Archives par étiquette : Maroc

Macron n’a pas de temps pour appeler ou recevoir les parents d’Adrien assassiné, mais reçoit la mère d’un terroriste incarcéré au Maroc

Aussi simple que ça

"Elle espérait une audience, et a été comblée. Arrivée samedi matin devant les grilles du fort de Brégançon, où le couple présidentiel passe ses vacances, la mère de Thomas Gallay, Français condamné en appel à 4 ans de prison au Maroc pour appartenance présumée à une cellule terroriste, a été reçu par Emmanuel et Brigitte Macron pour plaider la cause de son fils, qui clame son innocence".

Lire la suite de l'article

L’Algérie et le Maroc dans les mailles du conflit entre l’Arabie saoudite et l’Iran

Analyse de Bernard Lugan :

"La rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Iran intervenue au mois d’avril 2018 constitue un des derniers épisodes du conflit opposant l’Arabie saoudite à l’Iran. Elle complique encore davantage les relations entre un Maroc aligné sur Ryad et une Algérie veillant à conserver son autonomie par rapport au système d’alliance saoudien. Constitué autour des monarchies du golfe (sauf le Qatar), ce dernier est soutenu directement par les Etats-Unis et indirectement par Israël.

Le contexte est clair : l’Arabie saoudite connaît ses faiblesses face à l’Iran. Elle sait que, seule, elle serait militairement balayée. Elle a conscience que sa famille royale est haïe par des populations qu’elle méprise depuis des décennies. Elle n’ignore pas que sa légitimité historique et religieuse est discutable et que, si elle a pu s’emparer des lieux saints de l’Islam, ce fut grâce aux anglo-saxons. Pour assurer sa survie, elle doit rassembler autour d’elle tous les « Arabes » (lire les sunnites), contre l’ennemi séculaire perse (lire les chiites). En même temps, elle cherche à donner une nouvelle image d’elle en finançant de colossales campagnes de publicité dans la presse occidentale vantant l’aggiornamento qui en ferait désormais un pays ouvert, moderne et tolérant…

Avec la guerre en Syrie, Ryad a amorcé la constitution d’une alliance offensive contre le « terrorisme iranien ». La manœuvre est cousue de fil blanc car le terrorisme islamiste n’est pas chiite, mais sunnite. Nulle marque de chiisme en effet dans les attentats de septembre 2001, dans ceux qui ont frappé

Lire la suite de l'article

Qualification du Maroc au mondial de foot : émeutes et occupation de rues

Suite à la qualification du Maroc au mondial 2018, les Marocains sont descendus dans les rues un peu partout en France. Et notamment sur les Champs Elysées, alors que se déroulait la traditionnelle cérémonie du ravivage de la flamme. Tous les accès au rond point de l’Etoile ont été fermés. Des camions de CRS ont également bloqué l’accès aux Champs-Elysées.

Des rassemblements ont également eu lieu à Nancy, Roubaix, Avignon, Lyon, Nantes, Béziers, Fréjus, Dole. Mais il n'y a pas de grand remplacement…

A Bruxelles, 22 agents de police ont été blessés lors d’émeutes, 2 voitures ont été incendiées et plusieurs magasins pillés. Les bagarres ont éclaté samedi soir dans le centre-ville de Bruxelles, impliquant environ 300 personnes, quelques minutes après la qualification de l’équipe nationale marocaine de football pour la prochaine Coupe du monde en Russie.

Lire la suite de l'article

Ces 8 députés de l’Assemblée nationale qui réjouissent le Maroc…

Non, il ne s'agit pas des élus du FN, mais des 8 députés d'origine marocaine, selon ce site marocain :

"Sur une bonne lancée lors du premier tour, Mustapha Laabid (LREM) confirme sa percée en se hissant à la tête de la 1re circonscription de Rennes avec 61,85% des voix. Sarah El Haïry (MoDem) remporte la 5e circonscription de la Loire-Atlantique avec 61,02% des suffrages exprimés. Fiona Lazaar (LREM), née de parents marocains, remporte la 5e circonscription du Val d’Oise avec 59,72% des suffrages exprimés.

Mounir Mahjoubi (LREM), le secrétaire d’Etat au numérique, s’impose dans la 16e circonscription de Paris avec 51,18% des voix. Mohamed Laqhila (MoDem), un expert-comptable d'origine marocaine, rafle la 11e circonscription des Bouches-du-Rhône avec 50,95% des voix. Naïma Moutchou (LREM) est également élue dans la 4e circonscription du Val-d'Oise avec 59,37% des suffrages, face à Claude Bodin (LR).

M'jid El Guerrab (Divers, rattaché LREM) a remporté le siège de la 9e circonscription des Français de l'étranger. Il a battu Leila Aïchi (MoDem) avec 59,66% des suffrages exprimés. Amal Amélia Lakrafi (LREM) a largement remporté la 10e circonscription des Français à l'étranger avec 71,25% des suffrages exprimés face à Alain Marsaud (LR).

En revanche, Khadija Moudnib (LREM) échoue à la 8e circonscription des Yvelines face à Michel Vialey, maire LR de Mantes-la-Jolie, avec 47,14% des suffrages exprimés. La jeune avocate Isia Khalfi (LREM) a également perdu la 1re circonscription des Hauts-de-Seine face à Elsa Faucillon (PCF), avec 44,82% des voix. Enfin, Aziz S'kalli-Bouaziza (LREM), qui était arrivé en

Lire la suite de l'article

Pierre Bergé : progressiste en France, réactionnaire au Maroc

Le 23 novembre dernier, la journaliste française Léa Salamé a interrogé Pierre Bergé à Marrakech à la villa Oasis, où il s’était installé avec le couturier français Yves Saint Laurent . Léa Salamé lui a notamment demandé son avis sur les récents propos tenus par l’écrivain franco-marocaine Leïla Slimani, qui avait dénoncé la répression des homosexuels et la situation des femmes au Maroc, après avoir reçu le prix Goncourt pour son dernier roman.

La réponse de Pierre Bergé est époustouflante de mauvaise foi et d’hypocrisie.

“C’est Mohammed VI qui a fait la moudawana, qui interdit de répudier sa femme. Avant, un Marocain qui ne voulait plus de sa femme, il la répudiait et pouvait en prendre deux autres (…) dénonçait les ringards et les réacs qui s’opposent au mariage pour tous en France, mais ici, si vous ne tenez pas compte que vous êtes dans un régime islamique, que c’est le Coran qui régit tout et que sa majesté le roi est protecteur ou gouverneur des croyants, alors on ne comprend rien au Maroc”.

Via FDesouche

Lire la suite de l'article

Le Maroc renonce à l’arabe et réintroduit le français dans l’enseignement

Pendant que Najat Belkacem introduit l'arabe au CP en France, les Marocains se débarrassent progressivement de l'arabe au profit du français dans l'enseignement des matières scientifiques, et prévoient d'introduire l'enseignement du Français… dès la première année du primaire, soit dès le CP ! Une décision qui remonte au mois de février 2016. Au nom de la laïcité, pour échapper à l'Allahicité :

"« Pour eux [les islamistes], arabisation et islamisation vont de pair car la langue est liée à la pensée », se félicite Ahmed Assid, un professeur de philosophie aux positions laïques. « Ce retour aurait dû se faire depuis longtemps. Nous avons perdu trente ans à cause de petits calculs idéologiques. Avant d’arabiser, l’Etat marocain aurait dû d’abord réformer la langue arabe dont le lexique et les structures n’ont pas varié depuis la période préislamique », ajoute-t-il." […]

"« A partir des années 1960, le Maroc a commencé à “importer” des enseignants d’Egypte et de Syrie afin de conduire le processus d’arabisation. C’est à cette époque que le wahhabisme et la pensée des Frères musulmans se sont progressivement introduits dans le royaume », souligne l’historien Pierre Vermeren." […]
Dans l'idée de Madame Belkacem, à travers la langue, il y a bien une volonté d'islamiser les esprits dès le plus jeune âge. Les Français se laisseront-ils faire ?

Lire la suite de l'article

Mariage pour tous au Maroc : les filles dès 9 ans selon un cheikh qui invoque l’islam

Lu ici

"Marier des fillettes dès l’âge de neuf ans ? L’islam le permet, a répondu dernièrement le cheikh marocain Mohamed Ben Abderrahman Al Maghrawi, par une fatwa publiée sur son site Internet maghrawi.net.

Intitulé « âge du mariage », cet avis religieux n’y est d’ailleurs pas allé par quatre chemins. Le corps d’une fillette de neuf ans lui permet d’avoir des rapports sexuels et de s’unir à un homme. D’ailleurs, le prophète Mahomet a montré l’exemple, a ajouté le théologien marocain. Aïcha, sa troisième épouse, avait six ans quand il s’est marié avec elle et neuf ans quand il a eu des relations sexuelles avec elle (…)

le problème reste entier dans le monde musulman. D’Egypte à la Jordanie, en passant par l’Arabie Saoudite ou l’Irak, la question des mariages précoces enflamme les foules et délie les langues. Au Yémen, le calvaire de Noyoud Nasser, 8 ans, qui avait osé demander le divorce deux mois après ses noces, a provoqué un tollé au-delà des frontières de la péninsule arabique.

La fillette a accusé son ex-mari, de vingt-deux ans son aîné, d’abus sexuels et son père de mariage forcé. Une première dans ce pays où la loi n’impose pas d’âge pour une union. Et dont le parlement ne veut pas en fixer malgré la demande d’amendement de la loi déposée par un mouvement féministe yéménite. Il proposait que le mariage soit interdit avant l’âge de dix-huit ans.

Autre histoire qui a défrayé la chronique : les noces d’un homme de soixante ans avec

Lire la suite de l'article

La plupart des agresseurs sexuels à Cologne sont originaires d’Algérie et du Maroc

Selon l'enquête de la police allemande.

Sur les 58 suspects, seulement 3 sont originaires d'un pays en guerre. Parmi les suspects, on trouve 25 Algériens, 21 Marocains et 3 Tunisiens. S'ajoutent à cette liste 3 Allemands et 2 Syriens. Les autres sont originaires d'Irak, de Lybie, d'Iran et du Monténégro. Quelques-uns sont mineurs d'âge. L'officier en chef explique :

"Jusqu'à présent, la police a interrogé plus de 300 personnes en lien avec ces agressions sexuelles. En plus de ces interrogatoires, nous avons à disposition plus de 590 heures de matériel vidéo et avons analysé 1,1 million de mouvements par données téléphoniques".

Le nombre de plaintes est actuellement de 1054. Il s'agit de 454 cas de violences sexuelles, les 600 autres ont trait à d'autres faits de délits et de vols. 

A l'heure actuelle, 13 personnes sont en détention pour leur participation dans les incidents, parmi lesquels 5 sont accusés d'agression sexuelle.

Lire la suite de l'article

Attentats du 13 novembre : arrestation au Maroc

Un "Belge" d'origine marocaine, lié directement aux auteurs des attentats du 13 novembre, a été arrêté au Maroc. Le ministère indique qu'il a combattu en Syrie dans les rangs du Front al-Nosra (à propos duquel Laurent Fabius affirmait qu'il "fait du bon boulot»), la branche syrienne du réseau Al-Qaïda, avant de rejoindre le groupe jihadiste Etat islamique.

Lire la suite de l'article

Islamistes : le Maroc menacé

Lu dans Présent :

"Ce sont les services de renseignement américains qui ont alerté les autorités marocaines : des milices chiites pro-iraniennes ont programmé des attaques contre le Maroc – et à l’intérieur même du Maroc. Au motif que le royaume chérifien participe à la coalition arabo-sunnite contre les Houtis au Yémen. Une menace déjà mise à exécution : il y a une dizaine de jours, un attentat à la bombe a frappé l’ambassade du Maroc en Libye. […]"

Lire la suite de l'article

Le Maroc s’apprête à libéraliser l’avortement

Lu sur le blog de Jeanne Smits. Le début de la fin pour les Marocains :

"Le ministre marocain de la Santé, Houssaine Louardi, a annonce qu’une loi de libéralisation de l’avortement sera présentée au Maroc « en 2015 ». Et ce malgré l’opposition de dignitaires musulmans qui s’est exprimée à l’occasion d’un débat sur la question organisé mercredi à Rabat par le ministre. Le président du Conseil supérieur des oulémas d’Oudja avait notamment déclaré que les femmes devaient accepter les conséquences de leur grossesse et souligné que les cas d’« interruptions de grossesse ont augmenté dans les pays qui ont aboli les dispositions incriminant ce phénomène »."[…]

Lire la suite de l'article

“60 000 trisomiques au Maroc. Faut-il autoriser l’avortement ?”

C'est le titre de cet article qui montre bien tout le respect de la vie humaine que peuvent avoir aujourd'hui les journalistes, sans parler de leur ignorance de la trisomie… Pour expliquer la trisomie, le journaliste renvoie à un site dit "médical" avortement.comprendrechoisir.com au cas où le lecteur n'aurait pas bien compris le titre…

En France, 96% des porteurs de la trisomie 21 sont éliminés avant de naître.

Lire la suite de l'article