Archives par étiquette : Officiel

Un symbole LGBT sur la robe du portrait officiel de Michelle Obama

Lu ici :

Lhistoire-derriere-la-robe-portee-par-michelle-obama-sur-son-portrait-officiel_1"Pour leurs portraits officiels respectifs, dévoilés ce lundi 12 février à la National Portrait Gallery de Washington, l'ex-président des États-Unis et son épouse avaient fait appel à des artistes très différents; quand Kehinde Wiley s'est attelé à immortaliser Barack Obama sur toile, c'est Amy Sherald qui avait été sélectionnée par Michelle Obama pour la représenter.

Sur son portrait, Michelle Obama est représentée sur fond bleu, posant dans une robe signée de la créatrice Michelle Smith de la marque Milly. Cette création graphique, en noir et blanc aux rares notes de couleurs n'aurait pas été choisie au hasard par l'artiste et l'ex-First Lady. (…) Interrogée par Vogue.com, la créatrice (…) explique que cette tenue est censée représenter une «robe que Mme Obama pourrait porter dans sa vie de tous les jours, comme sur un portrait emblématique.» (…) Cette saison là, j'étais inspirée par un désir d'égalité, d'égalité des droits de la personne, d'égalité raciale et d'égalité pour les personnes LGBT», confie la créatrice au Washington Post, «L'un des éléments récurrents de la collection était le laçage sous différentes formes (…) censé suggérer le sentiment d'être retenu… que nous ne sommes pas encore arrivés à l'égalitéUn message clair, dans la lignée des prises de position de l'ex-First Lady ainsi que de ses tenues."

Heureusement, les Américains sont débarrassés d'une telle "first lady" pour quelques années…

Lire la suite de l'article

VITA va lancer une action en justice contre le site officiel du gouvernement qui diffuse un déni douloureux

Après avoir échoué à trouver un accord hier en Commission mixte paritaire sur le texte,  les députés viennent de voter une nouvelle version qui cumule les modifications adoptées en première lecture d’une part par les députés, d’autre part par les sénateurs. A ce stade, on aboutit à un texte redoutable pour la liberté d’expression et la liberté d’information des femmes concernées. Non seulement l’objectivité de l’information est en jeu, mais également toute prévention  des pressions qui incitent à l’IVG, qui sont actuellement niées et passées sous silence. En mélangeant les deux versions, les députés élargissent considérablement le champ d’application du délit. Toute personne « cherchant à s’informer sur une interruption volontaire de grossesse », même en dehors des lieux où s’effectuent les IVG et même si elle n’envisage pas une IVG pour elle-même, pourrait s’estimer victime de pressions. Tout réel débat sur l’avortement serait ainsi censuré.

Caroline Roux, coordinatrice des services d’écoute d’Alliance VITA, indique : 

« Autant le débat que le texte auxquels aboutissent les députés sont surréalistes. En  accompagnant quotidiennement des femmes qui se posent la question de poursuivre une grossesse, nous mesurons combien cette censure de l’information est une grave injustice pour les femmes déjà confrontées à une information publique non objective et tronquée. En effet le gouvernement n’hésite pas à désinformer les femmes sur son propre site officiel en niant la réalité de l’IVG et de ses conséquences. Est-ce qu’une femme qui témoigne des séquelles douloureuses laissées par un avortement va être condamnée pour « dissuasion » ? Ce délit entrave gravement

Lire la suite de l'article

Larossi Abballa n’est pas un déviant de l’islamisme mais un adepte de l’islam officiel d’Arabie Saoudite

L'islamiste Larossi Abballa, qui a assassiné deux policiers à Magnanville, était un adepte de l'islam wahhabite de l’école sunnite hanbalite, officielle en Arabie Saoudite. Joachim Véliocas :

LIVRES WAHHABITES-1"Nous apprenons ce mardi par la voix du procureur de la République de Paris, François Molins, que deux livres ont été retrouvés dans la voiture de l’islamiste Larossi Abballa: “L’Explication des trois fondements” de Ibn Abdel Wahhab et “Le Guide de la Croyance Authentique” du cheikh saoudien Saleh Fawzân.

Il est très important de lire leur contenu afin de comprendre que Abballa n’est pas un déviant de l’islamisme mais un adepte de l’islam wahhabite de l’école sunnite hanbalite, officielle en Arabie Saoudite. Ce royaume obscurantiste ami de la République française  fait traduire dans notre langue les livres de ses savants officiels afin de les diffuser dans le monde entier à des prix dérisoires. C’est cet islam radical en vente libre dans toutes les librairies musulmanes qui est une des causes du terrorisme, nous avons pu nous les procurer facilement." […]

A noter que les livres de Ibn Wahhab sont accessibles (extraits en PDF) sur le site de la plus grande mosquée de Marseille, Al-Islah.

Lire la suite de l'article

On attend toujours le bilan officiel de presque vingt-cinq ans années de Vigipirate

Billet au vitriol du colonel Michel Goya :

"La France a cette particularité, lorsqu’elle est attaquée sur son sol d’envoyer ses soldats dans ses propres cités et non celles de l’ennemi. Cela ne sert généralement pas à grand-chose sinon à rassurer la population, ce qui n’est pas rien, et surtout à se donner à peu de frais une posture d’homme d’Etat énergique, ce qui est plus minable. Je garde ainsi toujours un souvenir ému de la mission Garde aux frontières lancée avec force effet de menton en 1986 par le Premier ministre de l’époque, à la suite d’une série d’attentats à Paris. Le même Premier ministre qui regardait vers l’horizon, c’est-à-dire l’élection présidentielle de 1988, savait pertinemment que ces attentats étaient liés à notre contentieux avec l’Iran. Je me suis donc retrouvé logiquement à aider douaniers et policiers de l’air et des frontières à surveiller la frontière luxembourgeoise tandis que d’autres camarades barraient de leurs corps le Rhin ou les Pyrénées.

La mission fut un succès total puisqu’aucun terroriste ne pénétra sur notre territoire durant le temps de cette mission (…) l’essentiel étant que nous soyons visibles. Que pendant ce temps-là nous ne entraînions pas ou ne puissions être engagés sur quelque chose qui correspondait plus à nos compétences et notre mission première comptait encore moins. On eut au moins la sagesse à l’époque de démonter discrètement le dispositif, avant de le réactiver cinq ans plus tard sous la forme de Vigipirate.

Lorsque débute l’année 2015, on attend toujours le bilan officiel

Lire la suite de l'article

C’est officiel : le FN défend l’avortement et la contraception

Dans un discours centré sur la défense de la femme, Sophie Montel, Député français FN au Parlement Européen et Conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté, a tenu dans un discours au banquet patriotique du FN, en présence de Marine Le Pen, des propos scandaleux :

Voilà qui relativise une polémique récente: il y a plusieurs lignes au FN et, visiblement, la ligne pro-vie n'est pas la ligne officielle.

Lire la suite de l'article

C’est officiel : la Famille n’intéresse pas Les Républicains

Les Républicains (qui ont mis en ligne leur site pour la primaire) invitent leurs adhérents à participer au "projet" du parti. La dernière question est :

"Vous souhaitez que les Républicains portent un projet fort pour assurer l’alternance en 2017. Selon vous, si vous deviez prioriser une thématique, quelle serait-elle ?"

Capture d’écran 2016-03-17 à 22.37.46Voici les réponses proposées :

  • Économie
  • Emploi
  • Éducation
  • Sécurité
  • Défense
  • Justice
  • Agriculture et ruralité
  • Social et santé
  • Logement
  • Europe
  • Environnement
  • Transports
  • Culture

La Famille aux oubliettes !

Lire la suite de l'article

Avortement : il y a un discours officiel qui n’aime pas la contradiction

Marie Philipe, fondatrice d’ivg.net, premier site d’écoute de femmes en détresses référencé sur les moteurs de recherche, répond aux questions du Rouge & Le Noir :

"Le gouvernement dénonce votre site avec un acharnement surprenant, comment l’expliquez-vous ?

Il est difficile d’expliquer rationnellement cette hargne contre nous. Que faisons-nous exactement ? Nous donnons une information très complète sur les conséquences de l’avortement aux femmes tentées d’y recourir, de ses risques physiques et psychologiques. Cela peut conduire effectivement à dissuader des femmes tentées par l’IVG. Ne devrions-nous pas au contraire être encouragés ? Mais non ! Car l’idéologie prime chez nos gouvernants. Ils veulent imposer leur conception dévoyée de la femme, de son rôle dans la société, de la maternité et de la dignité de la personne humaine. L’homme doit pouvoir jouir le plus possible de la vie et de son corps, et cela sans entrave. Un seul bémol émis dans ce beau concert libertaire n’est pas admissible.

Le gouvernement est allé jusqu’à payer pour améliorer le référencement du site gouvernemental et à appeler les internautes à cliquer pour l’y aider. Le discours public sur l’avortement est-elle devenue la chasse gardée du gouvernement ?

Il y a un discours officiel qui n’aime pas la contradiction. Il y a en fait une véritable remise en cause des véritables droits de la femme. En particulier, celui de ne pas recevoir d’incitations ou de pressions à réaliser un avortement. Jusqu’en 2001, « l’incitation à l’avortement » n’était pas admissible et était même punissable pénalement. L’article L. 647 du

Lire la suite de l'article

Le site officiel des évêques allemands promeut la culture de mort

KExit les encycliques Humanae Vitae, Evangelium Vitae et même Laudato Si, qui déclare que "la dégradation de l’environnement comme la dégradation humaine et éthique sont intimement liées" : le site officiel de la conférence des évêques d'Allemagne fait ouvertement la promotion de la contraception et des relations entre personnes de même sexe.

En France, nous avons le père Philippe Bordeyne, recteur de l’Institut catholique de Paris, qui participera au prochain synode. Récemment, il a remis en cause l'enseignement d'Humanae Vitae.

En bons pélagiens, ces "théologiens" estiment sans doute que l'enseignement de l'Eglise est un idéal atteignable uniquement par une élite et que la grâce de Dieu est inefficace…

Lire la suite de l'article

Un statut officiel pour les combattants chrétiens d’Irak

Lu dans l'hebdomadaire de la christianophobie :

"Le gouvernement de Bagdad et le gouvernement régional du Kurdistan irakien semblent sur le point d’accorder un statut particulier aux combattants chrétiens des Unités de protection de la plaine de Ninive (Nineveh Plain Protection Units), branche armée du Mouvement démocratique assyrien (MDA), financée en grande partie par l’American Mesopotamian Organization (Santa Clarita, Californie), pour la lutte commune contre l’État Islamique en Irak et au Levant dans le gouvernorat de Ninive. C’est ce que révèle une récente dépêche de l’Assyrian International News Agency traduite par nos soins:

Le président du groupe parlementaire Al-Rafidain, Yonadam Kanna, a révélé lundi [4 mai] l’existence d’une concertation entre le gouvernement fédéral [Bagdad] et le gouvernement régional du Kurdistan sur le déploiement de 570 volontaires chrétiens de la région de la plaine de Ninive dans les combats contre les gangs terroristes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).

« Le gouvernement fédéral a donné son accord pour que se tienne une concertation entre la composante des volontaires chrétiens constituant un régiment de 570 volontaires de la population de la plaine de Ninive, et le gouvernement régional du Kurdistan pour les questions d’armement et de répartition sur les lignes de front des combats contre les gangs de l’EIIL », a déclaré Kanna à Shafaq News. Kanna a ajouté que « la force de protection de la plaine de Ninive aura son rôle propre et ne sera incorporée ni dans les Unités de Mobilisation Populaire [force paramilitaire à majorité

Lire la suite de l'article

C’est officiel : le ministère de l’Intérieur ne sait plus compter

PLe ministère de l'Intérieur a déclaré :

"L'ampleur de cette mobilisation sans précédent rend impossible un comptage précis".

Un peu plus tôt, le socialiste François Lamy a évoqué le chiffre de 1,3 à 1,5 million de manifestants dans la capitale. 

Puis finalement le ministère dépose ce tweet :

Le Figaro rappelle :

"Depuis la Libération (où le général de Gaulle avait été acclamé à Paris par un million de personnes), la plus grande manifestation sur des sujets de société avait été celle pour la défense de l'école libre en 1984 qui avait réuni un million de femmes, d'hommes et d'enfants dans les rues de Paris. La plus grandes des «manifs pour Tous» avaient pour sa part réuni 850 000 personnes le 24 mars 2013 contre la loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe."

Il semble que depuis le 24 mars 2013, la Préfecture a investi dans une caméra de meilleure définition. Photo d'aujourd'hui :

0

Photo du 24 mars 2013 (la Préfecture les a retirées mais on les trouve ici):

1

Lire la suite de l'article