Archives par étiquette : Marseille

La CEDH a autorisé l’expulsion de l’imam salafiste de Marseille

Mardi, la Cour européenne des droits de l'Homme avait suspendu au dernier moment l’expulsion du salafiste El Hadi Doudi vers le Maroc. Jeudi 19 avril, la CEDH a rendu son arrêt. Voici son communiqué :

Unknown-27"Le requérant, M. D., est un imam salafiste faisant l’objet d’une mesure d’expulsion du territoire français vers l’Algérie.

Le mardi 17 avril 2018, son avocat a introduit auprès de la Cour une demande de mesure provisoire (article 39 du règlement de la Cour1) visant à suspendre l’exécution de l’expulsion programmée le jour même à 15 heures.

Eu égard au caractère insuffisamment étayé de la demande, la Cour a décidé d’appliquer temporairement l’article 39 de son règlement et de demander au Gouvernement de ne pas procéder à l’expulsion du requérant vers l’Algérie en raison de risques allégués de traitements contraires à l’article 3 de la Convention. Afin de rassembler les informations complémentaires nécessaires à une prise de décision éclairée, elle a demandé au requérant et au Gouvernement de présenter leurs observations dans un délai de 72 heures fixant l’échéance au vendredi 20 avril à midi.

Le jeudi 19 avril, à la lumière des informations fournies par les parties, la Cour décide de lever l’application de la mesure provisoire et de ne pas s’opposer à l’expulsion de l’imam salafiste D. vers l’Algérie."

 

Lire la suite de l'article

Marseille : une quinzaine de tombes catholiques profanées

Lu ici :

"Dix chapelles endommagées, une urne vidée, cinq livres funéraires et dix amphores cassées… C'est le bilan d'un acte de vandalisme perpétré le 7 février dernier au cimetière catholique de Saint-Louis dans le 15e arrondissement de Marseille. L'affaire n'a été révélée qu'hier. Sur place, aucune inscription n'a été découverte. L'acte n'a pas été revendiqué.

Jean-Claude Gaudin le maire de Marseille a condamné fermement "la profanation honteuse" de ces tombes. Il a rajouté :"Je souhaite que ces effroyables actes soient sévèrement punis et je suivrai attentivement le déroulement de l'enquête judiciaire. Le culte des morts est sacré et quelles que soient les croyances de chacun, tous les lieux de recueillement doivent être respectés."

Lire la suite de l'article

Marseille : ce n’est pas le préfet qui aurait être limogé mais les juges

Jean-Yves Le Gallou est interrogé longuement dans Minute à propos du Djihadiste de la gare Saint-Charles, à propos duquel le préfet a été limogé. Extrait :

Capture d’écran 2017-10-17 à 21.40.49"[…] La responsabilité est à imputer au minimum aux dirigeants de l’époque la plus récente, présidents de la République et ministres de l’Intérieur en tête, à savoir Macron, Collomb, Hollande, Valls et Cazeneuve.

Mais ce qui s’est passé est aussi la conséquence du contrôle des lois par le Conseil constitutionnel en une application extensive des dispositions des conventions internationales, la Convention européenne des droits de l’homme et la Convention internationale des droits de l’enfant notamment.

Le problème fondamental est qu’il n’y a plus de séparation des pouvoirs. Toutes les décisions en matière d’immigration sont prises par le pouvoir judiciaire ou effectuées sous le contrôle des juges. Le pouvoir administratif et le pouvoir politique ont quasiment disparu. Montesquieu devrait se retourner dans sa tombe.

Ce qui est également scandaleux, c’est que ces problèmes, qui existent depuis des années et sont dûment identifiés, n’ont pas été abordés une seule fois durant la présidentielle ! Pas une seule minute ! Et pourtant, certains can- didats, et pas des moindres, avaient à disposition des gens tout à fait compétents sur ces questions-là, mais ça ne les intéressait pas… […]"

Lire la suite de l'article

Le frère du Tunisien qui a tué deux jeunes femmes à Marseille a combattu en Syrie

Anis Hanachi, le frère du Tunisien qui a tué deux jeunes femmes début octobre à Marseille, a combattu en Syrie, ont annoncé aujourd’hui les autorités italiennes, après son arrestation dans le nord du pays.

Lire la suite de l'article

Attaque terroriste à Marseille : deux morts, dont l’un égorgé

Nous sommes en guerre :

"Une attaque au couteau s'est déroulée à la gare Saint-Charles, à Marseille, ce dimanche 1er octobre, vers 14 heures. Selon les premières informations, il y aurait deux voyageurs tués. L'assaillant a été abattu par les militaires présents dans le cadre de l'opération Sentinelle. Selon plusieurs témoins cités par La Provence, il aurait crié "Allah Akbar" au cours de son action."

L'agresseur de la gare Saint-Charles a été identifié. Il s'agit d'un nord-africain inconnu des services antiterroristes, connu pour une dizaine de faits de délinquance mineurs comme des vols à l'étalage ou du trafic de stupéfiants. Il ne faisait pas l'objet d'une fiche S. Il était connu sous sept identités différentes, en France et dans plusieurs pays du Maghreb.

Commentaires (27)

Merci aux militaires de l'opération sentinelle qui ont mis un terme au carnage que cet islamiste aurait pu commettre à plus grande échelle.
RIP pauvres victimes de ce barbare et condoléances aux familles endeuillées.
Oui nous sommes en guerre et l'ennemi est légion,les barbares qui égorgent au nom de leur dieu , nos politicards qui ne font rien pour les empêcher,et nos merdias devenus les Missi Dominici de nos gouvernants!
Chose Curieuse
, lorsque nos politicards se déplacent dans la Cité Phocéenne ils ne sont ,eux ,jamais visé par les barbares!!!!
Bonne Mère protège tes enfants dans ce

Lire la suite de l'article

“Marseille, Las Vegas: le déni de réalité”

Le billet de Lucien SA Oulahbib :

"Les services de police français et américains "ne voient aucun lien" avec la revendication dudit " État islamique", pourtant jamais celui-ci n'a revendiqué d'attentat auquel il n'était pas impliqué, l'E.I indiquant pourtant que le tueur venait de se "convertir", ensuite il semble bien que concernant l'assassin de Marseille il a bien prononcé devant témoins le slogan djihadiste, ce qui implique qu'il est au moins connecté avec celui-ci.

Le déni de réalité se situe donc à trois niveaux :

  • le fait qu'il y ait des armes en circulation aux USA n'a rien à voir, puisque le désir de tuer pour soumettre précède toute possession de celles-ci.
  • le fait qu'un droit commun bascule djihadiste n'a rien d'original puisqu'il s'agit pour lui d'une sorte de rédemption, l'Europe a connu ce débat lors du quiétisme ce qui mettait en colère Pascal puisqu'il suffisait de faire pénitence pour être absous, aujourd'hui tuer au nom d'un dieu pour prétendre à son blanchissement peut être considéré comme étant de plus en plus similaire…
  • le fait que les Autorités occidentales refusent de plus en plus de faire le lien avec l'islam dénote bien moins de leur totale méconnaissance des dizaines et dizaines de versets qui appellent à la destruction de celui qui refuse la "vraie foi", qu'il dévoile en réalité leur cynisme éhonté car ils savent bien que de gros intérêts sont en jeu et que dénoncer ces versets seraient se mettre à dos des bailleurs de fonds qui par exemple tiennent

Lire la suite de l'article

La protection des Français, tous concernés! C’est un réserviste qui a tué le terroriste à Marseille

Et tout Français peut devenir réserviste

"L'homme qui a tué l'assaillant cet après-midi à la gare Saint-Charles de Marseille est un réserviste de l'opération Sentinelle, âgé de 24 ans. Il officie un week-end sur deux. L'homme a procédé à des sommations puis a tiré deux fois sur l'assaillant" (source).

Commentaires (9)

Bravo à lui! car ce faisant il a empêché d'autres crimes d'innocents.
Mais qui a laissé entrer sur le territoire cet individu dangereux et assez lâche pour s'attaquer à des jeunes femmes?
C'est encore la faute à personne?
À moins bien sûr qu'il ne soit "français" de courte ou longue date, peut être même de naissance, alors d'où vient cette haine de plus en plus pregnante à force de construction de mosquées? qui devaient pourtant éviter la radicalisation des "caves" bien qu'on ait jamais vu de vignerons se radicaliser!

Rédigé par : Stephe | 1 oct 2017 21:25:00
____________________________________

Que promettait Schiappa ? Ah oui, verbaliser les harceleurs de rue.

Rédigé par : n | 1 oct 2017 21:30:10
____________________________________

Il est à craindre que ce genre d'agression, déjà habituelles en France, ne va aller qu'en s'amplifiant…

Tant que nous n'aurons pas mis un coup d'arrêt définitif à toute la propagande salafiste et à son cortège de signes visibles : les tchadors, les prières bloquant les rues, les exigences de repas hallal dans les cantines etc…

Mais pour cela, il faut d'abord passer de la simple évocation :"nous sommes en guerre" à l'action armée ! Oui,

Lire la suite de l'article