Archives par étiquette : miracle

Saint Arnould de Metz et le miracle de la bière

Eh oui, il existe un miracle avec de la bière ! Il est attribué à saint Arnould de Metz, saint patron des brasseurs lorrains. Car oui, il existe aussi un saint patron pour les brasseurs ! Et même deux en réalité, avec saint Arnoult de Soissons, en lien avec les bières trappistes. Mais restons concentrés : qui est donc saint Arnould de Metz ?

00

Evêque, précepteur de Dagobert, puis moine !

Le petit Arnould naît en 582 en Lorraine, près de Nancy, dans une grande famille de la noblesse franque. Dès l’enfance, il mène une vie pieuse et tournée vers les autres, et songe rapidement à devenir ermite. Mais ses parents parviennent à le marier en 610. Trois ans plus tard seulement, il est nommé évêque de Metz, une fonction très importante à l’époque, aussi bien pour la vie de l’Eglise que pour la gestion du royaume ! On lui confie alors même l’éducation du futur roi Dagobert (qui a peut-être oublié la partie sur l’habillement… enfin bref). En 629, Arnould réalise finalement son rêve de toujours : il démissionne de sa fonction épiscopale, et crée un ermitage avec quelques autres frères, pour y prier et s’occuper des pauvres et des lépreux. Il y meurt en 640… Mais l’histoire ne fait que commencer !

Le miracle de la bière

L’année suivante, les habitants de Metz entreprennent une expédition pour rapatrier le corps de leur évêque défunt depuis son ermitage vers Metz. Imaginez la scène : 700 personnes en procession,

Lire la suite de l'article

Les anges montrent le grand miracle de la messe

ImageDessin d’animation mexicain distribué par Saje, Le Grand Miracle veut ouvrir les yeux des enfants (et des adultes !) sur le mystère de la messe. Trois personnes se retrouvent mystérieusement conduites par de jeunes adolescents dans une église pour assister à une cérémonie. Pour la première fois, il leur est donné de voir ce qui se cache derrière les apparences de la liturgie qui leur est pourtant familière… Cette expérience va bouleverser leur vie.

Lire la suite de l'article

Film “le grand miracle” à Versailles, le 20 juin à 19h00

L’AFC de Versailles soutient la promotion du film d’animation "Le Grand Miracle".

Après le succès de la projection du 28 avril dernier à Versailles, une nouvelle projection vous est proposée par l’AFC : le mardi 20 juin, à 19h00 au CYRANO à Versailles

Avis AFC : film pour tous (à partir de 8 ans)

Le père Guillaume BOIDOT, conseiller ecclésiastique de l’AFC, introduira cette séance par une courte explication pédagogique.

Greand m

Lire la suite de l'article

Le Grand miracle : Au cœur des mystères et de la profondeur de la Sainte Messe

LE GRAND MIRACLES-AFF 120x160-efbaed49Critique cinéma de B de Seguins Pazzis pour Le Salon Beige :

Trois personnes se retrouvent mystérieusement conduites par leur ange gardien pour assister à la messe dans une grande église : Monica, une jeune veuve élevant son enfant de 9 ans, Chema, un chauffeur de bus dont le fils est atteint d’une maladie grave et Cata, une dame âgée qui considère que sa mission sur terre est déjà terminée. Chacune de ces trois personnes se trouve dépourvue devant la situation qui leur est donnée de vivre. Leurs anges gardiens leur apparaissent et vont leur montrer ce qui se produit réellement lors d’une eucharistie, ce qui d’ordinaire se cache derrière les apparences d’une liturgie qui leur est pourtant familière, ceci, dans le but de leur redonner foi et espérance. Grâce à leurs anges gardiens, Chema, Monica et Cata assisteront également à la lutte entre le bien et le mal. Tous les trois sont loin d’imaginer, que cette expérience va bouleverser leur vie. Scénariste : Luis De Velasco. Musique : Mark Mckenzie.

Au cœur des mystères et de la profondeur de la Sainte Messe

Sous une apparence bien naïve, avec des personnages d’une grande simplicité, Un dame âgée qui ne se sent plus utile sur terre, un père de famille confronté à la maladie de son fils, une jeune mère de famille veuve, Le film transporte le spectateur au cœur du mystère de la Messe, renouvellement non sanglant du Sacrifice de la Croix. En ce 21ème siècle, ravagé par le matérialisme, l’hédonisme et le

Lire la suite de l'article

Le miracle de saint Janvier n’a pas eu lieu

Yves Daoudal constate :

Sans-titre-1-9-800x450"Le 16 décembre est l’une des trois dates où se liquéfie le sang de saint Janvier. Mais ce 16 décembre le sang ne s’est pas liquéfié. C’est la première fois depuis le 19 septembre 1980.

En 1980, deux mois après, il y eut le tremblement de terre de l’Irpinia, la chaîne de montagnes du sud de l’Italie : 2.700 morts, 8.800 blessés, 300.000 sans abris.

Le sang de saint Janvier ne s’était pas liquéfié en 1939, 1940, 1943. NI en mai 1973, avant l’épidémie de choléra qui frappa la ville."

Lire la suite de l'article

Naples: Le miracle du sang de saint Janvier a encore eu lieu

Wikicommons_napoli-_il_sangue_c3a8_vivoLe miracle de la liquéfaction du sang de saint Janvier s’est produit à Naples le 19 septembre 2016, jour de la fête du saint patron de la ville.

L’archevêque de la ville, le cardinal Crescenzio Sepe a attesté du phénomène devant l’assemblée réunie dans la cathédrale qui a réagi par de vigoureux applaudissements.

Cette liquéfaction du sang de saint Janvier, martyrisé en 305 selon la tradition, se produit en principe trois fois par an, le jour de sa fête, le 19 septembre, le premier samedi de mai et le 16 décembre date anniversaire de l’éruption du Vésuve de 1631.

Ce phénomène récurrent est attesté à Naples depuis 1389. De nombreux scientifiques se sont penchés sur la question. La température extérieure, qui peut atteindre plus de 30 degrés en septembre et n’être que de 7 degrés en décembre, semble n’avoir aucune influence sur la liquéfaction, qui est soit lente soit rapide. D’autres pensent que le liquide enfermé dans une ampoule de verre contient d’une composition chimique à base de fer, datant du Moyen Age, à l’état solide si on n’y touche pas mais qui devient liquide quand on l’agite.

Les rares fois où le sang ne s’est pas liquéfié, une catastrophe a éclaté dans l’année qui suivait: en 1939, par exemple, avant le début de la Seconde Guerre mondiale. Officiellement, la liquéfaction du sang de saint Janvier n’est pas considéré par l’Eglise catholique comme un miracle, mais comme un “événement prodigieux”.

Lire la suite de l'article

Nouveau miracle du soleil près de Fatima ?

Les faits se sont déroulés à l'issue d'une nuit de prières devant la Vierge pélerine de Fatima, après la messe, vers 8h du matin le 4 mai 2016, alors que l'assemblée accompagnait la Vierge pélerine pour son départ d'Ourém (situé à 11 km de Fatima).

Une centaine de personnes environ ont affirmé voir le soleil tourner à grande vitesse avec une grande clarté et tour à tour entouré de couleurs rouge et jaune. Les descriptions ressemblent beaucoup au miracle du soleil d'octobre 1917.

Le diocèse a précisé ne pas vouloir faire d'enquête sur le phénomène.

Sources en portugais : article et JT.

Lire la suite de l'article

Miracle eucharistique en Pologne

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"L’évêque de Legnica, Mgr Zbigniew Kiernikowski, a annoncé par le communiqué ci-dessus, daté du 10 avril, la reconnaissance d’un miracle eucharistique dans l’église Saint-Hyacinthe de la ville.

Le jour de Noël 2013, une hostie était tombée par terre au moment de la communion. Elle fut mise dans de l’eau, comme on le fait de plus en plus, afin qu’elle se dissolve. Mais au lieu de se dissoudre il apparut des taches rouges. Mgr Stefan Cichy, qui était alors l’évêque de Legnica, nomma une commission pour étudier le phénomène. Un fragment de l’hostie fut prélevé et envoyé au laboratoire de médecine légale. Lequel a conclu qu’il s’agissait d’un fragment de muscle strié « très similaire au myocarde avec des altérations qui apparaissent souvent pendant l’agonie ». L’analyse ADN a conclu qu’il s’agit de myocarde humain.

En janvier dernier, le nouvel évêque, Mgr Kiernikowski, a envoyé ces conclusions à la congrégation pour la doctrine de la foi. Et, conformément aux recommandations reçues de Rome, il a demandé au curé de la paroisse que soit aménagé un endroit approprié pour l’adoration de la « Relique ».

Il conclut : « J’espère que cela servira à approfondir le culte de l’Eucharistie et aura un effet en profondeur sur la vie des gens qui se trouveront en face de la Relique. Nous voyons le Signe mystérieux comme un acte extraordinaire d’amour et de bonté de Dieu, qui vient vers hommes dans une suprême humiliation. »"

Commentaires (2)

Le S.B. avait relaté

Lire la suite de l'article

Nouvelle étape vers la reconnaissance d’un miracle par l’intercession du Père Popieluszko

La commission chargée d'étudier un éventuel miracle dû à l'intercession du bienheureux prêtre polonais a rendu ses conclusions après un an d'enquête : il s'agit bien d'une guérison inexplicable. Un malade atteint d'une leucémie rare, hospitalisé à Créteil, avait rapidement guéri, après une prière faite au prêtre martyr du communisme, le 14 septembre 2012 (lire ici).

Mgr Santier annoncera officiellement la fin de l'enquête lors d'une prière dans la cathédrale de Créteil lundi prochain, un 14 septembre donc, également jour de naissance du bienheureux Popieluszko et du prêtre qui a demandé son intercession.

Les conclusions de l'enquête seront envoyées à la Congrégation pour les causes des Saints à Rome qui présentera le dossier au pape, à qui revient la décision de décréter la canonisation, très attendue par la Pologne.

Lire la suite de l'article

Un nouveau produit miracle contre la propagande télévisée !

LC'est le bouton off de votre téléviseur. Simple comme bonjour (et surtout au revoir), lorsque le programme n'apporte rien ou qu'il véhicule de la propagande grossière (comme celle de France Télévisions contre le racisme).

Et en plus, vous gagnerez du temps pour faire autre chose. 2 en 1 c'est plus malin.

Lire la suite de l'article

Le captagon, la pilule miracle des djihadistes

Lu ici :

"Les djihadistes en Syrie utilisent le captagon, une drogue à base d'amphétamines, pour doper leurs performances. La pilule sert aussi à financer la guerre."

La drogue les empêche de ressentir la douleur et la peur, ce qui leur permet de tenir le coup. On comprend mieux leur insensibilité face à la douleur qu'ils infligent aux autres.

Lire la suite de l'article