Archives par étiquette : Philippe

PMA : que va faire le député Philippe Gosselin ?

Etrange information de La Lettre de l'Expansion (Hervé Martin n'est plus député). Néanmoins, quelle sera l'attitude de Philippe Gosselin sur la PMA ? Soutien d'Alain Juppé durant la primaire, il n'a pas réagi à l'avis du CCNE ni au jugement de la Cour de cassation hier et il s'est abstenu lors du vote de confiance à Edouard Philippe :

Capture d’écran 2017-07-06 à 07.35.27

Lire la suite de l'article

Philippe Gosselin doit-il sa remontée à La Manif Pour Tous ?

Philippe Gosselin a participé à plusieurs Manifs pour Tous, et y a même tenu un discours :

Il avait 2 000 voix de retard sur Benoîte Nouet (LREM) au 1e tour. Il a eu 2 000 voix d'avance au second. 20 043 voix pour Philippe Gosselin, 18 130 voix pour Benoîte Nouet. LR devrait méditer ce résultat.

 

Lire la suite de l'article

30 juin : conférence de Philippe Pichot-Bravard à Angers

Image003Le Cercle Anjou Conférences vous invite à sa prochaine conférence le 30 juin à Angers « L'Anjou dans la tourmente révolutionnaire : une résistance exemplaire » Par le professeur PHILIPPE PICHOT. »

19h30 au restaurant « La cours de BERNAY Chez GLAWDYS » ZI de BERNAY – Empiré 49130 Sainte-Gemmes-Sur Loire, Pays De La Loire, France

Le conférencier : Historien angevin, docteur en droit, Maître de conférences à l'université de Brest, Philippe Pichot est l'auteur de plusieurs ouvrages.

  • 2008 : Le Pape ou l'Empereur/Les catholiques et Napoléon III
  • 2011 : Conserver l'ordre Constitutionnel
  • 2012 : Histoire Constitutionnelle des Parlements de l'Ancienne France
  • 2014 : La Révolution Française préfacée par Philippe de Villiers 2
  • 015 : histoire de la Révolution française (Via Romana, 2eme édition, 2015)
  • 2017 : Le droit naturel ; restaurer l'ordre juste ; histoire, actualités, enjeux" (publié par ICHTUS)

Cette conférence sera accompagnée d’un léger buffet et d’une boisson.

La participation aux frais est de 10€ à régler sur place.

Lire la suite de l'article

Marlène Schiappa ne veut plus de messe à la télé : qu’en pense Edouard Philippe ?

Schiappa4-copieMarlène Schiappa, nommée secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes du gouvernement d’Édouard Philippe, est une jeune femme marquée à gauche et une militante féministe admiratrice des Femen… Elle est surtout une sectatrice du laïcisme et n’a pas de mots trop forts pour stigmatiser « le joug de l’Église catholique » sur les femmes.

Dans la vidéo d’un entretien qu’elle a accordé lors du séminaire sur « Les femmes et la laïcité », dans le cadre de la Fondation Jean-Jaurès en octobre de l’année dernière, elle considère, notamment, que la messe diffusée le dimanche matin dans l’émission Le Jour du Seigneur sur France 2 constitue une « infraction à la loi de 1905 », et ce n’est pas un mystère qu’elle souhaiterait la voir disparaître

S’il n’est pas question de laisser passer sans broncher un tel projet quand il est exprimé publiquement par un particulier, ce l’est encore moins quand la personne qui l’exprime est revêtue d’une fonction ministérielle comme c’est désormais le cas de Marlène Schiappa.

Nous avons donc décidé d’interpeller le Premier ministre afin qu’il nous confirme que les propos laïcistes et violemment antireligieux de Marlène Schiappa n’engagent pas son gouvernement dont nous attendons qu’il soit respectueux de la libre expression religieuse dans l’espace public. C’est pourquoi nous lançons cette pétition que nous vous invitons à signer nombreux et à faire signer. Elle sera transmise au Premier ministre Édouard Philippe.

Cliquez ici.

Lire la suite de l'article

Législatives – Philippe Madoumier (LR dissident et Sens commun) : “Je ne suis pas un homme de parti, mais de convictions”

Philippe Madoumier (membre LR et militant Sens commun) est candidat dissident dans la 2e circonscription de la Haute-Vienne contre le candidat UDI investi par LR. Il a accepté de répondre à nos questions :

Vous avez annoncé votre candidature dans la 2e circonscription de la Haute-Vienne. Pourquoi avez-vous décidé de vous engager en politique?

KJPlkGFwPour moi l'engagement en politique n'est qu'une nouvelle facette de mes engagements au service de la France, mon pays. Pendant de nombreuses années, j'ai été responsable à différents niveaux dans le Scoutisme, au service de l'éducation des plus jeunes en complément des familles. Pendant mes études à l'université j'ai été un militant actif de l'UNI, en particulier en réussissant à être élu au conseil d'administration du CROUS de Limoges. J'ai aussi décidé d'effectuer mon service militaire comme Officier et de continuer à servir. Je suis actuellement Chef d'Escadron dans les réserves opérationnelles de la Gendarmerie Nationale.

J'ai participé à la totalité des manifestations contre la Taubira. Je fais partie du groupe qui maintient la flamme des veilleurs à Limoges. J'ai organisé plusieurs fois des transports pour participer à la marche pour la vie.

Et maintenant la politique s'est présentée à moi comme une évidence. En 2014 j'avais été candidat pour aider des amis à compléter une liste aux élections municipales. Nous étions face à une liste PS et à une liste UDI qui avait refusée toute entente avec l'UMP avant le premier tour et encore refusée une fusion de nos listes entre les deux tours.

Maintenant que

Lire la suite de l'article

Philippe de Villiers et Patrick Buisson ont encouragé Nicolas Dupont-Aignan à rejoindre Marine Le Pen

Au nom de l'union de toutes les droites :

738_fullsizerender"Dans un article du Monde du jeudi 25 mai, on apprend que le président du Mouvement pour la France (MPF) a appelé Nicolas Dupont-Aignan pour l’encourager à rallier Marine Le Pen lors de l’entre-deux-tours, et de ne pas reproduire son "erreur" :

"Ne fais pas la même erreur que j’ai faite en ne la rejoignant pas à temps"

Malgré la demande du maire de Béziers Robert Ménard, le président du MPF n’a pas osé officialiser son soutien à Marine Le Pen "pour ne pas nuire au Puy-du-Fou". Le candidat de Debout la France (DLF) a recueilli 4,7% des suffrages exprimés au premier tour, le 23 avril dernier. Très rapidement, il reçoit de nombreux coups de téléphone des partisans d’un rapprochement DLF-FN. L’ex-directeur de la rédaction de Minute, Patrick Buisson, qui conseille "NDA" depuis la défaite de  Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite, en fait partie. Il rêve depuis longtemps d’unir toutes les droites et va presser Dupont-Aignan de passer "un contrat de gouvernement" avec Marine Le Pen."

Lire la suite de l'article

Le Havre, dont Édouard Philippe est le maire, devrait accueillir la première école confessionnelle musulmane de Normandie

Lu dans Valeurs Actuelles :

4199 IMAM Aami Hassen"À la recherche d’un terrain où construire l’établissement, la communauté musulmane du département a multiplié les contacts avec les élus du Havre, pour finalement obtenir de s’installer en lieu et place du presbytère de l’église Saint-Jean-Baptiste, rue Théophile-Gautier. La croix ornant l’édifice a d’ores et déjà été retirée et les travaux viennent tout juste de démarrer.

Pour les financer, l’association en charge du projet peut compter sur l’appel aux dons des fidèles lancé par Aami Hassen (photo). Cet imam, dont la mosquée, à Aubervilliers, est connue pour être fréquentée par des groupes salafistes, a également créé la controverse pour ses positions à l’égard des mariages forcés. Menacé d’expulsion en 2013 par Manuel Valls pour avoir tenu des propos homophobes, il prêche toujours à Aubervilliers. Soutenu par la Mairie du Havre, son projet éducatif est d’offrir « le meilleur bagage, à travers une éducation complète alliant les apprentissages définis par le socle commun de compétences à ceux de l’islam »."

Qu'en dit Edouard Philippe, notre nouveau Premier ministre ?

Lire la suite de l'article

Non, Edouard Philippe n’est pas « de droite » !

Pierre Henri rappelle de manière opportune cette vérité qui, si elle n'est pas criée haut et fort, participe à l'effacement de l'existence d'une vraie différence entre droite et gauche au sens idéologique et philosophique :

"La nomination d’Edouard Philippe, maire LR du Havre, au poste de Premier Ministre a suscité une série de commentaires pavloviens de la part des journalistes : Emmanuel Macron a choisi un homme de droite pour diriger le gouvernement, disent-ils (…), il semble que la véritable question soulevée par ce choix soit celle de la définition d’un homme de droite.

Edouard Philippe est en effet membre du parti dit de droite, au même titre que Fillon, Wauquiez, Mariani, au même titre aussi que Jean-Pierre Raffarin, Nathalie Kosciusko-Morizet et Alain Juppé, son mentor qu’il avait secondé lors de la création de l’UMP en 2002. Or, la vie politique de M. Philippe a commencé à gauche, dans cette tendance que l’on appela un temps la « deuxième gauche », incarnée par Michel Rocard (…) Rocard influença fortement ce jeune militant et « conditionna son intérêt pour la vie politique ». De cette gauche à coloration « sociale-démocrate » à la « droite » d’Alain Juppé, il s’écoula moins d’une décennie durant laquelle Edouard Philippe acheva l’ENA dans la botte (après en avoir préparé le concours d’entrée en compagnie de Jérôme Guedj, actuellement député PS de l’Essonne, dans les bureaux du sénateur Jean-Luc Mélenchon…).

Est-ce donc que de jeune homme de gauche, Edouard Philippe soit devenu un homme de droite ? Ou est-ce alors

Lire la suite de l'article

Edouard Philippe était un des rares responsables politiques français invité par le groupe Bilderberg en 2016

Capture d’écran 2017-05-16 à 08.13.58Née après la Seconde Guerre mondiale, le groupe Bilderberg poursuit l'objectif de promouvoir le système capitaliste. Cette année, 130 personnes venant de 20 pays représentent les élites politiques, industrielles, financières, académiques et médiatiques.

Les invités du Bilderberg ont pour consigne de garder secrets les propos échangés lors des débats. L’édition 2016 a accueilli sous la présidence du Français Henri de Castries, PDG du groupe d’assurances AXA, un ancien chef des services secrets britanniques, Sir John Sawers et un ancien directeur de la CIA, le général David Petraeus. A noter que parmi les rares Français, on ne comptait que deux responsables politiques : le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius et le député-maire du Havre Edouard Philippe.

Le Bilderberg a la réputation d'apporter un sérieux coup de pouce aux carrières en pleine ascension… Christine Lagarde, Herman Van Rompuy, Manuel Valls ou Emmanuel Macron ont eu le privilège d'être sur la liste des invités des éditions précédentes.

Lire la suite de l'article