Archives par étiquette : Najat

Congé parental : le nouveau dispositif de Najat Belkacem a fortement dissuadé les parents

En 2014, Najat Vallaud-Belkacem a promu la réforme « Prépare » (pour prestation partagée pour l’éducation de l’enfant), qui raccourcit le congé parental et le partage entre les deux parents. Celle-ci est entrée en vigueur au 1er janvier 2015. Pour un premier enfant, chaque parent peut s’arrêter six mois. À partir du deuxième enfant, l’indemnisation du congé est versée durant deux ans maximum à chaque parent dans la limite des 3 ans de l’enfant. Concrètement, soit le père prend le relais au bout de deux ans, soit le congé s’arrête.

Ce nouveau dispositif a fortement dissuadé les parents. Le nombre de bénéficiaires baisse en effet de 7,4 % en 2016, contre environ 3 % chaque année dans les années précédentes. « Comment prétendre défendre le libre choix du mode de garde des tout-petits alors que la loi rétrécit cette liberté ? », s’interroge Familles de France qui réclame au passage « un ministre audacieux », alors que le premier gouvernement d’Édouard Philippe ne comptait pas de ministère de plein exercice chargé de la famille.

Sous prétexte d'égalité, l'Etat a réussi à faire des économies sur le dos des familles. Mais à quel prix pour l'avenir ?

Lire la suite de l'article

Salon Najat Vallaud-Belkacem-Belkacem, la réforme de l’orthographe c’est comme le gender : ça n’existe pas

Au cours de l'émission "On n'est pas couché" (ONPC) du 20 mai 2017, l'ex-ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, interrogée sur la réforme de l'orthographe dans les nouveaux programmes, l'a assuré : "Je n'ai jamais mené de réforme de l'orthographe : c'est une fake news !" Nouvel enfumage :

"Bien sûr, le Ministère de l'Éducation nationale n'est pas l'auteur des rectifications orthographiques proposées par l'Académie française en 1990, rectifications qui ne sont, pour la plupart d'ailleurs, jamais entrées dans le mœurs depuis un quart de siècle : dans son autobiographie parue récemment, l'ex-ministre de l’Éducation nationale ne les applique pas elle-même !

Mais ce qui importe pour les élèves, c'est bien l'application soudaine de ces rectifications dans leur classe ou dans leurs manuels en 2016.

En 2008, sous un ministère de droite donc, les nouveaux programmes faisaient de l'orthographe révisée "la référence" en primaire et demandaient aux professeurs, pour l’enseignement de la langue française, d'en tenir compte (seulement). Mais, de fait, les programmes eux-mêmes ne respectaient pas les rectifications de 1990 : on y trouve 238 fois le mot "maître" (et apparentés) avec l'accent circonflexe qui devait pourtant disparaître ! Et, de fait encore, les éditeurs scolaires n'ont pas appliqué ces rectifications.

Mais en 2016 et pour la première fois, les rectifications orthographiques sont appliquées par les programmes eux-mêmes et la consigne devient la même en primaire et au collège ("L'enseignement de l'orthographe a pour référence les rectifications orthographiques publiées par le Journal officiel de la République

Lire la suite de l'article

Najat Vallaud-Belkacem : “Totalement incompétente […] La pire ministre de toute l’histoire de la République”

C'est ce que pense Luc Ferry

Lire la suite de l'article

Najat Vallaud-Belkacem pourrait être repêchée par Macron

On prend les mêmes et on…continue :

"Très investie dans la campagne de Benoît Hamon, tout comme le maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret (PS), Najat Vallaud-Belkacem a dû faire la grimace en découvrant les résultats du candidat PS à Villeurbanne. Si Bruno Bonnell est investi pour En Marche, la ministre devra compter sur sa seule notoriété personnelle pour espérer se hisser au deuxième tour, alors que le candidat insoumis Laurent Legendre semble lui assuré d’en être.

Mais il se murmure qu’Emmanuel Macron pourrait faire une fleur à Najat-Vallaud Belkacem, qui dans ce cas respirera bien mieux dans le duel annoncé entre les représentants de Macron et Mélenchon."

Il faut dire que Najat Valaud-Belkacem a appelé à voter massivement pour Macron.

Lire la suite de l'article

Pour l’Education, Macron a trouvé pire que Najat Vallaud-Belkacem

Lu sur Agoravox :

Khiari_bariza04077p"Bariza Khiari fait partie de ces personnalités de l’ombre, qui à quelques jours de l’élection présidentielle, doivent impérativement être mises au jour. […] Cette personnalité centrale d’En Marche, membre de la garde rapprochée de Macron et potentielle ministre de l’éducation en cas d’élection de ce dernier, a de quoi inquiéter les Français soucieux de préserver une certaine idée de la France, ainsi que de ne pas livrer la France aux idéologies mortifères. […] En effet, cette franco-algérienne, née à Ksar Sbahi en Algérie de parents fervents militants du FLN et sénatrice PS de Paris depuis près de 15 ans, n’a jamais caché son militantisme pro-islam. [..] L'idéologie portée par Bariza Khiari est un danger pour la République, car sa proximité avec le CCIF, et notamment avec l’inénarrable Marwan Muhammad, est révélatrice de ce double discours insidieux que pratique à merveille une certaine frange de l’élite de la communauté musulmane.

Pour rappel, en 2011, Bariza Khiari déclarait que pour elle, « le problème ce n’est pas Tariq Ramadan, c’est le gouvernement ». Cette phrase venant exempter Tariq Ramadan de toute logique idéologique tendant à paver la voie à l’islamisme a de quoi surprendre. […] Pour la sénatrice PS, parler d’islam revient de facto à « créer des peurs » en agitant le chiffon rouge de l’immigration, et en procédant à des raccourcis fallacieux entre religion et fondamentalisme. […] Et à ce titre, cette proche de Macron et future ministrable, s’est gravement fourvoyée il y a quelques mois dans un

Lire la suite de l'article

Les enseignements interdisciplinaires magiques chers à Najat Valaud-Belkacem

Dans un débat mémorable face à Marine le Pen, Najat Valaud-Belkacem avait osé prétendre que “la France avait l’une des meilleure école du monde” et que  “le niveau de scolarité dans l’école publique est bien supérieur à l’enseignement privé”…

On connait désormais le secret de cette réussite : tous ces excellents résultats s’obtiennent grâce aux enseignements interdisciplinaires surtout lorsque les élèves sont munis de baguettes magiques remises par le ministre de l’Education nationale !

 

Le tweet a depuis mystérieusement disparu du compte de l’Académie de bordeaux…Encore un sale coup des sorciers !

Lire la suite de l'article

Najat Vallaud-Belkacem accueillie par la Manif pour Tous à Florensac

Capture d’écran 2016-11-19 à 20.11.03Le ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, était l'invitée de Sébastien Denaja, le député de la 7e circonscription de l'Hérault. Après un arrêt à l'hôtel de ville, elle s'est rendue au domaine du Bosquet. Là, face à l'entrée, l'attendait une délégation de la Manif pour tous. Autour d'un "apéro des sans dents", les manifestants arboraient des banderoles clamant : "Pas de genre à l'école" ou "GPA abolition". Un comité d'accueil très bruyant à la vue de Najat Vallaud-Belkacem.

Mais le coup d'éclat de la Manif pour tous n'allait pas s'arrêter là. Au plus près des militants socialistes, deux personnes ont apostrophé le ministre, la première sur "l'enseignement de l'arabe à l'école", la seconde sur "la théorie du genre" et "l'enseignement de la sodomie dans les manuels scolaires".

Lire la suite de l'article

Najat Valaud-Belkacem n’a pas “d’explication particulière” face aux violences à l’école

Dans quel monde vit-elle ? Encore un exemple de ces élites déconnectées de la réalité et enfermées dans leur idéologie. Extrait de la tribune de Marie Delarue pour Boulevard Voltaire :

CvGwq2PXEAAeslq"Najat Vallaud-Belkacem était, mardi matin, l’invitée d’Élizabeth Martichoux sur RTL (…) Contente, aussi, de son propre bilan. Mais l’actualité cherche à la faire mentir. En effet, les agressions contre les enseignants et les personnels de l’Éducation se multiplient et montent en violence depuis la rentrée.

« C’est vrai qu’il y a, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d’Oise, depuis quelques jours, une montée des violences à l’égard des fonctionnaires, parce que ça vise aussi bien les policiers que les enseignants, les proviseurs, ce qui commence à faire beaucoup… Et, donc, il faut condamner, absolument, chacun de ces actes. Il faut déposer plainte », dit le ministre.

Pour se défausser aussitôt, puisque c’est la politique de l’Éducation nationale en la matière : « Ce sont des éléments extérieurs qui sont les auteurs des coups et des agressions. » Donc, ça ne le concerne pas. La preuve : « On a vu aussi des violences à l’égard des policiers… » Et alors ? « Je n’ai pas d’explication particulière, si ce n’est que chacun prenne conscience de la gravité de ces actes. » Phrase qui n’a aucun sens en soi mais résume, néanmoins, la cécité idéologique de la dame. Enfin, elle l’assure, elle « n’a pas de remontées d’un climat de violence qui frappe l’école ».

C’est étonnant, parce que

Lire la suite de l'article

Une ancienne collaboratrice de Najat Belkacem promeut le gender

TEn France, la théorie du genre n’existe pas mais sa promotion à travers l’éducation doit être un succès… Deux commissions de l’Assemblée du Conseil de l’Europe se réunissaient ce jeudi 13 octobre pour une

« Audition conjointe « Apprendre pour réussir : promouvoir l’égalité de genre par l’éducation » » (learning for success : promoting gender equality).

C’était la problématique de la séance annoncée d’emblée par la présidente : comment l’égalité de genre peut-elle être promue à travers l’éducation ? Pour y répondre, la directrice de formation de l’ÉNA et symbole de la méritocratie républicaine, Mme Nathalie Tournyol du Clos, a tenu à se présenter comme une « militante des droits des femmes » avant de faire revivre aux députés européens l’histoire du féminisme français de la Révolution française à nos jours. Une énumération d’événements maintes fois entendus, mais qui a eu le mérite de rappeler que c’est la gauche qui s’opposait au droit de vote des femmes au début du siècle dernier et qu’en raison de la mobilisation de millions d’hommes lors de la première guerre mondiale, les femmes ont dû les remplacer.

Mme Tournyol du Clos a eu la chance de collaborer avec Mme Najat Vallaud-Belkacem à l’occasion de son passage au Ministère des droits des femmes et nous a livré, pas peu fièrement, quelques faits d’armes :

« Avec Najat Vallaud-Belkacem, on a voulu rendre le gender mainstream ; on a pris chaque département et chaque politique et nous les avons étudiés à la lueur de

Lire la suite de l'article

Najat Vallaud-Belkacem a besoin de réviser

Sur i-télé, commentant les propos de Nicolas Sarkozy sur "nos ancêtres les Gaulois", Najat Vallaud-Belkacem a déclaré :

"La ministre de l'Education que je suis connais PARFAITEMENT la première phrase de ce livre qui s'appelait "Tour de France par deux enfants" d'Ernest Lavisse".


« Nos ancêtres les Gaulois » : le petit cours d… par LeLab_E1

TPARFAITEMENT ? Pas si sûr… car tout ce qu'elle a dit est FAUX. Tout simplement FAUX.

Le livre "Le tour de la France par deux enfants" a été écrit par une femme, Augustine Fouillée, sous le pseudonyme de G. Bruno.

La première phrase de ce livre (à consulter en ligne) est

"Par un épais brouillard du mois de septembre, deux enfants, deux frères, sortaient de la ville de Phalsbourg en Lorraine".

Lire la suite de l'article

Le journal du ministre Baylet censure un article défavorable à Najat Vallaud-Belkacem

Original.92771.demiSelon Arrêt sur images :

"Introuvable. Pendant deux jours, un article sur une manifestation de "mamans d'enfants autistes ignorées par Najat Vallaud-Belkacem" lors d'un déplacement de la ministre à Toulouse a disparu du site de La Dépêche"Un problème technique", assure-t-on au quotidien local. Pourtant, selon nos informations, l'article a été supprimé… à la suite de pressions du cabinet de Vallaud-Belkacem.

Lire la suite de l'article