Archives par étiquette : paroles

Captif, le père Tom redisait chaque jour « dans (son) cœur, toutes les paroles de la célébration »

21740558_1480787288655906_5404954188099881732_nReçu en audience par le pape après sa libération, le père Tom s’est incliné à terre pour embrasser les pieds du pape François. Le père Tom a confié au pape qu’il avait, durant sa captivité de 18 mois :

« prié chaque jour pour lui, en offrant ses souffrances pour sa mission et pour le bien de l’Eglise ».

S’il ne pouvait célébrer l’Eucharistie durant sa captivité, le père Tom redisait chaque jour « dans (son) cœur, toutes les paroles de la célébration » :

« Tous les jours, j’ai senti Jésus à côté de moi, j’ai toujours su et senti dans mon cœur que je n’étais pas seul ».

Lire la suite de l'article

Paroles d’immortels : 40 discours anthologiques prononcés à l’Académie française

Paroles-dimmortelsDepuis 1640, chaque nouvel élu prononce, lors de son entrée sous la Coupole, un discours suivi de celui de l’académicien qui le reçoit. En tout, il s’en est prononcé plus de sept cents. François Léotard et Patrick Wajsman ont eu la curiosité de les lire. Ils ont choisi ceux qui leur paraissaient les plus brillants.

Quarante discours constituent cette anthologie originale, véritable célébration de la beauté de la langue et du “génie français”. Quarante discours, puisque l’Académie compte quarante immortels.

Les personnages qui se côtoient ici viennent des époques et des horizons les plus divers : Corneille et René Clair se retrouvent voisins, Voltaire devise avec Paul Valéry. Et chacun rivalise de talent pour réussir son entrée au sein de l’auguste assemblée du quai Conti.

Ce recueil a été composé pour séduire plusieurs générations : il sera intéressant de comparer, en passant de l’un à l’autre, le panache de Rostand, le feu de Victor Hugo, la profondeur de Montherlant et l’humour de Marcel Achard. Les discours sont précédés d’une présentation – piquante et truffée d’anecdotes – qui retrace à grands traits l’histoire de chaque auteur.

Présentation par Guillaume de Thieulloy :

Paroles d'immortel

Lire la suite de l'article

Politique familiale : des paroles et peu d’actes !

Selon les AFC :

"Les AFC ont écouté attentivement le discours de politique générale du Premier Ministre à l'Assemblée Nationale hier.

Elles se réjouissent que le Gouvernement affirme sa considération pour la place de la famille dans la société en déclarant que les familles ne doivent pas être considérées comme de "simples variables d'ajustement fiscal" ou encore que "la baisse de la natalité de son côté, réelle depuis deux ans, doit nous alerter".

Pourtant, simultanément, elles constatent le peu de mesures concrètes destinées à conforter son rôle alors mêmes que les familles – et en particulier les familles nombreuses – ont été sévèrement matraquées pendant 4 ans par une fiscalité idéologique : baisses du plafond du quotient familial, mise sous conditions de ressources des allocations familiales… !

Les mesures améliorant le congé maternité et les solutions de garde d'enfant que proposera la Ministre des solidarités et de la santé vont dans le bon sens. Elles demeurent néanmoins très insuffisantes pour redonner confiance aux familles et stabiliser leur environnement économique. Insuffisantes pour rapprocher le taux de natalité du nombre d'enfants souhaité (2,4). Insuffisantes pour traduire au plan politique que "les familles sont de plus en plus diverses, mais leur rôle reste central", et qu'il  faut "aussi reconnaître et soutenir les solidarités familiales affectives et financières".

Les AFC rappellent qu'un enfant, pendant plus de vingt ans, est intégralement à la charge de sa famille qui le loge, le nourrit, l'éduque, l'instruit… Or c'est précisément cet enfant

Lire la suite de l'article

Des paroles et des actes : François Fillon promet d’abroger une loi contre laquelle il n’a pas voté

On découvre dans Famille chrétienne que François Fillon promet d'abroger la loi portant sur le délit d’entrave numérique à l’avortement s’il est élu à la présidence de la République.

« Le texte ne me convient pas. Il existe déjà des lois pour réprimer les propos ou les actes contraires à la liberté ». « J’étais contre l’instauration du délit d’entrave numérique et je constate que la décision du Conseil constitutionnel conforte mon idée qu’il faut prendre garde à la liberté d’expression. Il est en effet paradoxal de brader une liberté au nom d’une autre liberté ».

On se demande bien pourquoi il n'était pas à l'assemblée lorsqu'il aurait fallu voter contre cette loi.

Lire la suite de l'article

Bilan sur l’égalité du temps de paroles au débat de la primaire de la droite et du centre

Concernant l'égalité du temps de parole au dernier débat des primaires, Alain Juppé est le candidat qui a le plus parlé avec 19m20s et Jean-Frédéric Poisson celui qui a le moins parlé 17m17s

 
Temps de paroles  3ème débat de la primaire
Juppé 19m20s
Fillon 18m57s
Sarkozy 18m22s
Coppé 18m15s
Lemaire 17m59s
NKM 17m23s
Poisson 17m17s

23172.985

Lire la suite de l'article

Il est préférable de s’en tenir aux actes passés plutôt qu’aux paroles

Face à l'abondance des candidats aux élections primaires (ou à l'abondance des primaires à vouloir être candidat, c'est selon), Maximme Tandonnet donne au FigaroVox quelques pistes de survie. Extrait :

V"[…] Il est difficile d'imaginer la difficulté et la complexité de la chose publique. Pour faire son choix dans un vote nominatif, il est préférable de s'en tenir autant que possible aux actes passés plutôt qu'aux paroles: qu'a fait concrètement tel ministre, tel maire, tel député? Il est tellement facile de lancer des mots et des formules et tellement plus difficile de décider et de prendre ses responsabilités dans la confrontation avec le réel et de devoir assumer ses actes. Deux mots doivent guider l'électeur: vérité et réalisme.

Résister au matraquage des sondages. Il en sort tous les jours. Nous allons en être gavés. Or, la plupart son biaisés, destinés à peser sur l'opinion dans un sens ou un autre, voire même achetés. Il faut à tout prix réussir à s'en décrocher, en faire abstraction.

Si le monde politico-médiatique sombre dans l'hystérie, il faut rester soi même, guidé par la raison et le sens critique. Les propositions qui sont sorties ces derniers temps sont la plupart du temps destinées à faire des voix, sans rapport avec l'intérêt du pays. […]"

Parmi les actes passés, il y a les votes. Comme celui-ci, ou celui-là.

Lire la suite de l'article

Les dernières paroles d’un officier russe, un apocryphe ?

Hier nous reproduisions avec enthousiasme, tout en utilisant prudemment le conditionnel, le texte de ce qui était supposé être la conversation radio entre un officier russe en mission de combat à Palmyre, et son chef, au moment où le premier, encerclé par les djihadistes, demandait de régler le tir sur sa position.

Suite à notre appel à la contribution des lecteurs russophones, que nous remercions tous au passage, nous tenons à vous partager les éléments détaillés recueillis par l’un d’eux, qui nous conduisent, faute de preuves suffisantes, à considérer l’échange radio du lieutenant Prokhorenko avec son supérieur comme un texte apocryphe. Fruit du romantisme d’un nationaliste français slavophile, ou d’une désinformation plus savamment ourdie peut-être quelque part en anglo-saxonie, qui sait ? Quoi qu'il en soit, cela n'enlève rien à l'héroïsme de cet officier, mort en service commandé aux avant-postes de la lutte contre le djihadisme.

Merci encore à votre mobilisation, qui traduit le souci du Salon Beige, animateurs et lecteurs, de contribuer à la ré-information du pays réel, en sachant faire marche arrière quand les preuves des affirmations manquent, ou quand les preuves des erreurs abondent.

Aussi d’une part nous faisons nôtre la conclusion de notre lecteur :

« Il me semblerait donc juste de corroborer la mort probablement héroïque, de ce soldat (pas nécessairement des forces spéciales), mais de rejeter la fuite de la part de l'armée russe de la transcription des dernières paroles. Cela semble un canular (quand ca commence par PLEASE SHARE…) d'origine anglophone, sans

Lire la suite de l'article

Les dernières paroles d’un officier russe

Selon les sources qui les mentionnent, et qui peuvent être remontées à partir de celle-ci, les paroles ci-dessous seraient les dernières prononcées par Alexandre Prokhorenko, officier des forces spéciales russes en mission à Palmyre, ayant dirigé sur sa position encerclée par les djihadistes les feux qu'il était chargé de mettre en place. Les lecteurs russophones sont invités à nous transmettre tout lien confirmant cette information et l'histoire de ce héros.

Officier : Commandant je suis piégé, je répète je suis piégé.
Commandant : S’il vous plaît, répétez et confirmez.
Officier : Ils m’ont vu, il y a des tirs partout, je suis coincé. Je demande l’évacuation immédiate.
Commandant : Demande d’évacuation reconnue.
Officier : S’il vous plaît dépêchez-vous, il me reste peu de munitions, ils semblent partout, je ne peux pas tenir très longtemps, s’il vous plaît dépêchez-vous.
Commandant : Confirmé, retenez-les, continuez à riposter, allez dans une position sûre, l’appui aérien suit, donnez vos coordonnées.
Officier : (il donne les coordonnées, qui sont floues dans la traduction)
Commandant : (le Commandant répète les coordonnées) Confirmez.
Officier : Confirmé, s’il vous plaît dépêchez-vous, j’ai peu de munitions, ils m’encerclent, les salauds.
Commandant : Douze minutes jusqu’à l’évacuation, retournez à une position sûre. Je répète : retournez à une position sûre.
Officier : Ils sont proches, je suis encerclé, c’est peut-être la fin, dites à ma famille que je les aime tendrement.
Commandant : Retournez à la ligne verte, continuez le feu, l’aide est en route, suivie d’un

Lire la suite de l'article

“Paroles de soldats” mises en scène

Nous avions relaté ici la parution du livre éponyme, dû à Antoine Sabbagh et Hubert Le Roux. Il est maintenant en partie mis en scène sur les planches du théâtre de l'Odéon. Les représentations auront lieu le 20 et 21 novembre prochain. Les détails sont ici.

"«Paroles de soldats» nous rappelle que la guerre est toujours présente pour des milliers de français engagés dans des conflits extérieurs depuis plus de trente ans. Cet ouvrage rassemble les témoignages exceptionnels et bouleversants de soldats confrontés à des guerres urbaines, des massacres, des embuscades en Bosnie, au Rwanda, en Afghanistan…
Cinq acteurs du Jeune Théâtre National prêtent leurs voix à quelques-uns de ces témoins pour nous faire partager leurs peurs et leurs angoisses face à la brutalité de ces combats dont on ne revient jamais indemne."

Lire la suite de l'article

François Bayrou interpellé par LMPT dans l’émission Des Paroles et Des Actes

Commentaires (1)

Bayrou c'est la chanson de Jacques Dutronc (L'opportuniste).

Rédigé par : cv | 12 nov 2015 22:10:49
____________________________________

Lire la suite de l'article

Des Paroles et Des Actes… et de l’argent

Lu ici :

Unknown-28"Même si «Des paroles et des actes» est produit en interne, par la rédaction du groupe audiovisuel public, le tournage, lui, s'effectue dans un studio à la Plaine Saint-Denis. Il a fallu également louer une partie du matériel technique pour équiper le plateau, lumières, régie, sonorisation, démontage… Sans oublier la somme déboursée pour pouvoir diffuser un programme de substitution, en l'occurrence trois épisodes de la série Rizzoli and Isles. Soit au total, une «ardoise» de 400.000 euros."

Cela coûte cher de céder aux caprices des Cambadélis et Sarkozy.

Commentaires (1)

Le caprice, c'est Le Pen qui l'a fait; Elle devrait rembourser.

Rédigé par : Bernard Brunel-Debet | 27 oct 2015 21:30:53
____________________________________

Lire la suite de l'article