e du vote des militants pour le Conseil national (ex-comité central), il n’avait pas été renouvelé par Marine Le Pen dans le bureau national (ex bureau politique), et n’était pas du tout certain de se retrouver en position éligible aux élections européennes de 2019. Il avait également été battu pour la vice-présidence du groupe ENL (Europe des Nations et des Libertés). […] Depuis plusieurs jours, son transfert était annoncé à Debout la France. Mais son président, Nicolas Dupont-Aignan, assurait mardi après-midi que ce n’était qu’une « rumeur »."

Lire la suite de l'article

Carl Lang devant Florian Philippot

Minute raconte l'humiliation subie par l'ancien bras gauche de Marine Le Pen :

2861_page_01"Il est des gifles que l’on préfère taire. Celle reçue par Florian Philippot fin janvier dans le Val-d’Oise est de celles-là. Au premier tour de la législative partielle, la candidate de ses Patriotes, Denise Cornet, n’a recueilli que 192 voix soit 1,2 % des suffrages exprimés. Ce n’est pas le pire. Parmi tous les candidats qui l’ont devancée – et ils ont été nombreux – figurait Huguette François, qui, avec 429 voix, a obtenu 2,6 % des voix. Plus du double des suffrages, donc, pour une obscure candidate dont nul n’avait parlé et qui était présentée par le presque aussi obscur Parti de la France (PDF) présidé par Carl Lang ! La candidate de l’ancien bras droit de Marine Le Pen humiliée par la candidate de l’ancien bras droit… de Jean-Marie Le Pen !

Il est des offenses qu’on ne pardonne pas et, deux semaines plus tard, Philippot s’est vengé. Alors que Carl Lang était invité sur le plateau de « Ça vous regarde », une émission de La Chaîne parlementaire, et que Florian Philippot l’était aussi, ce dernier, se comportant avec la morgue dont il est coutumier, a mis son veto à la venue du patron du PDF ! Exit donc Carl Lang, prié de rester chez lui. « L’enfant chéri des médias ferait-il des caprices de star ou craint-il un débat de fond avec un représentant de la vraie droite nationale ? », s’est interrogé

Lire la suite de l'article

Le candidat du Parti de la France bat celui de Florian Philippot (Val d’Oise)

Huguette François du Parti de la France de Carl Lang se présentait lors de l'élection partielle dans le Val d'Oise. Elle réalise 2,59% quand le candidat de Florian Philippot ne fait que 1,21%. Le candidat du FN est largement devant eux avec 10,88%…  (résultats à 22h10, non définitifs)

Avec ses piètres résultats (Belfort et Val d'Oise), Florian Philippot arrive tout de même à décrocher une matinale sur Europe 1… 

Lire la suite de l'article

Florian Philippot n’est pas un “Amoureux de la France”

On savait Florian Philippot de gauche mais cet article du Point le confirme :

"Après avoir précisé qu'il « n'a jamais été convié aux Amoureux de la France », il rejette toute proximité avec ces gens-là : « Contrairement à ce qui est dit, je ne partage quasiment rien avec Mme Ménard, favorable à la loi travail, adoratrice du drapeau de l'UE et favorable, comme M. Poisson, à une forme d'ordre moral réactionnaire. Je suis pour le rassemblement des Français patriotes, au-delà de la gauche et de la droite, et ne crois pas aux montages qui consistent à réunir deux ou trois individualités pour faire croire à un rassemblement. »"

Après le bonsaï, l'ordre moral réactionnaire…

Lire la suite de l'article

La vision politique de Florian Philippot reste très horizontale et très politiquement correcte

Hervé de Lépinau, élu FN, réagit sur Boulevard Voltaire à la charte des Patriotes de Florian Philippot. Extrait :

PQ6HM7NI_400x400"[…] Nous avons la démonstration formelle que Florian Philippot, en tant que vice-président chargé du programme et de la communication, a de toute évidence amené la présidente du Front national dans une impasse dans le cadre de cette élection présidentielle. Avec certitude, cette charte aujourd’hui ressemble passablement à un programme politique. De toute évidence, monsieur Philippot va chercher à faire entrer son coin dans la bûche des nationaux-souverainistes. Existe-t-il suffisamment de place pour lui ? Je n’en suis pas certain.

En tant qu’ancien suppléant de Marion Maréchal-Le Pen, pouvez-vous nous dire si cette ligne est celle que le Front national dit « du Sud » a toujours plus ou moins combattue ?

Je ne suis pas sur un clivage géographique. Je note, par exemple, dans cette charte que la condition humaine passe après la condition animale. De plus – car je suis aussi très sensible au bien-être des animaux -, j’observe que, dans le chapitre consacré à cette question, on demande l’arrêt de la corrida et de la chasse à courre, mais on ne se prononce absolument pas sur la problématique de l’abattage rituel, qui est une mise à mort cruelle des animaux de boucherie. J’aurais aimé que cette charte ait un peu plus de verticalité, mais la vision politique de monsieur Philippot reste très horizontale et très politiquement correcte.

Considérez-vous les Patriotes comme des adversaires politiques ou de potentiels alliés ?

Je ne dirais pas qu’il s’agit

Lire la suite de l'article

La bande à Philippot se rallie à la loi Taubira

PUn peu plus d'un mois après la création de son nouveau parti Les Patriotes, l'ex-vice-président du FN a dévoilé la «charte des Patriotes.»

Décliné en 26 points, ce texte aux allures de programme électoral a été dévoilé mardi sur le site internet du parti. Parmi lesquels :

«Le gouvernement doit se concentrer sur les grands problèmes de la nation et laisser à la société le soin de définir son modèle de société». «Selon cette philosophie, Les Patriotes respectent les derniers choix de société comme le mariage pour tous.»

Évidemment, personne n'est surpris.

Lire la suite de l'article

Nouvelle vision pour l’Europe ? Virginie Joron succède à Florian Philippot

Lu dans Minute :

J"[…] Il n’est pas innocent, à l’égard de l’évolution de la ligne politique que Marine Le Pen ne veut pas reconnaître, que la direction du Front national ait choisi, pour succéder à Florian Philippot à la tête du groupe FN au conseil régional du Grand Est, région frontalière s’il en est, l’élue alsacienne Virginie Joron qui avait signé en juin dernier sur Boulevard Voltaire une tribune très remarquée, qui avait été reprise par de nombreux sites, intitulée « L’Europe que nous voulons ». Habilement, elle y défendait une vision européo-centrée du combat politique du Front national (« La civilisation européenne, cet ensemble unique de peuples, de cultures, de traditions, de conscience de soi face au reste du monde, a toujours été dans l’ADN de notre mouvement »), n’excluant pas qu’il soit possible de réformer l’Union européenne « pour qu’elle devienne réellement l’instrument de la grandeur retrouvée des peuples européens » (« L’avenir le dira ») mais disait, « à titre personnel », préférer « le modèle du Conseil de l’Europe », qui, « refondé, renforcé et disposant d’un volet en matière de coopération militaire et de sécurité ferait du bien à l’Europe, du bien à la France ».

C’est, aussi, sur la question européenne que va se jouer la crédibilité du Front national alors que, justement, le prochain scrutin qui se profile est les élections européennes de 2019. « C’est le moment où il faut refaire du contenu », a lancé Marine Le Pen à Toulouse

Lire la suite de l'article

Après le départ de Philippot, il faut que le FN change de ligne

Selon Robert Ménard :

"Marine Le Pen ne doit pas faire du Philippot sans Florian Philippot. C’est une bonne nouvelle à condition que cela se traduise par un changement de ligne politique, c’est-à-dire par la poursuite d’une ligne politique moins anti-européenne et moins mélenchoniste. […] Je souhaite que le Front national cesse de faire peur à un certain nombre de gens et puisse s’allier avec le reste de la droite. On ne peut pas gagner tout seul. La droite classique ne gagnera pas toute seule non plus maintenant. Or nos électorats partagent bien des points communs. Ecartons ce qui nous sépare. Je pense par exemple, à la sortie de l’Euro ou encore aux revendications sur les 35 heures et la retraite à 60 ans. Ensuite, voyons comment on peut construire à partir de la base un nouveau mouvement capable non seulement de faire un gros score aux élections, mais aussi de gagner une élection. Or aujourd’hui, ce qui vient de se passer c’était un préalable qu’il fallait remplir. Ce préalable est rempli. Monsieur Philippot n’est plus là. Il sera ailleurs. Maintenant, encore une fois, il faut changer de ligne politique, être plus réaliste, plus terre à terre, plus près des gens, et pleins de bons sens. Voilà la politique qu’il faudrait adopter et gagner les élections. […]"

Lire la suite de l'article

Très peu d’élus suivent Florian Philippot

Selon Olivier Faye (journaliste au Monde spécialiste du FN) :

«Florian Philippot a pour l’instant une 20aine d’élus qui le suivent : des conseillers régionaux, une députée européenne (Sophie Montel). Ca fait très peu. Ca n’a rien à voir avec la scission mégretiste à la fin des années 90 où le parti était vraiment scindé en 2.»

Guillaume Daudin, journaliste de l'AFP chargé de suivre le FN, a fait la liste des personnes ayant suivi Philippot :

DKQFPu_XkAARgWU

Selon le Quotidien, Florian Philippot a fait 693 apparitions télés ces 3 dernières années soit 231 apparitions par an en moyenne = 4,5 fois par semaine.

Lire la suite de l'article

Florian Philippot quitte le FN

Le désormais ex-vice-président du FN va sans doute se consacrer désormais à la culture du bonsaï :

Commentaires (6)

ENFIN !!!

Rédigé par : David | 21 sep 2017 08:52:50
____________________________________

Un non événement. Il était bien representatif du vide en politique et pour cela fort apprecie des médias. Ceux ci vont encore le soutenir pour contrer MLP et vraisemblablement le système le sortira du placard à chaque élection, jusqu'à épuisement.

Rédigé par : Stephe | 21 sep 2017 09:10:20
____________________________________

Enfin !

Rédigé par : Mld | 21 sep 2017 09:11:09
____________________________________

Bon débarras

Rédigé par : gaudete | 21 sep 2017 09:13:46
____________________________________

Bien tard. C'est bien avant les élections qu'il aurait fallu faire cela tout en changeant la ligne du FN sur les questions économiques et sociales.

Rédigé par : Bernard Mitjavile | 21 sep 2017 09:57:42
____________________________________

houste ! du balai ! et qu'il ne revienne plus ni là ni ailleurs

Rédigé par : michel benigne | 21 sep 2017 10:07:56
____________________________________

Lire la suite de l'article