Archives par étiquette : passée

Comité d’éthique : une opposition massive passée sous silence

Les AFC jugent que le rapport du CCNE omet de parler d'opposition massive en évoquant simplement un manque de consensus :

Capture d’écran 2018-06-06 à 17.41.25"Le Comité Consultatif National d'Éthique (CCNE) a rendu hier son rapport de synthèse de la phase de consultation citoyenne des États généraux de la bioéthique. Sur le site internet des États généraux comme lors des réunions publiques, les adhérents des AFC se sont pleinement investis depuis 7 mois pour donner des avis convaincus, cohérents et documentés. Les AFC se sont attachées à soigner la qualité de leurs interventions pour conjuguer sérieux, rationalité et respect d'éventuels avis différents : les AFC sont convaincues qu'il est possible d'être militant et citoyen ! Les AFC sont satisfaites que le rapport recense de manière exhaustive les différents arguments avancés.

Les AFC regrettent cependant vivement que l'analyse quantitative ait été esquivée, alors même que les avis reccueillis expriment clairement une opposition massive – des « points de tension » selon le Comité d'Éthique – aux évolutions sur les thèmes issus de demandes sociétales : la procréation et la fin de vie.

Les AFC invitent le Gouvernement et les parlementaires à la plus grande prudence sur ces sujets propres à diviser une nouvelle fois le pays, à l'heure où toutes les énergies doivent être mobilisées vers la création de lien et le renforcement du sentiment d'appartenance à notre nation. Les AFC se montreront très attentives à l'avis du Comité d'Éthique en septembre et poursuivront avec détermination leurs actions. En matière de formation d'une part, pour permettre au plus grand nombre

Lire la suite de l'article

L’agression de Robert Ménard, passée sous silence

Les médias militants avaient été plus larmoyants avec NKM l'an dernier :

DckXg59XUAUyeMW

Ne pas évoquer l'agression contre le maire de Béziers, c'est finalement inciter la gauche fasciste à commettre des violences contre les patriotes…

A Angers, les tenanciers du bar associatif l'Alvarium ont été agressés par une vingtaine de personnes. L'un d'eux est à l'hôpital. Auparavant, le Courrier de l'Ouest avait fait un reportage sur cet établissement :

DcbiHGGX0AEV-88

Lire la suite de l'article

Cytotec: «Je suis passée à deux doigts de la mort». Le bébé, lui, y est passé

Témoignage :

« Ça a été l’expérience la plus traumatisante de ma vie. L’avortement en lui-même s’est bien passé mais son déroulement a été un cauchemar : j’ai eu des vomissements et j’ai cru que j’allais mourir tant la douleur était insoutenable. Je suppliais les infirmières de me donner quelque chose et je n’avais le droit qu’au Doliprane. Si j’avais pu choisir le curetage, croyez-moi, avec le recul, je n’aurais pas hésité une seule seconde… »

L'avortement s'est bien passé ? Un cauchemar…

Lire la suite de l'article

Nevers est passée de 27 à 3 églises : la révolution dite française parachève son oeuvre

A la recherche des racines chrétiennes de cette ville de province au passé religieux si riche :

"Des vingt-sept églises et communautés religieuses que comptait Auxerre au 18e siècle, il n'en reste plus que trois en fonction. La plupart de ces édifices religieux ont été détruits.  De nombreuses églises et chapelles, souvent vieilles de plusieurs siècles, ont disparu au 18e siècle. Auxerre, riche en monuments religieux à l'époque, n'a pas fait exception. 

« Après la Révolution, au moins 80% des bâtiments religieux ont été détruits ou vendus. Avant, Auxerre comptait vingt-sept édifices religieux, hors chapelles. Aujourd’hui la cathédrale Saint-Étienne, Saint-Pierre et Saint-Eusèbe sont les seules encore en fonction. Et les églises modernes de la périphérie, construites dans les années 1950.  »

PATRICE WAHLEN (Historien)"

Lire la suite de l'article

“La jeune bourgeoisie de droite est passée en bloc au macronisme”

Analyse de Patrice de Plunkett que l'on pourrait rapprocher de celle, un peu plus abrupte, d'Henri Guaino :

"L'abstentionnisme est majoritaire mais « le pays est à droite » (disent les politologues), et le raz-de-marée s'est produit. Il ébranle jusqu'à des bastions LR comme les Hauts-de-Seine, Paris-XVIe, Chantilly etc. Comme on l'avait dit après le second tour de la présidentielle, la jeune bourgeoisie de droite – bénie par la vieille – est passée en bloc au macronisme.

Le macronisme a phagocyté aussi d'autres milieux (…) Mais rien d'étonnant à ce qu'il avale la bourgeoisie de droite : la politique économique et sociale annoncée par M. Macron sera, en moins balourd mais en plus radical, celle que prônait M. Fillon ; pour s'en rendre compte il n'y a qu'à voir l'embarras des candidats LR.

La droite survivante entrera dans un enfer : rester entre gens qui ne se supportent plus. Quoi de commun entre les amis de M. Solère, libéraux macrophiles, et ceux de M. Wauquiez, libéraux trumpisants ?  Mais LR est abandonné par des électeurs macronisés ; ses élus rescapés seront condamnés à cohabiter en groupe parlementaire. Du moins dans un premier temps… Ensuite on verra. Les LR macrophiles rêvent à un effritement de l'énorme majorité REM, qui leur permettrait de se proposer comme supplétifs à M. Macron. Les LR trumpisants rêvent de créer un Tea Party gaulois avec la moitié marionniste du FN.

A suivre !  Pour l'instant, on se permet de sourire devant les

Lire la suite de l'article

L’élection présidentielle est passée, la mosquée peut réouvrir

Capture d’écran 2017-05-12 à 14.23.51La mosquée de Montfermeil, fermée depuis avril dernier, a reçu un avis favorable de réouverture.

Elle avait été fermée par une décision de justice en avril, achevant un marathon judiciaire de cinq ans. Depuis 2012, l'association cultuelle des musulmans de Montfermeil est en conflit avec Xavier Lemoine (LR), vice-président du Parti chrétien-démocrate. Pour le maire, il y a «des problèmes de sécurité» avec cet ancien pavillon renconverti en mosquée qui reçoit jusqu'à 1000 fidèles.

L’association cultuelle qui gère le lieu a fait valoir aux autorités de nouveaux travaux de mise en conformité… Surtout, les musulmans allaient prier devant la préfecture, dans la rue.

Néanmoins, cette décision de la préfecture n’est pas pour autant le feu vert définitif à la réouverture. Il faut désormais attendre un examen par un bureau de contrôle puis l’avis d’une commission communale de sécurité qui devra vérifier le respect des prescriptions et enfin une validation par arrêté municipal.

Lire la suite de l'article

L’Arabie saoudite est passée au calendrier grégorien

HL'Arabie saoudite a imposé le calendrier grégorien en lieu et place de celui de l'Hégire dans la fonction publique afin de réaliser des économies ! Les fonctionnaires travailleront désormais 11 jours de plus, sans modification de salaire.

Le royaume wahhabite a ainsi officiellement renoncé pour le secteur public au calendrier de l'Hégire, aussi appelé calendrier islamique, qui rythmait le quotidien des Saoudiens depuis la fondation du pays en 1932. Le calendrier hégirien est divisé en 12 mois de 29 ou 30 jours et compte onze jours de moins que son équivalent occidental…

L'Arabie saoudite était le seul pays a utiliser ce calendrier – selon lequel l'année 1438 a débuté ce lundi 3 octobre.

La christianisation est en marche…

Lire la suite de l'article

La probabilité de recourir à nouveau à l’avortement est passée de 18% en 1990 à 41% en 2011

Une étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined) nous apprend que :

"la probabilité de recourir à nouveau à l’IVG est en constante augmentation depuis 20 ans. Elle atteint ainsi 41 % en 2011, contre 28 % en 2002 et 18 % en 1990. En 2002, la probabilité de recourir à une IVG ne variait pas selon les antécédents d’IVG, alors qu’en 2011 la probabilité d’une IVG répétée est plus forte que celle d’une première IVG"

L'avortement est devenu un moyen de contraception… Pour que la culture de vie l'emporte un jour, il faut manifester le 25 janvier prochain à l'occasion de la Marche pour la Vie!

Lancement-site

Commentaires (3)

Il y a longtemps que les professionnels de la santé savent qu'il n'y a que le premier pas qui coûte.
Il n'est pas rare de constater, qu'une femme qui a avorté une fois devient facilement une sérial-avorteuse.
Ce n'est heureusement pas toujours le cas et parfois le remord d'un premier meurtre empêche de recommencer.

Rédigé par : Levi | 6 déc 2014 14:59:57
____________________________________

La suite de l'article donne tort à la conclusion du post :

En effet,"la part des premières IVG poursuit sa diminution, tout comme la part des femmes ayant recours à l’IVG au cours de leur vie." (Ce double mouvement expliquant la stabilité du nombre total d’IVG)

En revanche, le "recours à l’IVG est le plus fréquent entre 18 et 25 ans et diminue ensuite".

Cela n'a rien de bien étonnant car les jeunes filles entendent, durant cette période,

Lire la suite de l'article

Après être passée pour morte, Angèle Lieby témoigne

Juillet 2009. Angèle Lieby est hospitalisée au service des urgences du nouvel hôpital civil de Strasbourg pour une forte migraine. Quelques heures plus tard, elle devient comme une tétraplégique, incapable de bouger, ni même de respirer. Mais son cœur bat toujours. On l’intube. Angèle Lieby est en fait victime du syndrome de Bickerstaff qui paralyse le système nerveux ; quatre jours après son hospitalisation, tout le monde la croit « morte ». Le médecin chef de service veut la « débrancher ». Son mari, sa famille se battent pour la garder en vie. Les faits leur donneront raison. Plusieurs mois plus tard, son état s’améliore et Angèle retrouve peu à peu l’usage de ses membres. Elle rouvre les yeux. Elle a raconté son « expérience » dans un livre, « pour toutes ces personnes incapables de parler, c’est le cas des personnes âgées notamment… » explique-t-elle. Son livre Une larme m’a sauvée s’est déjà vendu à plus de 200.000 exemplaires et a été traduit dans une quinzaine de langues. Armel Joubert des Ouches est allé à sa rencontre pour reinformation.tv

Lire la suite de l'article

“Certes, la loi est passée mais nous serons là jusqu’à son abrogation”

Près de 170 lecteurs du Monde.fr ont répondu à l'appel à témoignages lancé mercredi 23 avril à destination des personnes qui avaient manifesté contre la loi Taubira. Le Monde en publie une sélection. Extraits :

«Dernièrement, je me suis présenté sur une liste électorale pour les élections municipales du mois de mars en signant la charte de La Manif pour tous à destination des futurs nouveaux élus potentiels. Dès le mois de septembre, je compte rejoindre le réseau Vigi Gender qui surveille les dérives de l'éducation nationale en matière d'inculcation forcée de la théorie du genre chez nos enfants (ma fille entre en effet en maternelle à la rentrée prochaine). Non homophobe mais défendant la famille telle qu'elle est et doit être, je continuerai à demander l'abrogation de la loi Taubira mais aussi à combattre la théorie du genre et le dangereux lobby LGBT. »

« J'ai participé à la Manif pour tous. J'ai arrêté de défiler après le vote de la loi, et j'espère qu'un changement de majorité abrogera ce que j'estime être une absurdité, mais je ne me fais pas d'illusions sur les promesses des uns et des autres. Nous avons été déçus de voir des politiciens haranguer la foule, pour ensuite déclarer, la promulgation venue, qu'ils n'avaient jamais rien eu contre cette loi. […]

Depuis La Manif pour tous, je me suis engagé en politique, et avec des amis cathos de mon école, nous nous retrouvons beaucoup plus, notamment pour parler politique, et nous formons un groupe plus soudé, notamment à cause de la violence dont ont été capables certains « pro » (…). Je pense que

Lire la suite de l'article