Archives par étiquette : Parti

Les primaires aux Etats-Unis confirment que Donald Trump a pris le contrôle du Parti républicain

Dfi9mY0WAAAhmVOSelon Jean-Eric Branaa, les résultats des primaires aux prochaines élections de mi-mandat confirment que Donald Trump a pris le contrôle de son parti, qui est devenu très conservateur.

Les Américains votaient dans le Maine, le Nevada, le Nord Dakota, la Caroline du Sud et la Virginie.

Les Républicains qui critiquent Trump au sein de son parti sont virés par les électeurs : ainsi, dans le 1er district de Caroline du Sud, Mark Sandford n'a pas pu conserver son siège, bien qu'étant le sortant, un siège pourtant jugé "solide". Même chose pour Robert Ptitenger le mois dernier en Caroline du Nord ou Martha Roby la semaine dernière en Alabama. En Virginie, c'est un très proche de Donald Trump qui l'emporte: Corey Stewart, qui n'hésite pas à défendre le drapeau confédéré,

Lire la suite de l'article

Le parti Islam qui prône la Charia se présente dans 14 communes bruxelloises

Petit à petit, l'islam avance ses pions :

Prospectus-parti-Islam"Le parti Islam (Intégrité, Solidarité, Liberté, Authenticité, Moralité), qui avait créé la surprise en 2012 en obtenant deux conseillers communaux à Bruxelles, se présentera dans 14 des 19 communes de la capitale en octobre 2018. À désormais six mois des élections communales, le parti Islam a dévoilé quelques pans de son programme aux journaux du groupe Mediahuis. Outre l’établissement d’un État islamique en Belgique ainsi que l’instauration de la charia, la formation politique islamiste propose également de séparer les hommes et les femmes dans les transports publics."

Lire la suite de l'article

Allemagne : l’AFD devient le principal parti d’opposition

UnknownAprès cinq mois sans majorité au Bundestag, l'Allemagne s'oriente vers une coalition CDU-SPD. Les membres du parti social-démocrate allemand (SPD) ont approuvé à 66,02% une nouvelle coalition avec le bloc CDU-CSU d'Angela Merkel, levant le dernier obstacle à la formation d'un gouvernement. Dans la foulée, Angela Merkel, qui va pouvoir entamer son 4e mandat, a déclaré qu'elle était impatiente de «travailler de nouveau avec [les socio-démocrates] pour le bien du pays».

Au sein du SPD, ce vote sonne comme un désaveu pour ceux qui préféraient voir leur parti, qui a subi une débâcle historique en septembre avec 20,5 %, se reconstruire dans une opposition plus franche. Sa stratégie s'est heurtée à la démission de Martin Schulz, le patron affaibli du SPD, et à l'habileté d'Angela Merkel qui a promis aux socio-démocrates des ministères de poids (Affaires étrangères, Finances et Affaires sociales).

Par conséquent, l'AFD, qui a recueilli 12,9 % des voix aux dernières élections fédérales, empêchant la CDU-CSU d'avoir la majorité absolue, devient le principal parti d'opposition. Une enquête d'opinion fin février montrait que ce parti anti-immigration progresse toujours dans les intentions de vote en Allemagne. Il devancerait même les sociaux-démocrates (SPD).

Lire la suite de l'article

Le Manifeste du Parti communiste en cadeau ! Et pourquoi pas un séjour gratuit au Goulag ?

Bernard Antony dénonce le cadavre du communisme qui bouge encore :

Getimage.php"Sans vergogne une affiche de « pub » de l’Humanité dans les kiosques annonce un hors-série « Marx, le coup de jeune » vendu 10 € avec « en cadeau » (sic !) le Manifeste du Parti communiste, édité pour la première fois il y a 170 ans. […] 

En fait de « coup de jeune », je constate que dans « l’Huma » désormais on n’hésite plus à publier des textes d’hérétiques gauchistes, trotskystes ou maoïstes, dont l’heure de gloire fut la période soixantuitarde. Ainsi du dirigeant de la LCR, Daniel Bensaïd, simplement présenté comme « philosophe » et sans mention qu’il n’est plus, lui non plus, comme Marx, de ce monde. Et dans l’article d’un certain Jacques Bidet (« philosophe et auteur ») « Qu’est-ce qu’une trace féconde ? » (resic !), on cite le gourou maoïste des années 68, Althusser (directeur de Normale Sup jusqu’à ce qu’il ait assassiné sa femme en l’étranglant), et encore Michel Foucault et Pierre Bourdieu.

Voilà donc pour « le coup de jeune » de Marx. Au verso de la plaquette de réédition du Manifeste, j’apprends qu’en 2014 l’UNESCO a fait entrer ce texte « au panthéon de la pensée politique » (resic !) en le classant au patrimoine de l’humanité ! Pas moins. Mais on sait qu’en fait d’UNESCO, c’est plutôt « d’UNESCOmmuniste » qu’il faudrait parler.

[…] Mais, comme on le voit, au parti communiste dit « français » comme à l’Humanité qui idolâtra Lénine et approuva le pacte Hitler-Staline, et encensa toutes les dictatures bolcheviques, on n’éprouve, pour reprendre les mots de Marx, nulle

Lire la suite de l'article

Le mémorandum sur les méthodes du FBI accuse le parti démocrate et sans doute Obama

Lu sur RITV :

Unknown-5"Sur décision de Donald Trump, le mémorandum qui révèle les méthodes du FBI détournant la Foreign Intelligence Surveillance Act (FISA) avant l’élection qui a vu la victoire de Trump pour nuire à ce dernier, a donc été publié. Il fait apparaître une violation délibérée des règles fondamentales de protection des libertés à la fois par le FBI et par le Département de la justice (DOJ) des Etats-Unis. Le mémorandum fait le point sur l’enquête menée à cet égard par la commission sur le renseignement de la Chambre des représentants. Il accuse notamment le DOJ et le FBI d’avoir mené certaines actions illégitimes et illégales au cours de leur coopération avec la cour de surveillance du renseignement étranger (FISC), ajoutant que leurs actions constituent une violation « troublante des processus légaux établis pour protéger le peuple américain des abus » dans le cadre du renseignement.

Le mémorandum s’intéresse très particulièrement à la surveillance de Carter Page au long de la campagne électorale de Trump : ce consultant de l’industrie pétrolière était alors l’un des conseillers de Trump en matière de politique étrangère. Il apparaît que le gouvernement d’Obama a délibérément omis à plusieurs reprises de tenir compte d’informations « matérielles et pertinentes » favorables à cette « cible » de surveillance. Autrement dit, afin d’obtenir le droit de surveiller Carter Page de la Cour de surveillance du renseignement, l’administration a sélectivement présenté des informations, choisissant délibérément de soumettre un dossier incomplet.

Cela est-il « explosif » « choquant », « troublant », « alarmant », et de nature

Lire la suite de l'article

Le candidat du Parti de la France bat celui de Florian Philippot (Val d’Oise)

Huguette François du Parti de la France de Carl Lang se présentait lors de l'élection partielle dans le Val d'Oise. Elle réalise 2,59% quand le candidat de Florian Philippot ne fait que 1,21%. Le candidat du FN est largement devant eux avec 10,88%…  (résultats à 22h10, non définitifs)

Avec ses piètres résultats (Belfort et Val d'Oise), Florian Philippot arrive tout de même à décrocher une matinale sur Europe 1… 

Lire la suite de l'article

Jacob Rees-Mogg, la force tranquille du parti conservateur britannique

D'Anne Dolhein sur Réinformation.tv :

Unknown-7"On a dit que Jacob Rees-Mogg ne pouvait avoir d’avenir politique pour cause de franchise sur le chapitre de l’avortement. Et du « mariage » gay. Pensez : il se déclare, en tant qu’être humain et catholique, opposé à l’« IVG » même en cas de viol. Et pourtant cette star montante du parti conservateur britannique, qui a fait campagne pour le Brexit, vient d’être élue président d’un important groupe de parlementaires conservateurs eurosceptiques qui se sont engagés à demander des comptes au gouvernement à propos de la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

Tel est le charisme de ce père de six enfants, heureusement marié avec la même femme depuis de longues années, que d’aucuns lui ont prédit qu’il deviendrait un jour le leader des Tories. Jacob Rees-Mogg a toujours répondu qu’il n’avait pas cette ambition. Mais sa nomination montre que d’autres pourraient bien le pousser dans cette direction. Quoiqu’il en soit, l’élection du parlementaire au poste de chef de l’European Research Group (ERG) s’est faite de manière toute naturelle, sans que personne ne lui dispute la place, tant il est apparu comme le candidat idéal. Son atout, selon ses partisans : il « croit véritablement » au Brexit et aux bienfaits que celui-ci peut apporter au Royaume-Uni. […]"

Lire la suite de l'article

Le parti unique en marche à la manœuvre pour réformer les lois bioéthiques

De Marie-France Lorho, député de la 4ème circonscription du Vaucluse, sur Boulevard Voltaire :

L"J’organise, le 17 janvier prochain, un colloque parlementaire sur le transhumanisme à l’Assemblée nationale. En somme, je fais mon travail de parlementaire en préparant les « États généraux de la bioéthique » et les résultats de la « Mission d’étude sur l’intelligence artificielle ». Je sais ce sujet sensible : en France, confraternités et idéologues veulent bâillonner tous les renégats de la foi progressiste. Ici, point d’avocat ; qui ne fait pas de l’éradication de la fragilité et de la licence la plus complète un idéal doit être vilipendé !

Je ne m’attendais, néanmoins, pas à ce que les rédactions dénoncent cette journée. Le règlement de l’Assemblée permet à chaque député de travailler et donc d’inviter qui il le souhaite. Ajoutons, d’ailleurs, que si les interlocuteurs des commissions et des ministres étaient plus variés, nous n’aurions pas besoin de dépasser des heures de travail à instaurer un peu de pluralité dans le débat.

Plus grave, une collègue, méconnaissant la courtoisie parlementaire la plus élémentaire, a exigé l’annulation de cette réunion. Présidente de la « Délégation à l’égalité femmes-hommes » et « devin », elle ose prétendre que ce colloque serait en réalité factieux et même qu’il relèverait du délit d’entrave. Cette fermeture d’esprit est très inquiétante alors que le parti unique en marche est à la manœuvre pour réformer le règlement de l’Assemblée et les lois bioéthiques. Dans leurs esprits, la liberté d’expression n’existe que pour les zélateurs du progressisme éperdus et le travail parlementaire n’a

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez élu président du parti Les Républicains avec 74,64%

Le juppéiste Maël de Calan arrive dernier, avec 9013 votants, soit 9,25% des voix. Ce score ridicule fera-t-il comprendre à la droite que les électeurs ne veulent plus du gauchisme prôné par Juppé ? Florence Portelli rassemble 15876 des votants (16,11%).

DQtVuf6XkAAKY_7

Lire la suite de l'article

Christophe Castaner : porte-parole du gouvernement, chef du parti unique, et imam

Commentaires (2)

Les décapités en savent quelque chose… Ainsi d'ailleurs que celles qui sont passées entre les mains de Tariq Ramadan professeur et islamologue (comme Castagner ?) à Oxford pendant des années..
Castagner peut toujours le cacher : il reste bien un bon socialiste ignare et méchant

Rédigé par : jejomau | 23 nov 2017 18:13:33
____________________________________

Ben, oui, mais justement, l'islam n'est pas le catholicisme. L'islam promeut le meurtre, l'esclavage, l'égorgement, le tabassage des femmes, la pédophilie, etc.
C'est fascinant, ces gauchos qui croient savoir ce qu'est l'islam…

Rédigé par : A.F | 23 nov 2017 18:16:04
____________________________________

Lire la suite de l'article

Recomposition à droite : Alain Juppé veut un nouveau parti au centre

Unknown-8Voilà une initiative qui ne peut qu'éclaircir la situation, en favorisant les départs des gauchistes qui pourrissent la droite. 

Alain Juppé a confié son souhait de voir émerger un "grand mouvement central" pour les élections européennes de 2019.

Selon un journaliste de LCI, Alain Juppé veut un nouveau parti de centre-droit (disons plutôt de centre-gauche) :

Lire la suite de l'article