Archives par étiquette : pétition

Le CESE qui a mis à la poubelle une pétition de 700 000 signatures, s’intéresse à une pétition de 200 000 signatures

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

Topic"Le Conseil économique social et environnemental (CESE) a déclaré hier s’être saisi du sujet de la fin de vie.

Sur ce sujet, le CESE se déclare « à l’écoute des préoccupations de la société » qui lui parviennent par le biais de pétitions citoyennes. Parmi « plusieurs pétitions d’ampleur significative », le CESE a retenu celle intitulée « Battons-nous pour obtenir une loi sur l’aide active à mourir », et signée par un peu plus de 200 000 personnes.

C’est le même CESE qui avait mis à la poubelle une pétition qui avait recueilli 700.000 signatures pour qu’il examine la licéité du soi-disant « mariage pour tous ». Là il n’était pas du tout « à l’écoute des préoccupations de la société »…

Mais quand il s’agit d’aller dans le sens de la culture de mort, on tient compte d’une pétition qui a recueilli plus de trois fois moins de signatures.

Car il s’agit clairement d’aller vers plus d’euthanasie.

La saisine « pourrait » comporter, dans un premier temps, un « état des lieux ». Ensuite, le Conseil « pourrait » préconiser l’ouverture à l’aide médicale à mourir…"

Lire la suite de l'article

Une pétition à l’échelle européenne contre l’immigration subie

Karim Ouchikh explique sur Boulevard Voltaire l’originalité de la pétition qu’il vient de lancer avec Renaud Camus au niveau européen. Il appelle les citoyens qui souhaitent s’opposer à la submersion migratoire décidée sans leur accord, à se mobiliser et à entrer en résistance. D’ores et déjà, la mobilisation de la société civile a permis de faire bouger les lignes en Italie, en Libye et au sein de plusieurs gouvernements européens.

Europe-stop-invasion

Lire la suite de l'article

Pétition au Premier ministre, en soutien au Général de Villiers

Monsieur le Premier ministre,

Comme tous les Français, j’ai appris que le chef d’état-major des armées, le général Pierre de Villiers, avait été sèchement “recadré” en public par le président de la République.

Son tort? Avoir rappelé que l’armée française était envoyée sur de nombreux théâtres d’opération – y compris la France, où elle tente de protéger nos compatriotes de la menace terroriste, malgré des cadences inhumaines et trop longtemps prolongées, et malgré une absence criante de moyens – et qu’elle n’avait pas les moyens de subir une nouvelle coupe budgétaire.

Le général de Villiers a malheureusement raison. Outre que ces coupes budgétaires – au profit de Dieu sait quelle démagogie électoraliste – contreviennent aux promesses récentes du candidat Macron, elles mettent surtout en péril la vie de nos soldats. Cela n’est pas admissible.

Je vous prie donc, Monsieur le Premier ministre, de bien vouloir nous rassurer sur le fait que la politique de la France ne se fait pas à à la corbeille et que Bercy ne jouera pas avec la vie des soldats de France.

Concernant le budget 2017 des Armées, voici quelques chiffres :

  • tel que voté à l’automne 2016, il était en hausse de 600 millions par rapport à celui de l’année précédente.
  • en début d’année, 2,7 milliards ont été « gelés » et non annulés.
  • aujourd’hui on annonce 850 millions en moins. Ces 850 millions ne font pas partie du budget initial de 2017, mais ils devaient venir financer les opérations extérieures et intérieures de

Lire la suite de l'article

Sur les 18 députés qui avaient signé la pétition de l’Inter-LGBT en faveur de la PMA Pour Toutes, seuls 2 sont aujourd’hui députés

En 2015-2016, l'Inter-LGBT avait fait signer une pétition aux élus en faveur de la PMA pour les femmes homosexuelles (pétition d'élus ouverte du 23/10/15 au 01/04/16). Sur les 18 députés qui avaient signé cette pétition, seuls 2 sont aujourd'hui réélus :

  • Brigitte Allain, Député (EELV), Aquitaine (Mandat clos)
  • Christian Assaf, Député (PS), Hérault (Mandat clos)
  • Isabelle Attard, Député (Sans étiquette), Basse-Normandie (Mandat clos)
  • Serge Bardy, Député (PS), Maine et Loire (Mandat clos)
  • Patrick Bloche, Député (PS), Île-de-France (Mandat clos)
  • Marie-Françoise Clergeau, Député (Parti Socialiste), Pays Loire (Mandat clos)
  • Sergio Coronado, Député (EELV), Hors-de-France (Mandat clos)
  • Valérie Corre, Député du Loiret (PS), Centre Val de Loire (Mandat clos)
  • Cécile Duflot, Député, Co-présidente du groupe Écologiste (EELV), Île-de-France (Mandat clos)
  • Laurence Dumont, Député. Vice-présidente de l'Assemblée nationale (Parti Socialiste), Normandie (Mandat clos)
  • Olivier Dussopt, Député (PS), Rhone-Alpes (réélu)
  • Aurélie Filippetti, Député (PS), Moselle (Mandat clos)
  • Joël Giraud, Député (PRG), PACA (réélu)
  • Chaynesse Khirouni, Député de Meurthe-et-Moselle (Parti socialiste), Grand Est (Mandat clos)
  • Audrey Linkenheld, Député (Parti Socialiste), Nord (Mandat clos)
  • Véronique Massonneau, Député (Écologistes! ), Vienne (Mandat clos)
  • Maud Olivier, Députée (PS), Essonne (Mandat clos)
  • Bernard Roman, Député (PS), Nord (Mandat clos)

Sans vouloir faire de relation de cause à effet, si les députés de la nouvelle mandature veulent être réélus en 2022, il doivent se poser quelques questions…

Lire la suite de l'article

Même méprisée, une pétition signée est toujours une victoire

Selon Cyril Brun :

"Avec le « retour » des catholiques sur la scène politique et le développement d’une « web-démocratie », les propositions de pétitions ou de lettres ouvertes, tout comme de chaînes de prières se multiplient, pour un résultat qui semble bien souvent décevant.

Les Manifs, la pétition au CESE, One of Us et tant d’autres initiatives balayées d’un revers de main ont plutôt tendance à décourager nombre de catholiques et de citoyens. Pourtant, ce n’est pas parce que nos voix ne sont pas écoutées qu’elles ne sont pas entendues. Des années après les premières Manif de 2013, François Hollande et les siens reconnaissaient avoir eu la partie difficile. Les ténors du mariage pour tous, s’ils ne sont pas déjà évincés de l’échiquier sont globalement en très mauvaise posture.

Il faut dire que la réaction catholique a déboussolé tous les tenants de ce qu’on appelle à mauvais escient le progrès, Francs-maçons et socialistes en tête. Ils ne s’y attendaient pas et imaginaient entretenir quelques pièces de musées du passé de la France, pas bien plus. Nous avons fait entendre notre voix, celle du Christ Lui-même et, comme le rappelle le prologue de saint Jean, ils ne l’ont pas reçu. Rien d’étonnant, mais ils n’ont pu faire comme si cette voix n’existait pas.

Même méprisées, les pétitions que nous signons, en conformité avec notre foi, demeurent dans la cacophonie médiatique et politique une parole du Christ prononcée à temps et à contre temps. Et cela sera toujours une victoire. Imaginons que

Lire la suite de l'article

Rappel aux 700 000 signataires de la pétition CESE jetée à la poubelle par JP Delevoye

Il préside la commission d'investiture d'En Marche :

C-6luVFXcAAh6ZX

Jean-Paul Delevoye, président de la commission nationale d'investiture d'En Marche !, vient d'être épinglé par un rapport concernant la gestion du Conseil économique, social et environnemental, du temps où il en était le président :

"Les termes sont édifiants : "crise de modernisation", "augmentation du stress et des facteurs anxiogènes", "dévalorisation des agents", "confusion des missions et des moyens". En 2013, le Conseil économique, social et environnemental commande un rapport au cabinet Technologia (proche du syndicat Force Ouvrière) pour évaluer le management après cinq années de présidence de Jean-Paul Delevoye, un homme de 70 ans devenu depuis président de la commission nationale d'investiture du mouvement En Marche !. 

Le texte de ce rapport de 103 pages sera tellement accablant qu'il aurait alors été soigneusement enterré. Mais le site Internet "L'oeil pour le dire" a réussi à "l'exhumer". En effet, les salariés de l'institution y dénoncent notamment une ambiance “tendue” (pour 62 % d'entre eux), "conflictuelle” (58 %), “anxiogène” (53 %) ou encore “malveillante” (30 %). Par ailleurs, 27,5% des répondants sont exposés de manière élevée ou très élevée à l’épuisement professionnel. Les conséquences sont alors multiples : "multiplication des arrêts de travail et des cas de burn out, tentative de suicide avérée par la médecine du travail, plainte en justice pour harcèlement, distributions de tracts syndicaux à l’intérieur et à l’extérieur de la maison – une première dans l’histoire du Conseil- mobilisation des partenaires sociaux", liste "L'oeil pour le dire".

Mais le rapport ne

Lire la suite de l'article

Pétition à François Fillon : Voter Macron ? Jamais !

Vu ici :

Unknown-15"Monsieur Fillon,

Monsieur le candidat,

Non, je ne voterai pas Emmanuel Macron.

Quand bien même la plupart des cadres des Républicains ont suivi votre appel, cela m’est impossible. Je défends des valeurs de droite, qui sont opposés à la candidature d’Emmanuel Macron. Et pour cause :

  • Pour Macron, la culture française n’existe pas. Oui, cette culture tant admirée à travers le monde, qui attire des touristes par millions ! Lors d’un meeting à Londres, le 21 février 2017, il annonça que « l’art français, je ne l’ai jamais vu. »

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Je défends l’identité française, ses traditions, sa culture.

Il a donné raison aux islamistes en annonçant, par électoralisme, que « La colonisation est un crime contre l’humanité ».

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Qualifier la colonisation de crime contre l’humanité est une tactique communautariste pour plaire à l’électorat maghrébin.

  • La crise migratoire se révèle chaque jour un peu plus un échec. On découvre dans la presse que des combattants djihadistes afghans sont entrés en masse en Allemagne par les flux migratoires. Que veut Emmanuel Macron pour l’immigration ?

« Contrairement à ce que certains disent, nous ne sommes pas aujourd’hui confrontés à une vague d’immigration. […] Le sujet de l’immigration ne devrait donc pas inquiéter la population française. […] De surcroît, l’immigration se révèle une chance d’un point économique, culturel, social. »

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Une partie de

Lire la suite de l'article

Election présidentielle : la pétition de “Parents pour l’école”

"Parents pour l'école" remet aux candidats à la Présidentielle une pétition en faveur de l'école. Signée par plus de 12 000 personnes, cette dernière dénonce 5 ans de Présidence qui conduisirent à la destruction irréfléchie de notre système scolaire. Réforme du collège et réforme des rythmes scolaires, imposées sans réflexion ni concertation, ont dissocié le lien unissant école, familles et nation. Le prochain Président saura-t-il revenir sur ces mesures pour rendre à la France son école ? Le communiqué de presse de PPE :

Alors que la campagne électorale s’enlise dans les affaires et les alliances, « Parents Pour l’école » a remis  aux candidats à la Présidentielle une pétition en faveur de l’école.

Intitulée « Rendez à la France son école », cette dernière a été signée par plus de 12 000 personnes.

Insistant sur le désastre scolaire que constitua le quinquennat qui s’achève, « Parents Pour l’école » demande au futur chef de l’État de revenir sur deux réformes qui furent imposées sans concertation ni discernement : la réforme des rythmes scolaires et la réforme du collège.

De manière plus générale, la pétition insiste sur la dissolution du lien qui est censé unir école, État et nation. Une telle rupture est un drame pour notre pays, les élèves d’aujourd’hui étant appelés à être les citoyens de demain.

Quand la France ne se reconnaît plus dans son école, il est temps de rendre à la France son école.

Jérôme Malcouronne, Président de « Parents Pour l’École »

Pour

Lire la suite de l'article

Une pétition de militants pour neutraliser la fondation Lejeune

Dans une tribune au « Monde », 146 scientifiques dénoncent les prises de position de la fondation Jérôme Lejeune contre les recherches destructrice d'embryons humains et contre l’avortement et appellent à supprimer son statut de d’utilité publique. Réponse de la Fondation :

Capture d’écran 2017-03-30 à 18.46.12"La fondation Jérôme Lejeune a été créée pour poursuivre après la mort du généticien Jérôme Lejeune ses travaux scientifiques médicaux et éthiques. Elle assume cette mission à travers ses actions statutaires connues depuis sa création :

  • une consultation médicale pluridisciplinaire de l’Institut Jérôme Lejeune qui compte aujourd’hui 8 500 patients déficients intellectuels (500 nouveaux patients/an).
  • la recherche sur les retards mentaux d’origine génétique dans une perspective thérapeutique grâce au financement ininterrompu d’équipes de l’INSERM, du CNRS ou d’autres laboratoires publics ou privés, français ou étrangers. Les premiers essais cliniques sont en cours.
  • la défense de la vie et de la dignité de l’être humain dans un contexte d’eugénisme où le marché est en connivence avec des progrès technoscientifiques visant à améliorer la procréation sélective.

Cette 3ème mission conduit la fondation à soumettre au juge administratif la question de la légalité de certaines décisions de l’Agence de la biomédecine (ABM) autorisant des travaux de recherche sur l’embryon. Sur plus de 200 décisions de l’ABM concernant l’embryon depuis 2004, la fondation a contesté la légalité de 39 d’entre elles. Le Conseil d’Etat a reconnu l’intérêt à agir de la fondation dans ce domaine.

Les pétitionnaires

La pétition est lancée par des personnalités qui contestent le refus de la fondation Jérôme Lejeune de

Lire la suite de l'article

Pétition contre le “Made for sharing” aux JO de Paris

EnydtSInAqPghJK-800x450-noPadL'Union Nationale des Ecrivains de France lance une pétition à l'adresse de l'Académie française pour exiger le retrait du « Tout anglais » aux JO-Paris 2024 et des réformes destructrices du français à l’école.

La Ville de Paris a fait le choix de l’anglais pour son slogan officiel des Jeux olympiques-Paris 2024. Ceci, alors que Pierre de Coubertin avait fait du français la langue olympique officielle.

Lire la suite de l'article

affiche-sexe-entre-hommes

Pétition sur le retrait des affiches “le sexe entre hommes”

Plus de 10 000 personnes ont déjà signé cette pétition contre la propagande LGBT financée avec nos impôts.

affiche-sexe-entre-hommesGilles Clavreul, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme a annoncé avoir adressé un signalement au procureur de la République après la dégradation volontaire d’une affiche LGBTiste.

Laurence Rossignol et Marisol Touraine se sont émues de l’opposition à ces affiches.

A droite, seul Jean-Frédéric Poisson a réagi. A croire que tous les autres cautionnent cet appel public à la débauche voire à la prostitution.

Lire la suite de l'article