Archives par étiquette : média

Le groupe Media Participations en croissance

Lu sur le blog de Denis Sureau :

Unknown-6"Média Participations, quatrième groupe d’édition français, éditeur de l'hebdomadaire Famille chrétienne et du missel de poche Magnificat, de livres religieux (Mame, Edifa, Desclée, Tardy…) ou pratiques (Rustica), numéro un de la bande dessinée en Europe (Dargaud, Dupuis, Lombard…), qui a repris en juin dernier les Éditions Anne Carrière, a engagé des négociations exclusives avec La Martinière, septième groupe français (Seuil, Éditions de La Martinière, Points, Don Quichotte, l'américain Abrams, etc.).

Si elles aboutissent, les deux groupes Média Participations (355 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016 et plus de 1000 salariés), piloté par Vincent Montagne, et La Martinière (206 millions d’euros et 500 salariés), présidé par Hervé de La Martinière, pèseront donc 560 millions d’euros, devenant le troisième éditeur français, derrière Hachette et Editis, et le vingt-sixième mondial."

Lire la suite de l'article

Syrie, Alep, un soupçon d’honnêté dans un media français

Un reporter français, Régis Le Sommier, a fait paraitre, sur le site de Paris-Match un reportage honnête sur la reprise d'Alep, avec une version video, où il témoigne entre autre de la possibilité qu'il a eue d'interroger les gens sans filtre. On y "apprend" notamment qu'Alep Est n'a pas été détruite systématiquement comme nos medias d'intoxication ont voulu le faire croire, et que les destructions ont concerné essentiellement les zones de confrontation. Il fait honneur à une profession qu'on a pu croire disparue…

Lire la suite de l'article

Syrie: un media européen pris en flagrant délit d’information véridique !

Lu sur euronews (oui, euronews, vous avez bien lu)!

Quand les rebelles de Jaysh al-Islam, “L’armée de l’Islam”, ont déserté mardi leur QG, dans le quartier de Al kalasa, les voisins se sont précipités dans cette ancienne école.
C’est une véritable caverne d’Ali Baba pour ceux qui souffrent de la faim depuis des semaines.

“Ils nous empêchaient de tout prendre, dit Hanan. Il n’y avait pas de lait, rien pour cuisiner, pas de viande, pas de citron, ils ne nous donnaient rien.” “Ils gardaient tout ça pour eux ici, ajoute Amer. Ils ne nous permettaient même pas de manger un morceau de pain. On mourait de faim et on se couchait affamés.”

Au milieu des sacs de nourritures, des colis d’aide humanitaire, qui ne sont jamais parvenus aux civils. Si les combats perdurent à Alep-Est, cette découverte dans le QG abandonné est un cadeau inespéré.

Lire la suite de l'article

Encore un média LGBT en difficulté financière

YA croire qu'il n'y a pas assez de militants LGBTistes pour s'abonner :  l'entreprise LGNET, société éditrice de Yagg, a été placée sous la protection du tribunal, suite aux difficultés de trésorerie rencontrées depuis le début de l'été.

Les raisons invoquées sont : défaillance de l'associé majoritaire, report de plusieurs campagnes de publicité, nombre d'abonnés insuffisant.

Vivement l'euthanasie de ce journal.

Lire la suite de l'article

Média policier

Le Parisien dresse la carte des villes qui refusent d'accueillir la vague migratoire.

POn peut estimer qu'il reste assez de place ailleurs pour installer tout ce petit monde…  Néanmoins, il est permis de s'interroger sur l'intérêt d'une telle dénonciation.

On attend la carte du Parisien indiquant les lieux où se sont déroulées des exactions… et puis une autre montrant les lieux où s'est déroulé un attentat, et puis une indiquant les lieux où un "déséquilibré" a commis une coranerie… Et puis une autre listant les lieux chrétiens vandalisés… Il est permis de rêver.

Commentaires (3)

le journal "Aujourd’hui en France-Le Parisien" touche de fortes subventions de l’État. Ainsi, il a perçu 3,16 millions d'euros d’aide du fonds d'aide à la modernisation de la presse de 2003 à 201036. Il est le journal le plus subventionné en 2010 avec 19,8 millions d'euros (16,8 millions pour Aujourd'hui en France et 3 millions pour Le Parisien)37. En 2012, la subvention est de 9,3 millions pour "Aujourd'hui en France" et 4 5 millions pour "Le Parisien".

Le Groupe Amaury est propriétaire(E.P.A : Éditions Philippe Amaury). C'est un groupe familial dirigé par Philippe Carli, et détenu à 100 % par la famille Amaury, 154e fortune de France avec 300 M€ en 2012.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Amaury

on peut boycotter les deux journaux !

Rédigé par : jejomau | 10 sep 2015 11:38:01
____________________________________

Le Parisien serait-il le partenaire local pour la France d'Al Jazeera ?
===
Al Jazeera publie la répartition envisagée des 160.000 demandeurs d’asile dans les

Lire la suite de l'article

Media Presse Info vs Guillaume de Prémare

Suite à l'entretien accordé par Guillaume de Prémare à Monde & VieMedia Presse Info, organe d'information (de moins en moins) proche de la FSSPX, se montre très choqué de l'information selon laquelle LMPT ne voulait pas laisser à Civitas (proche de la FSSPX) le monopole de l'attaque contre la loi Taubira… L'abbé de Tanoüarn répond à MPI : 

"[…] Soutenir que le mariage est une institution postulant la différence des sexes, est-ce adopter une attitude proprement catholique ou faut-il dire que les catholiques n'ont pas le monopole de la monogamie classique ? Guillaume de Prémare a très courageusement défendu l'idée que ce modèle, glorieusement illustré certes par le christianisme, n'est pas spécifiquement chrétien, qu'il est simplement humain et que les modèles concurrents (la polygamie ou encore le tourisme sexuel institutionnalisé à la Houellebecq) ne sont pas dignes de l'homme. Ce n'est quand même pas un hasard si, dans la Bible, Yahvé crée l'homme "homme et femme". Cela veut dire que le couple humain est au coeur du dessein créateur et que tous ceux qui reconnaissent la beauté de la création peuvent et doivent dans une démarche d'écologie spirituelle défendre le caractère originel et absolu de ce modèle.

[…] Je ne vois pas ce qu'une attitude de repli, consistant à dire qu'il n'y a de vrai mariage que le mariage catholique [ce qui canoniquement reste vrai pour les catholiques] avait de "redoutable pour Christiane Taubira". Je crois au contraire que cette attitude confessionaliste nous aurait condamnés à avoir

Lire la suite de l'article

Vincent Lambert : ni la CEDH ni les média n’ont de pitié

Après Charles Beigbeger et François Bayrou (qui a effacé son tweet) et Bruno Gollnisch, c'est au tour de Jacques Bompard de réagir à l'affaire Vincent Lambert :

"Pitié. Voilà le mot qui devrait animer les commentateurs au sujet de la décision de la Cour Européenne des droits de l’Homme qui vient d’exiger la mise à mort de Vincent Lambert. Les juges n’eurent donc aucune pitié pour Vincent, pour sa mère, pour une grande partie de ses proches. Les médias n’en eurent pas davantage en  biaisant la présentation des douleurs vécues dans cette situation. On vît telle chroniqueuse disserter sur les vies qui ne méritent pas d’être vécues, et telle autre imaginer le for interne du patient sans se demander un instant si elle ne versait pas alors dans la plus terrible obscénité.

L’évêque de Montauban, Mgr Bernard Ginoux, a parfaitement résumé la situation : «Croyants ou non nous avons à redire que la mort provoquée est une atteinte aux plus faibles qui n’ont besoin que de nos soins fraternels ».

La CEDH a donc procédé à un vote au sein d’un collège d’experts qui furent en réalité bien loin d’être unanimes sur la question. J’en veux pour preuve la déclaration des cinq juges dissidents faisant suite à la volonté de la cour de condamner Vincent Lambert à une sorte de peine capitale : « « Nous estimons que cette conclusion est effrayante mais de plus – et nous regrettons d’avoir à le dire – qu’elle équivaut à

Lire la suite de l'article