Archives par étiquette : militaires

En marche à deux jours du 14 juillet vers la colère noire des militaires dont le premier ne veut pas “se faire b… comme ça”

PdvIl est peut-être temps que les bébés de la politique au pouvoir depuis deux mois sachent que leurs responsabilités dépassent celles d'un enfant de 6 ans : 

""Je ne vais pas me faire b… comme ça". C'est, de sources concordantes, le rugueux cri du cœur poussé ce matin par le chef d'état-major des armées Pierre de Villiers aux députés de la commission de la défense, au lendemain de l'annonce par Bercy d'une réduction des crédits de 850 millions d'euros en 2017. "Le grand écart entre les objectifs assignés à nos forces et les moyens alloués n'est plus tenable", a assuré le général de Villiers lors d'une audition à huis clos. "On a déjà tout donné", a-t-il martelé, répétant que l'armée est déjà à l'os, avec des effectifs militaires passés de 241.000 à 203.000 personnes de 2008 à 2015.

"Il a tapé du poing sur la table, et pas seulement au sens figuré', relate un témoin. De mêmes sources, le chef d'état-major des armées, très applaudi à l'issue de sa présentation, a prôné un budget défense de 34,8 milliards d'euros dès 2018, soit une hausse de plus de 2 milliards, dans la droite ligne de ses préconisations des derniers mois.

La grosse colère du plus haut gradé français n’a rien d’étonnant. Pierre de Villiers avait fait de l’obtention de moyens suffisants pour les armées la condition de sa prolongation d’un an comme CEMA. Les 850 millions de coupes, auxquels s’ajoutent 40 millions d’annulations

Lire la suite de l'article

Premières tensions entre les militaires et le ministre des armées

Le général Pierre de Villiers met des conditions à sa reconduction à la tête des armées : 

"Le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, atteint par la limite d’âge le 26 juillet prochain, a déjà fait savoir à la nouvelle ministre, Florence Parly, qu’il n’était pas question qu’il puisse être prorogé dans ses fonctions par le gouvernement si le budget 2018 de la défense n’était pas conforme à ses vœux".

Lire la suite de l'article

Nouvelle affaire à Istres : vol d’armes militaires sur la base

Premiers éléments

"Des armes, "essentiellement des armes de poing", ont été "soustraites de la base d'Istres" (Bouches-du-Rhône), et trois personnes, dont un militaire, sont en garde à vue, a indiqué aujourd’hui le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux".

Lire la suite de l'article

Trois militaires français tués en Libye (Add.)

RIP

Plus d'infos à suivre.

Selon 20 minutes

"L’infomation n’a pas été confirmée par le gouvernement. Deux soldats français auraient été tués alors qu’ils se trouvaient à bord d’un hélicoptère abattu dimanche par une milice djihadiste en Libye, selon l’agence de presse AP, citée par le New York Times (…) 

L’attaque a été revendiquée par une milice qui se fait appeler « la brigade de défense de Benghazi (…)

le ministère de la Défense a refusé de commenter les faits, les informations sur les forces spéciales étant normalement classées secret défense".

Selon le Figaro

"Cette annonce de la mort de trois sous-officiers intervient alors que le porte-parole du gouvernement français avait confirmé ce matin sur France Info la présence de forces spéciales françaises en Libye pour lutter contre les djihadistes." 

Le communiqué de presse du ministre de la défense

"Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, déplore la perte de trois sous-officiers français décédés en service commandé en Libye.

Il salue le courage et le dévouement de ces militaires engagés au service de la France qui accomplissent, tous les jours, des missions dangereuses contre le terrorisme.

Le ministre adresse à leurs familles et à tous leurs proches l’expression de ses condoléances, de sa tristesse et de tout son soutien. Il les assure de la reconnaissance de la Nation".

Lire la suite de l'article

Des militaires français agressés dans le Val d’Oise

Il ne s'agit plus d'une attaque par un "déséquilibré" isolé mais il s'agit d'une bande :

"Les militaires en mission Vigipirate sont régulièrement la cible d'attaques de délinquants, comme cela a été le cas à Garges-Sarcelles mardi soir. Selon Metronews, une vingtaine d'individus ont pris à partie un groupe de militaires à côté de la gare SNCF de la ville du Val d'Oise. Bloquant le véhicule, ils les ont d'abord insultés. L'un d'entre eux a ensuite jeté un pavé vers leur fourgon, qui a traversé la vitre avant d'atteindre l'un des occupants à la tête. "La patrouille a été prise à partie, par ricochet, alors qu'une opération de police était en cours dans les environs. La mission était de sécuriser une synagogue de la commune voisine de Garges-lès-Gonesse" explique une source militaire. Le soldat a été évacué vers un hôpital"

En plein état d'urgence, il ne peut s'agir que d'une bande de voyous d'extrême droite…

Lire la suite de l'article

7 militaires français ont perdu la vie ces derniers jours

Pendant que François Hollande fait piétiner les tombes des poilus de Verdun, des militaires français continuent de donner leur vie pour la France :

Jeudi 19 mai, un caporal-chef du 3e régiment de hussards de Metz est décédé à Longeville-lès-Saint-Avold. Le véhicule blindé léger, dont il était chef de bord, s’est retourné et a fait des tonneaux. Le convoi de quatre blindés légers effectuait un exercice de conduite.

Vendredi 20 mai, un hélicoptère de la gendarmerie s'est écrasé dans les Hautes-Pyrénées. Le H145 a fait une chute de 600 mètres, après qu'une pale a heurté sur la paroi montagneuse. Les quatre morts sont le capitaine Jean-Christophe Royer, le major Dominique Jamet ainsi que les adjudants-chefs Lionel Loussalez-Artets et Christophe Cavailles.

Samedi 21 mai, l’adjudant Alain Nicolas de l’antenne GIGN d’Orange a été tué lors d’une intervention à Gassin (Var) samedi à Gassin (Var) lors d'une intervention menée pour maîtriser un forcené. Né en avril 1978, il était marié et père de deux enfants.

Vendredi 27 mai, un sergent du 13ème Régiment de Dragons parachutistes a été pris d’un violent malaise au cours d’un exercice dans la région de Périgueux. Ses camarades lui ont immédiatement prodigué les premiers soins avant qu’il soit pris en charge par les pompiers puis par le SAMU, en présence de la gendarmerie. Il est décédé vers 3h du matin. Agé de 31 ans, ce sergent vivait en couple et était père d’un enfant en bas âge.

Prions pour eux et leurs familles

Lire la suite de l'article

Sentinelles : les militaires sont des cibles

Saint-Cyrien, ancien colonel de Légion, le général Henri Pinard-Legry est désormais président de l’Association de soutien à l’Armée française (ASAF). Il est interrogé par Minute, qui a enquêté sur les agressions de militaires français :

"Sur le fond, c’est logique qu’on s’en prenne aux soldats de l’opération Sentinelle. Certains partent en Syrie et en Irak, d’autres s’attaquent à des soldats français en mission sur le territoire national. Le vrai problème est le suivant. Les agresseurs de soldats seront jugés pour coups et blessures, comme n’importe quel voyou. Pourtant, il faut les traiter comme des ennemis, puisque nous sommes en guerre. Mais, comme il n’y a pas eu de déclaration de guerre, on ne peut pas les juger dans le cadre d’un tribunal spécial comme collaborateur, par exemple. On a en face de nous un ennemi qui agit en ennemi. Il faut donc un traitement et un cadre juridique adapté. […]"

Lire la suite de l'article

Avec le padre. Les aumôniers militaires dans la guerre

Padre_tri0611Il s'agit de la dernière bande dessinée des éditions du Triomphe écrite par l'abbé Michel du Peyret, aumônier des écoles de Coëtquidan : 

"Des hommes de Dieu dans la guerre : telle est l’histoire paradoxale qui nous est contée. Une histoire bouleversée qui suit celle de la France et de ses conflits. Depuis les débuts de l’ère chrétienne jusqu’à aujourd’hui, Michel de Peyret retrace l’épopée des prêtres qui ont accompagné les soldats en ayant le souci de leur âme au milieu des combats. Cette BD mêle histoire militaire et histoire religieuse, se concentrant sur des personnalités héroïques et souvent édifiantes.

Des premiers chapelains qui accompagnaient l’ost en campagne aux prédicateurs galvanisant les troupes, on rencontre le père François, chapelain dans l’armée de la pucelle. La charité pastorale des aumôniers se dépensait alors à cheval ou à pied, au milieu des soldats, des blessés et des mourants. L’enquête se concentre surtout sur des portraits d’aumôniers qui, aux XIXe et XXe siècle, ont marqué les mémoires : Mgr Lanusse, présent à Camerone, Sedan et la Commune de Paris termina son périple à l’école militaire de Saint-Cyr. Il exhorta et accompagna les soldats dans plus de 200 batailles ! L’énergique père Paul Doncœur fut, quant à lui, le modèle de l’aumônier militaire de la Grande Guerre.

Au milieu du danger et de la souffrance, on parlait beaucoup de la Patrie et du devoir mais peu de Dieu et du salut des âmes. Plus près de nous, on est impressionné par le courage des aumôniers de

Lire la suite de l'article

Des militaires attaqués à Clermont-Ferrand

Hier soir, deux militaires du 92e RI ont été attaqués par 8 personnes avenue de l’Union-Soviétique (sic) à proximité de la gare de Clermont-Ferrand.

Le pronostic vital est engagé pour l’un des deux soldats. Trois personnes ont été interpellées. 

 

Lire la suite de l'article

Ils vous donnent leur vie : expo-vente aux profit des militaires blessés et des familles des soldats morts en service

Exc

Renseignement : expovente.gmp@gmail.com et  Facebook évènement EXPO-VENTE

Commentaires (2)

Au nom de mes camarades , si vous y allez , merci ! Le fait d aller à cette expo-vente sera pris pour une très grande reconnaissance de votre part . Merci pour eux !

Rédigé par : Le Forez | 31 mar 2016 14:28:26
____________________________________

Ne pas non plus oublier les militaires français qui combattirent en civil en Libye:
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/libye-des-militaires-francais-dans-l-etat-major-rebelle-de-zuwaytinah-25-08-2011-1366155_53.php

Et dans bien d'autres pays : La France est ainsi présente dans des opérations dites « classiques » (non secrètes), comme en Mauritanie, au Mali, au Niger, au Tchad et au Burkina Faso (opération Barkhane qui a succédé à Serval), ou en Centrafrique (opération Sangaris).

Sans oublier les services spéciaux en Syrie pour déloger son président qui n'obéissait pas aux ordres de Washington. Tous les pays qui tiennent à garder leur souveraineté sont une cible. Heureusement la France a su servilement abandonner la sienne pour un plat de lentilles.

Rédigé par : Yann | 31 mar 2016 17:28:46
____________________________________

Lire la suite de l'article

L’histoire se renouvelle : l’entrée en scène des militaires

Gendarmes-1456x648Jean-Pierre Maugendre sur Boulevard Voltaire revient sur l'arrestation du général Piquemal :

"Il y a longtemps que les gendarmes mobiles français n’avaient plus arrêté de général français. Le 6 février 2016, le général Christian Piquemal, ancien commandant de la Légion étrangère et ancien président de l’Union nationale des parachutistes, était arrêté à Calais lors d’une manifestation organisée et interdite pour protester contre l’islamisation et l’invasion de la France.[…]

Le 20 avril 1962, le général Raoul Salan, responsable de l’OAS et officier le plus décoré de l’armée française, était arrêté, à Alger, par les gendarmes du capitaine Laborde.

L’un défendait l’engagement de la France à ne pas abandonner les populations musulmanes, chrétiennes et juives qui lui étaient fidèles, le peuple français d’Algérie, l’autre défend le droit de la France à rester fidèle à son identité et ses valeurs.[…]

L’entrée sur la scène publique d’acteurs issus de nos forces armées est un signe des temps. Le discrédit de la fonction politique a atteint une telle acuité et la situation est à ce point grave que certains parmi les hommes qui ont fait leur vocation de servir la France ne peuvent plus se taire. Nous allons inéluctablement vers des temps difficiles car, au-delà de l’agitation politicienne qu’illustre parfaitement le faux débat sur la déchéance de nationalité, la guerre que nous livre une partie de l’islam sunnite est parfaitement asymétrique. Alors que les terroristes salafistes assassinent nos compatriotes, nous les menaçons, en retour, de les déchoir de la nationalité française – ce dont ils

Lire la suite de l'article