Archives par étiquette : Montpellier

Après 20 ans de silence, Montpellier renoue avec l’hommage à Jeanne d’Arc

JA MPL 05 18Ce mardi 8 mai a eu lieu à Montpellier une commémoration patriotique citoyenne pour honorer sainte Jeanne d’Arc. Le site choisi était le square près du boulevard Pasteur où prône une statue de Sainte Jeanne représentée en bergère priante.

La cérémonie, déclarée en Préfecture, était organisée par les Volontaires pour la France (VPF) et le Cercle des Citoyens Patriotes (CCP), d’autres associations patriotes étaient présentes, royalistes ou identitaires (Ligue du Midi).

Plusieurs dizaines de personnes ont écouté les beaux discours lus des Présidents VPF (général Martinez) et CCP (général Piquemal) ainsi qu’un rappel historique sur la figure extraordinaire de la bergère de Domrémy répondant à 16 ans à ses voix pour sauver, déjà, une France bien mal en point vers 1430.

Une gerbe a été déposée aux pieds de la statue aux sons de la « Cantate à l’Etendard » avant qu’une vibrante Marseillaise ne vienne clôturer l’événement.

Les cérémonies populaires sont les plus belles car elles reflètent la réalité de l’âme du peuple de France qui doit tant à la seconde patronne officielle du pays !

Lire la suite de l'article

Occupation de l’université de Montpellier par des activistes étrangers à la faculté

À Montpellier, le blocage de l’université Paul Valéry dure depuis près de 45 jours, sans que la préfecture n’ait décidé d’évacuer les manifestants. Jean-Luc Coronel de Boissezon, professeur d’histoire du droit à l’Université de Montpellier, accusé d’avoir laissé se dérouler une action punitive contre des activistes violents, répond à L'Incorrect. Extraits :

29595302_370595950088850_7506080362970055673_n"Tout a commencé par la très imprudente autorisation, manifestement imposée à notre doyen Philippe Pétel par sa hiérarchie, de ce qui lui avait été présenté comme une « réunion d’information » dans l’enceinte de notre faculté, organisée par quelques collègues syndiqués FSU de la Faculté des Sciences (ex-Université de Montpellier 2), qui appartient comme la Faculté de Droit (ex-Université Montpellier 1) à ce qui est désormais, depuis leur « fusion », l’Université de Montpellier.

En fait, la FSU locale avait, de son côté, annoncé la veille dans un communiqué passé relativement inaperçu qu’elle organiserait une « Assemblée Générale étudiants et personnels de l’Université de Montpellier sur le site de la faculté de droit ». Il y eut donc malentendu, sinon manœuvre, dès le départ ; tardivement informé de cela, notre doyen a demandé à des membres du corps enseignant d’être présents pour prendre la mesure de ce qui pourrait se passer. La réunion eut lieu à 18h dans un amphi du bâtiment 2. Dès l’arrivée, nous avons tous pu constater qu’il était empli d’une large majorité d’individus complètement extérieurs. Le caractère par suite illégitime de cette « AG » a été dénoncé par nos étudiants, minoritaires mais ayant si abondamment pris la parole pour s’opposer à

Lire la suite de l'article

Les Sentinelles de Montpellier ne lâchent rien

MPL 06 03 18Mardi 6 mars, tard le soir, à l’appel de La Manif Pour Tous 34, des sympathisants ont mené une action « Sentinelle » devant la Préfecture (place des martyrs de la Résistance, la bien nommée) afin d’interpeller les pouvoirs publics et le gouvernement sur les lois bioéthique en cours de révision.

Dans leur collimateur il y a notamment les propositions de PMA sans père et la GPA qui sont tout sauf éthiques, quelque soit l’angle où on les aborde.

Ces actions régulières, dignes et fermes, connaissent un succès croissant. Elles rassemblent des cercles de pensées divers unis dans leur rejet du progrès libéral sans contrôle ni limites et voient désormais la participation active de nombreux jeunes étudiants. Elles seront reconduites car la Vérité mérite que l’on se batte pour elle.

Lire la suite de l'article

Montpellier : nouvelle action des Sentinelles mardi 6 mars

Une nouvelle action Sentinelles dénonçant le projet de la PMA sans père dans les cartons du gouvernement en marche aura lieu à Montpellier devant la Préfecture, place des Martyrs de la résistance, la bien nommée, le mardi 6 mars de 21h à 22h.

Venir avec un ami, un livre, un chapelet …

Lire la suite de l'article

Malgré la neige les Sentinelles veillent à Montpellier

Malgré la neige et la bourrasque peu habituelles à Montpellier, des braves Sentinelles ont tenu à interpeller le gouvernement en marche et les passants le mardi 6 février soir devant la Préfecture afin de dénoncer les projets de la PMA Sans Père dans les cartons de la loi bioéthique soi disant débattue.

MPL 06 02 2018

Il est des principes non négociables et garantir à un enfant le droit d'avoir un père et une mère tant au niveau de la conception que de l'éducation en fait partie. Ce type d'action digne et symbolique sera reconduit régulièrement. Ne Rien Lâcher reste plus que jamais d'actualité.

Lire la suite de l'article

6 février : les Sentinelles à Montpellier

Une nouvelle action "Sentinelles" visant à dénoncer la PMA Sans Père dans les cartons de la loi bioéthique du gouvernement en marche aura lieu le mardi 6 février, de 21h à 22h, devant la Préfecture de Montpellier (place des martyrs de la Résistance la bien nommée).

Venir avec un livre, un ami. Il est important d'être en nombre au moment où les débats sur ladite loi bioéthique ont démarré. On Ne Lâche Rien !

Lire la suite de l'article

Débat bioéthique à Montpellier : une assemblée hostile à la réforme

Lu sur Lengadoc.info :

"Mercredi 24 janvier, la faculté de médecine de Montpellier accueillait un débat public sur le thème : « GPA, ubérisation de la filiation : une évolution sociétale inéluctable ? ». Cette soirée était animée par « l’Espace régional de réflexion éthique », un collectif de professeurs et de médecins qui organise, en accord avec l’Université, des événements ouverts aux étudiants et au grand public. […] Le débat a été introduit par Pascaline Rocher (responsable de l’association organisatrice) qui a donné la parole à deux gynécologues de renom, Israël Nisand et René Frydman, qui ont débattu sur le sujet de la gestation pour autrui (GPA).

Nisand s’est montré favorable à la GPA au nom de la souffrance des couples stériles dont certains connaissent des situations dramatiques. Il estime qu’une interdiction totale en France favorise le marché international des mères porteuses. Tout en dénonçant le libéralisme extrême de certains pays qui ont banalisé le marché de la GPA, il a plaidé pour un traitement « au cas par cas » via un comité d’experts. Rappelant l’épisode biblique de Sarah, Abraham et Agar M. Nisand a plaidé clairement pour une ouverture de la GPA en France.

Frydman a contredit son collègue et une certaine « vision bisounours » de la GPA. Il a souligné les nombreux problèmes induits pour les mères porteuses dont certaines ressortent traumatisées. M. Frydman a déploré l’absence d’étude sérieuse sur l’impact psychologique et physiologique de la GPA qui fait courir un risque important à des femmes, déjà fragiles économiquement. Il y a selon lui

Lire la suite de l'article

Les Sentinelles de Montpellier dénoncent l’extension de la PMA

SENTINELLES 34 09 01 18 1L'année 2018 a bien démarré pour dénoncer les projets de la PMA Sans Père dans les cartons des lois bioéthiques du gouvernement en marche.

Les Sentinelles 34 se sont rassemblé le 9 février 2018 soir devant la Préfecture de Montpellier afin d'interpeller passants et gouvernement sur ce projet qui privera de facto l'enfant de son père, tant en termes de connaissance de sa filiation réelle que d'affection et d'éducation paternelle.

Ce type d'action sera renouvelé régulièrement tout au long de l'année et montera en puissance … le "pire des mondes" sera dénoncé avec force !

ONLRJ

SENTINELLES 34 09 01 18 2

Lire la suite de l'article