Archives par étiquette : Persécution

Proche-Orient : La persécution des chrétiens ne date pas de l’Etat islamique mais de 1400 ans

Si les chrétiens du Moyen-Orient veulent un dialogue « honnête » avec leurs partenaires musulmans, les musulmans devront reconnaître que la persécution des chrétiens dans la région n’a pas commencé avec l’arrivée de l’État Islamique, a déclaré, à Washington, Mgr Bashar Warda, archevêque d’Erbil en Irak. Christianophobie Hebdo a retranscrit son discours :

Unknown-5"Nous avons fait l’ex­périence [de cette persécution], pas seulement au cours des quatre der­nières années, mais depuis 1400 ans », a déclaré l’archevêque War­da lors d’un discours prononcé le 15 février à la Georgetown University de Washington [D.C.], et parrainé par le Religious Freedom Research Project du Center for Religion, Peace & World Affairs de l’Université de Berkeley.

Les chrétiens sont aussi en partie à blâmer dans ce dialogue, selon l’archevêque Warda. « Nous n’avons pas lutté contre ces périodes récurrentes de ter­rorisme qui ont infligé une cruel­le souffrance à nos ancêtres », a­-t-dit. […]

Il a déclaré que la réponse typique musulmane aux atrocités de l’État Islamique – consi­dérées comme un génocide par le département d’État [des États­ Unis] – s’en tient à la ligne que « l’EIIL [État Islamique en Irak et au Levant] ne représente pas l’islam », et elle ne va que rare­ment plus loin, sans admettre en aucune manière les mauvais traitements du passé ni exprimer le moindre remords sur eux.

« Dans l’après EIIL, et bien que l’EIIL ait bouleversé les con­ sciences dans le monde et boule­versé la conscience de la ma­jorité des musulmans dans le monde

Lire la suite de l'article

Film sur La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde

DelpardLe film de Raphaël Delpard est à commander ici.

215 millions de femmes, d’hommes et d’enfants, dans cinquante pays sont persécutés en raison de leur foi. Imaginez si, sur les 508 millions d’habitants en Europe, les Français, les Italiens, les Allemands et les Belges étaient chaque jour en bute aux pires maltraitances : bastonnade, lapidation, tortures en tous genres, viols, emprisonnement, discrimination, assassinat. Sur simple dénonciation, pouvant à tout moment être accusé de blasphème. Et cela, dans le silence assourdissant des Etats, et des commissions des droits de l’homme de l’O.N.U et de l’Union européenne.

Lire la suite de l'article

Le film sur la persécution des chrétiens bientôt diffusé en province

Romancier et cinéaste français, Raphaël Delpard a réalisé un documentaire intitulé « La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde », un film qui se situe dans la suite de son étude La Persécution des chré­tiens aujourd’hui dans le monde, publiée en 2009 chez Michel Lafon. Il répond à Christianophobie Hebdo :

Capture d’écran 2017-11-28 à 20.05.57"Déjà une vingtaine de projections pour votre documentaire. Quel bilan chiffré pouvez-vous en tirer ?

Le film en deuxième semaine a enregistré une chute de fréquen­tation. Il a perdu 278 spectateurs sur la première puisque celle­-ci avait eu 663 spectateurs. Quelles sont les raisons de la chute? Dif­ficile de répondre clairement. Probablement la difficulté qu’ont connue les spectateurs à acheter un billet s’ils sont arrivés au ci­néma, disons à la dernière minu­te: la salle ne comptant que 54 fauteuils, elle affichait quasiment complet à chaque séance. Si la chute se poursuit cette semaine, le programmateur décrochera des séances, cela fait partie de l’accord que j’ai signé avec le Lucernaire.

Avez-vous été satisfait de la couverture médiatique de ces projections ?

Hormis Valeurs Actuelles, la grande presse n’a pas parlé du film. Main­tenant, par rapport à cette ab­sence, il faut que je fasse preuve d’honnêteté. D’habitude quand on sort un film, on fait des projec­tions de presse, lesquelles coûtent très cher, et l’on invite les journalistes. Ensuite, on attend fébrile­ment que sortent les critiques. J’ai préféré jouer la communication directe, c’est-à­-dire, que j’ai communiqué dans les magazines chré­tiens en encartant des prospectus : 70 000 en tout

Lire la suite de l'article

A force de renier ses racines chrétiennes, l’UE porte une responsabilité dans la persécution de 215 millions de Chrétiens

Intervention de Christelle Lechevalier, Député français (FN) au Parlement Européen

Lire la suite de l'article

L’affaire de Ploërmel nous oblige à réformer la loi de persécution de 1905

D'Yves Daoudal :

"Ceux qui ont lancé le hashtag #MontreTaCroix voulaient bien faire, sans aucun doute. Mais ils contribuent à obscurcir le problème au lieu de le montrer au grand jour.

Cette profusion de photos de croix dans des lieux publics laisse entendre que le Conseil d’Etat a jugé de façon arbitraire et partiale contre le monument de Ploërmel.

Or, tout au contraire, le Conseil d’Etat a simplement appliqué la loi, et il ne pouvait pas faire autrement. La loi de 1905 interdit explicitement l’érection de tout symbole religieux, à l’avenir, dans l’espace public. Eriger une croix sur une place de Ploërmel est donc interdit. Depuis 1905.

C’est donc la loi de persécution de 1905 qu’il faut combattre, et non le Conseil d’Etat.

C’est ce que j’avais déjà souligné, sans être entendu, même de mes amis, dans l’affaire de l’interdiction des crèches de Noël. Finalement, le Conseil d’Etat a tranché que, si ce n’était pas un symbole religieux mais une tradition culturelle, on pouvait installer une crèche de Noël dans l’espace public. Désormais, se féliciter d’un jugement qui justifie l’installation de telle crèche de Noël, c’est se féliciter que la crèche de Noël n’ait rien à voir avec la religion…

C’est surtout oublier que la loi de persécution reste intacte. Et chaque fois qu’on critique un jugement du Conseil d’Etat au lieu de souligner qu’il ne fait qu’appliquer la loi en la matière, on conforte la loi de persécution puisqu’on ne la combat pas, puisqu’on fait semblant de l’ignorer.

Lire la suite de l'article

«La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde» le 15 novembre

Le film La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde sort au cinéma le Lucernaire à partir du 15 novembre.

53, rue Notre Dame des Champs 75006 Paris

Séances mercredi et jeudi à 20 h 30.

Vendredi, samedi et dimanche : 14 h 30 – 16 h 30 – 18 h 30 – 20 h 30

Lire la suite de l'article

La persécution des chrétiens dans le monde d’aujourd’hui

Du prêtre canadien Jacques Tremblay :

''Les persécutions religieuses sont des mauvais traitements infligés à des personnes, ou à des groupes, en raison de leurs croyances. Saviez-vous qu’il existe, encore aujourd’hui, des chrétiens qui sont persécutés à cause de leur foi ?

Chaque année, l’association d’origine protestante Portes Ouvertes publie un rapport détaillé concernant la persécution des chrétiens dans le monde. Chiffres à l’appui, on estime à 215 millions le nombre de chrétiens gravement persécutés dans 50 pays. Ces données montrent que le christianisme est la religion dont les membres souffrent le plus de persécutions à travers le monde.

Ces faits correspondent aux données publiées par l’association catholique Aide à l’Église en détresse qui démontre, dans le rapport intitulé « Persécutés et oubliés ? », comment la persécution des chrétiens est un phénomène qui est en train de s’aggraver: des églises sont incendiées, des chrétiens sont pressés de se convertir, des violences collectives sont exercées contre les foyers chrétiens, des enlèvements et viols de jeunes filles chrétiennes sont commis, etc.

Ces persécutions ne cessent de croître partout dans le monde, en particulier au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud-Est. D’autres rapports abondent dans le même sens: ceux du département d’État américain qui, chaque année, recense les atteintes à la liberté de religion, ceux d’Amnesty International, et ceux du Conseil œcuménique des Églises (à majorité protestantes); tous concluent à la dégradation de la situation des chrétiens (catholiques, protestants, orthodoxes) dans le monde.

Des données à considérer

Lire la suite de l'article

Projections du film sur la persécution des chrétiens dans le monde

CaptureRaphaël Delpard, romancier et cinéaste français, vient de réaliser un film documentaire sur La persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde, cette éradication sournoise et violente qui touche 210 millions de femmes, d’hommes et d’enfants dans 50 pays…

Enrichis de nombreux témoignages de rescapés, ce film de 90 minutes doit être vu et connu de tous. En attendant la vidéo de ce film, qui devrait être commercialisée en janvier prochain, vous pourrez le découvrir à Paris mais dans une seule salle, celle du Lucernaire (53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris).

Séances à 20 h 30 : mercredis 15 et 22 octobre, jeudis 16 et 23 novembre.

Séances à 14 h 30, 16 h 30, 18 h 30 et 20 h 30 : vendredis 17 et 24 novembre, dimanches 19 et 26 novembre.

Ne ratez pas ces rares occasions et informez votre carnet d’adresses.

Ci-dessous, la bande annonce du film :

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen évoque la persécution des chrétiens

Aujourd'hui à Perpignan :

Lire la suite de l'article

« La vague islamiste de persécution des chrétiens ne s’arrêtera pas à l’Orient ! »

Dans son livre Le Martyre des chrétiens d’Orient, Frédéric Pons explique que leur persécution a commencé bien avant que l’Occident n’ouvre les yeux. Les témoins qu’il a rencontrés en Irak et en Syrie nous mettent vivement en garde contre la guerre que les islamistes ont lancée contre l’Europe, utilisant à leur profit l’effondrement des valeurs et les lois de notre démocratie. 


Frédéric Pons : "La vague islamiste de… par bvoltaire

Lire la suite de l'article

Mgr Athanasius Schneider : La vie chrétienne et la persécution

Homélie de SE Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire d’Astana (Kazakhstan) à la XXVe Fête du livre de Renaissance Catholique le 4 décembre :

Arton567-e4062"Chers frères et sœurs en Christ ! Notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ avait proclamé solennellement avant sa mort rédemptrice sur la Croix, en présence des autorités incrédules de ce monde : “ Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix” (Jn 18, 37). La contradiction la plus manifeste avec l’esprit et la vie de Jésus Christ serait la crainte de confesser la vérité ou même d’accepter le moindre compromis dans le domaine de la vérité.

Nous nous appelons chrétiens d’après le nom du Christ, Notre Sauveur, mais aussi d’après l’huile sacrée et parfumée, appelée saint chrême, chrisma en latin, avec laquelle nous avons été oints lors du sacrement de la confirmation. Dans ce sacrement l’huile signifie l’abondance de la grâce qui se répand dans l’âme du chrétien pour le confirmer dans la foi ; et le baume, qui est odorant et préserve de la corruption, signifie que le chrétien, fortifié par cette grâce, est capable de répandre la bonne odeur des vertus chrétiennes et de se préserver de la corruption des vices. L’onction est faite sur le front, où apparaissent les signes de la crainte et de la honte, afin que le confirmé comprenne qu’il ne doit pas rougir du nom et de la profession de chrétien, ni avoir peur des ennemis de la foi.

Lire la suite de l'article