Archives par étiquette : Michel

Académie française : qui succèdera au fauteuil de Michel Déon ?

D'Arnaud-Aaron Upinski :

Upinsky"C’est par la tête que pourrit le poisson, et c’est par la langue que pourrit la tête. C’est pour détruire la France que la déconstruction de la langue française a été mise en œuvre dès l’école. Et c’est, enfin, pour interdire toute Reconquête du français que l’Académie française a été désarmée, depuis la démission de Maurice Druon en 1999, pour en faire une façade d’illusionnisme.

L’Académie colonisée par un nombre croissant d’ennemis de langue française. Dans ma lettre de candidature du 16 mai 2018, je dénonce le fait que, depuis l’an 2000, l’Académie « soit colonisée par un nombre croissant d’ennemis de la langue française et non de combattants brûlant de forger les armes de sa reconquête pour répondre aux vœux de Maurice Schuman du 30 janvier 1975.

Le « Plafond de verre » d’exclusion de l’Académie démasqué.

C’est le 3 mars 2016 que le magazine Le Point lança le « mot d’ordre » mettant hors la loi le candidat de la Reconquête de la langue française que je suis, et menaça les Académiciens qui oseraient voter pour lui, pour faire chuter aussitôt mon pourcentage de voix, obtenues avant la mort de Philippe Beaussant : de 12 % à un« zéro voix » ! Ce qui donne la mesure de la trahison d’une Académie ne répondant plus à son propre appel à la Reconquête du 5 décembre 2013. Une Académie qui n’a même pas dénoncé l’attentat inouï de la « rentrée scolaire bilingue2 » 2018-2019 –

Lire la suite de l'article

Adoration à la paroisse Saint Michel de Draguignan

La paroisse Saint Michel de Draguignan organise 36 heures d'adoration du vendredi 23 mars à 22h00 au dimanche 25 mars à 10h00. Il manque encore quelques volontaires pour certaines heures :

– samedi 24 de 14h à 15h

– samedi 24 de 16h à 17h

– samedi 24 de 23h à 00h

– dimanche 25 de 00h à 01h

Inscription avant jeudi si possible à cette adresse mail.

Lire la suite de l'article

Quand Anne Hidalgo méprise Michel Déon

De Benoît Rayski sur Atlantico :

500407550"L'académicien Michel Déon a eu le mauvais goût de mourir en Irlande. Ce qui fait que, selon les règles administratives, rien n'oblige la mairie de la capitale à lui accorder une sépulture dans un cimetière parisien. Rien n'oblige mais à cette règle, une municipalité a le droit de déroger en faisant des exceptions. Des exceptions qui concernent des cas particuliers. Des hommes et des femmes illustres. Des célébrités. Des à qui la nation est reconnaissante. Mais pas question de faire une exception pour Michel Déon.

L'homme, un des plus talentueux écrivains de l'après-guerre n'était pas fréquentable. Il était ardemment royaliste. Il appartenait à la bande des Hussards : Blondin, Nimier, Laurent… Et, crime des crimes, il fut un temps secrétaire de Charles Maurras.

L'auteur du Taxi Mauve avait demandé à être incinéré. Son urne funéraire se trouve au domicile de sa fille à Paris. Cette dernière, Alice Déon a invité la mairie de la ville à lui trouver une place au cimetière Montparnasse. Pas de réponse de la mairie. On n'allait quand même pas se bouger pour une inconnue…

Alors l'Académie française a fait une démarche officielle dans le même sens. Là on a répondu. Dans un mail – c'est le Figaro qui rapporte les faits – la directrice de cabinet d'Anne Hidalgo, Ivoa Alavoine répond "niet". Et quand on lui fait observer qu'une personnalité aussi importante que Michel Déon mérite peut-être une exception, elle précise que ce n'est pas possible car ça créerait

Lire la suite de l'article

La Soirée-débat avec Michel De Jaeghere et Mathieu Bock-Côté en vidéo

Voici la soirée-débat avec Michel De Jaeghere et Mathieu Bock-Côté organisée le vendredi 15 décembre 2017 au Théâtre Montansier à Versailles par les Veilleurs d'Espérance, sur le thème

le multiculturalisme menace t-il notre civilisation? 

Lire la suite de l'article

L’hommage de Libération à Mgr Michel Aupetit

Croustillant :

Unknown-42"En fait, sa nomination surprend et déçoit. Pur produit du clergé parisien, il n’apporte pas le courant d’air frais que beaucoup attendaient, même parmi les évêques. Dans les rangs catholiques (et pas seulement parmi ceux qui ont une sensibilité à gauche), on pariait sur un autre choix du pape François, grand pourfendeur de la nomenklatura cléricale, défenseur d’une Eglise des périphéries et de l’engagement social. Aupetit, lui, correspond davantage à un profil se situant dans la lignée et la continuité d’un Jean Paul II et d’un Benoît XVI. […] 

Le choix d’Aupetit est un vrai cadeau à la frange la plus radicale du catholicisme français. Spécialiste des questions bioéthiques, le nouvel archevêque de Paris est, dans ce domaine, un ultraconservateur. «Doctrinalement, c’est quelqu’un de très sûr», relève Philippe Portier. Ses anciennes déclarations ne laissent aucun doute sur son engagement à venir. Comme le cardinal Philippe Barbarin, il a été un farouche opposant au mariage pour tous. Il avait donné le ton, en juillet 2012, dans une interview à Paris Notre-Dame, l’hebdomadaire du diocèse de Paris. «ll ne convient pas, qu’au nom d’un individualisme exacerbé, on crée une loi pour chaque catégorie de personnes, déclarait-il. Sinon, pourquoi pas la polygamie ? L’inceste ? L’adoption d’un enfant par un frère et une sœur ? Pourquoi pas, en effet, "puisqu’ils s’aiment", pour reprendre l’argumentation des partisans du "mariage homosexuel" ? » Le nouvel archevêque de Paris est tout autant opposé à une ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux

Lire la suite de l'article

Mgr Michel Aupetit nommé archevêque de Paris

MLe pape François nomme l'évêque de Nanterre, ancien auxiliaire de Paris, pour succéder au cardinal André Vingt-Trois.

Mgr Aupetit s'était rendu à une Manif Pour Tous. On se souvient aussi de ses propos sur l'objection de conscience.

L'an dernier il a également soutenu la Marche pour la vie.

Aux dernières nouvelles, La Vie regrette à demi-mot ce choix :

"l’arrivée de Mgr Aupetit renforce et perpétue une forme d’« anomalie » ecclésiale inaugurée par Lustiger : alors que l’usage veut qu’un évêque ne vienne pas de son diocèse, les trois derniers archevêques de la capitale auront été de « purs produits » du clergé parisien. Au risque de donner le sentiment d’une différence avec les autres diocèses de France ?"

En 2012, Mgr Aupetit avait aussi mis le lobby LGBT en fureur, après avoir déclaré à propos de la loi Taubira :

«une loi a pour vocation de s’appliquer à tous et donc d’être universelle. Il ne convient pas, qu’au nom d’un individualisme exacerbé, on crée une loi pour chaque catégorie de personnes. Sinon, pourquoi pas la polygamie? L’inceste? L’adoption d’un enfant par un frère et une sœur?». «l’homoparentalité est une inexactitude», «il y a toujours un père et une mère», «le recours à une procréation médicalement assistée serait une profonde injustice faite aux enfants».

Lire la suite de l'article

Le roi Michel Ier de Roumanie, RIP

ML'ancien roi Michel Ier, souverain de Roumanie de 1921 jusqu'à sa déposition par les communistes en 1947 – avec une brève coupure durant la Seconde Guerre mondiale, en 1940 – est mort mardi à l'âge de 96 ans.

Son règne s'acheva en 1947 lors de l'abolition de la monarchie et l'instauration d'une république socialiste en Roumanie. Exilé ensuite au Royaume-Uni et en Suisse, il put rentrer en Roumanie quelques années après la chute du régime de Nicolae Ceausescu en 1989. Il souffrait d'un cancer.

Descendant de la dynastie de Hohenzollern-Sigmarignen, arrière-arrière-petit-fils de la reine Victoria du Royaume-Uni, il s'était marié avec Anne de Bourbon-Parme, morte en août 2016. Le couple a eu cinq filles.

Lire la suite de l'article