Archives par étiquette : peuple

Si le peuple vote mal, on lui retire le droit de vote

Jusqu’à maintenant aux Pays-Bas, lorsqu’une pétition avait récolté plus de 300 000 signatures, le gouvernement se voyait contraint d’organiser un scrutin. Un référendum de ce type sur le pouvoir des services de renseignements est prévu le 21 mars. Ce pourrait bien être le dernier.

Le texte préparé par la ministre des Affaires intérieures, Kajsa Ollongren, met en fureur une partie de l’opposition. Les députés néerlandais ont adopté par 76 voix contre 69, jeudi, un projet de loi qui prévoit la suppression du référendum consultatif.

Commentaires (1)

Ils ont au moins le courage de le dire dans une loi… Sarkozy ne s'était pas pourvu d'une loi pour ne pas respecter le référendum sur l'Europe !

Rédigé par : Olivier HOUDEMONT | 16 avr 2018 18:13:19
____________________________________

Lire la suite de l'article

Poutine a rendu à nouveau son peuple fier d’être Russe. Il y a assez peu de chefs d’Etat occidentaux qui peuvent en dire autant

De Constance Prael sur Liberté Politique :

Unknown-7"Témoignage récent d’une jeune guide russe, qui s’interrogeait sur l’hostilité des médias occidentaux, et plus spécifiquement français, à l’égard du président russe. Poutine n’est pas un ange, ça, on le sait, avouait-elle. Qui, en politique, peut prétendre être un ange ? A tout le moins, il nous a rendu à nouveau fiers d’être Russes. Il y a assez peu de vos chefs d’Etat occidentaux qui peuvent en dire autant.

Depuis Machiavel, on sait que politique et morale ne font pas nécessairement bon ménage. Vladimir Poutine ne serait pas démocrate… Quelle arrogance de la part de la France, qui oublie que la Russie n’a pas eu l’opportunité, dans son histoire, de pouvoir s’installer dans une pratique sereine et longue de la démocratie : quand, en 1991, cette fameuse démocratie, furtivement et mal expérimentée dans les années 1860-1880 et de 1905 à 1914, y a fait son retour, on ne peut pas dire que le terrain avait été favorablement préparé par les soixante-dix années précédentes. Poutine est réélu pour la 4e fois, à plus de 70 % des voix. Bourrage des urnes et pression politique inclus, nous dira-t-on. Compte tenu de la mascarade des dernières présidentielles françaises, certes sous des formes plus civilisées, quelle leçon de démocratie avons-nous à donner ?

Les censeurs d’aujourd’hui ont la mémoire courte quand ils prétendent ramener le bilan de Vladimir Poutine peu ou prou à celui de Boris Eltsine. La fierté d’être Russe dont parlait cette jeune guide, ce n’est pas seulement

Lire la suite de l'article

“Le multiculturalisme a d’abord été pensé pour nier l’existence du peuple québécois”

Lire la suite de l'article

17 et 18 février, forum sur le thème : « Les enjeux du Credo du Peuple de Dieu »

  2018_forum_Sens_CredoPeupleDieu_image

Les samedi 17 et dimanche 18 février, la Famille Missionnaire de Notre Dame organise un forum sur le thème : « Les enjeux du Credo du Peuple de Dieu ».

Ce texte donné par Paul VI il y a 50 ans, en 1968, rappelait dans un contexte tourmenté les vérités fondamentales de la foi, et les dogmes développés dans la Tradition de l’Église.

Aujourd’hui plusieurs de ces vérités de foi demeurent contestées par certains à l’intérieur même de notre Église. Au cours de ce forum, nous étudierons l’origine et le contexte de cette profession de foi du Bienheureux Paul VI, son contenu, ainsi que sa réception difficile par d’importantes parties de l’Église jusqu’à nos jours.

Cette démarche est importante pour nous recentrer dans la fidélité sur le contenu de la foi, afin de pouvoir annoncer l’Évangile aujourd’hui dans son intégrité.

Voir le programme ici.

Lire la suite de l'article

Un peuple ordinaire ne se transforme pas, du jour au lendemain, en peuple de violeurs

Murr-nehmeLe nouveau livre de l'historienne et l'islamologue Lina Murr Nehmé est consacré aux femmes dans l'islam. Le roi d'Arabie Saoudite condamne ses filles à mourir de faim. Les dirigeants de ce monde laissent faire. Des hommes, en plein Paris, traitent une actrice musulmane de mécréante et tentent de la brûler vive. Les passants ne la secourent pas. Un jeune homme torture à mort et tue sa voisine juive en criant « Allahou Akbar ». La presse tait le crime. Ce sont des mots, des discours qui sont à l'origine de ces crimes barbares. Pourquoi certains prédicateurs interdisent-ils, en France, aux musulmanes de sortir et de s'habiller à la française ? Pourquoi les prétendent-ils inférieures aux hommes ? Pourquoi demandent-ils aux hommes de les battre ? Quel rapport y a-t-il entre djihadisme, maltraitance des femmes et trafic de drogue en Occident ? Et pourquoi l'accroissement de la puissance des islamistes a-t-elle abouti, en Orient, à des viols collectifs publics, jusqu'à cent par jour au Caire ? Ce livre dévoile les conséquences tragiques de la prédication islamiste sur la vie des femmes. Extrait :

"le viol de l'esclave de sexe féminin passe pour un moyen "de rester chaste" pour un musulman, textes sacrés à l'appui. Le matraquage est tel qu'il confine au lavage de cerveau. D'où les agressions sexuelles et viols commis par des groupes d'hommes au Caire, à Cologne et ailleurs. Car un peuple ordinaire ne se transforme pas, du jour au lendemain, en peuple de violeurs. Il faut bien

Lire la suite de l'article

Que la France soit chrétienne ne dépend pas de la conduite à géométrie variable de son peuple

Dans son dernier livre recensé par Denis Sureau, Patrice de Plunkett écrit :

« Rien ne sert de dire que ''la France est chrétienne'' quand les Français ne le sont pas. »

Faut-il que les Français soient chrétiens pour pouvoir dire que la France est chrétienne ? Et à partir de combien de Français pourrait-on dire que la France est chrétienne ? 50%+1 ? Comme pour le suffrage universel… ? A 100%, sinon elle ne serait pas totalement chrétienne ?

Non, la France est intrinsèquement chrétienne et l'apostasie de la Fille aînée de l'Eglise n'y change rien. Une France qui ne serait pas chrétienne ne serait plus la France. Le pape Pie XII résumait cela ainsi : « Si le Christ ne règne pas par les bienfaits de sa présence, Il règne encore par les méfaits qu’entraîne son absence ! »."

Dans L'Homme Nouveau, l'abbé Bonnet répond une question similaire :

"Peut-on encore dire que la France est la Fille aînée de l’Église ?"

Une-1655Extrait de la réponse :

"Je comprends d’autant mieux la pertinence de cette question, que je me la suis posée, bien avant de conclure qu’il était capital de remettre à l’honneur cette expression. Mes amis de l’époque la trouvaient tout à fait injustifiée, car la conduite de la Fille en question, c’est le moins que l’on puisse dire, ne semblait pas très catholique ! Et cela se passait avant mai 68 ! Jeune père de famille, méditant sur l’origine de l’expression, je me disais : « Même

Lire la suite de l'article

Jean-Louis Harouel : “Les Droits de l’Homme contre le peuple”

Conférence de Jean-Louis Harouel, professeur d'histoire du droit et des institutions, sur son livre "Les Droits de l'Homme contre le peuple", à la fête du livre organisée par Renaissance Catholique, à Villepreux le dimanche 10 décembre :

Lire la suite de l'article

« Le petit peuple blanc est descendu dans la rue, les non-souchiens brillaient par leur absence »

Alain Finkielkraut face à Elisabeth Levy dans l'émission "L'esprit de l'escalier" sur RDJ :

 

Lire la suite de l'article

Le paganisme fêté à Ploermël : le “peuple de la nuit” incompatible avec la Croix qui écrase les ténébres

Ca s'est passé le 31 octobre

"Le festival Brocéliande fantastic à Ploërmel s’est terminé, hier soir, sur une touche à la fois sombre et festive. Le spectacle nocturne Dark noz a lancé la soirée de clôture de la Samhain place de la mairie. Ses sorcières, hommes-animaux et géants ont déambulé jusqu'à la salle des concerts.

Après dix jours d’animations et d’événements culturels, une nuit de la Samhain était organisée pour conclure en beauté le festival Brocéliande fantastic".

Ploermel-le-peuple-de-la-nuit-dans-les-rues(autres photos)

Lire la suite de l'article

Québec : vers la disparition du peuple acadien ?

Ilyes Zouari, Secrétaire général adjoint de la revue "Population & Avenir" (démographie et géographie humaine) et ex-administrateur de l'association Paris-Québec, écrit sur Acadie Nouvelle :

Acadie"Le dernier recensement fédéral à une nouvelle fois mis en évidence la baisse lente mais certaine de la présence acadienne au Nouveau-Brunswick. Alors que les francophones, en se basant sur le critère de la langue maternelle, représentaient 35,9 % de la population provinciale en 1951, ils en représentent aujourd’hui 32,4 %, voire 31,8 % selon le critère de la première langue officielle parlée (qui inclut également les allophones privilégiant le français).

Cette constante diminution s’explique par trois principales raisons. La première est la très faible fécondité du peuple acadien, qui se situe au-dessous du niveau de fécondité des anglophones de la province depuis le début des années 1980. Selon les dernières statistiques disponibles, publiées en 2011 dans le « Portrait des minorités de langue officielle au Canada : les francophones du Nouveau-Brunswick », l’indice synthétique de fécondité (ISF) se situait en moyenne à seulement 1,34 enfant par femme sur la période 2001-2006 (un des taux les plus faibles au monde), contre 1,54 pour les anglophones, soit un écart défavorable de 15%. Les derniers chiffres relatifs au nombre de naissances dans la province ainsi qu’à leur répartition par comté, indiquent que la situation est toujours à peu près la même aujourd’hui. Pour rappel, l’ISF des francophones était de 6 enfants par femme au milieu des années 1950.

La seconde raison réside dans le niveau significatif d’assimilation

Lire la suite de l'article

Le sort d’un petit peuple est entre vos mains…

ClemenceLAVRUT-2Tandis que l’attention du pays se concentrait sur les résultats de l’élection présidentielle, un décret important fut publié, incognito, au journal officiel du 7 mai 2017 : l’introduction du dépistage prénatal non invasif. Le DPNI doit permettre de diagnostiquer in utero la trisomie 21 de l’enfant à naître par simple analyse de l’ADN fœtal présent dans le sang de la mère.

Ce nouveau dépistage présenté comme l’alternative au recours à l’amniocentèse et son risque de fausse couche, veut mettre fin aux dernières naissances d’enfants trisomiques.

Aujourd’hui en France, 96% des enfants diagnostiqués trisomiques sont avortés – contre 65% aux Etats-Unis. Demain, c’est 100% d’entre eux qui seront ces victimes.

Si le geste permettant de dévoiler la présence du chromosome indésirable devient non invasif, rapide et peu coûteux, s’il s’accompagne d’un discours médical d’encouragement et d’un discours social de culpabilisation en cas de refus, combien d’enfants trisomiques verront encore la lumière du jour dans les mois à venir ?

Il est urgent d’intervenir

C’est le sort d’un petit peuple qui est entre nos mains : traqué et éliminé sur le critère de son génome. D’aucuns vous diront que ces enfants seront malheureux, et leur famille avec. Ils vous mentent délibérément ou se trompent naïvement. La meilleure solution est celle qui se bat contre la maladie, non celle qui élimine le malade.

Car c’est possible ! De nombreux programmes de recherche sont en cours comme l’étude Perseus menée par l’Institut Jérôme Lejeune en collaboration avec le Centre de génomique de Barcelone. Poursuivre ces

Lire la suite de l'article