Archives par étiquette : Paul

Humanae Vitae : Paul VI a prédit des désordres que nous voyons aujourd’hui

L'abbaye de Kergonan organise une session à l'occasion des 50 ans de Humanae vitae. A cette occasion, le frère Francesco est interrogé dans Famille chrétienne :

6a00d83451619c69e20224e03c8760200dPourquoi cette encyclique a-t-elle été aussi mal comprise par les catholiques à l'époque ?

Certains, il s’agit de le rappeler, ont reçu cette encyclique avec gratitude et l’ont transmise à leurs enfants comme un trésor. Beaucoup en effet, laïcs ou clercs, ont été désarçonnés. Dans les difficultés inhérentes à la vie de famille et propre à la modernité, ils ont pensé trouver dans les moyens de contraception une solution confortable, pour une aspiration au plaisir. Depuis le péché originel, on court après une harmonie perdue. Le rappel de la vérité interne de l’acte conjugal et de son lien avec la transmission de la vie a semblé rude. Paul VI exprimait par la non-dissociation entre union et procréation, la sollicitude de l’Église pour ses enfants. Il a prédit des désordres qu’aujourd’hui nous voyons. Avec 50 ans de recul, on peut dire que la contraception, généralisée, ne rend pas les couples plus solides, les familles plus soudées, l’accueil de l’enfant plus généreux et plus aimant, le rapport à la Création plus respectueux… au contraire ! On confond désir et amour, on attrape à la place de recevoir, on perd le sens de la féminité comme de la masculinité.

50 ans après sa publication, la présence du cardinal Sarah à Kergonan est-elle le signe que les nouvelles générations sont plus réceptives à cette sainteté qui passe

Lire la suite de l'article

La genèse de la rédaction d’Humanae Vitae montre que Paul VI n’a pas été dubitatif

Le travail en cours pour démolir « Humanae vitae » – l’encyclique de Paul VI de 1968 qui a dit non à la contraception vient de buter ces derniers jours sur un livre qui reconstruit la genèse de ce texte, grâce à l’accès, pour la première fois, aux documents secrets qui la concernent, autorisé par le Pape François en personne :

Maringo-207x300"Par exemple, il est vrai que Paul VI a fait réécrire par les futurs cardinaux Jacques-Paul Martin et Paul Poupard, qui étaient à l’époque fonctionnaires de la Secrétairerie d’État, la première mouture de l’encyclique qui avait été rédigée par le théologien de la maison pontificale de l’époque et lui aussi cardinal Mario Luigi Ciappi. Mais le contenu doctrinal des deux versions est le même, même s’il est formulé différemment. Et même la seconde version n’avait pas satisfait Paul VI, tant et si bien qu’il l’a retravaillée pour enlever ce qui lui semblait être des ambiguïtés, avec des réécritures de sa propre main ou de celle de son théologien de confiance, le milanais Carlo Colombo.

Les fait eux-mêmes démentent donc l’hypothèse selon laquelle Paul VI aurait négligé, dans la préparation de l’encyclique, les exigences de la synodalité et de la collégialité, aujourd’hui tant exaltées – paradoxalement – alors que nous connaissons l’un des pontificats les plus monocratiques de toute l’histoire.

En 1967, l’année précédant sa publication, Paul VI avait demandé aux près de deux cent Pères synodaux rassemblés à Rome pour la première assemblée ordinaire du synode des évêques

Lire la suite de l'article

Le Credo de Paul VI fut suivi par l’encyclique Humanae Vitae sur le mariage

Voici un extrait de l'homélie de Dom Courau, père abbé de Triors, prononcée vendredi dernier :

Unknown-13"La Confession de Pierre sur la route de Césarée fut le 1er Credo de l’Église. À chaque étape importante de sa vie, l’Église l’a réédité : les grands Conciles des premiers siècles s’en sont fait l’écho, à Nicée en juin 325, à Constantinople en 381, au Latran en 640. Ainsi dans le Credo de la messe, nous répétons l’affirmation de S. Pierre. Au lendemain du Concile de Trente, après les confusions liées au Grand Schisme et à la Réforme protestante, Pie IV fit à nouveau une profession de foi, en novembre 1564. Il y a juste 50 ans en juin 1968, le Bx Paul VI fit de même après le IInd Concile du Vatican ; il a voulu ce Credo qui porte son nom, face à un monde en profonde mutation, dans lequel tant de certitudes sont mises en contestation ou en discussion. Dans le préambule du Credo, il s’adresse aux fidèles emblématiques de mai 68, menacés de se laisser fasciner par la nouveauté, sans esprit critique, sous l’impulsion du modernisme échevelé qui croit préparer l’avenir en perdant de vue le cri de Pierre sur la route de Césarée. La Révélation de Dieu ne saurait jamais être tenue pour une mode transitoire. La profession de foi du Paul VI associait le Concile au XIXème centenaire du martyre des SS. Pierre et Paul, l’année 1968 étant proclamée année de la foi dans ce dessein.

Lire la suite de l'article

Paul, apôtre du Christ au cinéma

Analyse de Bruno de Seguins Pazzis pour les lecteurs du Salon beige.

IndexRome, an 67 après Jésus-Christ. Paul de Tarse est emprisonné à la prison Mamertime par Néron. Condamné à mort, il attend son exécution. Luc l’évangéliste entre en contact avec lui grâce à la tolérance de Mauritius, préfet de la prison. Luc recueille les derniers écrits de Paul qui se remémore sa vie avant sa conversion au Christianisme, lorsque sous le nom de Saul, il persécutait les Chrétiens. Les Chrétiens persécutés à Rome s’enfuient, tandis que d’autres sont jetés aux Lions dans l’arène. Luc guérit la fille de Mauritius, mais rien n’y fait, Paul sera exécuté. Avec : Jim Caviezel (Luc l’évangéliste), Olivier Martinez (Mauritius, le préfet de Tullianum), James Faulkner (Paul de Tarse), Joanne Whalley (Priscilla), John Lynch (Aquila), Noah Huntley (Publius), Antonia Campbell- Hughes (Irenica), Alexandra Vino (Octavia). Scénario : Andrew Hyatt. Directeur de la photographie : Geraldo Madrazo. Musique : Jan A. P. Kaczmarek.

Le péplum, et plus spécialement le péplum biblique connaît depuis quelques années un regain d’intérêt. Pour Paul, apôtre du Christ, c’est un producteur américain, T.J. Berden qui après avoir noté l’existence d’une demande d’un public a produit d’abord en 2015, Pleine de Grâce (Dans les derniers jours de sa vie, la Vierge Marie se retire dans un endroit calme. L’apôtre Pierre vient à elle pour obtenir des réponses, accablé qu'il est par la responsabilité de la diffusion de la vie de Jésus au milieu d'un contexte troublé dans lequel les hérésies abondent.

Lire la suite de l'article

Le Camp Saint Vincent de Paul ouvre à nouveau ses portes cet été

15134789_10211610645802752_6890277059525553441_nIl se déroulera du 5 au 15 août 2018, en Eure-et-Loir (28). Il accueille des garçons et des filles âgés de 7 à 12 ans (date de naissance comprise entre le 16/08/2005 et le 5/08/2011), pour un camp sous tente, comprenant des activités de plein air autour du thème de la Guerre des Gaules.

Depuis sa fondation il y a 3 ans, le Camp Saint Vincent de Paul a accueilli près d'une centaine d'enfants, venus de toute la France et de l’étranger. Dirigé et animé par les prêtres et séminaristes de l’Institut du Bon Pasteur, il propose aux enfants de passer de véritables vacances chrétiennes, dans une ambiance festive et familiale. Des temps de prière et d’instruction ainsi que la messe quotidienne sont prévus tout au long du séjour, dans un réel souci de formation et de progression spirituelle de vos enfants.

Si vous êtes intéressé, merci de me contacter par courriel (campsaintvincentdepaul@gmail.com) ou au 07.80.58.75.27. 

Lire la suite de l'article

Jean Paul Gourévitch : En Méditerranée, moderniser l’Islam et non islamiser la modernité

Docteur en sciences de l’information et de la communication, Jean Paul Gourévitch vient de publier : "La Méditerranée, conquête, puissance et déclin". Depuis 3 000 ans, la Méditerranée a fasciné les conquérants et ceux qui rêvaient de faire de ce lac intérieur un espace de prospérité ou le territoire d’une seule idéologie, d’un seul empire. Jean Paul Gourévitch nous emmène d’Ulysse au projet d’Union pour la Méditerranée, de la terre des trois religions du livre à l’hégémonie islamiste dans cette partie centrale du monde. Pour l’auteur, 1 500 ans après la prise d’Alexandrie, l’Islam est toujours conquérant. Et le choix crucial se résume en une équation : Moderniser l’islam ou islamiser la modernité. Les partisans du second terme sont nombreux mais Gourévitch l’affirme :"Le vent de l’Histoire souffle en faveur des premiers".

Lire la suite de l'article

Les inscriptions au cours Saint Jean Paul II près de Saumur sont ouvertes

Le cours Saint Jean-Paul II se développe offrant désormais tous les niveaux du primaire au collège. Les inscriptions sont ouvertes !

Toute information utile est disponible sur le site au lien suivant.

Lire la suite de l'article

Tre Fontane : la bière trappiste… de saint Paul ?

Saint Paul était-il amateur de bière ? Le mystère reste entier, mais toujours est-il qu’une bière trappiste a été créée indirectement grâce à saint Paul : la Tre Fontane ! On vous en dit un peu plus sur cette nouvelle bière trappiste (et unique trappiste italienne !) qui sera à découvrir dans la Divine Box de bières trappistes d'avril !

9

L’abbaye de Tre Fontane, située au cœur de Rome
/ Crédits photos : @lontanadalmondo (Instagram)

Une abbaye née… grâce à saint Paul ! 

Pourquoi l’abbaye s’appelle-t-elle Tre Fontane ? En réalité l’origine de l’abbaye remonte à saint Paul lui-même et à sa mort, c’est-à-dire en l’an 67 ! On raconte en effet que lorsqu’il fut décapité, sa tête rebondit trois fois sur le sol, faisant jaillir à chaque fois une source miraculeuse… trois fontaines, tre fontane, vous l’avez ? Le site est ensuite rapidement devenu un lieu de pèlerinage, et trois petites églises y furent érigées, qui furent succédées au VIIème siècle par un monastère habité par des moines grecs ! Les siècles suivants furent malheureusement difficiles pour l’abbaye, qui dût endurer un incendie, plusieurs épidémies de paludisme et les armées de Napoléon ! Ce ne sera qu’en 1867, soit exactement 1800 ans après la décapitation de saint Paul, que des moines normands de la Grande Trappe s’y installeront sur ordre du pape Pie IX, et pour de bon ! On peut encore aujourd’hui admirer, dans l’une des trois églises d’origine qui ont été restaurées, la colonne sur laquelle saint Paul fut décapité !

8

La colonne où saint Paul fut décapité, dans une des églises de l’abbaye

Lire la suite de l'article

Une film sur Saint Paul signe le retour de Jim Caviezel au cinéma

Paul, apôtre du Christ raconte les derniers instants de Paul (joué par James Faulkner), accompagné par Luc (joué par Jim Caviezel dont c’est le grand retour au cinéma après La Passion du Christ de Mel Gibson en 2004), en pleine persécution contre les premiers chrétiens à Rome sous Néron. Le film sortira le 2 mai en France.

12a075a1-4861-4033-9c5c-ff5d202ee03f

Lire la suite de l'article

Humanae vitae : l’hommage de saint Padre Pio à Paul VI

Le 25 juillet 1968, le Pape Paul VI publiai"HumanaeVitae", Lettre Encyclique sur l'amour humain et la régulation naturelle des naissances. Le Pape Paul VI se retrouva alors isolé, abandonné, comme Jésus. Cette épreuve, Padre Pio l'a ressentie profondément. A tel point qu'il a tenu à écrire au Pape une lettre, dont voici un extrait concernant Humanae Vitae :

Padre-Pio-et-Paul-VI«Je sais que votre coeur souffre beaucoup ces jours-ci pour le destin de l'Église, pour la paix dans le monde, pour les si nombreux besoins des peuples, mais surtout à cause du manque d'obéissance de certains Catholiques à l'égard du haut enseignement que vous nous donnez, assisté par l'Esprit-Saint et au nom de Dieu. Je vous offre ma prière, et ma souffrance quotidienne… afin que le Seigneur vous réconforte par sa grâce, pour continuer à suivre le chemin droit et difficile, en défendant l'éternelle vérité…

Je vous remercie également des paroles claires et décisives que vous avez prononcées, particulièrement dans la dernière encyclique Humanæ vitæ, et je réaffirme ma foi, ainsi que mon obéissance inconditionnelle à vos directives éclairées.

Que le Seigneur veuille accorder le triomphe à la vérité, la paix à son Église, la tranquillité aux peuples de la terre, la santé et la prospérité à votre Sainteté, afin que, lorsque ces bourrasques passagères se seront dissipées, le Règne de Dieu triomphe" dans tous les cœurs."

Cette lettre est datée du 12 septembre 1968. Padre Pio mourut le 23 septembre.

Lire la suite de l'article

Le Pape Paul VI sera canonisé cette année

Telles sont les paroles du Pape François au terme de la rencontre avec les prêtres de son diocèse, jeudi 15 février dernier.

Paul VI est le pape de l'encyclique prophétique Humanae Vitae, parue en 1968, sur le mariage et la régulation naturelle des naissances. En voici un extrait :

Unknown-3211. Ces actes, par lesquels les époux s'unissent dans une chaste intimité, et par le moyen desquels se transmet la vie humaine, sont, comme l'a rappelé le Concile, " honnêtes et dignes", et ils ne cessent pas d'être légitimes si, pour des causes indépendantes de la volonté des conjoints, on prévoit qu'ils seront inféconds: ils restent en effet ordonnés à exprimer et à consolider leur union. De fait, comme l'expérience l'atteste, chaque rencontre conjugale n'engendre pas une nouvelle vie. Dieu a sagement fixé des lois et des rythmes naturels de fécondité qui espacent déjà par eux-mêmes la succession des naissances. Mais l'Eglise, rappelant les hommes à l'observation de la loi naturelle, interprétée par sa constante doctrine, enseigne que tout acte matrimonial doit rester ouvert à la transmission de la vie. 

Deux aspects indissociables: union et procréation

12. Cette doctrine, plusieurs fois exposée par le Magistère, est fondée sur le lien indissoluble, que Dieu a voulu et que l'homme ne peut rompre de son initiative, entre les deux significations de l'acte conjugal: union et procréation. En effet, par sa structure intime, l'acte conjugal, en même temps qu'il unit profondément les époux, les rend aptes à la génération de nouvelles vies, selon

Lire la suite de l'article

Pour bien comprendre le contexte et les enjeux du Credo de Paul VI

Communiqué du Père Bernard de la Famille Missionnaire Notre-Dame :

2018_forum_Sens_CredoPeupleDieu_imageLes samedi 17 et dimanche 18 février prochains, la Famille Missionnaire de Notre Dame organise un forum sur le thème : « Les enjeux du Credo du Peuple de Dieu ».

Ce texte donné par Paul VI il y a 50 ans, en 1968, rappelait dans un contexte tourmenté les vérités fondamentales de la foi, et les dogmes développés dans la Tradition de l’Église.

Aujourd’hui plusieurs de ces vérités de foi demeurent contestées par certains à l’intérieur même de notre Église. Au cours de ce forum, nous étudierons l’origine et le contexte de cette profession de foi du Bienheureux Paul VI, son contenu, ainsi que sa réception difficile par d’importantes parties de l’Église jusqu’à nos jours.

Cette démarche est importante pour nous recentrer dans la fidélité sur le contenu de la foi, afin de pouvoir annoncer l’Évangile aujourd’hui dans son intégrité.

(Voir le programme ici)

Lire la suite de l'article