Archives par étiquette : nomme

Mgr Michel Aupetit nommé archevêque de Paris

MLe pape François nomme l'évêque de Nanterre, ancien auxiliaire de Paris, pour succéder au cardinal André Vingt-Trois.

Mgr Aupetit s'était rendu à une Manif Pour Tous. On se souvient aussi de ses propos sur l'objection de conscience.

L'an dernier il a également soutenu la Marche pour la vie.

Aux dernières nouvelles, La Vie regrette à demi-mot ce choix :

"l’arrivée de Mgr Aupetit renforce et perpétue une forme d’« anomalie » ecclésiale inaugurée par Lustiger : alors que l’usage veut qu’un évêque ne vienne pas de son diocèse, les trois derniers archevêques de la capitale auront été de « purs produits » du clergé parisien. Au risque de donner le sentiment d’une différence avec les autres diocèses de France ?"

En 2012, Mgr Aupetit avait aussi mis le lobby LGBT en fureur, après avoir déclaré à propos de la loi Taubira :

«une loi a pour vocation de s’appliquer à tous et donc d’être universelle. Il ne convient pas, qu’au nom d’un individualisme exacerbé, on crée une loi pour chaque catégorie de personnes. Sinon, pourquoi pas la polygamie? L’inceste? L’adoption d’un enfant par un frère et une sœur?». «l’homoparentalité est une inexactitude», «il y a toujours un père et une mère», «le recours à une procréation médicalement assistée serait une profonde injustice faite aux enfants».

Lire la suite de l'article

Saint Jean-Paul II : “Je vois l’Église affligée d’une plaie mortelle (…) elle se nomme l’islamisme”

Extrait d'une conférence donnée par Mgr Mauro Longhi sur Jean-Paul II traduite sur le site Benoit-et-moi

51732_jean-paul-ii-croix-portrait-hors-serie"Mgr Mauro Longhi, du presbytère de la Prélature de l'Opus Dei, très souvent en contact étroit avec le Pape polonais au cours de son long pontificat (…) De 1985 à 1995, le jeune économiste bocconien Mauro Longhi (qui sera ordonné prêtre en 1995) a accompagné et accueilli le Pape Wojtyla dans ses promenades à ski et en montagne (…) Parmi les nombreuses anecdotes racontées, cependant, l'épisode qui a le plus frappé le public de l'ermitage de Bienno, et qui s'inscrit dans le cadre de l'une des nombreuses promenades sur le Massif du Gran Sasso, est sans doute celui qui concerne l'Islam et l'Europe :

C'est alors que Wojtyla change de ton et de voix et, me faisant partager l'une de ses visions nocturnes, il me dit: "Rappelle-le à ceux que tu rencontreras dans l'Église du troisième millénaire. Je vois l'Église affligée d'une plaie mortelle. Plus profonde, plus douloureuse que celles de ce millénaire" – se référant à celles du communisme et du totalitarisme nazi -. "Elle se nomme l'islamisme. Ils envahiront l'Europe. J'ai vu les hordes venir de l'Occident vers l'Orient", et il me fait une par une la description des pays: du Maroc à la Libye en passant par l'Egypte, et ainsi de suite jusqu'à la partie orientale. Le Saint-Père ajoute: "Ils envahiront l'Europe, l'Europe sera une cave, vieilles reliques, pénombre, toiles d'araignée. Souvenirs familiaux. Vous, Eglise du troisième millénaire,

Lire la suite de l'article

Donald Trump a déjà nommé 59 juges fédéraux, très ancrés à droite

UnknownSelon Libération, Donald Trump est en train de transformer le système judiciaire des Etats-Unis en nommant des dizaines de juges très ancrés à droite. Cette transformation pourrait avoir des conséquences pendant des dizaines d’années. Carl Tobias, professeur de droit à l’université de Richmond, explique :

«La vitesse à laquelle Trump nomme des juges est peut-être l’aspect le plus réussi de sa présidence. En nombre de nominés, Trump a largement surpassé Obama, Bush et Clinton.» «Aucun élu républicain n’a voté contre un juge nommé par Trump, ni en commission ni en séance plénière»

Depuis le 20 janvier, il a nommé 59 juges fédéraux, dont une immense majorité pour des postes à vie. Au même stade de leur mandat, Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton en avaient respectivement nommé 22, 52 et 30. Si Trump a pu procéder à autant de nominations, c’est grâce au nombre inhabituellement élevé de postes vacants : près de 110 au moment de sa prise de fonction, en raison de l’obstructionnisme des Républicains, qui ont refusé d’entériner au Sénat les juges nommés par Obama dans les dernières années de sa présidence.

La nomination la plus notable reste celle du conservateur Neil Gorsuch, confirmé début avril comme neuvième juge à la Cour suprême. Au-delà de ce poste emblématique, les nominations de juges fédéraux par dizaines offrent encore davantage à Trump la possibilité d’imprimer durablement sa marque sur le système judiciaire. Parmi les nommés, on compte :

  • John Bush, 52 ans, confirmé en juillet par le Sénat, qui a comparé l’avortement à

Lire la suite de l'article

Donald Trump nomme une catholique pro-vie juge à la 7e cour d’appel fédérale (Chicago)

Unknown-9Amy Coney Barrett, professeur à la faculté de droit de l’université Notre-Dame (Indiana), mère de 7 enfants, a été nommée par Donald Trump juge à la 7e cour d’appel fédérale (Chicago).

« Alliance pour la Justice » a publié un tract contre cette nomination, vitupérant que « Barret mettra ses vues personnelles au-dessus de la loi », qu’elle est une grave menace pour les « droits reproductifs » puisqu’elle croit que « la vie commence à la conception » et qu’elle a critiqué l’obligation pour les employeurs d’inclure la contraception dans la couverture maladie des salariés.

Lors de l’audition de Amy Barret au Sénat, un sénateur, Dianne Feinstein, l’a carrément attaquée sur sa foi catholique.

« Quand on lit vos discours, on tire la conclusion que le dogme vit haut et fort en vous. Et c’est un sujet de préoccupation lorsqu’on en arrive aux questions importantes pour lesquelles se sont battues de très nombreuses personnes depuis des années ». 

Lire la suite de l'article

Le journaliste Bruno Roger-Petit nommé porte-parole de la Présidence de la République

Annonce de l'Elysée ce matin :

Index"Bruno ROGER-PETIT est nommé conseiller, porte-parole de la Présidence de la République, à compter du 1er septembre 2017. Il aura pour mission de relayer la parole publique de l’Elysée, et utilisera pour ce faire tous les moyens à sa disposition, notamment le compte twitter de la Présidence. Cette nomination complète le dispositif en vigueur concernant la communication de la Présidence de la République."

Le soir du 23 avril, jour de qualification d'Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, le journaliste était le seul de sa profession à participer au repas de la victoire dans la brasserie de La Rotonde à Paris. Ancien collaborateur à France Télévision, il a contribué au Nouvelobs.com jusqu'en 2015 avant de rejoindre l'équipe du site web de Challenges.

Il y a 2 ans, en septembre 2015, il s'était fait remarquer en déclarant cette idiotie sur radio classique :

"les catholiques ont massacré tout le monde dans ce pays pendant 700 ans"

L'individu, qui avait écrit bon nombre de bêtises sur Twitter a… supprimé son compte. Lors des Manifs Pour Tous notamment, il avait multiplié les caricatures… et les menaces :

1

En avril dernier, lors d'un débat consacré au vote des catholiques de France, sur CNews, il avait explosé suite au propos du père Stalla-Bourdillon, rappelant la nature criminelle de l'avortement et s'était fait gentiment reprendre par les autres participants au débat, parmi lesquels Charlotte d'Ornellas.

L'Elysée a vraiment nommé un champion du monde de la communication…

Lire la suite de l'article

Finlande : le terroriste eu couteau (fou) se nomme Abderrahmane Mechkah

La justice finlandaise a révélé l'identité de l'homme soupçonné d'avoir tué deux femmes et blessé huit personnes avec un couteau vendredi à Turku en Finlande.

Il s'agit d'un demandeur d'asile marocain de 18 ans.

Lire la suite de l'article

Trump nomme un catholique ambassadeur extraordinaire des États-Unis chargé de la liberté religieuse

Unknown-7Lu sur Americatho :

"Le gouverneur républicain du Kansas Samuel “Sam” Brownback, élu en 2011 et qui ne devrait pas solliciter un nouveau mandat, vient d’être désigné par le Président Trump pour devenir ambassadeur extraordinaire des États-Unis chargé de la liberté religieuse internationale. Il devrait ainsi succéder, dans cette fonction, au rabbin David Saperstein nommé par Barack Obama, et dont la mission s’est achevée le 20 janvier de cette année. Cette nomination présidentielle est, comme toute nomination d’ambassadeur, soumise à la ratification du Sénat. Ancien député du Kansas puis sénateur de ce même État au Congrès, Sam Brownback s’est converti au catholicisme en 2002."

Lire la suite de l'article

A peine nommé, le général Lecointre au centre d’une cabale

Unknown-19Dans les colonnes de l'Humanité, Jacques Morel, auteur du livre La France au coeur du génocide des Tutsi, a affirmé que François Lecointre avait «défend[u] les auteurs du génocide rwandais». En 1994, l'actuel chef d'état-major était en poste au Rwanda lors de l'opération Turquoise. Il était capitaine d'infanterie de marine, chargé du secteur de la commune de Gisovu dans le cadre de l'opération militaire française Turquoise, déclenchée en 1994 au Rwanda pour mettre fin aux massacres. Jacques Morel a étayé ses allégations en affirmant, entre autres, que François Lecointre avait «collaboré» avec Alfred Musema, le directeur d'une usine à thé qui avait rendu possible l'hébergement dans celle-ci de soldats de l'armée française, en juillet 1994. Impliqué dans le génocide des Tutsis, Alfred Musema a été condamné à une peine d'emprisonnement à perpétuité le 27 janvier 2000 par le Tribunal pénal international pour le Rwanda.

Le colonel Jacques Hogard, grand connaisseur du sujet, estime que cette attaque est injuste et indigne.

Pourtant c'est une autre période de sa carrière qui pose quelques questions. Selon Slobodan Despot :

"[Sa] réputation se fonde essentiellement sur un fait d’armes du temps où il était capitaine chez les Casques bleus en Bosnie: la reprise du pont de Vrbanja à Sarajevo aux milices serbes. Les articles et vidéos relatant cette prouesse véhiculent souvent une image très déformée de l’événement et de son contexte. Ainsi ce bref documentaire sur YouTube. On y lit (en anglais) un résumé des faits pour le moins dramatique. En s’emparant du pont en question, les Serbes auraient eu l’«occasion

Lire la suite de l'article

Lionel Zinsou nommé nouveau président de Terra Nova, qui se rapproche de Macron

Terra Nova a largement inspiré la politique de Hollande (réforme du collège, réforme du code du travail, loi sociétale, …). Maintenant que le PS a disparu, ce "think tank" se rapproche de Macron. Selon Le Monde :

Zinsou"Terra Nova s’éloigne de plus en plus du PS. Le think tank « progressiste » s’est en effet choisi un nouveau président, près de six mois après la mort de François Chérèque. C’est Lionel Zinsou, 62 ans, un fervent supporteur d’Emmanuel Macron.

Ancien premier ministre du Bénin (18 juin 2015-6 avril 2016), candidat malheureux à l’élection présidentielle du pays il y a un peu plus d’un an, ce métis franco-béninois – passé lors de ses études en France par de prestigieux établissements comme Louis-le-Grand et l’Ecole normale supérieure – a été la plume de Laurent Fabius lorsque celui-ci était premier ministre (1984-1986). Il a surtout un riche passé dans le monde économique. Il a ainsi fait carrière comme banquier d’affaires à la banque Rothschild avant de diriger, en 2009, le fonds d’investissement européen PAI Partners. Il est également l’auteur d’un essai remarqué en son temps, Le Fer de lance : essai sur les nationalisations industrielles (Olivier Orban, 1985).

Bref, c’est le candidat idéal pour reprendre le club de réflexion créé en 2008. « Nous avions une grille de qualités à respecter, explique Thierry Pech, le directeur général. Nous recherchions un progressiste, ouvert sur le monde, en prise avec les réalités économiques et qui s’intéresse à la vie des idées. » Une fiche de poste fléchée, donc, pour M. Zinsou qui remplit tous

Lire la suite de l'article

L’abbé Émeric Baudot, nommé à Saint-Nicolas du Chardonnet

Image-4La Fraternité Saint-Pie X vient de nommer l’abbé Émeric Baudot à Saint-Nicolas du Chardonnet. Âgé de 56 ans, ce prêtre originaire de Lyon, entré au début des années 1980 au séminaire d’Écône pour rejoindre Mgr Marcel Lefebvre, a été ordonné juste après les sacres épiscopaux de 1988. Desservant de la chapelle de Versailles puis directeur du collège de Sainte-Marie, près de Saint-Malo, il fut l’économe général de la Fraternité pendant douze ans, avant d’être nommé premier assistant du supérieur du district de France il y a trois ans. Il est le 5e prêtre que la Fraternité Saint-Pie X nommé à Saint-Nicolas du Chardonnet, à la suite de Mgr François Ducaud-Bourget, prêtre de l’archidiocèse de Paris qui avait investi l’église il y a quarante ans pour la restituer au rite traditionnel, aux côtés des abbés Louis Coache (prêtre du diocèse de Beauvais) et Vincent Serralda (prêtre de l’archidiocèse d’Alger).

À sa mort en 1984, Mgr Ducaud-Bourget avait sollicité l’œuvre fondée par Mgr Lefebvre pour desservir l’église du Ve arrondissement et c’est l’abbé Philippe Laguérie qui fut diligenté par ce dernier pour le remplacer. Depuis, une quarantaine de curés et de vicaires se sont succédés pour œuvrer dans ce « phare » du traditionalisme français. Seule église entièrement consacrée à la liturgie grégorienne dans le pays, elle devint progressivement la matrice de nombreux sanctuaires et chapelles qui ont permis de remettre au goût du jour le rite traditionnel, entièrement proscrit pendant les années 1970. Avec trois messes quotidiennes et cinq messes

Lire la suite de l'article

Andrew Scheer, pro-vie et pro-famille, nommé à la tête de l’opposition canadienne

Oui, les idées défendues par la droite des valeurs ont encore une influence dans nos sociétés occidentales. Tous les espoirs de penser que cela arrivera un jour en France sont permis :

5135401_6_6aa2_andrew-scheer-apres-son-election-a-la-tete_5d7eb38deb62196fc20271db81f35520"C’est à une petite surprise qu’ont assisté les membres du Parti conservateur du Canada (PCC) réunis au Centre des congrès de Toronto, samedi 27 mai. Les conservateurs élisaient leur nouveau chef et, alors que le Québécois Maxime Bernier faisait figure de favori, c’est Andrew Scheer, député de la Saskatchewa, qui a remporté le poste à l’arraché avec 51 % des voix. Il succède ainsi à Stephen Harper, ancien premier ministre fédéral (2006-2015) (…)

Scheer est un fervent opposant à l’avortement et milite contre le mariage homosexuel. En matière d’écologie, il a promis d’abolir la taxe carbone que le gouvernement Trudeau veut mettre en place en 2018. Sur le plan économique enfin, ce père de cinq enfants prône la réduction des dépenses publiques et l’élimination des déficits.

Sitôt sa victoire connue, samedi soir, bon nombre d’observateurs relevaient qu’Andrew Scheer la devait en grande partie au soutien de l’Union des producteurs agricoles du Québec, et à l’appui de la droite conservatrice anti-avortement."

Lire la suite de l'article

Emmanuel Macron nomme son Premier Ministre

La rumeur annonçait son arrivée, le Président fraîchement investi l'a confirmée ce jour : Edouard Philippe est nommé Premier Ministre.

Edouard-philippe-56d0cd-0@1x
Actuel Maire LR du Havre, soutien d'Alain Juppé, cet homme, au parcours proche de l'actuel président (Enarque, "Young Leaders", Bilderberg,…), inaugurait fin 2013 une mosquée radicale ayant des accointances avec les frères musulmans.

Cette même année, Edouard Philippe faisait partie des "frondeurs" qui se sont abstenus lors du vote de la loi Taubira dénaturant le mariage.

Un homme de gauche à droite… non à gauche… mais de droiche… Bref, un homme "En Marche" mais on ne sait plus trop dans quelle direction.

Commentaires (4)

Il est barbu comme les islamistes dont il est proche !
Cherchez ce qu'il a fait au Havre . . . et vous comprendrez !

Rédigé par : JR | 15 mai 2017 17:52:42
____________________________________

Pour avoir vécu quelques années dans une commune limitrophe du Havre, et ayant passé une partie de ma scolarité dans la grande cité océane, je suis d'une certaine façon fier que ce soit le maire du Havre qui ait été choisi pour une charge ô combien difficile !

Mais je ne suis pas dupe… Edouard Philippe ne vaut pas Félix Faure ni René Coty ! Les juppéistes font partie de cette indécrottable droite "c… molles" qui par ses lâchetés et sa soumission aux diktats et oukazes de la bien-pensance, cause un tort immense à notre pauvre pays !

De toute façon, je pense qu'il ne fera pas long feu… Macron et

Lire la suite de l'article