Archives par étiquette : nouveau

Nouveau site internet pour l’Œuvre des Retraites de la Fraternité St Pierre

www.oeuvredesretraites.fr

Capture d’écran 2017-11-18 à 08.42.33

Avec son nouveau portail rendant possible l’inscription par Carte Bleue (fonction active sous peu), l’Œuvre des Retraites de la Fraternité St Pierre, animé par l'abbé Christophe Toulza, accroît son offre de propositions spirituelles :

  • Récollections  pour couples, pour fiancés
  • Session famille en été
  • Retraite de fondation pour jeunes hommes
  • Retraites du Sacré-Cœur à Paray, de Ste Jeanne d’Arc à Domrémy
  • Récollections d'Avent – de Carême, pélerinages
  • Et pas moins de 9 retraites St Ignace (5 d’hommes en couvents et abbayes / 4 de femmes)

Retraite St Ignace pour hommes à Avon-Fontainebleau du 2 au 7 janvier 2018 :

Lire la suite de l'article

Recomposition à droite : Alain Juppé veut un nouveau parti au centre

Unknown-8Voilà une initiative qui ne peut qu'éclaircir la situation, en favorisant les départs des gauchistes qui pourrissent la droite. 

Alain Juppé a confié son souhait de voir émerger un "grand mouvement central" pour les élections européennes de 2019.

Selon un journaliste de LCI, Alain Juppé veut un nouveau parti de centre-droit (disons plutôt de centre-gauche) :

Lire la suite de l'article

Hors-série de L’Homme Nouveau sur le transhumanisme

Quand l’Intelligence Artificielle nous dépassera-t-elle ? Serons-nous contraints de faire fabriquer nos enfants dans des utérus artificiels ? Nos maisons seront-elles envahies de robots ? Pourrons-nous un jour télécharger notre esprit sur un ordinateur ? Le transhumanisme est l’enjeu de ce siècle. Ces questions ne manquent ni d’intérêt ni de pertinence, mais elles n’interrogent pas cette idéologie dans ses fondements mêmes et, si nous n’y prenons pas garde, nous détournent de la question fondamentale qui marque le point de rupture entre l’anthropologie chrétienne et la pensée transhumaniste : qu’est-ce que l’homme ?

Ce hors-série veut proposer un ensemble de réflexions sur les fondements philosophiques du transhumanisme.

L'Homme Nouveau met actuellement en pré-vente un numéro hors série sur le transhumanisme qui sort ce samedi. Il y a de belles signatures. Les frais de port sont offerts jusqu'au 10 novembre. Ne tardez pas.

A commander ici

Préventes-HS-TransH

Lire la suite de l'article

Le Liban, de nouveau au centre du conflit entre l’Iran et l’Arabie

Unknown-37La démission surprise du Premier ministre libanais Saad Hariri, proche de l'Arabie saoudite et critique du Hezbollah pro-iranien, fait craindre que le Liban ne plonge dans de nouvelles violences. C'est depuis l'Arabie Saoudite, pays dont il a la nationalité, que l'annonce a été faite. En ligne de mire : l'omnipotence du Hezbollah. En démissionnant, Saad Hariri a dénoncé la "mainmise" et "l'ingérence" de l'Iran dans les affaires libanaises à travers son allié le Hezbollah. Ce parti politique armé est membre du gouvernement de Saad Hariri formé il y a moins d'un an.

Le Liban est depuis plus d'une décennie profondément divisé entre le camp emmené par M. Hariri, un sunnite soutenu par l'Arabie saoudite, et celui dirigée par le Hezbollah chiite, appuyé par le régime syrien et l'Iran. Son départ intervient dans un contexte de fortes tensions sur plusieurs dossiers entre Ryad et Téhéran.

Les analystes n'écartent pas la possibilité d'une offensive contre le Hezbollah, que ce soit de la part de l'Arabie saoudite ou, plus probable, d'Israël.

Le patriarche d’Antioche des maronites, le cardinal Boutros Bechara Raï, va se rendre ces prochains jours en Arabie saoudite et y rencontrer le roi Salmane et le prince héritier Mohammed ben Salmane. Sa visite à Riyad suit celles de Samir Geagea (Forces libanaises) et de Sami Gemayel (Kataeb) en septembre, et du Premier ministre Saad Hariri fin octobre. L’Arabie saoudite est en train de s’assurer de ses alliés libanais chrétiens et sunnites contre les chiites du Hezbollah.

D’autre part il y a le contexte interne à

Lire la suite de l'article

Cor Ignis, nouveau groupe de musique patriote

Cor Ignis est un nouveau groupe de musique patriote, proche de l'Action française. Cor Ignis signifie en latin "Cœur Meurtri" et est à l'image de notre génération : sacrifiée et en révolte contre le monde moderne. Originaire de Provence, notre groupe propose des musiques folk, enracinées et alternatives. Voici leur premier clip, afin que vous puissiez vous en faire une idée :

Lire la suite de l'article

Emmanuel Macron piétine de nouveau le Non au référendum de 2005

Unknown-11Emmanuel Macron a officiellement reconnu le drapeau européen, en marge du sommet européen à Bruxelles. Concrètement, il a signé la déclaration 52 annexée au Traité de Lisbonne sur les « symboles de l’appartenance commune des citoyens à l’Union ».

Si les symboles de l’Union avaient été relégués dans une déclaration annexe, c’est parce que les citoyens français avaient rejeté par référendum la Constitution européenne, qui proclamait ces symboles antinationaux dans son article IV-1.

Les citoyens ont dit non. Macron s'en moque, comme Nicolas Sarkozy avant lui avec son traité de Lisbonne.

Cela dit, les déclarations annexées aux traités n’ont (comme leur nom l’indique) aucune valeur juridique contraignante. La présence du drapeau européen au sein de l'Assemblée nationale est due à une décision du bureau de l’Assemblée en 2008 (sous la présidence de Bernard Accoyer). 

Autrement dit, et contrairement à ce que certains croient, cela n'est pas "imposé" de l'extérieur par l'UE.

Lire la suite de l'article

Un nouveau “sanctuaire” dédié à la conjugalité

Il manquait un sanctuaire exclusivement dédié à la conjugalité, avec ses hauts et ses bas. Confier son couple à Notre-Dame quand les temps sont durs… et la remercier pour sa protection.

C'est le projet de l'Institut pour la Famille en Europe (IFE) : réalisation d'une statue à "Marie qui guérit les couples". La statue (2,2 m de hauteur socle compris) sera installée à la fin de l'année en l'église paroissiale de Solesmes à quelques mètres de l'abbaye. Solesmes, haut lieu de prière, est aussi un haut lieu de la formation des époux.

L'IFE sollicite notre aide.

Ce nouveau lieu de prière est à situer en appui de la neuvaine à "Marie qui refait les couples" qui est aussi une initiative de l'Institut pour la Famille en Europe. (il est possible de se procurer le livret en librairie ou sur www.life-europe.fr).

En contribuant à la réalisation de cette statue, vous aidez des couples à se consolider et des enfants à connaître la paix en famille.

Lire la suite de l'article

Nouveau coup de rabot contre les familles

Les familles restent les vaches à lait d'un gouvernement à l'autre :

Unknown-8"Vigilance pour les parents donnant naissance à partir du 1er avril 2018. L'allocation de base de la Prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) sera à partir de cette date alignée sur les montants et les plafonds du Complément familial. Auourd'hui fixé à 184 euros à taux plein, cette allocation versée mensuellement sous conditions de ressources aux parents d'enfants de moins de trois ans sera revue à la baisse de quinze euros. Soit 169 euros, comme le Complément familial, versé aux allocataires modestes ayant au moins trois enfants de plus de trois ans. A taux partiel, la réduction s'élève à 7,50 euros par mois en passant de 92 à 84,50 euros.

L'entourage du ministre de la Santé Agnès Buzyn a confirmé mercredi cette information du Figaro. Cet «alignement» s'appliquera «pour les naissances à partir d'avril 2018, le montant ne changera pas pour les parents qui en bénéficient déjà», a-t-on précisé de même source. En 2016, l'allocation de base de la Paje comptait un peu plus d'1,5 million de bénéficiaires à taux plein.

En ce qui concerne les plafonds de ressources, ils passeront pour un enfant, de 30 000 euros à 26 000 euros pour un couple avec un seul revenu d'activité, et de 38 000 à 34 000 euros pour une personne seule ou un couple avec deux revenus d'activité. De ce fait, «des familles vont sortir des critères» d'attribution, a ajouté cette source sans en préciser

Lire la suite de l'article

Nouveau manuel de géographie

Arton607-aabb0L'Oeuvre scolaire Saint-Nicolas vient de publier un nouveau manuel destiné au cours élémentaire et consacré à la géographie.

Faut-il rappeler combien les enfants sont avides de connaître et de comprendre le monde qui les entoure ? Ce manuel de géographie répondra à quelques-unes de leurs questions et les aidera à

« s'intéresser à la maison que Dieu a donnée aux hommes, en France et dans le monde, à voir comment ils l'ont arrangée ou dérangée, à reconnaître – avec leurs richesses et leurs limites – les données matérielles qu'ils doivent respecter tout en les exploitant s'ils veulent subsister honnêtement et fraternellement. » (R. Th. Calmel, École chrétienne renouvelée).

Le manuel guide l'enfant pas à pas dans sa découverte de la France et du monde. À partir de photographies, de cartes et de schémas, il apporte des définitions précises sur les reliefs, les villes et les villages, les rivières et les mers, le ciel, les saisons, les métiers… Après quelques questions destinées à guider l'observation des documents et à susciter la réflexion de l'élève, un texte formant le corps de la leçon s'achève par un résumé à retenir et quelques exercices.

Le livre comprend deux séries de leçons, prévues pour les deux années du Cours Élémentaire. Chaque année se divise en trois parties : l'enfant est tout d'abord invité à observer le monde qui l'entoure, il découvre ensuite les richesses de la nature, puis les activités des hommes. L'horizon s'élargit peu à peu vers des espaces plus lointains et les «

Lire la suite de l'article

« PMA pour toutes » : l’intérêt supérieur de l’enfant à nouveau menacé

Communiqué de Louis Aliot (député FN) :

“Mardi 12 septembre, Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, a confirmé sur RMC que son gouvernement souhaite ouvrir la PMA (procréation médicalement assistée) aux femmes célibataires et aux couples lesbiens dès 2018. Il s’agit d’une nouvelle étape, particulièrement inquiétante, dans la déconstruction de la famille et de la filiation. Suite logique du « mariage pour tous » (qui ouvre le droit à l’adoption plénière), ce projet est un véritable dévoiement de la PMA : celle-ci a été conçue pour aider les couples infertiles et non pour satisfaire les revendications de certains lobbies.

Le Front National s’oppose fermement à cette extension de la PMA car elle conduirait à concevoir des enfants délibérément privés de leur père. L’Etat, garant du bien commun, ne doit pas encourager de telles pratiques car elles contreviennent gravement à l’intérêt fondamental de l’enfant mais aussi à l’éthique médicale. En outre, cette extension de la PMA aux femmes seules et aux couples lesbiens servira à coup sûr de justification à la légalisation des mères porteuses.

Au nom d’une vision biaisée de l’égalité, Mme Schiappa souhaite donc accélérer la déconstruction de la filiation en France. Cette attaque en règle de nos repères anthropologiques fondamentaux participe du projet libéral-libertaire d’Emmanuel Macron où les exigences communautaristes et la loi du marché ne connaissent plus aucune limite. Le Front National récuse cette philosophie individualiste du « droit à l’enfant ». Aux côtés de Marine Le Pen, nous préconisons au

Lire la suite de l'article

Le transsexualisme, le nouveau délire sociétal

Après l'Australie en 2014, le Canada autorise à son tour la mention "sexe neutre" sur les documents officiels, à compter du 31 août 2017. La lettre X remplacera les lettres F ou M sur les cartes d'identité des Canadiens qui ne s'identifient pas au sexe féminin ni au sexe masculin. En France, la Cour de cassation, saisie par un plaignant intersexe, s'est opposée en mai 2017 à une reconnaissance du sexe neutre. Le plaignant s'est donc tourné vers la Cour européenne des droits de l'homme.

Vincent Guillot, co-fondateur de l'Organisation internationale des intersexes (OII), annonce que le sexe neutre va s'imposer, comme toutes les revendications LGBT :

"Le 24 août, l'Allemagne a reconnu par jurisprudence le sexe neutre pour l'ensemble des citoyens qui le souhaitaient. Le Portugal est également en train de légiférer sur la question. Donc oui, c'est une lame de fond. Sur ces questions sociétales, la France en général est très conservatrice, donc ça ne se fera pas tout de suite, mais ça se fera. [Le rejet de la Cour de cassation n'était pas] très ferme : sur le fond, ils n'avaient rien à dire, puisque rien n'empêche le sexe neutre en France, donc le plaignant a saisi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et on attend que ce soit jugé là-bas. […]"

Lire la suite de l'article

La secte de la République a un nouveau chef

P-Foussier-3Philippe Foussier a été élu Grand Maître du Grand-Orient de France jeudi 24 août, au terme de la première des trois journées du Convent 2017 qui se déroule à Marseille. Son score est de 34 voix (on compte 1 bulletin nul). Il était le seul candidat à la succession de Christophe Habas, dont le rapport d'activité a été approuvé à 93,4%. Élu avec 31 voix, le 1er Grand Maître Adjoint (GMA) est Georges Sérignac. Les 2ème et 3ème GMA sont Xavier Chabois-Chouvel et Gilles Richard. Le Grand Orateur Gérard Cabozon, le Grand Secrétaire aux Affaires Intérieures Philippe Goethals (adjoint Gérard Quenault), le Grand Secrétaire aux Affaires Extérieures Michel Cicile (adjoint Mohamed Aït-Aarab) et le Grand Trésorier Gilbert Lucattini (adjoint Loïc Bertrand).

Initié il y près d’un quart de siècle, Foussier appartient à la Loge République (Paris). Membre de la Fraternelle parlementaire, il a présidé le Comité Laïcité République de 2005 à 2009.

Agé de 52 ans, il est journaliste (indépendant selon ce blog, ce qui prête à rire). De 1995 à 2017, il a été rédacteur en chef de Communes de France, périodique destiné aux élus locaux. Membre du PS, il a été rédacteur en chef de la revue de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains.

En mars dernier, il avait prononcé une intervention sobrement intitulée "Les Francs-Maçons, gardiens du temple républicain". Il y déclare notamment que "aucune religion n'a le monopole du fanatisme" et ajoute plus tard que… "la

Lire la suite de l'article