Archives par étiquette : Noël

La crèche de Noël ne prive personne de rien, elle n’exclut personne

Discours de Robert Ménard, maire de Béziers pour l'inauguration de la crèche dans sa mairie lundi 4 décembre :

B« Merci infiniment d’être là, tous ensemble.
De n’être là contre personne, bien sûr, mais simplement, ensemble, tous ensemble.
Cette crèche de Noël, c’est un hommage à une famille, à la famille.
À une famille brinquebalée.
À une famille pauvre.
À une famille qui s’aime.
À une famille qui attend un enfant, le plus bel événement qu’on puisse espérer quand on est une famille.
Cette famille va transformer le monde.
Qu’on la croit marquée du doigt de Dieu ou qu’on n’y croit pas, elle a façonné notre culture, notre civilisation, notre morale.
Elle a fait ce que nous sommes.
Elle a inspiré nos artistes, modelé nos villes, nos paysages. Elle est au cœur aujourd’hui de plus d’un milliard d’hommes et de femmes.
Et les autres me direz-vous. Ceux qui ont choisi d’autres croyances, ou ceux qui ne croient en rien. Mais ils sont là. Vous êtes tous là : chrétiens, musulmans, juifs, agnostiques !
Parce que, nous le savons tous, notre pays est le produit de cette histoire, le produit, au fond, de cette famille.
Parce qu’elle est notre héritage commun. Parce que nous l’avons reçue en héritage.
C’est bien pourquoi sa place est ici, au cœur de cet hôtel de ville, notre maison commune.
Elle nous rassemble. Elle nous réunit. Elle nous donne l’occasion – si rare – de nous interroger sur ce que nous sommes, sur ce qui nous

Lire la suite de l'article

Petit guide à l’usage des chrétiens qui ont l’impression qu’ils se sont fait voler Noël

De l'abbé Amar :

"L’omniprésence du père Noël avec son sourire débonnaire vous agace ? Vous vous sentez agressé par ces enseignes, brillant de mille feux, qui vous vantent la meilleure des bûches ou le plus appétissant des foie gras ? Vous bondissez quand on vous souhaite « de joyeuses fêtes » ? Les lignes qui suivent sont pour vous. Comment faire pour ne pas oublier que le seul véritable cadeau est l’enfant de la crèche qui vient porter la paix au monde ? Petit guide spirituel et pratique à l’usage des chrétiens qui ont la désagréable impression qu’ils se sont fait voler Noël.

Derrière cette question, c’est tout le problème de notre rapport au monde qui se pose. En mai 68, les manifestants se présentaient comme des révolutionnaires et affirmaient vouloir transgresser toutes les règles. Aujourd’hui, leur culture est dominante et force est de constater que les nouveaux transgressifs sont les chrétiens eux-mêmes ! L’avenir que l’on nous propose est le savant mélange d’une sécularisation de plus en plus agressive, mêlée d’une perte du sens de la dignité humaine et d’une soumission exacerbée aux plaisirs individuels. « Nous ne pourrons pas exister sans des choix de vie en rupture » disait récemment le président de la Conférence des évêques de France. « Les chrétiens doivent empêcher le monde de dormir » rajoutait récemment le cardinal André Vingt-Trois.

Pourtant, il ne suffit pas de contester et de s’opposer. Il faut surtout attester et proposer. Dire notre foi, en témoigner, de façon courageuse et authentique. Et si cela commençait à Noël ? J’entrevois quelques moyens pour le faire, simples et

Lire la suite de l'article

Petit guide à l’usage des chrétiens qui ont l’impression qu’ils se sont fait voler Noël

De l'abbé Amar :

"L’omniprésence du père Noël avec son sourire débonnaire vous agace ? Vous vous sentez agressé par ces enseignes, brillant de mille feux, qui vous vantent la meilleure des bûches ou le plus appétissant des foie gras ? Vous bondissez quand on vous souhaite « de joyeuses fêtes » ? Les lignes qui suivent sont pour vous. Comment faire pour ne pas oublier que le seul véritable cadeau est l’enfant de la crèche qui vient porter la paix au monde ? Petit guide spirituel et pratique à l’usage des chrétiens qui ont la désagréable impression qu’ils se sont fait voler Noël.

Derrière cette question, c’est tout le problème de notre rapport au monde qui se pose. En mai 68, les manifestants se présentaient comme des révolutionnaires et affirmaient vouloir transgresser toutes les règles. Aujourd’hui, leur culture est dominante et force est de constater que les nouveaux transgressifs sont les chrétiens eux-mêmes ! L’avenir que l’on nous propose est le savant mélange d’une sécularisation de plus en plus agressive, mêlée d’une perte du sens de la dignité humaine et d’une soumission exacerbée aux plaisirs individuels. « Nous ne pourrons pas exister sans des choix de vie en rupture » disait récemment le président de la Conférence des évêques de France. « Les chrétiens doivent empêcher le monde de dormir » rajoutait récemment le cardinal André Vingt-Trois.

Pourtant, il ne suffit pas de contester et de s’opposer. Il faut surtout attester et proposer. Dire notre foi, en témoigner, de façon courageuse et authentique. Et si cela commençait à Noël ? J’entrevois quelques moyens pour le faire, simples et

Lire la suite de l'article

Pour vos cadeaux de Noël, les éditions Clovis vous proposent un large choix de très bons livres

Thumbnail-20
Par ailleurs, les éditions Clovis publient cette année un autre roman jeunesse du père Francis Finn : Percy Wynn, dont voici le résumé :

Thumbnail-21"C'est la rentrée des classes au collège Sainte-Marie. Parmi les nouveaux élèves, un garçon nommé Percy Wynn n'est pas comme les autres : l'effort physique lui fait peur, il ne sait ni monter aux arbres, ni nager, ni même jouer au ballon ; il a lu tant de livres qu'on le compare à une bibliothèque vivante. Plus embêtant, il a un côté fillette qu'on ne pardonne pas dans une pension. Très vite, il devient donc le souffre-douleur des élèves les moins sympathiques du collège. Mais il fait la rencontre d'un ancien nommé Tom Playfair. Une amitié se tisse entre ces garçons profondément catholiques et tous deux "chics types". Les aventures vont commencer. Emporté dans ces péripéties et guidé par Tom, Percy va se transformer : il deviendra, rebondissement après rebondissement, un vrai garçon et un chrétien affermi. Mais à quel prix ?" 

Le père Francis Finn (1859-1928), jésuite américain, est l'auteur de vingt sept romans pour enfants, dont Tom Playfair, et sa suite Percy Wynn. Prêtre et éducateur, Francis Finn a voulu illustrer les vertus chrétiennes dans tous ses livres, notamment le courage, la gratitude et l'esprit de sacrifice.

Lire la suite de l'article

Des livres à offrir à Noël

9782851902276
Les éditions de Chiré ont récemment réédité cet ouvrage, qui est la réimpression de l’édition parue initialement en 1926. Son auteur, né en 1888 (à Fougères, Ille-et-Vilaine), fut ordonné prêtre en 1914 et, titulaire d’un doctorat en philosophie,  exerça la fonction de professeur au Grand séminaire de Rennes. Extraits de l'ouvrage.

« La tâche est des plus malaisées ; le libéralisme, en effet, pris dans son ensemble, est quelque chose de vague, d’incertain, d’indéterminé, qui, s’étendant à tous les domaines (philosophie, théologie, morale, droit, économie…), apparaît partout comme essentiellement variable au gré des personnes et des circonstances. D’où l’extrême difficulté de saisir ce protée qui prend à volonté toutes les formes, tous les visages, y compris le masque de la vérité et de la vertu ».

« Le libéralisme, chaos d’erreurs, monstre informe, est comme le protestantisme, le kantisme, le laïcisme, le modernisme, le rendez-vous de toutes les hérésies. Par son éclectisme universel, il est même l’hérésie-type, radicale ; il contient toutes les autres comme leur principe et leur source. Cette description permet d’en saisir la nature profonde et conduit à la définition du libéralisme : c’est avant tout le renversement des valeurs, la contradiction de la loi et de l’ordre ».

Pour le commander, suivez ce lien.

Pour plus d'informations sur cet ouvrage, suivez celui-ci.

Lire la suite de l'article

9-10 décembre : un son et lumière au cœur du marché de Noël de Château-Gontier (Mayenne)

Recto_Flyers2017_web

Entretien avec Gonzague Meunier, créateur du spectacle Celestino

DSC_0177_previewGonzague Meunier, d’où vous est venue l’idée de monter ce spectacle de Noël ?

En règle générale, on coupe ou en élève ce qui ne sert plus, on s’éloigne de ce qu’on ne comprend plus. Depuis quelques années, on sent bien que la pression est de plus en plus forte sur nos crucifix, sur les signes extérieurs de notre piété, sur notre culture, nos racines, sur l’héritage millénaire de la chrétienté, sur notre Foi.

Dans ce contexte, notre pire ennemi, c’est l’ignorance de nos concitoyens, qui ne savent pas, qui ne savent plus le sens de tout ce qui concerne le fait religieux, de tout ce qui les entoure au quotidien, et que le christianisme a apporté à la France. Une telle ignorance est le terreau de nos ennemis, ceux qui combattent farouchement notre Foi, avec vigueur et aussi le soutien du relativisme et de la « bien-pensance ». Un bien triste état des lieux qui m’a fait réagir très tôt, avec cette conviction : Il faut qu’ils sachent !

D’où l’idée d’un spectacle ?

Exactement. Il y a dix ans qu’est née en moi cette idée d’un spectacle de qualité qui soit un support d’évangélisation. Très vite, j’ai su ce que je voulais raconter.

Tous nos contemporains, à l’instar des millions de visiteurs du Puy-du-Fou (le modèle en la matière), aiment les spectacles. Ils sont encore sensibles à leurs racines, à leur Histoire, quand celle-ci leur est bien racontée. D’ailleurs, la France a été, par le passé,

Lire la suite de l'article

La mairie FN d’Hénin-Beaumont lance un concours de la plus belle crèche de Noël

Pour protester contre la décision de justice interdisant l'installation d'une crèche de Noël dans le hall de l'Hôtel de ville d'Hénin-Beaumont, le maire FN Steeve Briois a décidé de mettre Jésus en première page du journal municipal et de lancer un concours :

Capture d’écran 2017-12-01 à 07.20.47Le maire explique :

Capture d’écran 2017-12-01 à 07.21.16 Capture d’écran 2017-12-01 à 07.22.34

Lire la suite de l'article