Archives par étiquette : migrants

Les migrants de la société de consommation

De Loup Mautin sur L'Homme Nouveau :

Capture d’écran 2018-06-14 à 18.44.37"Plus de famille, plus de village, plus de nation, ils ont tout perdu. Alors, ils sont partis, chassés de leur histoire, coupés de leurs racines, honteux de leur culture. Ayant assisté à la démolition méthodique de tout ce qui structurait leur existence, ils ont abandonné sans se retourner tout ce qu'ils avaient reçu. Ils ont cessé de réfléchir et renoncé à toute forme de vie intérieure. Le grand refroidissement du discernement et le déclin du courage les ont poussés à partir. Ils ont pris des chemins improbables et dangereux de l'hédonisme et du matérialisme, contourné ce qui restait d’interdits et d’entraves surannés. Ils ont tout laissé, aussi bien leurs moeurs collectives que leurs  traditions ancestrales. Attirés par d’apparentes richesses, ils ont imaginé trouver le bonheur au-delà des frontières naturelles. Mais la réalité de leur exil s'avère être une impasse. Ils n’ont désormais plus ni histoire, ni avenir, ni rien à transmettre. Leur rêve est devenu cauchemar… ce sont les migrants spirituels !

Agglutinés en une  immense colonne virtuelle fuyant au-delà des limites  et souvent en-dessous du dicible, ils sont nos contemporains. Connectés à tout sauf à la réalité, ils accourent au moindre clic. Ils ont adoptés les codes de la grande conspiration de l’esprit sans même le savoir. Épuisés, ils avancent sans voir. Déstructurés, ils n'ont plus ni colonne vertébrale, ni repères. Leurs codes vestimentaires, leurs habitudes alimentaires, leur orthographe, leurs codes musicaux et culturels, tous leurs signes d’appartenance trahissent l’exil qui est

Lire la suite de l'article

Bonne nouvelle : “Pour les migrants clandestins, la belle vie, c’est fini”

Mais ça c'est en Italie. En France, ils sont grassement entretenus avec vos impôts.

Commentaires (8)

Vue la dette qui pèse sur l'Italie, le gouvernement a-t-il les moyens d'empêcher l'accueil des étrangers qu'impose Bruxelles aux états de l'UE ?

Rédigé par : bv | 3 juin 2018 14:48:14
____________________________________

"Vue la dette qui pèse sur l'Italie, le gouvernement a-t-il les moyens d'empêcher l'accueil des étrangers qu'impose Bruxelles aux états de l'UE ? "

Nos amis italiens peuvent utiliser leurs armées
pour l'esportation….
Nos amis italiens peuvent mettre en place la "Lire" intra-muros et utiliser l'euro avec les autres pays de la zone euros et autres.
en Conclusion:
planche immigration à l'export
planche à billets sur zone…
Demander à un Napolitain ce qu'il pense
poche droite "Lire"
poche gauche "Euros"…

Rédigé par : jacky.a | 3 juin 2018 16:58:38
____________________________________

Mais où vont-ils alors aller…pas trop loin de l'Italie ?

Rédigé par : Boubou | 3 juin 2018 17:33:03
____________________________________

Nous ne pouvons pas dignement priver tous ces pays extra-européens de leurs forces vives. Et, c’est dans un esprit de solidarité que l’Italie offre à chaque clandestin, la chance de rejoindre la terre de ses ancêtre. Aucun homme ne devrait subir cette malédiction qu’est le déracinement. L’Italie contribue ainsi, avec sa politique réaliste et généreuse pour chaque déraciné, présent sur son territoire national, à trouver sa place sous les étoiles.

Rédigé par : Letalle | 3 juin 2018 17:58:09
____________________________________

Ils sont même naturalisés français, s’ils portent secours à quelqu’un

Lire la suite de l'article

Centre de formation pour migrants à Jouy : de l’intérêt de rester vigilants et réactifs

CaptureSamedi, nous apprenions que le préfet de la région Île de France ajournait le projet d’installer à Jouy en Josas un centre de formation pour immigrés, en partenariat avec Emmaüs. Il s’agissait d’accueillir et d’héberger, par roulement semestriel, des « promotions » de 300 migrants venant se former aux rudiments de notre langue.

Avec un très faible taux d’encadrement en dehors des heures de formation, ces migrants livrés à eux-mêmes, majoritairement masculins, ne maîtrisant pas le français, auraient probablement erré en ville. Dans ce contexte, le projet pouvait légitimement inquiéter cette petite ville d’à peine plus de 8000 habitants.

Il est intéressant d’analyser comment les autorités préfectorales et municipales ont révisé la décision qu’elles avaient promue à l’insu de la population.

Tout est parti du refus d’un conseiller municipal d’opposition de voter en faveur d’une demande du maire. Ce dernier a en effet soumis à son conseil la renonciation d’exercer un droit de préemption sur l’ex-centre de formation Thales, afin de rendre possible l’accord entre la préfecture de région, le propriétaire et Emmaüs. En l’absence d’information complète, le conseiller municipal d’opposition s’est abstenu et a demandé de plus amples informations, lesquelles ont été données le 12 avril lors d’une réunion publique.

Capture.JPG1Malgré les vacances scolaires d’avril puis les jours fériés de mai, plusieurs réunions d’information des habitants ont eu lieu, débouchant sur la signature d’une pétition et la programmation d’une manifestation. Il convient également de signaler que le FN est le seul parti politique à s’être impliqué dans cette réaction, bien

Lire la suite de l'article

Un policier violemment agressé par une horde de migrants

Bienvenue à tous !

"Lors d’un contrôle de billets dans un train italien en provenance de Milan, un jeune Nigérian a refusé de montrer son titre de transport. Il a commencé à insulter le contrôleur et à s’en prendre aux autres passagers. Un policier de 40 ans est donc intervenu pour le calmer.

Mais une dizaine de ses amis sont apparus. Sous les yeux des voyageurs, ils ont immobilisé le contrôleur et ont violemment frappé le policier, rapporte Corriere Milano ce lundi 7 mai. Une fois que l’homme était à terre, les migrants ont continué à lui donné des coups de pieds. Après avoir tenté de lui voler son portefeuille, ils ont pris la fuite dès que le train s’est arrêté à Carnate.

Laissé dans une mare de sang, le fonctionnaire n’a pas perdu connaissance et a pu identifier quelques un de ses agresseurs. […]"

Lire la suite de l'article

Ces migrants bien aimés

Lu ici :

Unknown-4"Petite histoire d’une école catholique à Paris (Franklin) :

Mon fils de 12 ans (le mien) est revenu avec le devoir suivant donné à toute la classe :

«  Trouvez une photo de migrants. Vous la présenterez et vous direz pourquoi elle vous a particulièrement ému. »

Je l’ai un peu aidé…

Il est revenu en cours avec une photo d’un défilé de la Légion Étrangère et les commentaires suivants  :

« 180 nationalités différentes dans la Légion, tous immigrés et ce qui m’a ému, c’est qu’ils sont venus pour servir la France. Et aussi qu’entre eux ils ont une vraie solidarité, quelque soit la race, la religion ou la nationalité. Un exemple d’intégration réussie ! »

Succès garanti !

Lire la suite de l'article

Après les “migrants fuyant les guerres”, les “migrants climatiques”

Les médias dominants annoncent qu'ils seront 143 millions d'ici 2050…pour mieux préparer l'opinion publique à en accueillir davantage ?

"Plus de 140 millions de personnes pourraient migrer d'ici 2050 dans trois régions du monde en développement pour fuir les effets du changement climatique tels que la baisse de la production agricole, la pénurie d'eau et la hausse du niveau de la mer, prévient la Banque mondiale. Dans un rapport publié lundi, celle-ci a chiffré à 86 millions les "migrants climatiques" potentiels en Afrique subsaharienne, à 40 millions en Asie du Sud et à 17 millions en Amérique latine si rien n'est fait d'ici cette échéance."

Commentaires (2)

"effets du changement climatique tels que la baisse de la production agricole, la pénurie d'eau et la hausse du niveau de la mer"
Il est donc très urgent que les européens se préoccupent de prévoir les conséquences que cette "hausse du niveau de la mer" va entraîner pour les Pays-Bas. Cette carte (https://www.terraeco.net/rapport-giec-carte-mer-montee,51344.html source non précisée) montre que le Nord de la France (exit Calais et Dunkerque, par exemple), une partie de la Belgique et du Danemark et une très grande partie des Pays-Bas ont de gros problèmes même avec une montée du niveau de la mer de seulement 1 mètre.
De même, cette carte https://fr.actualitix.com/pays/eurp/europe-ressources-en-eau-renouvelables.php (issue de données de la banque mondiale en 2013) montre que le Danemark, la Hongrie, mais aussi les Pays-Bas, la Belgique, la Lituanie, (liste non exhaustive) disposent de peu de ressources en eau renouvelable.

Lire la suite de l'article

Mgr Schick rappelle que « certains migrants » sont des terroristes

250px-Erzbischof_SchickMgr Ludwig Schick, archevêque de Bamberg en Allemagne, a condamné la violence des islamistes envers les chrétiens, affirmant que « la plus haute vigilance » était requise. Il a fait ces remarques après qu’un nouveau rapport publié par le gouvernement allemand a montré que 100 chrétiens, y compris un converti qui a été assassiné, ont été victimes de violences motivées par des motifs religieux l’année dernière.

L’Archevêque a fait une référence explicite aux migrants musulmans nouvellement arrivés, disant que certains demandeurs d’asile

« ne comprennent pas ou n’acceptent pas l’ordre et les coutumes de notre pays, d’ailleurs certains de ceux qui sont arrivés ne sont pas des réfugiés mais des terroristes. C’est un fait auquel nous devons répondre.  » « Vous ne pouvez pas arriver dans notre société si vous ne valorisez pas nos valeurs ». « Toutes les personnes sensées et bien intentionnées doivent s’opposer résolument à ceux qui, quelle que soit leur religion ou leur idéologie, manquent de respect pour leurs semblables. Ça ne marchera pas sans de telles limites!  »

Lire la suite de l'article

50 jihadistes tunisiens cachés parmi les migrants*

Ce n'est pas faute d'avoir été prévenus (ici, ici, ici et ici). Même le pape François a évoqué ce risque. C'est une révélation du Guardian qui ne surprendra donc que les naïfs :

"Le 29 novembre dernier, l’organisation internationale de police Interpol a envoyé une liste très précise aux agences européennes de renseignement, rapportant qu'une cinquantaine de combattants de Daech seraient arrivés sur le territoire européen par la mer, révèle le journal britannique The Guardian. (…) Ils seraient arrivés en Sicile via la route des migrants, entre juillet et octobre 2017, à bord de bateaux de fortune. L'un d'entre eux "a peut-être déjà traversé la frontière italo-française, pour atteindre le Gard", précise d'ailleurs Interpol (…)

Selon The Guardian, qui cite un officier antiterroriste européen, ces jihadistes auraient profité de la filière qui achemine les migrants économiques tunisiens sur la plage de Torre Salsa, à Agrigente, en Sicile, point de débarquement principal."

Et pendant ce temps-là, les auditeurs de France Info peuvent entendre à longueur de journée une jeune fille décidée à se battre pour le "droit" des étrangers et favorable à l'accueil de tous les "migrants"…

*le terme "migrant" désigne dans le novlangue des immigrés clandestins qui entrent illégalement en Europe et qui y resteront quelque soit leur véritable statut

Lire la suite de l'article

Robert Ménard : “Stopper au maximum l’arrivée de nouveaux migrants, favoriser leur intégration, expulser tous ceux qui sont en situation irrégulière”

Comme Philippe de Villiers l'a expliqué en évoquant le Grand remplacement sur BFM TV, Robert Ménard estime également qu'Emmanuel Macron devra relever le défi de l'immigration-invasion s'il veut satisfaire réellement les Français. Extraits de son interview :

On vous sent parfois comme indulgent à l’égard d’Emmanuel Macron

(…) Je ne suis pas de ceux qui pratiquent la politique du pire. Peut-être, aussi, que notre petite expérience du pouvoir à Béziers (…) me conduit à davantage prendre en compte le poids du réel, des contraintes. Mais, surtout, je juge sur pièces. Et, pour l’instant, c’est plus encore pour ce qui n’est pas fait par Emmanuel Macron que je serai critique. En clair, si j’approuve sa politique, par exemple, dans le domaine de l’école, je ne peux que constater son silence sur tout ce qui touche à la crise d’identité que vit notre pays. Or, cette question est au cœur de l’immense malaise de ceux que je rencontre tous les jours. Un pays qui doute de lui-même aura le plus grand mal à se ressaisir, à mettre en œuvre les mesures qui s’imposent pourtant. Comment demander toujours plus d’efforts à ceux qui n’ont presque rien quand on continue à ouvrir nos frontières à ceux-là mêmes qui viennent les concurrencer sur le marché du travail ou leur imposer des modes de vie étrangers à tout ce qu’ils sont ?

Le ministre de l’Intérieur fait preuve, pourtant, d’un certain courage face aux associations pro-migrants…

Si vous me demandez de choisir entre Gérard

Lire la suite de l'article

Mgr Negri : « L’accueil massif de migrants mènerait à l’écrasement et à l’élimination de notre société »

933897L’évêque émérite de Ferrare, Mgr Luigi Negri, déclare dans Il Giornale :

« Au cours des dernières années l’Eglise, nonobstant les extraordinaires pontificats de Saint Jean-Paul II et de Benoît XVI, a emprunté une pente qui l’amène à capituler face aux forces rampantes de l’anti-christianisme »

Sur la foi en Allah, il réaffirme que l’islam a « plus une vocation politique que religieuse ».

« L’Islam est plus qu’une foi c’est une loi, une statut, résumé par le terme charia ». 

Pour l’évêque 

« un autre aspect inquiétant est sa tendance à abattre les valeurs de la civilisation occidentale, la première desquelles étant la distinction imperméable entre le politique et le religieux […] ».

«L’intégration doit être raisonnable et on ne peut pas ouvrir les portes comme si c’était la fête, sans mettre en évidence les coûts économiques, humains et culturels de l’immigration, parce que cela serait faire preuve d’un aveuglement idéologique. Je suis catholique et même si je suis pour l’accueil de réfugiés, cet accueil ne peut se faire sans mesure parce qu’autrement il mènerait à l’écrasement et l’élimination de notre société […] ».

Lire la suite de l'article

Une étude démontre que la hausse des violences est liées à l’arrivée massive des “migrants”

En Allemagne :

Commandée par le Ministère de la famille et de la jeunesse, cette enquête a été menée par l’un des criminologues les plus réputés d’Allemagne, Christian Pfeiffer, qui s’est concentré sur la Basse-Saxe, une région démographiquement et socialement représentative de l’ensemble du pays (…)

Après les exactions de la Saint-Sylvestre à Cologne le 31 décembre 2015, lorsque des centaines de femmes avaient été agressées sexuellement par des demandeurs d’asile, le ton et l’approche du problème ont changé. Depuis, les responsables politiques – mais aussi les médias – estiment qu’il est important d’évoquer la nationalité des auteurs si cela contribue à élucider un problème.

La conclusion des enquêteurs est sans détour: tandis que les actes de violence avaient continuellement baissé depuis plus de dix ans (de moitié parmi les mineurs), ils ont augmenté de nouveau entre 2014 et 2016 de plus de 10% (612 cas élucidés sur 2091) avec l’arrivée massive de réfugiés.

«L’augmentation est due à 92% aux demandeurs d’asile», note leur rapport. Un acte de violence sur huit (12,5%) a été perpétré par des réfugiés, qui représentent pourtant moins de 1% de la population (…)"

A quand une étude similaire en France ?

Lire la suite de l'article